Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 23:10
LA FUITE DES JOURS... / Dana LANG

~~ Vendredi 28 août 2015,

Il fait très beau. Des moutons se promènent dans le ciel bleu limpide. L'air est doux et léger, malgré les dix degrés au matin.

Maurice va nettement mieux sans Lazilix. Sylvie prend son service bientôt suivie par Béatrice, l'infirmière.

Lorsque nous sommes prêts, nous partons faire quelques courses en grande surface puis nous allons à la ferme aux cochons bio. Nous faisons quelques achats de saucisses, lard, sauté de porc oublié la dernière fois mais je fais l'impasse sur les grillades... ce sera pour plus tard. Ici, les porcs sont élevés dans les prés et fort bien soignés. C'est là que nous sommes venus prendre un petit déj. au printemps, et où nous nous sommes retrouvés entourés de gorets ! Anecdote comique.

Nous rentrons ranger nos courses. Maurice veut aller à la pêche ce soir soit, mais nous devons faire la sieste. Je consens à lui faire plaisir mais je en suis pas tranquille.

Nous traînons un peu avant d'aller faire une sieste dans le lit à quinze heures trente. Nous nous levons deux heures plus tard.

Nous partons via le port de Douarnénez et au moment de démarrer Maurice se plaint du bas ventre.

Il fait beau, une douce chaleur et une mer très calme nous accueillent. Une personne au large du port se baigne. D'autres accompagnées d'enfants canotent où font du paddle, aucun n'a de bouée de sauvetage.

Les goélands crient méchamment en tourbillonnant dans les airs à la vue des bancs de poissons dans le port.

Tout le long des quais, les pêcheurs à la ligne de tous les âges, des plus jeunes aux plus vieux se tiennent tous séparés par un mètre des uns des autres. Les gaules se touchent presque et souvent les cannes s'emmêlent.

L'océan bouillonne de poissons... ils chassent. Des maquereaux fort occupés à poursuivre les sprats sautent sur la rampe du quai. Alors la folie s'emparent des pêcheurs... c'est à celui qui prendra le premier maquereau. Chacun à sa mitraillette espère ramener quatre à cinq de ces poissons frétillants et bleutés... quelques uns se font prendre. Les chinchards, eux abondent sur les lignes. Deux petits calamars sautent sur le quai. Maurice avec ses turluttes espère bien en ramener ce soir. Pour l'instant, il ne pêche que des petites dorades succulentes.

Nous mangeons un casse-croûte acheté à la baraque à frites... ils sont excellents. La soirée se passe ainsi.

Maurice est emmêlé trois fois par les lignes des voisins ce qui a pour effet de le faire râler. Il remonte ses gaules plusieurs fois... il tremble comme une feuille de tous ses membres.

Vers dix heures il prend une crise de mal au ventre aiguë. Sur le moment, je pense à sa prostate.

Il a si mal qu' il abandonne sa partie de pêche et rentre en se tordant de douleur avec une envie de vomir. Mince, que se passe-t-il encore ?

Il a tellement mal qu'il ne sait pas s'il va parvenir à rentrer... évidemment il fallait que ça arrive !

Tordu de douleur, grimaçant il range son siège de pêche, mon fauteuil roulant et je rentre la glacière de dorades.

Nous partons pressés d'être à la maison. La pleine lune éclaire le paysage dans un ciel sans nuages. Il n'y a personne. Tout le long de la route, il crie de douleur à chaque trou, chaque butée, chaque dos d'âne ou gendarme couché. Ils sont si mal faits et si agressifs que moi-même je crie toujours de douleur depuis treize ans malgré nos sièges adaptés.

Son mal au ventre accompagné d'envie de vomir me fait penser : Est-ce la préparation d'un arrêt cardiaque, est-ce ses problèmes prostatiques ou de constipation chronique due à la morphine ?

Nous arrivons. Pour aller plus vite je lui remets la lampe de poche, les clefs de la maison. Moi, je prends le portable, la sacoche, la glacière, mes béquilles et les clefs du véhicule.

Je dépose la glacière sur la rampe et je vais fermer le portail. Dans la maison, il se dépêche pour se mettre à l'aise le plus tôt possible.

Il m'appelle : -Dépêche-toi, vite viens m'aider !

Impossible pour moi d'avancer vite et les crises d'urgence me tétanisent.

Au moment de lui quitter son maillot, il vomit. Je lui passe un gant d'eau de Cologne dans le dos avant de lui glisser sa chemise.

Il se plaint de ne pas arriver à uriner depuis ce soir ! Cette situation est totalement insensée.

Une fois mis en pyjama, il rejoint son fauteuil au salon. Il me réclame une bassine et un mouchoir.

Au bout d'un moment, il s'endort, finit par s'apaiser... et je tape sur l'ordinateur... vais-je rester là à le veiller... je pense qu'il le faudra, la nuit risque fort d'être tourmentée et quand je pense qu'il faudra faire sans médecin pour le week-end... et pas question d'appeler les secours, Maurice ne veut plus aller à l'hôpital, il ne veut plus d'acharnement thérapeutique, cela suffit !

N'empêche que nous allons devoir attendre le médecin jusqu'à lundi sans trop savoir quoi faire pour le calmer en cas de crises aiguës... enfin, nous avons l'infirmière demain matin...

LA FUITE DES JOURS... / Dana LANG

~~Samedi 29 août 2015,

Maurice apaisé s'est endormi pour une bonne partie de la nuit. Vers minuit et demi, je suis allée finalement me coucher en laissant la porte ouverte et la veilleuse allumée... ainsi je pouvais l'entendre en cas de problème.

Sur le matin, il persiste une douleur calmée. Il semble que la crise d'hier soit due à des douleurs prostatiques.

Il va mieux et déjà il veut repartir à la pêche cet après-midi... bon, nous verrons.

Le temps est doux et le ciel couvert de nuages pour la journée.

Vers onze heures nous arrivons sur le port de Douarnenez... la mer est très basse. Ce sont les grandes marées. Il n'y a personne sur les quais.

Une fois installés, je vais chercher un casse-croûte comme hier à la baraque à frites. Je sympathise avec le commerçant.

Maurice attrape des petites dorades comme hier soir, un joli maquereau et deux merlans... mais il prend une crise de fatigue et nous rentrons aussitôt à seize heures.

À la maison, je range tout, lui s'écroule dans son relax et s'endort.

Il fait très beau soudain à dix-huit heures. Le soleil apparaît sur un ciel bleu totalement libéré de ses nuages gris.

Demain, nous irons au rendez-vous de Memor Stourm à neuf heures à Plogoff rejoindre les amis pour cette belle manifestation 'la randonnée du souvenir'. Nous ne pourrons pas les suivre sur les chemins côtiers mais nous les retrouverons au pique-nique comme l'an dernier. Je leur proposerai mon conte sur Feunteun Aod, cela devrait les intéresser.

Un vent léger souffle du nordet, il fera beau demain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche