Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 19:47
Une très jolie carte fantastique en relief envoyée par Nel et Val... un vrai bonheur

Une très jolie carte fantastique en relief envoyée par Nel et Val... un vrai bonheur

Mardi 19 avril 2016, … la vie C pas du cinéma !

Ce matin les choses empirent... Maurice perd ses forces et ne parvient à se lever qu'avec beaucoup de peine. Il respire très mal... il vient de franchir encore un cran dans le supplice.

Il finit par se lever à huit heures, le temps de déjeuner et Véronique M. arrive, puis Julien pour les soins.

Je remarque la jambe gauche de mon époux anormalement enflée par rapport à la droite mais je ne vois pas toute de suite la rougeur de la cheville. Je vais rejoindre Maurice et Julien dans la chambre pour vérifier l'état des plaies sur les testicules. Le mal qu'il avait hier avec des cloques et de l'infection est calmé, le pansement a joué son rôle protecteur. La plaie est propre et je demande à Julien de lui sécher tous les plis avec le sèche-cheveux, c'est pratique et efficace et de remettre le même type de pansement car il n'y a eu aucun problème pour le retirer, il est tombé tout seul. Maurice va se sentir soulagé de ce côté là, c'est une partie du corps qui fait horriblement souffrir et le cancer de la prostate le malmène.

C'est mon tour d'aller me faire soigner les cervicales, les épaules, le dos, les jambes et les pieds. Julien a compris l'état de notre situation et il s'applique dans les soins. Ensuite lorsque j'ai procédé à ma toilette, j'enfile ma minerve et mon lombostat. Véronique m'aide en tirant sur les scratchs de côté car je n'ai pas la force nécessaire. Ainsi bloquée je ressens un bienfait évidemment, la douleur devient moins vive.

J'appelle le médecin. Sa secrétaire me prévient qu'il ne pourra pas venir avant vendredi sauf le remplaçant demain, mais nous ne voulons pas de remplaçant, le cas de Maurice se trouve beaucoup trop complexe. Comme je le sais notre toubib est surbooké et je me doute qu'il ne peut pas venir sur-le-champ... mais je le connais, il fera l'impossible... effectivement il arrive à treize heures avec Alexandre, un nouveau stagiaire. Et il examine Maurice, un début d'orchite (… et je me rappelle l'orchite de 2009, cinq mois avec une pastèque entre les jambes hurlant de douleur que je soignais avec des compresses de bicarbonate). Puis il établit une nouvelle ordonnance pour la quatrième fois en bagarre avec la pharmacienne pour des dates non conformes... donc, il ne met pas de date, ça suffit les conneries ! Et de plus il augmente encore les doses intercalaires de 5 mg... cela porte à 260 mg par jour la dose de morphine. Il prescrit aussi un autre diurétique qui me laisse très sceptique... le Lazilix ayant un effet dévastateur, nous verrons avec celui-ci, mais je n'y crois guère... le cœur trop sollicité fabrique encore plus d'eau et il s'épuise à ce régime, le corps lavé à outrance perd son potassium et l'eau pénètre les poumons. Alexandre repassera vendredi pour voir sa cheville gauche très rouge et si nécessaire prescrira un antibiotique. Bon, les médecins se retirent. Nous avons nos ordonnances, nos jeunes infirmiers seront tranquillisés.

Il fait très beau avec 2° ce matin et un petit vent nordet. L'ouvrier passe rejointoyer les bords de la fenêtre d' une chambre du haut côté ouest, mais il ne pourra pas remettre les ardoises, il n'est pas couvreur. Des ardoises sont tombées aussi côté Est. En outre, nous nous apercevons avec l'infirmier, ce matin, que le radiateur défectueux de la douche produit des étincelles... afin d'éviter l'accident, nous le mettons hors service en disjonctant le différenciel au compteur.

Nous passons l'après-midi au calme. Une cérémonie de commémoration aux monuments aux morts de la résistance a lieu à Feunteun Aod. Beaucoup de monde circule devant la maison. Nous y étions l'an passé avec un fauteuil roulant électrique en panne dans la côte... les pompiers ont dû remonter Maurice dans leur camion... toujours des aventures comiques à la moindre occasion... nous n'en faisons pas d'autres... mais nous sommes de ceux qui écopent tous ce que les autres ne rencontrent jamais.

Julien, l'infirmier se renseigne sur le passage du médecin. Il entre en empathie devant le calvaire de Maurice et s'applique à le bien soigner. Demain, il rapportera de la pharmacie le nouveau diurétique.

Ce soir, en observant à nouveau la grosse jambe de Maurice je repense aux six érysipèles qu'il a fait et cela y ressemble étrangement sauf que cette fois la rougeur n'est pas sur la jambe mais sur la cheville... si cela s'avère juste ce ne sera que le septième sur la liste !

Ce matin, j'ai entrepris de couper l'accumulation de branches sèches de haie de fusain laissées par les chèvres et rangées sur un coin de l'enclos. Véronique M. est venue me donner un coup de main pour les mettre en petits morceaux dans des sacs verts biodégradables que nous porterons à la déchetterie sauf si André est preneur de bois d'allumage pour sa cheminée. Nous en avons une dans la maison, mais ici nous ne faisons plus la corvée de bois.

Ce soir, vers dix-sept heures, il fait si beau, si chaud que je décide de poursuivre. Malhabile avec un corset, une minerve, lorsque l'on ne peut pas se tenir debout, il faut travailler assise dans le fauteuil roulant et ce n'est pas simple, en plus les outils me tombent des mains et difficile de les ressaisir mais en prenant mon temps, je parviens à remplir la moitié d'un sac... je continuerai demain.

En attendant j'ai pris un bon bol d'air océanique devant une mer bleue et calme, sous un soleil resplendissant au côté de nos animaux. Froudenn est restée un long moment à côté de moi à observer mon manège et Aig, (Aik -Petit Bisou) venait me câliner à sa manière chèvre... trop mignon ! J'ai récolté trois œufs, le derrière de mes poules se réchauffe et je suis saoule du bon air respiré...

J'ai reçu une très jolie carte de ma fille aînée et de Nelly pour notre anniversaire de mariage et le diplôme de ma Mention d'excellence aux Poésiades de Bayonne, mon 46ème Prix Littéraire... dans notre vie si ballottée par nos tourments, il se présente bien des moments magiques !

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans PLUS FORT SOUFFLE LE VENT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents