Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 20:32

*Avoir espoir ne veut pas dire que les choses vont se produire bien, mais que les choses auront un sens (Vaclav Havel)

~~Mercredi 27 janvier 2016,

Toute la nuit le vent a frappé, claqué, battu la maison dans un sifflement ininterrompu. La pluie s'est invitée à la fête et a cinglé les vitres violemment une bonne partie de la nuit et de la journée.

Nous nous levons à huit heures où il fait toujours nuit, et comme chaque matin Maurice prépare les tartines grillées.

Véronique M. cogne à la porte puis Julien, l'infirmier arrive à son tour dans le très mauvais temps.

Maurice a dormi comme il a pu, sa 'crève' semble s'éloigner mais il reste toujours très affaibli... de légères forces le matin et l'après-midi il s'écroule dans son fauteuil où il s'endort épuisé.

Sa tension est à 16, 9, ses œdèmes plus gonflés que jamais le gênent beaucoup et il a toujours autant de mal à respirer. De plus, il continue à souffrir de la tête qu'il tente de calmer avec des comprimés de doliprane. Cela va être coton de se rendre à la consultation de demain après-midi, espérons que nous passions rapidement, sans trop attendre.

Je passe le matin sur l'ordinateur, le repas est vite prêt. J'alterne entre le fauteuil au salon et mon travail. Je n'ai pas un très grand rendement actuellement, mais le peu que je fais c'est toujours ça.

Facebook est toujours bloqué ! Je commence l'écriture d'un nouveau conte...

La nuit tombe à dix huit heures trente à présent, les jours rallongent doucement mais le ciel si bas aujourd'hui nous a laissé dans la pénombre toute la journée.

Jeudi 28 janvier 2016,

Un soleil éclatant nous livre un ciel d'azur où s'effilochent quelques nuages blancs. Il fera grand beau aujourd'hui.

Maurice se lève avec un visage reposé, il a pu dormir un peu mieux. Sa toux s'est apaisée. Mais cette lueur ne va pas durer.

Après les soins, il profite d'un minima de force pour aller cueillir des branches de haie à nos chèvres... mais au bout d'une brassée, il rentre totalement crevé et essoufflé. Ses pieds commencent à gonfler... les œdèmes regonflent ses pieds et ses jambes. Il se désole car il ne peut plus enfiler ses chaussures. Certaines ont deux pointures au-dessus de sa taille, mais avec les enflures il ne peut pas les chausser.

Je lui ai dit hier qu'il risquait d'aller en pantoufles au cabinet de l'ophtalmologue... eh bien, il part ainsi ! Nous emportons le fauteuil manuel que nous partagerons à deux si nécessaire.

Le chauffeur du VSL arrive à midi trente. J'ai pris mes béquilles, le chauffeur pousse le fauteuil roulant qu'il dépose dans le coffre du taxi.

Maurice pour cette fois, monte devant et moi derrière, afin d'avoir les jambes allongées... moi, évidemment, je souffre terriblement d'avoir les jambes repliées, mais c'est ainsi !

Lorsque nous arrivons Maurice refuse d'être emmené le premier, il veut aller aux toilettes à l'entrée et prend mes béquilles, le chauffeur m'installe et me pousse dans le fauteuil.

Fort heureusement nous sommes pris tout de suite en consultation du contrôle de notre vue après nos opérations de la cataracte.

Je passe la gamme des examens classiques puis mes yeux sont passés au scanner. Maurice vient d'avoir le contrôle de sa vue et tout va très bien. L'ophtalmologiste est satisfait du résultat obtenu surtout, Maurice a gagné 1 % sur son œil gauche aveugle.

Quant à moi, le diabète ronge mes yeux et il me faudra revenir tous les ans. Bon, mais je n'aurai plus de lunettes pour voir de loin, simplement une correction pour la vue de près d'autant que je travaille de longues heures sur l'ordinateur.

Voilà, nous sortons une heure plus tard et nous rentrons épuisés à la maison pour nous jeter dans nos fauteuils au salon.

À peine sommes-nous là que Marc frappe à la porte. Il vient nous réparer la fuite des toilettes... c'est vraiment gentil de sa part... Maurice éprouve tant de difficulté à rester en station debout immobile et il ne peut pas se baisser avec ses jambes en compote... et en ce moment son état est plus que défaillant.

Marc a vite terminé et nous prenons un café dans la véranda... évidemment la discussion glisse encore sur son état de santé... mais cela permet d'en rire et d'évacuer le trop-plein de nos misères.

Nous parlons de ses œdèmes qui lui tirent la peau avec excès. Mais il n'y a plus rien à faire... c'est l'insuffisance cardiaque qui produit de l'eau par le ventricule droit.

Dans ce cas là, les médecins prescrivent du lazilix qui envoie de l'eau, mais le cœur réagit plus fort et en fait encore plus... l'eau entre dans les poumons et c'est l'oxygène 24 heures sur 24... ensuite de trop laver le corps c'est le potassium qui disparaît et le risque de l'arrêt cardiaque alors ils prescrivent le Diffu K (potassium que l'on trouve dans les fruits rouges, les tranches de foie, etc...) et puis c'est la sonde à demeure et sur un cancer de la prostate... impossible à supporter... et le malade devient grabataire avec un arsenal incroyable de tuyauteries et toutes les conséquences d'un tel traitement !

Nous l'avons vécu et ô combien enduré durant cinq mois... période où j'ai écrit chaque jour un témoignage ' Docteurs, vous m'avez tué !' qui est une aide pour les personnes accompagnants des malades en fin de vie et aussi pour les personnels de santé qui y puiseront matière à réflexions.

Le pneumologue de Maurice à Lyon l'a lu et fait lire à son personnel et puis à tout l'hôpital... à présent, il travaille avec un cardiologue à ses côtés... exemple à suivre.

Je suis partisane à ce que les spécialistes cardiologues, pneumologues et neurologues travaillent de concert sur un grand malade... que l'on cesse de découper un être en mille et un morceaux et plus encore si ces morceaux sont disséminés sur un territoire de plusieurs départements, cela n'a aucun sens et conduit à l'empoisonnement médicamenteux, ce que nous avons subi à nos dépens avec 42 comprimés par jour ! Tous les spécialistes y allaient de leur prescription sans prendre jamais en compte la pathologie voisine à savoir Maurice est atteint de huit pathologies différentes qui se télescopent entre elles ! ! !

Et malgré cette épouvantable expérience Maurice survit depuis trente sept ans (en fauteuil roulant) à trois accidents très graves (moto, auto et ski de fond) et à toutes ses maladies extrêmes, par étapes de plus en plus lourdes, de plus en plus impossibles à supporter.

Et je ne tiens pas à ce que Maurice finissent dans les mêmes conditions... actuellement il n'est plus médicalisé depuis 2009 et plus encore depuis sa double trépanation.

Il a refusé l'acharnement thérapeutique à des chirurgiens qui dix jours plus tard voulaient lui pratiquer une nouvelle fois une double trépanation de la même manière sans anesthésie... en conséquence il reçoit un traitement antidouleur susceptible de lui apporter un confort de fin de vie.

La journée s'achève... j'ai fini mon conte : Justine et le Pays Contraire.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche