Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 17:58
Près de la fontaine de 'L'Oiseau perché sur sa Branche ' au Salon du Livre de Saoû en Provence

Près de la fontaine de 'L'Oiseau perché sur sa Branche ' au Salon du Livre de Saoû en Provence

Un camélia bicolore près de la maison... un arbuste d'une très grande beauté en Bretagne !
Un camélia bicolore près de la maison... un arbuste d'une très grande beauté en Bretagne !

~~Lundi 23 mars 2015, lendemain d'élections,

Hier nous sommes restés à peine une heure à la pêche. Maurice déjà trop fatigué et refroidi par le vent a voulu rentrer.

De mon côté épuisée par les douleurs et victime d'une gastro, je suis allée me coucher à dix huit heures.

Pour une fois en passant, Maurice fait réchauffer les restes pour son dîner.

Du coup ce matin, je me lève à six heures trente réveillée par mes jambes, impossible de rester au lit. Je m'installe sur le Net, Maurice également, il a bien dormi.

Nous regardons les élections, décus... mais que faut-il en attendre ? Le plus dur pour moi reste le score du Front National... décidemment certains Français m'exaspèrent ! C'est à croire que nous ne parviendrons jamais à rendre le monde plus beau qu'avant, à bâtir la Paix et le bonheur pour nos enfants, petits-enfants et arrières-petits-enfants. Nous avons cette responsabilité avant tout autre chose... au lieu de ça que voyons-nous ?

Enfin que faut-il attendre des politiques quand le monde est mené par les grands groupes financiers... nous voilà bien mal embarqués si nous ne réagissons pas tous ensemble pour un monde meilleur et plus responsable.

En tout cas, les Bretons ne s'en laissent pas conter par les sirènes du diable du Front National, eux sont exemplaires !

La journée se lève sur un temps froid et gris... mais déjà le cercle rougeoyant du soleil point à l'horizon, il est sept heures vingt huit secondes. Nous allons déjeuner.

Véronique M. arrive pour se mettre aussitôt au travail, stressée d'arriver un peu en retard à cause de son gamin. Nous la rassurons... nous n'aimons pas les pointeuses et chez nous il n'y en a pas !

Nous n'aimons pas cette façon de travailler, flicker les gens, les suivre sur smartphone, cela nous indignes. Chez nous les relations sont basées sur la confiance. Les auxiliaires de vie ont un rôle si précieux auprès des familles et elles n'ont pas le temps de chômer. Nous marchons sur la tête ! Comment peut-on motiver les gens à leur travail avec de telles conceptions ? Toujours est-il que l'on mène les gens tout droit à la maladie et aux anxiolytiques. Véronique est rassérénée.

Nous déjeunons. C'est au tour de Béatrice de franchir la porte toujours aussi avenante... une autre amie... comme une fille.

Maurice habillé file au jardin en attendant les gars du service municipal... mais un lendemain d'élections ils ont certainement d'autres chats à fouetter.

Finalement un soleil radieux l'incite au travail. Il entreprend de finir de remplir sa pente de terre... mais il cale vite. Véronique vole à son secours et lui donne un sérieux coup de main... tout est fini.

Le tas de terre déposé sur le sol n'existe plus... tout est en ordre et la pente est géniale. Il n'aura plus qu'à y semer du gazon.

Du coup, Maurice m'explique où il veut monter son phare et je dois retirer le magnolia que nous avons planté il y a quelques jours. Nous le déplaçons tous les trois ensemble pour le mettre face à la fenêtre de la chambre et du garage... de là, le point de vue sera magnifique.

Véronique nous quitte. Nous déjeunons. Maurice va consulter la boite aux lettres : encore un courrier pour moi ! Lorsque j'ouvre la grosse enveloppe, j'y découvre trois Prix Littéraires ! C'est pas possible ! J'en arrive à trente ! Je vais pouvoir tapisser les murs avec mes diplômes Internationaux !

N'empêche que me voilà rebooster quand le courage me manque de continuer à me battre et à croire en mon Oeuvre... et sur ce, le médecin arrive... pour nous trouver sur nos ordinateurs.

Il prescrit une nouvelle ordonnance pour mon époux... il rétablit le protocole de soins. Quant à moi, rien à changer... c'est la routine habituelle... on ne peut rien me faire surtout au niveau de la douleur. Je refuse la morphine pour ne pas risquer de ramollir mon cerveau, et je devrais aller à des séances de balnéothérapie... le seul endroit où je ne souffre plus : l'eau !

Mais la contrainte me bouscule trop. Il me raconte que dans quelques vingtaines d'années, il existera un système qui me fera faire tous les mouvements sans ressentir la douleur... et moi, je lui explique l'avancée des travaux du Professeur COHEN sur notre maladie génétique orpheline démyélinisante, évolutive et dégénérative. Il est sur le point de réaliser une pléothérapie qui devrait stopper l'évolution de la maladie et même reconstruire la myéline.

Du coup, ses travaux s'avèrent si spectaculaires qu'il va s'orienter sur la guérison des scléroses en plaques. Ma fille, Valérie pourra profiter de ce traitement peut-être dès 2016-2017. C'est un espoir qui se lève pour cette maladie neuromusculaire tellement douloureuse et si invalidante. Ma fille aînée ne peut plus travailler depuis neuf ans, elle qui était ébéniste, quel chagrin !

Nous parlons aussi des vaccins contre l'hépatite B qui nous ont plongé, elle et moi, dans le trou ! Il en est conscient, d'autant que l'ancien docteur du pays a eut son fils victime de la même tragédie.

Le médecin se retire. C'est un excellent docteur... il y a bien longtemps que nous n'avions plus rencontrer un toubib de cette valeur... et nous en connaissons un brin sur la chose !

Puis, nous partons en ville tâcher de trouver des lampes solaires pour la construction de son phare et nous voilà repartis !... Nous faisons trois grandes surfaces pour le satisfaire. Du coup, nous dégotons la lampe merveilleuse et onze petites lampes pour le jardin à un prix record. C'est bien, il est content !

Nous rentrons les bras chargés d'objets, notamment un joli pot gris à offrir à Élyane. Dans son empressement à ne pas m'attendre, souffrant le martyr sur ses jambes, il se charge de tout et renverse papiers et le plein de pharmacie ! Il râle un bon coup et je rouspète à mon tour... nos maladies nous font vivre en décalé... lui trop rapide (avec un tempérament hyper-actif) et moi trop lente, tremblotante sur mes membres au point de tomber sans cesse.

Bref, nous sommes à la maison et déjà Maurice étale ses trophées et réfléchit sur son projet.

De mon côté, je file voir mon amie Élyane avec un bouquet de fleurs de ce beau camélia bicolore qui fleurit chez nous et le pot gris. Comme elle est heureuse ! Son bonheur me remplit le cœur.

De son côté, elle m'avait préparé une composition florale de toute beauté ! Dans un petit caisson, une éclosion de poussins minuscules surveillé par un coq et sur le coin une fleur de magnolia... c'est génial ! Elle a confectionné des compositions de toutes sortes avec œufs éclos, poussins, coqs et poules exposés sous sa véranda. Le décor de Pâques est dressé... cela crée un effet magique !

Nous sommes heureuses de nous retrouver et de discuter un peu. Je la quitte à dix-huit heures vingt... bon sang, Maurice va crever de faim !

Fort heureusement, il est occupé et n'y pense pas... il a cependant ouvert le four et sorti la pizza... je me disais aussi !

La nuit tombe sur une journée de beau temps sublime.

Je me couche à deux du matin, j'écris...

Mardi 24 mars 2015,

Un grand beau temps frappe aux fenêtres, peu de vent, un soleil radieux. Je me lève à sept heures, Maurice déjà réveillé me confie qu' il a bien dormi. Il a cependant quitté le lit, lorsque je m'y rendais, pour aller se coucher dans son relax avec un gant sur la tête.

Sylvie arrive à la place de Nathalie puis Béatrice prend du temps avec Maurice. Nous devons partir en courses, ce matin.

Nous partons vers dix heures. Je remarque que ce matin la mer est un miroir lisse et luisant où se penche un ciel agité de nuages.

Nous revenons à onze heures trente. Il faut tout ranger... une vraie corvée... mais avec Sylvie cela aide.

Ensuite, nous préparons des radis et faisons revenir deux filets de limande accompagnés des restes de pomme de terre d'hier ; avec un yaourt et un fruit, le repas se termine.

Sylvie nous quitte. Les employés municipaux arrivent pour passer du bitume sur tout le passage raclé devant la maison... à présent, il y a de la place pour trois voitures d'intervenants et toute la chaussée transformée en ornières se trouve restaurée.

Nous sommes contents... cela ira mieux désormais, compte tenu du nombre du personnel médical et para-médical qui vient nous visiter.

Le temps fort beau est gâché par un vent de 'noroit' (nord-ouest).

Maurice reste avec les employés municipaux, mais il commence à geler et préfère rentrer et les inviter à prendre un café... nous parlons santé.

Durant ce temps, j'ai fait un peu de rangement dans mes pots de fleurs intérieurs et des cartons qui traînaient... il y a toujours trop de choses à ranger ! Mais la maison est vraiment plus agréable avec des fleurs.

Puis, je me suis installée sur l'ordinateur où j'ai toujours beaucoup de travail... répondre aux courriels, avancer sur mes livres... etc...

Je connais le suprême bonheur de voir la mer depuis l'endroit où je travaille et c'est fort agréable... l'océan varie d'une heure à l'autre, il change de couleur et de lumière sous les assauts conjugués du vent, du soleil et des nuages. C'est si beau !

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans L'Arbre d'Or
commenter cet article

commentaires

Marielle S. 26/03/2015 07:36

Marielle Sadeski bravo vous n'allez pas vous arrêter la biz à vous deux

plombier 26/03/2015 05:39

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents