Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 01:05
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG

–Dis-moi, qu’est-ce qu’elle a mangé à midi, Dana ? –Ben, de la soupe de poissons, une salade composée, et…

–Non ! Elle mange des syllabes !

Dans la bouche de deux petites filles de six ans Charvieu (69-Rhône)

~~LETTRES ENVOYÉES PAR DES ENFANTS :

* J’ai reçu ta lettre et ta publicité, je l’ai porté à la maîtresse, elle est d’accord et elle t’appellera pour venir raconter des histoires… Claire

* J’ai bien aimé vos histoires… ma fée, comment s’appelle-t-elle? Élodie

*Cette promenade m’a fait un bon souvenir. J’ai bien aimé vos contes. Est-ce que les fées et P’tit loup vont bien ?...Merci de m’avoir accueillie, moi et ma classe… Chloé

*Je vous souhaite une belle vie de fée et je vous fais un baiser. Virginie

*J’ai vu une fée dans mon arbre, elle avait des cheveux blonds, sa robe était rouge. Je me demande qui elle est ?... Sandra

*As-tu rencontré tes amies les fées ?... Je t’aime beaucoup, énormément…Tu me manques… Sonia

*Avec vous on a fait une agréable journée. Les histoire était formidable. Le petit coq… était toutes bien… Vous ête une fée. Julien

*Dana Lang : j’ai bien aimé tous tes contes même si le temps ne mettait pas du sien, et quand on est rentré on s’est bien réchaufer. Mais je me souviendrai de toi. Fabien

*Dépéchez-vous facteur, l’amitié ne peut pas attendre pour une si belle conteuse, la conteuse est merveilleuse, c’est une fée pour consolé... Sonia

*Tu es toujours enfoui dans mon cœur… je me rappelle les contes que tu nous a raconté… les histoires je les ai raconter à mes grand-parents… au faite comment va le prince petit loup. Je l’aime énormément celui-là (C’est mon chat ! Tous les enfants parlent de lui dans leurs lettres). Sonia

*On a bien aimé vos contes que vous avez raconter. Ce sont de beaux contes. Myriam et Aurélie

*Chère Dana, cela fait trois fois que tu nous a pas raconté une histoire. Veux-tu venir dans la classe nous raconter tes histoires ? Quand peux-tu venir ? Quel jour et à quelle heure ? Merci. Voici l’adresse. (CP de Vénissieux, le 11 mai 1989)

*Merci de nous avoir emmené dans les bois où tu nous as raconté des histoires… Romain Nous avons fait un livre sur Le Cergne, il est très bien, nous sommes aussi allés voir la mairie. Frédérique

*Surtout, j’ai bien aimé te voir, j’étais immobile, je voulais rester avec toi, mais j’étais obligée de partir avec ma classe, j’ai vu beaucoup de fées quand je suis allée dans les bois… Audrey

*Dana, à l’école je travaille bien, mais vous nous manquez à tous avec vos contes enchanteurs … Benjamin

*J’ai bien aimé vos contes, ils étaient très jolis, je vous aime beaucoup… Catherine

*J’ai bien aimé tes histoires… Laëtitia

*J’ai très bien aimé cette promenade dans le pays des fées… Alban

*J’ai été visité le Pays des Fées avec mes parents. Ils n’ont pas vu de fée, c’est bien dommage... Gwenaëlle

*As-tu rencontré tes amies les fées ? Je t’aime beaucoup, énormément… Sonia

*Quand je suis allée au lit, j’ai rêvé des histoires que tu nous a racontées… Sophie

*Je vous souhaite une belle vie de fée… Virginie

*Les histoires étaient formidables !...vous êtes une fée !... Julien

*Tes contes étaient génial et toi aussi d’ailleurs ! Karine

*Vous nous manquez… Mickaël

*Je me souviendrai de toi… Fabien

LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG

~~Dimanche 14 février 2016,

La tempête a cessé. Hier soir, j'ai écrit jusqu'à deux heures du matin.

J'ai aussi répondu à un enseignant qui me recherchait depuis longtemps car il avait, il y a une vingtaine d'années, participé avec les classes vertes de l'époque. Il avait ainsi conduit ses élèves de maternelle à des 'Balades Contées en Forêt' pour un circuit autour du Cergne, sur les Terres d'Anne de Beaujeu.

Autour de ma maison j'y organisais des attractions contées sur sept amphithéâtres naturels. Les enseignants et les parents accompagnaient des scolaires, où des colonies, où des enfants handicapés.

