Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 13:31
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG

*C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches !

*Ma vie est une énigme dont ton nom est le mot.

*La mélancolie c'est le bonheur d'être triste.

*Le style est comme le cristal, la pureté fait son éclat.

*L'homme trouve la raison en lui et la sagesse hors de lui.

*Il n'y a rien de plus puissant qu'une idée dont le temps est venu.

*L'un des privilèges de la vieillesse, c'est d'avoir, outre son âge, tous les âges.

*Les mots manquent aux émotions.

(Victor Hugo)

LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG

Samedi 27 février 2016,

Il fait grand soleil avec des températures les plus basses de l'hiver 2°. La journée se passe dans le plus grand calme.

Je m'installe sur l'ordinateur et recherche mes cd pour continuer mon récit 'La Maison du Bout... de la Terre' manque de chance, tout s'est effacé. Que s'est-il-passé ? Je ne comprends pas, j'ai effectué les mêmes manœuvres que d'habitude... non, il s'agit de ma souris interne... je ne dois pas écarter mon doigt d'un millimètre ! Alors là, je suis sidérée !

Il va me falloir tout reprendre, tout recommencer, mince alors ! Je râle, je rouspète, je m'en veux d'être aussi bête !

Tant pis pour moi, je vais devoir tout refaire et ça ne sera pas la première fois... je me souviens pour ma trilogie fantastique, six mois d'écriture envolés avec une fausse manipulation... depuis je me suis corrigée, mais n'empêche il m'a fallut réécrire six mois de ma création... pas facile de retrouver les mots, l'action... quand enfin au fond de mon lit (trois ans totalement alitée, paralysée) j'y suis parvenue, je me suis jurée de faire attention... et mon étourderie me joue toujours bien des tours !

Dimanche 28 février 2016,

Céline l'infirmière arrive un peu plus tard. Maurice a déjeuné, moi je termine. Puis, je me mets en cuisine, lave la vaisselle d'hier et étend le linge.

Nous déjeunons, puis je vais cueillir du lierre et des haies de fusain à mes petites biquettes, je nourris aussi les poules des restes de légumes et de la table. Les chèvres se régalent de feuilles de choux de Bruxelles, des épluchures de kiwis, de poires et de pommes. Nous nous reposons cet après-midi devant deux excellents films. Le premier retrace la vie d'un grand professeur scientifique anglais atteint de la sclérose latérale amyotrophique autrement dit la maladie de Charcot ou SLA. Ce médecin Charcot a aussi découvert la mienne avec deux autres médecins anglais la Charcot Marie Tooth (sclérose des nerfs périphériques rare et génétique).

Nous terminons la journée calmement. Maurice prend une nouvelle crise avec son cœur. Il laisse passer. Nous bataillons ferme avec une fuite sur le WC, mais nous tâchons de relativiser. Nous finissons autour d'une soupe et rejoignons nos fauteuils au salon.

Lundi 29 février 2016,

Il fait beau et doux... enfin le soleil s'affiche de la partie et nos poules se remettent à pondre.

Je me lève alors que Véronique M. est déjà là et Maurice a le nez plongé dans les tartines. Nous déjeunons.

Puis il commence à préparer ses papiers et la sacoche pour le respirateur qu'il doit emmener pour sa visite chez le pneumologue à l'hôpital de Quimper cet après-midi.

Il se fait habiller par l'infirmière mais plus aucun pantalon ne lui sied. Autant qu'il reste en pyjama, c'est ainsi qu'il est le mieux. Il n'a guère envie de s'y rendre. Il est devenu hyper allergique aux établissements hospitaliers.

Il doit prendre sur lui et faire des efforts considérables pour se lever à l'arrivée du chauffeur du VSL qui emmène le fauteuil manuel dans son véhicule. Ils quittent la maison à quinze heures.

Un moment plus tard Marc survient pour vérifier nos toilettes qui ne fonctionnent toujours pas... il y a une grosse fuite au niveau de la pipe. Il regarde aussi nos fauteuils dont les boulons lâchent de toute part. Il faut aller acheter ce qu'il faut pour que cela tiennent définitivement. Puis il se retire.

Je me repose un moment au salon puis je me remets sur l'ordinateur où je dois effectuer des heures de travail de récupération de mes textes... quel bazar ! Il va falloir que je sauvegarde avec minutie.

Maurice rentre à dix-huit heures totalement épuisé, surexcité et en crise de panique comme cela lui arrive souvent à présent.

Affolé il ne me parle pas de sa visite mais il cause beaucoup et vite... ce n'est pas étonnant s'il est tellement malade, les infirmières se sont trompées, elles lui donnent trop de cortisone !... Je n'y comprends rien, cela m'inquiète... puis il recherche dans ses remèdes... il me dit que la pharmacienne lui a refusé ses comprimés... je me pose des questions... je le presse de m'expliquer correctement la situation... rien à faire, il s'énerve, s'enferre dans ses contradictions... bref, la pharmacienne lui a refuser sa morphine sous prétexte qu'il doit en avoir encore pour huit jours à la maison... ça ne colle pas... il s'entête à calculer avec ses 20 mg... mais je lui dis qu'il se trompe, il ne s'agit pas de 20 mg matin et soir mais 40 mg matin et soir... il s'interroge mais reste sur ses positions et appelle le cabinet où se trouve Béatrice. Il lui annonce que les infirmières se sont complètement plantées... il reste sur cette position fausse. Bon, je lui redit qu'il se trompe, il s'agit d'une erreur, le médecin a dû se tromper et Maurice ne suit plus vraiment son traitement... il s'y perd. Bref, le remplaçant c'est trompé dans la prescription et le médecin sur cette lancée à continuer en écoutant Maurice qui se leurrait... je leur ai fait remarquer mais pas assez fort... finalement, j'ai fait un mot au docteur pour qu'il rétablisse la situation au plus vite. En attendant, ce soir Maurice n'aura que 20 mg de produit morphinique au lieu de 40mg, il risque fort de souffrir ! Il va falloir rééquilibrer avec les doses intermédiaires... compliqué !... Mais quelle salade, quel énervement pour lui qui veut toujours s'occuper de tout quand il ne le peut plus !

Une fois le calme retrouvé, il me confie qu'il a apprécié le pneumologue du Centre Hospitalier de Cornouaille à Quimper. Le spécialiste lui a confirmé la gravité de sa situation avant et après sa double trépanation... le caillot et l'hémorragie étaient extrêmement graves, mais maintenant ce qu'il reste du caillot de sang est toujours aussi grave. Il ne nous apprend rien.

Dans tous les cas, il devra revenir pour une visite prolongée d'une nuit avec son respirateur. En attendant, le médecin va contacter celui de Lyon à l'hôpital de la Croix-Rousse pour un suivi régulier.

Mardi 1er Mars 2016, nous fêtons les 25 ans de ma petite-fille Mélissa,

Je me lève pour mettre les pieds sous la table. Maurice a déjeuné et Véronique R. me sert un café bien chaud. Céline est déjà là. Nous reparlons de l'incident d'hier et Céline affirme avoir suivi la prescription à la lettre ce dont je ne doute pas une seule seconde.

Comme d'habitude Maurice va très mal. Il a besoin de se reprendre, de dormir le plus possible. Cette nuit ses quintes de toux m'ont réveillées. Malgré cela, il s'en va avec Véronique R. cueillir un peu de haie de fusain pour nos biquettes. Elles ont aussi réussi à renverser la huche à pain mise pour le maïs il y a deux jours. Elles en profitent pour sauter dessus et faire les folles. Ah, les chameaux ! Aussi s'en va-t-il remédier à cela. Il réinstalle la huche avec un clou. Mais bien entendu il rentre totalement épuisé.

Comme chaque jour, nous avons une pensée particulière envers nos enfants et surtout aujourd'hui envers notre petite-fille Mélissa. Elle fête ses vingt-cinq ans avec son amour, son trésor de bébé d'un an.

Après le repas, Maurice s'allonge et s'endort pour l'après-midi. Céline repasse pour les soins. Demain, je devrai être à jeun pour ma prise de sang régulière tous les trois mois.

Le ciel est resté gris pour une journée qui s'achève dans le calme.

Mercredi 2 mars 2016,

Aujourd'hui un grand soleil se lève sur la Pointe mais aussi un vent fou et gelé qui refroidit tout.

Je me lève toute endormie pour attendre l'infirmière au salon. Je dois être à jeun pour ma prise de sang. Véronique M. arrive suivie de Céline qui passe directement à la prise de sang puis elle s'occupe de Maurice.

Ce matin Maurice n'a qu'une seule idée en tête : maintenir le piquet du portail des biquettes par un mortier. Ce qu'il s'en va faire immédiatement avec l'aide de Véronique. C'est bien vite fait et cela nous évitera bien des problèmes. Bon, il rentre à la maison content mais gelé.

Je demande à Véronique de me laver les petits rideaux de la cuisine et ceux de la chambre puis de les inverser, pendre les hiboux dans la chambre assortis à la couette et mettre les papillons dans la cuisine. Voilà l'assortiment me convient mieux.

En cuisine, je prépare les légumes pour une jardinière et Véronique vient m'aider pour les épluchures. Véronique se retire au son de la pointeuse (qu'est-ce que ça m'énerve!) et nous passons à table.

Nous allons essayer de nous reposer cet après-midi mais le fournisseur du respirateur doit passer. Étrange qu'il vienne nous voir juste après la visite chez le pneumologue ! Le médecin a dû le rappeler à l'ordre... c'est incroyable... ces fournisseurs ne sont là que pour encaisser mais pour le suivi du malade, les changements de masques il n'y a plus personne... c'est fou ce que la conscience professionnelle des gens à diminuer !

Et puis, nous devrions aussi avoir la visite de Marc... enfin, nous verrons. De toute façon Maurice dort trop la journée et pas assez la nuit.

Un vent fou souffle en sifflant méchamment dans les bruyères et les ajoncs de la lande.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Maison du Bout...de la Terre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents