Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 20:01
Colette et ses chats
Colette et ses chats

*Faites des bêtises mais faites-les avec enthousiasme !

*Le monde m'est nouveau à mon réveil chaque matin.

(Colette)

PLUS FORT SOUFFLE LE VENT / Dana LANG

Mardi 5 avril 2016,

Maurice a bien dormi cette nuit. Au matin, il prend envie et comme à son habitude tout de suite, aussitôt, de faire le bilan des objets que nous n'avons plus besoin pour les passer sur 'Le Bon Coin' afin de me débarrasser. Il pense à l'après et cela le torture.

Alors nous faisons des photos de toutes ces affaires avec l'aide de Véronique... évidemment il n'en peut plus et après le repas, il prend une vive douleur au cœur.

Vers dix-sept heures, il pose dix-huit annonces sur le 'Bon Coin', cela l'épuise et il prend des maux de tête intenables. Il ne peut plus faire aucun effort physique et aucun effort intellectuel. Les contrariétés lui donnent des crises de panique. Il est à bout de tout. Son corps gonflé enfle de jour en jour comme une baudruche, ses jambes ressemblent à des poteaux et tenir debout lui occasionne de très vives douleurs sur ses genoux détruits.

Céline, l'infirmière se faisait beaucoup de soucis pour les deux gazométries de Maurice, mais finalement le laboratoire ne les fait pas. Il faut être à l'hôpital pour avoir ce genre d'examen. Donc, nous attendrons que le service pneumologie de Quimper veuille bien donner un rendez-vous avant le 18 juillet 2016 à mon époux. De toute manière nous avons l'habitude, le mot URGENCE n'existe plus dans notre pays depuis quelques années déjà !

Pour l'heure, je souffre à ses côtés de le voir s'enliser dans une telle impasse, un tel gouffre de misères, de telles épreuves physiques et morales... et parallèlement ma maladie redouble ses assauts, me couvre de douleurs de toutes sortes, osseuses, neurogènes, musculaires, tendineuses, souffle le chaud et le froid sur mes membres, des impatiences dans mes jambes, enfin elle n'en finit pas de me pourrir la vie !... Et parfois la tristesse m'envahit... que je repousse le plus souvent.

Il fait si beau dehors ! Nos animaux sont heureux et nous offrent un spectacle permanent. Ils vivent là sous nos yeux. Aig poussent des cris incroyables lorsqu'elle m'aperçoit, c'est sa façon à elle de me réclamer à manger. Froudenn ne possède pas un cri aussi aigu. Les poules me ravissent lorsqu'elles chantent. Aujourd'hui, nous avons enfin obtenu trois œufs, jusqu'à aujourd'hui, la récolte n'était pas régulière... la chaleur doit leur convenir.

Mercredi 6 avril 2016,

Ce matin Maurice se lève avec des jambes très douloureuses et 19,7 de tension contre 18,11 hier matin et un cœur à 88, toujours le yoyo Parkisonien. Il n'a rien dormi.

Cependant après les soins, il reçoit déjà des appels pour les machines, les appareils et les objets de pêche qu'il vend. Une personne doit passer dans l'après-midi.

Bon, il repense à d'autres objets pour me débarrasser de tout ce qui m'encombre... alors rebelote, rephotos... dans un état effroyable, il repousse toutes entraves à sa volonté et cela n'a rien de surprenant avec un tel tempérament ! Heureusement nous avons Nelly pour nous aider.

Justement, je dois vermifuger Froudenn. Nous ne sommes pas parvenue à le faire la dernière fois... nous y sommes arrivées avec Aig mais pas avec elle. Hors aujourd'hui, il faut absolument qu'elle y passe. Nelly va chercher un demi-seau de maïs pour l'attirer mais il n'y a rien à faire, elle s'échappe à l'amorce du moindre mouvement pour l'attraper. Une vraie tête de bourrique, pas moyen ! Bon, Nelly place le seau dans la petite cabane qui comporte une minuscule porte. La chèvre y court immédiatement et Nelly la coince devant la porte. Froudenn costaud la bourre et tente de lui sauter par-dessus, mais Nelly vive et svelte à tôt fait de la saisir d'une main ferme par son collier. Elle arrive à la maintenir jusqu'à moi, assise sur une chaise où je l'attends avec ma seringue pleine de vermifuge. Je lui attrape la museau et glisse non sans mal la pipette dans sa bouche. Voilà qui est fait, elle tête facilement le liquide. Ah, la bourrique. Nelly a dû faire un véritable rodéo pour l'attraper !... Une fois l'opération terminée nous rions de bon cœur !

Après le repas Maurice fatigué à l'extrême retourne au garage pour couper trois planches afin de se confectionner une tablette pour installer l'ordinateur sur le fauteuil. Je vais l'aider et je n'en peux plus de le voir s'agiter ainsi sans pouvoir tenir immobile sur ses jambes, moi non plus d'ailleurs... bref nous occupons les deux chaises... je dois lui installer la sienne dans l'urgence car il va tomber... deux invalides près de la chute, ce n'est pas rien, mais pour le tenir en place il est pire que Froudenn !

Bon, nous avons eu la visite de deux personnes, une pour du matériel de jardin, l'autre pour un écran pliable et demain pour un rétro projecteur. Pour le reste l'outillage de jardin et les affaires de pêche cela se fera un peu chaque jour.

Pour la première visite Maurice a dû se rendre totalement exténué au garage, du coup j'ai ramené l'écran dans la maison, ainsi il n'aura pas à courir. Il reprend ses maux de tête !

Comme ce doit être difficile pour lui de renoncer à tous ses plaisirs et pire encore de renoncer à nous tous. Mais nous avons eut l'occasion de faire un long travail de deuil durant les cinq mois de soins palliatifs à domicile en 2009... il en a résulté le livre 'Docteurs, vous m'avez tué !' que des médecins et des infirmières ont lu. Il mourait d'une overdose médicamenteuse sévère (42 comprimés par jour)... et il a survécu sept ans à ce cauchemar... ce qui est un défi incroyable !... Mais maintenant le supplice recommence pour un vrai départ cette fois !

Comme chaque jour je recherche les moments magiques de la journée qui me font tenir encore et encore... des courriels, une carte de Barcelone écrite par mes filles et mon fils qui se régalent de bons tapas et d'excellents crus andalous. Je suis heureuse quand ils peuvent profiter de la vie.

Aujourd'hui le temps a oscillé entre pluie fine et soleil, parfois avec de lourds nuages dans le ciel accompagné d'un petit vent frais... la journée s'achève par un beau soleil couchant sur un océan bleu azur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans PLUS FORT SOUFFLE LE VENT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents