Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 10:57
Image de Gérard GAUTIER : " Un peu de poésie dans ce Monde 'd'IGNOBLES'", ambassadeur de la Paix

Image de Gérard GAUTIER : " Un peu de poésie dans ce Monde 'd'IGNOBLES'", ambassadeur de la Paix

LETTRE DE TANIA HADJITHOMAS MEHANNA... DE PARIS A BEYROUTH

~~ Tania Hadjithomas Mehanna 14 novembre, 10:13 ·

Le matin se lève sur Paris. Ça devait être une belle journée. Le soleil est déjà au rendez-vous. Je devais déjeuner avec des amis que j’aime et aller au théâtre voir Pierre Arditi et Evelyne Bouix et puis manger du tourteau dans une brasserie. Et demain revenir à Beyrouth continuer avec plus de forces notre chemin de croix. Mais la croix c’est Paris qui la porte aujourd’hui. Avec terreur, peine et désespoir.

Au Liban on n’a jamais appris à arrêter la violence. Mais on a appris à vivre avec. Cela n’a jamais été un choix. Une simple survie. Et une rage aussi. Celle de montrer toute ton humanité quand autour de toi les valeurs humaines s’effondrent. Un attentat à Beyrouth et deux coups de fil pour me rassurer. Des morts à Paris et c’est tout Beyrouth qui s’affole. Attention ! Soyez prudents ! Ce qui s’est passé est grave. Mais ce qui est le plus grave c’est que la civilisation est en réel danger. C’est la guerre. C’est la guerre entre le bien et le mal. Sur toute la terre. Entre les radicalismes et les libertés. Entre les obscurantismes et les cultures. Entre ceux qui abattent les arbres et ceux qui en plantent. Pour gagner la bataille, il faut remonter à la source du mal. J’ai peine à croire que mes amis français ne savent pas où elle se trouve cette source du mal. J’espère juste qu’ils auront un courage à la mesure de leur terreur aujourd’hui pour la détruire. Avant qu’elle ne les détruise. Je vais aller marcher dans la plus belle ville du monde. Le cœur gros et la tête lourde. Je vais dire à ceux que je croise que je viens de Beyrouth et qu’aujourd’hui il ne faut pas fermer les frontières. Il faut les ouvrir. Ne pas s’isoler mais isoler le mal. S’unir pour ne pas mourir. C’est pour cela qu’aujourd’hui, de Beyrouth à Paris, c’est le même combat. Celui de la réappropriation des valeurs humaines. Celui de la réappropriation du territoire de la justice, de la solidarité et du partage. Celui du sauvetage d’une planète qui prend l’eau de partout. Réchauffement climatique, guerres idéologiques, appauvrissement notable, déplacement massif de population. L’humanité s’est beaucoup trop éloignée de l’humanité. On a toujours eu un leader, une figure de proue, une voix a suivre. Martin Luther King, Ghandi, Mandela. Aujourd’hui où sont les braves ? Les braves c’est nous. Chacun de nous et tous ensemble. A condition de retrouver l’amour, la seule valeur qui aurait du primer sur tout le reste. Il faut sans tarder entamer le chemin inverse pour revenir aux sources du bien. « Le premier pas est le dernier pas ». Krishnamurti

REPONSE DE SON AMIE KARIMA BENSALAH :

~~ Mardi soir, nous passions une belle soirée à Bruxelles que tu as adoptée, la joie de se raconter les mois qui nous ont séparés. Nous avons sorti nos agendas pour programmer une visite le printemps prochain comme ce printemps 2011 où nous avions tous manifesté à Beyrouth pour la paix, avec toi, tes proches et les Libanais…Mercredi, après l’attentat de Beyrouth, je me précipitais pour t’envoyer un message te pensant déjà rentrée. Comme à chaque bombe, attentat, barbarie, on se précipite pour prendre des nouvelles…Tu m’as rassurée, en effet, tu es encore à Paris. Soulagement de te savoir si proche en ‘sécurité’ tout en pensant aux Libanais au lendemain de cet attentat.Je lis tes mots, en ce matin macabre, te voilà au cœur de cette violence lâche, témoin encore une fois d’un bouleversement si violent. Non, nous ne changerons pas nos plans, oui, nous irons à Paris embrasser nos amis et nos proches, oui, nous irons à Beyrouth et partout ailleurs où l’on tente d’instaurer ce repli, cette peur, cette entrave à la liberté.

LETTRE DE TANIA HADJITHOMAS MEHANNA... DE PARIS A BEYROUTH

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans FENETRES SUR LE MONDE
commenter cet article

commentaires

G. EKOUME 18/11/2015 13:18

Je ne puis aller ni à Beyrouth, ni à Paris pleurer avec mes amis (Darwish,Gérard, Dana...) Mais j'en verse des torrents dans mon village (Dibombari) calme et loin de ces barbaries humaines. Les populations de l'extrême nord de mon pays (Cameroun) en subissent tous les jours et les hommes se mobilisent pour dénoncer les atrocités commises par des hommes, au nom de quoi? Par Dana je vous envoie ma compassion...
Guillaume EKOUME
Conteur Camerounais

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 54 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 54 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 52 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 13 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons...
  • Contact

Recherche