Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 16:43
Maurice avec nos deux chèvres et nos trois poules juste avant sa double trépanation de la boîte crânienne...

Maurice avec nos deux chèvres et nos trois poules juste avant sa double trépanation de la boîte crânienne...

Lundi 25 avril 2016,

Maurice a dormi la journée d'hier interrompu par les visites de Julien, l'infirmier devenu très attentif à l'état de santé très dégradé de Maurice.

Hier soir à mon retour, je l'ai trouvé avec plusieurs petits pansements sur ses jambes, ses œdèmes ayant percés. Ce matin après une nuit de sommeil, je le sens plus apaisé, il semble que l'euphytose prise à dose régulière lui apporte la relâche nécessaire à son état si douloureux.

Nous déjeunons avant l'arrivée de Nathalie et de Julien. Les soins de Maurice deviennent de plus en plus longs. Je me passerai de soins, ce matin, Julien prend beaucoup de temps à panser Maurice.

Je monte à l'étage avec d'infinies précautions, Nathalie me surveille du coin de l'œil. Je grimpe une fois par an car je prends d'énormes risques à le faire. Je remonte mon costume que la plupart du temps les auxiliaires de vie me descendent. Puisque je suis en haut, j'en profite pour faire un peu d'inventaire et de rangement, mais je suis vite épuisée et chaque fois, je me retrouve devant le même problème, je ne parviens pas au bout de mon entreprise. Tant pis, j'ai déjà récupéré de grandes serviettes éponges pour les soins de Maurice, une couette pour une personne et une couverture polaire pour moi.

Il ne fait pas beau et le temps reste vraiment frais au bord de l'océan... nous ne parvenons pas à nous passer des radiateurs. Je passe la matinée à la cuisine à préparer le repas légumes (oignon, poivrons, courgette, aubergine, céleri, ail, tomates) et calamars. Je fais une salade de betteraves, la soupe (poireau, courgette, potimarron, céleri, oignon, ail) et une grosse salade de fruits (pommes, poires, bananes, kiwis, ananas). Tout cela fait beaucoup d'épluchures pour nos animaux qui se régalent... les chèvres adorent les déchets d'ananas, pommes, poires, et les poules se goinfrent de peau de betteraves.

Cet après-midi je m'endors au salon une fois de plus victime de mes crises d'asthénie... ce soir je travaille sur l'ordinateur... Maurice peine dans son lit... il fait encore jour... la nuit tombe à vingt-deux heures.

Au loin, sur l'océan des nuages noirs s'amoncellent... le vent souffle nord-ouest... il va pleuvoir...

Mardi 26 avril 2016,

Maurice dort, réveillé sans cesse par ses allées et venues aux toilettes. Je l'entends dans le couloir et je finis par me lever à quatre heures... j'écris près de lui... il ne cesse de se relever pour se rendre aux wc et il se plaint d'avoir froid et sommeil... je le recouvre et lui ajoute ma couverture.

Il fait particulièrement froid ce matin comme depuis une semaine. Dehors il fait très gris, il pleut et la pluie trempe tout le paysage. Les poules et les chèvres sont déjà dehors dans le pré mouillé. De mon côté la nausée me prend, je vais payer cher ce réveil trop matinal. Tant pis, je récupérerai, si je le peux, cet après-midi.

Nelly et Céline arrivent. Je déjeune, Maurice se dirige vers les soins. Ses plaies s'abîment. Il prend rapidement son café et file se coucher. Il va très mal.

Lorsque je suis prête, Nelly me montre Froudenn. Elle est passée par un trou énorme au milieu du grillage pour manger la haie au-dessus, sauf que ce trou elle n'a pas pu le faire elle-même. Nelly prélève un morceau de grillage fin sur un rouleau neuf rangé au garage afin de réparer et fermer le passage béant. Je rentre dans l'enclos pour voir les dégâts de près... cela ne peut être qu'un renard attiré par les poules. Il a réussi à grimper à cet endroit par les déchets de branches de haie puis se faufiler entre les deux grillages par le coin de l'enclos. Il n'est sans doute pas parvenu à ses fins quoiqu'il en soit il faut réparer le trou bien rond découpé dans le grillage à poules.

Nous l' avions mis, Maurice et moi par-dessus le premier pour empêcher Aig (Aik, Petit Bisou) qui avait l'art d'aller s'y coincer la tête avec ses cornes. Nous la retrouvions en revenant de courses, hurlante, la tête prise dans le grillage et couchée sur ses deux pattes avant. Elle s'y était abonnée chaque semaine et cela devait finir !

Cependant que Nelly répare à l'aide d'une pince, de fils de fer et d'un morceau de grillage neuf, je coupe des morceaux de haie au-dessus de l'enclos. Aig en profite pour me faire des fêtes, elle m'appelle, me lèche, me donne des coups de cornes contre ma main, se dresse droite devant moi sur ses pattes arrière, ses deux petites cornes en avant. Elle fait des fêtes aussi à Nelly. Elle doit sentir qu'elle aussi a des chèvres dans sa ferme.

Nelly va chercher du maïs afin d'attraper Aig pour lui remettre le collier qu'elle a réussi par deux fois à se retirer elle-même à l'aide de branches entremêlées. Heureusement Nelly leste et valide peut la maintenir et il faut s'y reprendre à trois fois pour y parvenir. Enfin, son collier est ajusté, plus serré cette fois, elle devrait le garder. J'en ai besoin pour les attraper lorsque je vais les vermifuger, évidemment avec Nelly car seule je ne pourrai pas le faire. Ensuite Nelly procède au balayage du foin que les poules ont gratté et traîné hors de la cabane aux chèvres et arrange l'entrée protégée du vent par un mur de planches. Même maintenu par des pieux le vent a réussi à tout bousculer. Ainsi maintenu avec les piquets redressés et enfoncés les chèvres se trouvent protégées des tempêtes, mais il faut que tout soit solidement ancré au sol. Avec le râteau, elle termine en retirant le reste de branchettes de haie éparpillées dans l'enclos... tout est en ordre, un vrai plaisir pour les yeux. Je vais pouvoir finir doucement mes sacs pour la déchetterie... et tout sera net pour la belle saison.

Je vais devoir embaucher une personne pour repeindre le carrosse magique de la Reine des Fées et la porte d'entrée dont la rouille bave de partout. Aux beaux jours, je vais devoir recolorer les sujets féeriques collés sur les pierres du muret qui longent la maison et remettre les figurines endommagées et réparées... celles qui ont été brisées seront abandonnées... enfin, je ne vais pas manquer d'ouvrage !

Maurice se désespère de son état... il traîne son âme en peine dans ses déplacements douloureux... cet homme hyper actif ne supporte pas d'être confiné entre son fauteuil-lit et les toilettes. Céline revient pour les soins du soir. Les jambes de Maurice ont éclatées pour laisser échapper l'eau de ses œdèmes. Depuis les perforations rougissent de plus en plus et son érysipèle à gauche n'est pas beau. Son ventre devient plus souple du fait que l'eau parvient à s'échapper... mais son état n'est pas brillant.

Aujourd'hui son teint cireux m'inquiète. Il veut dormir et n'y parvient pas. Il ne cesse de se rendre au cabinet, heureusement que l'on ne peut plus lui donner de lazilix car il serait totalement anéanti avec derrière un arsenal de remèdes effarants comme le diffu K pour redonner du potassium lavé par le lazilix et l'oxygène 24h sur 24 car les poumons seraient dans l'eau !... Le Lazilix fait uriner sans répit cela nécessite une sonde à demeure, et pour clore le tout il serait ainsi totalement grabataire ! Tout ce branle-bas de combat pour un cœur épuisé qui fait des extrasystoles et fabrique de l'eau à tarlarigo... et la pompe infernale se met en route ! C'est le renard qui se mord la queue.

Enfin quoiqu'il en soit Maurice souffre terriblement mais les deux derniers remèdes remis par le dernier médecin sur la Loire l'ont conduit à cette affreuse impasse... aux chutes, aux malaises et à tout le reste... le gastro-entérologue avait vu juste en 2009. Maurice aurait vécu longtemps sans une médecine appliquée à tord et à travers... pour l'instant il fait montre d'un terrible courage.

Céline lui a fait un pansement américain sur ses plaies bien rouges à la cheville droite et je viens de lui mettre un coussin dessous. Cela le soulage d'un coup du poids de sa jambe sur le fauteuil.

Il me dit :

– Pourvu que je sois un tout petit peu en forme pour demain !

– Mais tu le seras, mon chéri, tu le seras !

– Tu ne sais pas à quel point je t'aime, non tu ne peux pas imaginer à quel point !

Demain il aura soixante douze ans...

Maurice en février 2011 où nous étions revenus une semaine en location à Pors Poul'han...

Maurice en février 2011 où nous étions revenus une semaine en location à Pors Poul'han...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche