Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 19:36
LA DANSE DE LA MEDUSE... journée tibétaine à PLOZEVET !
Camélia bicolore
Camélia bicolore

~~Vendredi 13 mars 2015, La nuit se déroule bien... Maurice quitte le lit à une heure... il étouffe. Il finit sa nuit dans le relax au salon.

Sylvie s'engouffre dans la maison poussée par le vent qui a redoublé depuis la veille. Je me lève comme d'habitude au radar.

Ce matin, nous partons en courses pour faire le plein de victuailles. Nous rentrons pour tout ranger.

Puis, nous préparons le repas. Sylvie nous quitte à treize heures.

Maurice a repéré ce matin sur le ' Bon Coin' une personne qui offre deux bons fauteuils pour personnes malades ou handicapées. Nous sommes les deux !

Ces fauteuils seraient confortables pour nous devant nos ordinateurs ou dans le jardin.

Maurice téléphone et il obtient un rendez-vous avec Joël P. Nous nous y rendons. Nous devons nous rencontrer sur la place de Plonéourn-Lanvern.

En route, nous nous extasions devant la lumière qui illumine l'océan vert et bleu, de très hautes vagues ourlent la mer que le vent emporte, de loin on croirait qu'elles fument... le spectacle est grandiose... je m'émerveille de tant de beauté.

Nous rencontrons un homme délicieux de fraternité, très jovial, amical... un amour de Breton avec une connaissance de sa propre Culture qui m'émerveille ! Quel bonheur ! Comme tous les amis bretons que nous avons ici... mais il n'y a pas de hasard.

Ah ! Que la Bretagne est belle et pourtant que de mal ne lui fait-on pas !

Nous allons prendre un café au Yaqua et nous discutons un bon moment. Nous n'avons plus envie de nous quitter mais Maurice doit prendre sa morphine qu'il a oubliée de prendre un moment avant. Je le vois pâlir. Il est fatigué et il a hâte de rentrer.

À la maison, nous nous détendons. Puis, je prépare des gambas et une soupe faite ce matin. Il passe sur le relax et moi j'écris...

Dehors le vent gémit, souffle et hurle lamentablement sur la lande et autour de nos maisons, les dernières avant l'Amérique.

Samedi 14 mars 2015,

Nous dormons. Maurice quitte le lit au milieu de la nuit pour sa morphine qu'il diminue de moitié, retrouve le relax et galère avec son gant sur la tête.

Au matin, il fait très beau, les oiseaux chantent dans les haies.

Béatrice me réveille ; elle arrive la première ; ensuite c'est au tour d'Annig. Elle n'est pas en forme. Le médecin la arrêtée mais par acquis de conscience, elle vient faire son service chez nous... elle ne devrait pas, mais elle sait que son remplacement n'est pas aisé ! Je la trouve bien pâle... il est visible qu'elle doit se reposer. Elle lira mes livres !

Maurice entreprend de peindre la boite aux lettres. L'après-midi, il fait si beau qu'il tond le petit carré d'herbe derrière le garage et va se promener... plus tard, malheureusement il reprend mal à la tête et doit rentrer se reposer sur son relax avec un gant d'eau froide sur la tête.

La soirée s'achève ainsi... des lambeaux de nuages roses flânent mollement dans le ciel.

Dimanche 15 mars 2015,

Trop lasse, je me suis couchée à dix-neuf heures. J'ai abandonné Maurice devant la télévision, puis il est venu se coucher pour se relever dans la nuit et recommencer le ballet de la morphine et des gants sur la crâne. Ses maux le rattrapent.

Je me lève, comme tous les jours pétrie de douleurs musculaires et tendineuses, neurogènes qui me coincent les articulations et provoquent en moi de nombreuses perturbations (fourmillements continuels, parasthésie, brûlures, froid intense, etc...).

La nuit, je dors avec ces douleurs intenables, un sommeil sans repos avec un dos, des épaules, des bras, des mains et des jambes trop douloureuses. Souvent, je suis accablée par ces maux qui me taraudent sans relâche. Au matin, je suis ko et il faut continuer ainsi pour la journée... c'est dur... alors je m'applique à poser mes pensées sur autre chose, mes livres, mon travail, je me surpasse, je vis un défi permanent. Je vis à fond tous les petits moments magiques qui nous sont donnés de vivre au quotidien... et je m'accroche à l'espoir.

Aujourd'hui, l'AET organise une journée au profit du TIBET après la marche d'hier à Paris. Cela commence à dix heures. Nous nous y rendons mais il n'y a plus de place pour le repas tibétain. Nous partons, nous ne reviendrons pas pour le spectacle à seize heures... Maurice n'est pas bien et moi j'ai froid jusqu'aux os.

Nous allons rester tranquillement au chaud à la maison. Nous passons à la biscuiterie et à la Maison des Produits Locaux où mes livres sont en dépôt. Puis nous rentrons.

Maurice souffre de maux de tête implacables. Il reste allongé avec ses gants d'eau glacée sur la tête.

J'appelle mon fils et ma belle-fille pour prendre de leur nouvelles.

La soirée s'achève après une journée sans vent, grise et bien froide digne d'un mois de décembre.

Lundi 16 mars 2015,

La nuit s'est déroulée difficilement. Maurice a quitté le lit pour y revenir, ensuite vers quatre heures, il a galéré un maximum avec des maux de tête virulents qu'il tentait d'apaiser avec des gants d'eau froide... et ainsi il a passé une grande partie de la nuit sans dormir. Il plonge !

De mon côté, comme d'habitude, je dors avec un corps qui souffre et se bloque sans répit. La vie est très difficile depuis seize ans, sursis de Maurice qui finalement s'amenuise depuis novembre dernier. Plus lui, c'est trente cinq ans de fauteuil et pour moi douze... mais là, en ce moment c'est encore plus dur !

Ce matin, il n'a pas la forme... cependant il s'oblige à finir de peindre la boite aux lettres dans le garage. Puis, il va la fixer sur son support... elle a une fière allure, toute blanche avec une porte et des volets bleus, comme une vraie maison bretonne. Le facteur a vu la boite peinturlurée, il lui remet le courrier... rien que pour moi !

Après le repas, Maurice ne va pas mieux... il se traîne avec ses gants sur le crâne.

Finalement il va se coucher à quinze heures trente et se réveille deux heures après juste pour le dîner.

Une journée morose, froide et pluvieuse s'achève. De vilains nuages rôdent dans le ciel. Ils cherchent sur quels coins de terre et de mer déverser le reste de leur tombereau de pluie.

La nuit étend lentement son voile sombre sur le Cap gris et blafard...

LA DANSE DE LA MEDUSE... journée tibétaine à PLOZEVET !

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Danse de la Méduse
commenter cet article

commentaires

Joël P. 23/03/2015 20:50

Bonjour à tous les deux,
je suis allé sur votre site, et j'ai fait la lecture, je vous remercie vivement des quelques lignes parlant de notre rencontre,
Il est vrai que tous les deux vous êtes en souffrance, ce que j'ai compris en faisant votre connaissance que le fait de parler, de rire, de s'offrir une petite pause devant un café et bien j'espère que pendant ce petit moment vous avez pu évacuer un peu de votre douleur , ,
vous aussi vous m'avez donné un certain réconfort , et voilà tout simplement le fait d'une rencontre avec deux personnes formidables.
bON COURAGE
CORDIALEMENT

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 55 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 55 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 52 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'...
  • Contact

Recherche

Articles Récents