Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 20:28
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG
A la fête des hortensias avec Toopie, ma petite chienne westie adorée
A la fête des hortensias avec Toopie, ma petite chienne westie adorée

Jeudi 10 mars 2016,

La tempête a cessé cette nuit. Tout est calme ce matin et un grand soleil inonde la presqu'île.

Depuis hier Maurice prend de nouveau de la fièvre et sa tension oscille entre 13 et 14 le matin. C'est une tension trop basse pour lui car son cerveau n'est pas suffisamment irrigué, mais il faut se contenter de tout cela puisque le moindre traitement ne fait que l'accabler davantage. Sa tension en yoyo ne peut pas être gérée par un médicament. Quant à la fièvre (qui dure depuis son AVC de 2001) cela est dû à ses problèmes cérébraux. Il faut accepter et faire avec... de toute manière il n'est plus médicalisé, il reste le traitement antidouleur pour lui garantir un semblant de confort de vie.

Après les soins, il trouve le courage de se traîner jusqu'au véhicule afin de me conduire en courses. Sylvie nous accompagne. Nous rentrons pour ranger mais Maurice mal en point, dans une extrême fatigue se plaint en arrivant au bourg. La maison n'est plus très loin maintenant, courage. Il rentre pour aller s'allonger dans son lit, le fauteuil du salon. Il se plaint à nouveau de la tête et ressent de la friture à l'intérieur.

Sylvie m'aide à ranger les courses, heureusement qu'elle est là. Maintenant, elle a bien l'habitude de la maison et elle demeure très prévenante envers nous. Elle a beaucoup progressé au niveau du service que nous avons besoin, elle comprend mieux nos problèmes. Nous l'apprécions de jour en jour.

Après avoir déjeuné, je rejoins Maurice au Salon pour l'accompagner moralement comme chaque jour. Je reste le plus possible près de lui et moi-même atteinte de mes crises d'asthénie chaque jour, je ne peux que m'allonger près de lui.

Malgré nos misères, les journées passent à la vitesse de l'éclair et je vois défiler les semaines à toute vapeur...

Vendredi 11 mars 2016,

Il fait très beau avec un grand soleil dès le lever du jour. Nous déjeunons. Nelly arrive puis Julien, l'infirmier qui assimile très mal le fait que l'on ne puisse plus rien faire pour Maurice...

Nelly se met en cuisine pour confectionner une tarte à l'oignon et une aux pommes. Maurice ne tient pas debout, il va mal avec une fièvre récurrente qui réapparaît depuis quelques jours... il va cependant couper de la haie avec l'aide de Nelly où il a failli tomber une fois de plus. Puis il regagne son lit.

Il pique une crise devant le courrier... notre mutuelle ne nous remboursera rien sur nos opérations des yeux... nous en sommes pour nos frais et quels frais ! Il téléphone à notre assurance et obtient une réponse négative... nous n'avons obtenu absolument aucun remboursement de leur part. Il est outré et du coup il résilie notre contrat. À quoi cela sert-il de payer chaque mois puisque rien ne nous est remboursé de ce que le Sécurité Sociale ne rembourse pas... tout l'argent versé n'a servi à rien sauf à remplir les poches de l'assurance !

De mon côté dès que Nelly en termine à la cuisine, elle vient m'aider à désherber le coin de fleurs devant la maison. En fait, elle fait tout, moi je ne le peux pas, je reste près d'elle et lui indique ce qu'elle doit faire. Il fait si bon que c'est très agréable de se trouver là au soleil pour une petite demi-heure. La prochaine fois nous aurons d'autre chose à faire au jardin. Il sera temps de s'en occuper. Je suis désespérée par l'état des palmiers après la dernière tempête avec des vents de 135 km heure. Il faut remettre des tuteurs assez hauts et solidement plantés en terre, ce que nous ne sommes pas parvenues à faire avec Véronique l'autre jour. C'est ennuyeux car le palmier du fond gît sur le sol... il était devenu si beau et bien haut déjà !

Dans l'après-midi, Gilbert vient nous voir pour dépanner l'ordinateur de Maurice... c'est long, il doit demeurer à la maison de quinze à vingt heures du soir. Maurice trop épuisé s'endort dans son fauteuil.

Ensuite, nous soupons et nous installons au salon pour suivre un film. Puis je regagne mon ordinateur.

Maurice ne parvient pas à s'endormir... il va encore passer une nuit mauvaise, hachurée, ponctuée par ses prises de calmants et ses changement de maillots trempés de sueur (jusqu'à six fois par nuit) et ses phases de sommeil difficiles.

Samedi 12 mars 2016,

Il fait un temps royal. Le soleil brille tôt matin, pas un seul brin de vent et un air très doux s'exhale de la terre bretonne. Un temps à aller se promener le long de la mer.

Nous déjeunons et nous nous apercevons que j'ai totalement fait l'impasse sur le beurre. Maurice y tient trop et nous allons devoir sortir. Après les soins, Maurice me demande de lui enfiler ses pantoufles. Il ne peut plus chausser de chaussettes depuis 2009, plus de chaussures depuis sa double trépanation et ne peut plus mettre de pantalon (plus la taille suffisante) alors il demeure en pyjama. Je tente de lui enfiler les dernières pantoufles à scratch que nous venons d'acheter mais ses œdèmes ont doublé de volume et cela s'avère impossible.

Du coup, je lui demande de s'allonger complètement dans son fauteuil, je ne peux pas me baisser sans tomber, c'est très difficile pour moi de l'aider. Cependant je lui enfile ses pantoufles orthopédiques (qui chaussent deux tailles au-dessus) en ouvrant les scratchs derrière le pied et sur le dessus puis je resserre le tout. Cette fois, il ne les perd plus ! Il sera bien mieux ainsi.

Nous partons en courses mais il ne peut plus monter ni tourner dans le véhicule... enflé de partout. Je n'ai plus aucune envie de sortir. Maurice fini par s'asseoir sur son siège et démarre... heureusement nous n'allons pas très loin.

Les courses sont rapides nous n'avions pas besoin de grand chose. Nous déjeunons et nous allons au salon. Maurice accablé s'endort. Il ne peut plus se mouvoir sans s'essouffler. Il manque aussi de respiration. Je sens bien comme il diminue tous les jours un peu plus et maintenant cela devient vraiment critique.

Julien, l'infirmier repasse le soir et il constate sa respiration si difficile... nous demeurons impuissants à faire quoi que ce soit.

Sur le soir je masse les pieds et les jambes de Maurice avec une crème pour le soulager de ses œdèmes.

La journée se termine avec un temps merveilleux où nous sommes restés à l'intérieur trop accablés de fatigue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Maison du Bout...de la Terre
commenter cet article

commentaires

G. EKOUME 14/03/2016 11:36

MERCI POUR LES NOUVELLES DE LA MAISON DU BOUT DE LA TERRE

Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR 14/03/2016 12:41

Merci guillaume, Maurice va de plus en plus mal à chaque jour qui passe... je t'embrasse, Dana

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 54 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 54 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 52 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 13 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons...
  • Contact

Recherche