Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 19:44
MORT DE L'ACADEMICIEN Alain DECAUX, INIMITABLE CONTEUR D'HISTOIRES...
MORT DE L'ACADEMICIEN Alain DECAUX, INIMITABLE CONTEUR D'HISTOIRES...

Le Monde.fr | 27.03.2016 à 17h06 • Mis à jour le 28.03.2016 à 09h46 | Par Thomas Wieder

fermer

Classer

Pas le temps de
lire cet article ?

Conservez-le pour le consulter plus tard. Abonnez-vous au Monde.fr
à partir de 1 €

Déjà abonné ?

S'identifier

Quarante-six ans de radio, trente ans de télévision, quarante-neuf livres, des centaines de conférences et des milliers d’articles… Toute sa vie, et avec un inimitable talent de conteur, Alain Decaux, mort dimanche 27 mars à l’âge de 90 ans, n’eut de cesse de vouloir familiariser le grand public avec l’histoire. Une ambition résumée dans le titre du mensuel qu’il créa en 1960 : Histoire pour tous.

C’est en 1947, alors qu’il n’a que 22 ans et aucun diplôme en poche – il a abandonné dès sa deuxième année de licence des études de droit qui auraient pu le mener, comme son père, à une carrière d’avocat –, qu’Alain Decaux publie son premier livre. Edité grâce à Sacha Guitry, avec qui il s’est lié d’amitié quelques années auparavant, ce Louis XVII retrouvé est emblématique du type d’histoire dont le jeune homme est friand : un vif intérêt pour l’intimité des familles illustres et une passion pour les mystères du passé, ces « énigmes de l’histoire » dont il fera le titre de sa première émission télévisée ainsi que la trame de nombreux ouvrages. Il a alors deux modèles : Théodore Gosselin, dit G. Lenotre (1855-1935), l’inventeur de la « petite histoire », et Alexandre Dumas, qu’il accueillera au Panthéon en 2002.

Reconstitutions en costumes et débats

Si la thèse défendue par Decaux dans ce premier livre a fait long feu – on ne croit plus aujourd’hui à l’évasion du petit Louis XVII de la prison du Temple ni à sa survie sous l’identité d’un horloger prussien appelé Naundorff –, sa rédaction aura du moins été l’occasion pour lui de faire la connaissance d’André Castelot (1911-2004), un journaliste féru d’histoire, connu pour ses opinions monarchistes, et qui s’était lui aussi piqué de curiosité pour le destin du fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette. Une rencontre décisive.

Des décennies durant, en effet, les deux complices officieront en tandem. A la radio, d’abord, où ils inaugurent en 1951 une « Tribune de l’histoire », qui sera encore diffusée sur France Inter en 1997. A la télévision, ensuite, avec « Les Enigmes de l’histoire », en 1956, qui deviennent dès l’année suivante « La caméra explore le temps ».

Dans ces années dix-neuf cent soixante où la télévision s’impose dans les foyers français, la formule, qui mêle reconstitutions en costumes et débats entre spécialistes, fait florès. Certains épisodes battent des records d’audience. C’est le cas de La Terreur et la Vertu, en 1964, qui met en scène le duel Danton-Robespierre. Et surtout des Cathares, au printemps 1966, dont le retentissement aurait même, selon certains observateurs, contribué à la renaissance du mouvement occitan…

« Forçat de l’histoire »

image: http://s1.lemde.fr/image/2016/03/27/534x0/4890848_6_1e26_l-academicien-alain-decaux-le-4-decembre_b1479d4b97559bc3d203064f3fab7e9b.jpg

Mais, à une époque où les oukases, à la télévision, sont d’abord politiques, une forte audience n’est pas une garantie suffisante à la survie d’une émission. Désireux de se débarrasser du réalisateur Stellio Lorenzi (1921-1990), connu pour son engagement communiste, le pouvoir gaulliste met donc un terme à l’aventure en 1966. Et ce n’est qu’en juin 1969, après la démission du général de Gaulle, que Decaux retrouve une émission à lui. Une fois par mois, pendant une demi-heure, il réussit à tenir le spectateur en haleine, seul à l’écran et sans prompteur. L’émission changera plusieurs fois de nom, mais le public retiendra surtout le premier : « Alain Decaux raconte », futur label d’une collection de livres à succès.

Entre deux ouvrages ou deux émissions, celui que France Soir qualifiera un jour de « forçat de l’histoire » trouve encore le temps de s’adonner à une autre de ses passions : le théâtre, notamment aux côtés du metteur en scène Robert Hossein, qui lui confie l’écriture de nombreuses superproductions historiques à la gloire de Jésus, Marie-Antoinette, de Gaulle ou encore Ben Hur, leur dernière collaboration, qui remplit le Stade de France en 2006.

Gauche « Victor Hugo »

Seule son entrée au gouvernement, au lendemain des élections législatives de 1988, obligera Decaux à mettre entre parenthèses ses multiples activités. Ministre délégué chargé de la francophonie, ce catholique sans affiliation partisane, qui aimait se réclamer de « la gauche de Victor Hugo », incarne l’ouverture à la société civile souhaitée par le premier ministre Michel Rocard, et se consacrera pendant trois ans à la coordination de l’action télévisuelle extérieure. Sans grands moyens mais avec la satisfaction de figurer en tête des ministres les plus populaires dans la plupart des sondages.

Longtemps méprisé par ses collègues de l’université, qui voyaient en lui au mieux un vulgarisateur habile, Decaux fut reconnu au moins une fois pour l’apport de ses recherches. Ce fut à l’occasion de la parution de son Victor Hugo, en 1984, fruit d’années de travail passées à lire les vingt-deux mille lettres échangées entre l’écrivain et Juliette Drouet.

Cette même année, dans Le Débat, Pierre Nora, qui le rejoindra plus tard à l’Académie française, voulait croire à son retour en grâce dans la confrérie historienne :

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans GRANDS AUTEURS
commenter cet article

commentaires

ZECCHIN 29/03/2016 20:59

veuillez bien vouloir me permettre cette publication dans votre groupe afin de partager et étendre nos services d'aides. nous sommes des particuliers dans le domaine des finances avec des années d'expérience.

l'objectif de nos experts est de venir en aide aux personnes en besoin d'argent et pour cela nous mettons nos services au profit de toute personne. dans le but d'élargir nos activités et de donner une opportunité de réalisation à tous, nous octroyons des prêts d'argent à toutes personnes désireuses ou ayant des difficultés financières pour achat immobilier, réalisations de projet agricole ou autres, projet de construction, et autres type 2% au remboursement prèt donc nous autorisons les prêts a partie de 500 € à 10.000.000 € si notre offre vous intéresse veuillez nous contacter adresse mail :zecchin.cle@gmail.com

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 55 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 55 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 52 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'...
  • Contact

Recherche

Articles Récents