J'ai reçu en sept ans 20000 scolaires, leurs parents et leurs enseignants et ceux qui le souhaitaient (quand je ne l'avais pas oublié) pouvaient mettre un mot où un commentaire dans le livre d'Or. Je garde tous ces très nombreux témoignages (bien qu'ils en manquent trois fois plus) dans mon presse book.

Tous pouvaient pique-niquer autour de ma maison de pierres aux abords de la forêt dans un pré où dans les sous-bois. Je garde aussi de belles photos de ces moments.

Je recevais souvent quatre cars scolaires à la fois, venus de départements voisins, le Rhône, l'Allier, la Saône -et-Loire, la Loire évidemment. Tout le monde en descendait et je commençais à conter sur la place du village.

Ensuite devant l'église pour mon 'P'Tit Brin d'Coq', aussi au-dessus de Cours-la-Ville puis près de la source légendaire du Cergne, où j'ai écrit 'La Fontaine des Pleurs' inspirée de faits historiques. Curieuse analogie entre cette Fontaine et celle écrite ici, depuis notre installation en Bretagne où j'ai écrit 'La Fontaine de la Mer' en m'inspirant du lieu de 'Feunteun Aod' hautement pittoresque, très visité et la révolte contre la Centrale nucléaire des Plogoffistes qui devait être construite ici même !

Évidemment, pas plus tôt arrivée ici, j'ai regardé immédiatement si le bourg où nous vivons actuellement possèdait un petit coq sur son clocher et je vous le donne en mille, 'P'tit Brin d'Coq' était bien là... ce qui me permets de le dire dans mes contes, comme lors de la séance contée de Noël le 20 décembre 2015 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec d'Esquibien !

Ensuite j'entraînais les classes sur le chemin forestier qui descendait jusqu'à ma maison, où nous nous étions déjà arrêtés entre-temps deux fois pour un conte, puis après le pique-nique nous descendions au creux de la vallée au bord de la rivière, là où vivaient des hardes de sangliers, enfin nous remontions au village par l'autre côté de la crête. Nous nous étions arrêtés encore cinq fois pour remettre l'ambiance contée entre les passages de marche en forêt magique.

Depuis mon installation j'avais fait des repérages pour trouver les coins les plus appropriés et j'avais nettoyé ces espaces qui parfois étaient recouverts de hautes tiges, de ronces, d'orties et autres herbes piquantes, etc... tous ces lieux respiraient les odeurs de mousse et de bois et je m'ingéniais à créer l'atmosphère féerique qui convenait parfaitement à mon propos. Les fées veillaient sur nous et j'ajoutais bien entendu des contes qui se rapportaient souvent à notre environnement, cette nature si belle et omniprésente. Tous les auditeurs demeuraient sous le charme de cette ambiance magique recrée dans ces endroits mystérieux et aux arbres si hauts (pins de l'Orégon : pins de Douglas, les plus hauts d'Europe !).

Rien ne vaut la forêt pour donner cette dimension aux contes. Et plus encore lorsque j'avais crée un Festival 'Flèche des Fées' durant cinq ans, Festival de Conteurs en Forêt et en Cabarets où d'autres conteurs m'accompagnaient tel le célèbre Mamadou Diallo, conteur sénégalais, qui nous a quitté à quarante ans, Guy Prunier, pour une soirée à la contrebasse et à la maison, Sam Cannarozzi et son épouse, Marie-France Marbach au Théâtre Quintius, Henri Cazaux, Armelle, sa compagne, Kamel Guennoun pour des apéro contés où ils ont mis le feu au bar, des contes ensemble à l'Hôtel Bel'Vue et dans la Salle Polyvalente de La-Ville, aussi à l'Orangerie avec Tenzin Gonpo qui m'accompagnait de ses instruments et chants tibétains (spectacle unique et inoubliable), Joël Smets, conteur belge, Hassan, un mime cinéaste marocain à l'auberge du village et en forêt avec Sergi Marguin qui m'accompagnait de ses flûtes de Pan... le summum de la rêverie !

Toujours est-il que cet enseignant a réveillé en moi beaucoup de souvenirs enchanteurs de la période où intermittente du spectacle, je passais mon temps entre la forêt mystérieuse et oubliée et en tournée sur les routes accompagnée de divers musiciens pour me rendre dans les écoles, les bibliothèques, les salles de spectacle et les festivals... quel travail intense et merveilleux (22 années plongée dans l'univers exigeant du conte sans parler de mes très jeunes années), et où je camouflais ma maladie avec une canne représentant parfois la baguette magique de la fée, parfois la canne de la sorcière... car je souffrais intensément de ces marches en forêt.

Oui que de bien beaux et bons moments nous avons passés tous ensemble les enseignants, les parents, les enfants et moi... un pur bonheur...

Alain avait noté et conservé mes petits refrains, mes formules et formulettes et ma façon d'aborder mes contes, création artistique que chaque conteur parvient à introduire suivant sa personnalité et c'est bien là tout l'intérêt dans les Festivals, donner à voir tant de personnalités différentes et parfois pouvoir faire la comparaison sur un même conte. C'est extraordinaire la diversité que cela propose aux auditeurs.

Enfin Alain avait le goût de conter des histoires à ses enfants, ce qui démontre la qualité de l'enseignant. Je regrette toujours que le conte et les histoires magiques ne soient pas mises au programme de toutes les classes mais pas seulement les petites, mais aussi les primaires, les collèges et les lycées (que d'ailleurs j'ai reçues en forêt). Le goût de l'étude serait tellement meilleur car le conte non seulement permet de grandir et de structurer la personnalité de l'enfant, mais encore il l'amène à rêver, à entendre des valeurs précieuses qui remontent de la nuit des temps et surtout il console, cajole, apprend la tolérance, le respect, le courage, etc...

Cet enseignant avec qui j'avais crée des liens d'amitié, a fait ressurgir en moi toutes ces tranches de ma vie... et tant de difficultés à traverser pour parvenir à la réalisation de tous mes rêves.

Mais malgré une adversité féroce due à cette sorcière qui s'est penchée sur mon berceau, les douze fées qui étaient là m'ont aidées en contrepartie en me dotant d'une force mentale incroyable et d'une âme forte (ce que j'explique dans 'Les Sanglots du Vent', mon récit autobiographique actuellement en rupture de stock – en deux ans, j'ai ai vendu sept cent exemplaires) il connaît un succès incroyable surtout auprès de mes lecteurs et je garde toujours ma liste d'attente dans l'espoir de pouvoir en retirer ou de trouver enfin un éditeur qui se chargera de tout ce lourd bagage de tant de travail assidu et qui comprendra à quel point mes livres se vendent bien. C'est mon rêve le plus fou et les fées qui m'accompagnent y veilleront, sans nul doute... elles me doivent bien cela après avoir donné autant d'énergie, de plaisir et d'enseignements aux enfants, à plusieurs générations... comme nous sommes précieux nous les conteurs pour les aider à grandir et se forger dans la non-violence !

Quoiqu'il en soit je suis heureuse d'avoir retrouver Alain, nous pourrons continuer à communiquer sur le net. J'ai aussi revu un professeur de collège Jean-Michel DENIS, lauréat du 1er Prix Littéraire de Femmes Actuelles avec 'Les Mots du Passé' sur un Marché de Noël et lui également me commentait ses souvenirs éblouis de ses passages avec ses élèves en Festival pour mes attractions contées en Forêt Légendaire.

J'en ai également retrouvé d'autres sur des Marchés de Noël de la région mais aussi sur des brocantes autour de notre village... mais, maintenant, je n'habite plus cette maison que j'avais achetée avec tant d'enthousiasme et tout spécialement pour la réalisation de ce rêve fou... Après vingt ans passés, l'on me recherche encore mais je suis revenue auprès de mes sœurs les fées... retrouver tous les mystères de la vie, ici en Bretagne où je conte parfois, à la maison pour le public, et pour les écoles dans des lieux adaptés (après l'avoir fait dans certains Salons du Livre en Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Paca)... de façon beaucoup moins assidue que durant ses douze années de conteuse professionnelle) car touchée par l'évolution d'une maladie génétique rare genre sclérose en plaques... cela ne m'empêche pas de travailler d'arrache-pied, de créer des contes... j'écris aussi des témoignages de vie en ces dix-sept ans de galère dans la maladie et le handicap à deux... cela devient difficile car les livres s'accumulent. Et puis bien sûr, il y a ma trilogie fantasy (fantastique) inspirée par la Légende Arthurienne où l'on reconnaît la Baie d'Iroise, décor planté à Douarnenez en 2003 dans la première époque, puis dans les Montagnes du Soir et les Montagnes du Matin, lieu de La Biche au Bois, vers la maison de la Forêt pour la deuxième époque et ensuite un retour sur tous ces lieux, sur la carte, pour un ultime combat contre les forces du Mal... ces livres sont destinés aux grands ados, jeunes adultes et plus...

Et puis, pour me consoler de cette adversité terrible, je participe avec mes contes et ma prose poétique et insurrectionnelle à de très nombreux Prix Littéraires Internationaux afin de compenser le manque de contacts avec les Salons du Livre... J'ai ainsi en deux ans été lauréate de 42 Trophées, Prix, Médailles et Mérites Littéraires Internationaux... où bien entendu, il m'aurait fallu me rendre aux quatre coins de la France pour recueillir mes trophées, coupes, livres, diplômes, etc...

Maurice qui n'est plus médicalisé, supporte un traitement de confort et ne peut plus me conduire où que ce soit... (je ne conduis plus, hélas depuis 2003)mais cela risque de changer, des amis vont pouvoir m'y emmener en conduisant notre grand véhicule adapté pour deux gros fauteuils roulants électriques... je déteste le laisser seul à la maison mais je n'en ferai pas trop souvent, cependant tant que je le pourrais, je dois garder le contact avec la profession.

Quant à aller à Sacramento l'an dernier et cette année cinq jours à Prague en septembre, faire le tour du monde avec la World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets... j'étais déjà appelée à faire le tour du monde comme conteuse (à Abidjan en 1998, j'y étais) et aussi me rendre au Canada, donc, je ferai le tour du monde en tant que conteuse, auteure et poète dans ma prochaine vie... car compte tenu de ma situation cela s'avère irréalisable... cela vient trop tard, hélas !... Mais je ne désespère pas !

Aujourd'hui dimanche, nous faisons relâche. Nous dormons sans le fracas intenable du bruit de la Tempête Ulrica et ce jusqu'à dix heures. Après le déjeuner, Maurice découvre beaucoup de possibilité avec les chaînes orange, mais il n'est pas aisé de naviguer entre canal sat et orange. Quoiqu'il en soit il met la main sur tous les épisodes de la série 'Le Baron Noir' et du coup nous nous posons devant la télé pour huit épisodes de onze heures à dix-huit heures ! La série fort passionnante et superbement interprétée nous a tenue en haleine jusqu'à la fin.

La soirée s'achève sur mon ordinateur, cependant que Maurice s'endort au salon...

Lundi 15 février 2016,

Le temps s'est totalement assagi. Le ciel se découvre vers huit heures laissant apparaître le ciel bleu, le soleil et quelques nuages blancs. Ils s'effilochent et se disloquent peu à peu.

Pourtant hier soir de très gros nuages noirs et menaçants recouvraient le fond de l'horizon... quelques petites averses sont apparues encore dans la nuit, mais aujourd'hui froid avec -1° et puis douceur avec le soleil éclaboussant la lande... c'est nos chèvres Aig (Aik) et Froudenn qui sont heureuses ! Caboche, Cabosse et Dondon, les poules se suivent l'une derrière l'autre picorant à qui mieux mieux.

Maurice a repris la crève et je refais des infusions de feuilles de ronces.

Aujourd'hui, j'ai très froid, mal à la tête et je pense que cela risque d'être à mon tour, on verra.

Véronique M. puis Céline pénètrent dans notre maison. J'ai à peine le temps de déjeuner.

Comme hier, je garde une compresse de Versatis sur les cervicales avec ma minerve.

Le médecin frappe à la porte et entre.

Je le regarde les yeux écarquillés :

–Bonjour docteur, mais que se passe-t-il ?

–Mais pourtant c'est bien vous qui m'avez appelé ?

– Non pas du tout... Maurice a repris la crève, mais nous gérons, il boit des feuilles de ronces...

– J'ai tellement l'habitude que les appels viennent d'ici que je suis venu directement là... il regarde ses papiers... c'est au 4 !

– Non, ce doit être chez Pierre et Éliane. Nous lui indiquons le chemin. Il repart... nous sommes inquiets pour nos amis... il va falloir que je téléphone où mieux que j'aille les voir... ce que je fais à dix-sept heures trente après être restée au lit un moment de l'après-midi où j'étais en pleine crise d'asthénie.

Nous terminons la soirée bien tranquillement, Maurice endormi au salon et moi sur l'ordinateur...

PARIS le 2 juin 1990

–Vous faites mieux que raconter, vous créez une ambiance ! (Un admirateur, à Paris le 2 juin 1990)

–En tout lieu, de toute éternité, à ton image, des femmes ont su créer des univers magiques en perpétuant des traditions orales. Cette mère hypnotisant son enfant par la parole (sur la carte postale), m’a fait penser à toi. Continue d’être la bonne fée, celle du rêve, du bonheur en 1990 et au-delà ! (Elyett, enseignante)

LYON SAINT-JEAN, 1990, 'TERRE DE LUMIÈRE' devant des lamas tibétains

–Mais qu’est-ce que vous avez attendu jusqu’à présent ?...vous vous rendez compte du temps qu’on a perdu ! (Un admiratif, après le spectacle : Terre de Lumière’)

–Vous alors ! Vous êtes mieux qu’une séance de yoga, vous nous emmenez tout de suite au ciel (Une personne après le spectacle donné à St Jean (Lyon), lors du passage des lamas tibétains dans la cathédrale).

–C’était très bien, bravo ! Ce spectacle là, était d’une très grande qualité, faite-le payer très cher ! (Roger CHARRET, ethnologue, après ‘Terre de Lumière’)

–J’ai écouté des conteurs, mais vous êtes de loin la meilleure ! (Un admirateur après ‘Terre de Lumière)

~~‘SALLE ERIK SATIE’ à VENISSIEUX, ‘TERRE DE LUMIERE’, 16 décembre 1992 :

Ces histoires étaient magnifiques !... Un enfant

Quel chemin parcouru !... Guy Fischer (ami, sénateur né le 12 janvier 1944, décédé le 1er novembre 2014)

Quelle magnifique invitation au voyage et à la sagesse. Merci… un adulte

Milles bravos et remerciements… Lucia

Toute mon amitié… Annie, Angélique

Super !...Quelle avancée… Geneviève

Toute notre amitié !... Jacqueline, Béatrice, Hervé

Ce n’est qu’une allégresse !... Un auditeur

Sur la route du Tibet…j’ai aperçu une lumière. À maman Valérie le 16. 12. 1992

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Maison du Bout...de la Terre
commenter cet article

commentaires

Marielle S. 'Le Cracovie' 16/02/2016 12:54

charvieu c'est dans l'isère ma mère y habite biz à vous 2

Claude Felgerolles, poète, ambassadeur de la Paix 16/02/2016 12:52

AVAAZ



BANQUES



BNF



BONCOIN



CaEparMairie



CAT et STEPH



CEPAL



CHIRAT



CLES



CLICBOUTIK(2)



CMT



CNC cinéma



CONCOURS



concours APF



CONFLITS



CONTACTS ECO…



CONTACTS SAL…



CONTES(4)



COUROT Miche…



Création sit…



CUAP



DEVIS SPECTA…



DIAZO 1



DICODOR



DIVERS



Echange édit…



EDF



edf bretagne



EDILIVRES(1)



EDITEURS



Edition Cont…



EDITION LAFA…



ENSEIGNANTS



Ernesto KAHA…



ETIENNE L.



FACEBOOK



FAMILLE(1)



FANS



Fem Dire Agi…



Gautier Géra…(1)



GUALLINO



Guil. Ekoumé(3)



ILLUSTRATRIC…



IMPRIMEURS



JACQUES BRUY…



JAUD Jena-Pa…



Keit Vimp Be…



Kizoa films



LAFAF



LERAB LING



LIBRAIRIE



Librairie UE…



MAIRIES



Marchés No…(3)



MARIELLE



MARINA



MEDECIN



Memor Stourm



MERE



MOLIERE Luce…



MONDES IMAGI…



MONDORAL



NOËLMAGIQUEC…



Ouest France…



P.Monfort An…



PACAUD Véron…



POEMES EPARS



Pointe du Ra…



PRESSE ET TV



PROJETS LAFA…



PROJETS UERA



PROPRIETAIRE



REVUES



SACD



Salons Breta…



SALONS LIVRE…



SANTE(71)



Serge SOMME…(5)



SINESI Franc…



SPECTACLES



TELEVISION



TEMOIGNAGES



TIBET



Travaux Mais…



UERA



Vidéos



VINS



WAAC



WEONEA








60% sur 10Go plus d'espace ?

alertes SMS plus d'info

anti-spam actif




téléchargez l'application Mail Orange

appli Mail Orange sur iPhone

rencontres


Notre sélection d'articles






















boîte de réception


lire un message



message 1 sur 5 Suivant


information





répondre





transférer traiter comme indésirable

déplacer vers






































































































supprimer imprimer

de
claude.felgerolles@laposte.net
ajouter à mes contacts

créer une alerte SMS


à
"contedanalang"

date
16/02/16 12:43

objet
que d'émotion


voir l'en-tête complet













































































































quel heureux parcours que le vôtre ! des rencontres inoubliables avec l'innocence ,
des regards grands ouverts et des oreilles béantes pour écouter le merveilleux !
alors félicitations pour notre conteuse nationale , sentiments déférents

josiane horrent 16/02/2016 09:55

Bonjour Dana émouvants les témoignage des enfants , que de merveilleux souvenirs , grosse bise

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 55 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 55 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 52 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'...
  • Contact

Recherche

Articles Récents