Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 23:50
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG

~~Jeudi 24, vendredi 25, samedi 26, dimanche 27, lundi 28 décembre 2015, réveillon de Noël...

Nous passons un gentil petit réveillon avec un plateau télé où nous dégustons nos toasts au saumon, au foie gras, au pâté à la pomme. Un peu plus tard nous passons à table pour nous régaler avec les noix de Saint-Jacques, un plateau de fromages, puis plus tard encore la traditionnelle bûche de Noël à la crème fraîche et aux châtaignes... un pur régal.

Entre temps nous téléphonons à nos enfants dans le Larzac où le réveillon se déroule fort bien. Une fois de plus ma fille a réussi un tour de force culinaire avec une présentation de bonhommes de neige. Ils ont bien reçu nos colis et nous les leurs. Un régal de produits de l'Aveyron et des foies gras accompagnés d'une bonne bouteille. Nous sommes heureux à la pensée qu'ils sont ensemble à faire les fous.

Enfin lorsque nous nous sentons épuisés, je regagne le lit et Maurice s'endort dans son fauteuil au Salon.

Dimanche notre amie Éliane et sa petite-fille sont venues nous rendre visite avec une belle boite de chocolat et nous avons bu un café ensemble, c'était comme un temps suspendu, ce petit instant magique de la vie.

Les journées de ce long week-end de Noël se sont déroulées ainsi très calmement avec sur fond de nuit des bourrasques de vent violent et parfois de très grosses averses.

 

Mardi 29 décembre 2015,

Nous retrouvons Julien, l'infirmier qui revient épanoui d'un long voyage au Sri Lanka.

Le docteur passe en coup de vent pour une visite inattendue. Les analyses de sang de Maurice ne sont pas bonnes. Ses glandes surrénales fonctionnent mal. Avec la cortisone dont il ne pouvait pas se passer et que l'on tente de diminuer peu à peu, les glandes des reins sont devenues paresseuses. Il faut donc trois comprimés de plus, deux le matin et un à midi. Ce qui lui fait quinze comprimés le matin ! Mais avons-nous le choix dans un traitement de confort ? Non médicalisé pour toutes ses pathologies gravissimes mais médicalisé quand même pour souffrir le moins fort possible. Ce médecin est formidable par l'attention et la vigilance qu'il soutient envers ses patients. Jamais nous n'avons connu cela et nous l'apprécions de jour en jour pour son abnégation.

Hier, Maurice s'était endormi profondément dans son fauteuil, de mon côté j'écrivais... lorsque des coups frappés à la porte le réveille. C'est notre ami A. qui entre avec un paquet énorme... un cabillaud de dix kilos ! Nous n'en revenons pas de la grosseur de la bête ! De plus A. nous offre un couteau très affûté, quelle gentillesse ! Maurice se met en devoir de le découper mais il est si lourd que le poisson gluant lui échappe des mains et tombe sur le carrelage... enfin après certaines difficultés pour le remettre sur la table, il parvient à le couper sur la planche de bois muni un hachoir et d'un marteau. Je pèse la tête, elle fait deux kilos... et puis je mets en sac pour le congélateur sept morceaux de plus d'un kilo. Nous allons nous régaler pour un moment.

Ce matin le chauffeur de notre VSL est arrivé un peu en avance pour nous conduire jusqu'à Quimper chez notre chirurgien pour une visite de contrôle. Nous sommes très contents de nous entendre confirmer ce que nous avions vérifié, notre vue est revenue pour moi à 10/10 sur les deux yeux, pour Maurice il retrouve un 10 sur 10 à droite sans lunettes de myopie et son œil gauche totalement aveugle gagne 0,5 dixième... ce qui pour lui représente un véritable miracle et un paradoxe dans sa situation de malade en fin de vie. Nous aurons juste besoin d'une légère correction pour la vue de près. En attendant l'ophtalmologue nous fixe un nouveau rendez-vous pour le 28 janvier 2016 et après ce sera fini de toutes ces courses épuisantes pour nous rendre à Quimper. Ouf ! Après cette visite, le chauffeur nous ramène à la maison.

Je réchauffe un reste d'hier et nous repartons pour commander nos plats de réveillon du jour de l'An. Nous le passerons avec des amis. Puis nous rentrons et Maurice fini par s'endormir profondément cependant que je reste sur l'ordinateur. Une personne sonne au portail d'entrée ce qui le réveille brusquement. Je vais voir. Cette personne c'est trompée de porte. Qu'importe nous voulions allés à Locronan pour voir la petite cité illuminée pour les Fêtes. Je n'osais pas le réveiller, mais c'est fait.

Nous nous habillons chaudement car l'air est frais et le vent souffle fort à nouveau après une belle journée ensoleillée. Nous voilà repartis.

En arrivant à hauteur de Douarnénez, une pluie fine se met à tomber. Puisque nous passons devant le magasin, Maurice s'arrête pour s'acheter une paire de lunettes d'appoint. Elles ne sont vraiment pas chères. Je ne suis pas allée avec lui car trop de monde et mal garés mais nous reviendrons pour moi, plus tard. Il y a un joli choix de lunettes originales.

Nous filons sur Lokern (Locronan, nom francisé). Il commence à pleuvoir plus fort, zut. Nous sommes pris dans une longue file d'automobiles. Nous avançons jusqu'à l'entrée de cette petite cité de caractère. Par chance, juste devant sans avoir trop à se démener pour trouver une place, nous pouvons nous garer sur la place 'grand handicap' libre pour une fois !

Il pleut plus fort, nous allons devoir prendre nos parapluies. Maurice sort nos deux fauteuils roulants et nos 'pépins' accrochés à l'un d'eux et nous partons sur la rue qui nous conduit au centre de Locronan magnifique d'illuminations grandioses. L'architecture moyenâgeuse rehaussée de guirlandes lumineuses offre un spectacle magique à tous.

Maurice comme aimanté s'arrête devant l'étal d'une marchande de figurines de fées, de korrigans, de sorcières... je n'y pensais même plus tant nous en avons déjà... mais il a repéré une fée chevauchant une licorne et il n'hésite pas à me l'offrir... je ne peux pas m'empêcher de penser à ma saga fantasy et ses personnages... une de plus dans ma collection déjà riche de personnages féeriques de toutes sortes. Mais après tout c'est la fête !

Nous mettons nos phares car un monde fou déambule dans les ruelles pavées, sur la place et entre les petits chalets. Ils ne nous voient pas dans nos fauteuils. Des vitrines s'affichent étincelantes de lumière.

Puis nous continuons notre chemin jusque vers une autre petite place devant un décor fabuleux où trône un immense cerf recouvert de lumière, c'est beau ! Je repense à celui que Maurice a acheté pour notre décoration au Marché de Noël d'Esquibien. Fait de rondin de bois et de branches pour sa queue et ses cornes nous ne l'avons pas encore installé dehors... il faut dire que le vent fou qui souffle la nuit ne nous l'a pas autorisé. Maurice avait installé une pancarte de Noël et ce matin, l'infirmier l'a ramassé et nous l'a rendu en deux morceaux coupé par le vent sauvage de la nuit.

Finalement après avoir pris quelques photos bien difficiles avec le parapluie que je suis obligée de lui tenir, Maurice et moi abandonnons le terrain, il pleut trop et les rafales de vent nous bousculent. Autant rentrer car nous ne pouvons pas flâner devant les stands. Une maman affolée nous crie de faire attention à un petit garçon de trois ans vêtu d'un cardigan noir. Il s'est perdu dans la foule, la nuit et la pluie battante. Elle repasse en criant : Milo, Milo, Milo ! C'est atroce de se rendre compte de l'absence de son tout-petit près de soi. J'espère de tout mon cœur que cette maman l'aura vite retrouvé... Trempés, nous remontons à bord de notre carrosse et reprenons la route du retour.

Nous soupons à dix-neuf heures trente et Maurice regagne le fauteuil du salon où il s'allonge et se couvre.

À l'extérieur le vent rugit de plus belle et mène un barouf de tous les diables.

Moi, je poursuis sur l'ordinateur...

LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Maison du Bout...de la Terre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 55 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 55 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 52 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'...
  • Contact

Recherche

Articles Récents