Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 00:17
La merveilleuse carte de ma si belle, si douce et si tendre amie Lucette...

La merveilleuse carte de ma si belle, si douce et si tendre amie Lucette...

Le cadeau confectionné par les doigts de fée de Marie-Claude...

Le cadeau confectionné par les doigts de fée de Marie-Claude...

Les soixante-dix roses offertes par Val et Nel, l'orchidée, le Champagne et les chocolats envoyés par Yvan et Sandrine, mes si chers enfants tant aimés...
Les soixante-dix roses offertes par Val et Nel, l'orchidée, le Champagne et les chocolats envoyés par Yvan et Sandrine, mes si chers enfants tant aimés...
Les soixante-dix roses offertes par Val et Nel, l'orchidée, le Champagne et les chocolats envoyés par Yvan et Sandrine, mes si chers enfants tant aimés...

Les soixante-dix roses offertes par Val et Nel, l'orchidée, le Champagne et les chocolats envoyés par Yvan et Sandrine, mes si chers enfants tant aimés...

La si jolie carte de mon amie, Marie-Christine Schwartz, bibliothécaire et responsable du Salon du Livre de Lalouvesc en Ardèche

La si jolie carte de mon amie, Marie-Christine Schwartz, bibliothécaire et responsable du Salon du Livre de Lalouvesc en Ardèche

PLUS FORT SOUFFLE LE VENT / Dana LANG

Lundi 11 avril 2016,

Rien ne change, l'état de Maurice se dégrade chaque jour davantage.

Son tour de taille est passé à un mètre quatre-vingt, sa cheville gauche a pris un centimètre de plus et la droite deux centimètres et tout ça en huit jours. Cela devient critique et dramatique. L'infirmière appelle le médecin qui arrive à treize heures.

Il ne sait plus quoi faire... c'est insoluble, il tente par ci, par là pour le soulager. C'est sûr il ne peut pas faire de miracle. Il lui change le forlax (qui est un remède salé) contre un autre produit à prendre trois fois par jour, car la morphine et son augmentation perturbe le fonctionnement de l'intestin et il lui prescrit des bandes de contention pour calmer ses jambes... peut-être des pansements sur une jambe de bois... mais il n'a pas le choix, il faut tout faire pour le soulager et restreindre autant que possible les douleurs... et ce n'est vraiment pas simple car les pathologies sévères de Maurice sont nombreuses et très complexes... et le pire ses maux de tête reprennent le dessus. Il ne cesse de dire : -Quelle vie de merde... ça ce n'est pas la vie... finir comme ça c'est indécent, ignoble !...

La journée superbe nous offre un ciel radieux. Je suis allée cueillir des haies pour nourrir nos biquettes. Aig (Aik, Petit bisou) n'a pas cessé de crier tout le temps qu'elle m'a vue dans cet exercice... elle appelle sa maman chèvre par des cris désespérés !

Mardi 12 avril 2016,

Le jour se lève sur un ciel lumineux sans l'ombre d'un nuage, bercé par une douce chaleur 18° dans l'après-midi, très peu de vent, la mer est belle... superbe ! Des vacanciers flânent et se promènent sur notre route qui mène au petit port pittoresque de Feunteun Aod et dont le chemin côtier invite à une randonnée grandiose jusqu'à la Pointe-du-Raz. Nous constatons ainsi l'arrivée des touristes.

Pour nous, les jours s'étirent dans un long, trop long cauchemar... Maurice va trop mal et l'on ne peut plus rien faire. Il gonfle comme un ballon. Nous nous enfonçons dans un délire de souffrances qui s'accentue malgré les antidouleurs puissants. Et... ses maux de tête remontent sur la morphine... c'est l'horreur. Quand est-ce que son supplice va cesser ? Quel pays arriéré que le nôtre où l'on ne peut pas choisir de finir sa vie dans la dignité !

En attendant, il devient fou de douleur, d'angoisses, de mal-être de trop de tout... trop de problèmes avec son cerveau, trop avec son cœur, trop avec sa respiration, trop avec sa prostate, trop avec ses urines, trop avec son Parkinson, trop avec ses genoux, trop avec ses jambes, trop avec ses œdèmes, trop avec sa peau, trop avec les effets secondaires de la cortisone et de la morphine... trop, trop, c'est beaucoup trop !

Malgré les soins des infirmières matin et soir, je dois le soigner. Il me réclame de la pommade sur ses pieds, ses jambes et ce soir sur son corps. Il n'en peut plus de la gratte avec ses œdèmes et ses plaies menacent d'exploser. Il réclame d'en finir au plus vite !

De mon côté, je dois gérer cette si cruelle impuissance quand j'ai tant de mal à supporter sa souffrance. J'éprouve de l'empathie envers Maurice et je le soulage comme je le peux même avec si peu de moyens, tant de douleurs et peu de mobilité. Je fais de mon mieux quand nous voilà revenu à revivre l'absurdité de 2009, mais cette fois non pour une overdose médicamenteuse sévère, mais pour une vraie fin de vie et en beauté avec le cerveau en prime !

Enfin, je tente de tenir la barre coûte que coûte. Je ne peux plus partir autant que je le voudrais dans mon imaginaire et je peine à écrire longtemps, mon esprit tourné vers les tourments quotidiens de mon époux.

Ce soir après une nouvelle crise, Maurice prend envie d'une fondue et je lui dis : – Pourquoi pas demain ? –Ah, mais oui pour ton anniversaire !... s'écrie-t-il.

Donc, il me faudra aller en courses demain !

Mercredi 13 avril 2016, jour de mon anniversaire...

Inutile de parler de la nuit atroce passée par Maurice... et son réveil tout aussi perturbé. Nous nous levons à sept heures, déjeunons puis Véronique M. arrive projetée dans notre tourment quotidien... vient alors Céline, l'infirmière qui pratique les soins sur Maurice.

Moi, je suis déjà prête pour aller en courses... et préparer le repas de fête de midi, mais ce matin je n'ai pas les idées en place... je mets ma veste et je vois sortir de la chambre Céline qui court totalement affolée car Maurice en détresse respiratoire ne parvient ni à se relever, ni à s'asseoir, ni à marcher... pour un peu elle me bouscule dans le couloir. Nos infirmières sont jeunes, inexpérimentées aux problèmes que pose une fin de vie extrêmement difficile et elles paniquent vite.

J'ai une grande expérience hélas du cas extrême de mon époux pour toutes les épreuves extra dures que nous avons vécues ensemble... et j'ai dû garder la tête froide dans les pires tempêtes... j'ai connu tant de situations limites avec lui, tant de moments tellement compliqués, inimaginables aux communs des mortels... que les médecins eux-mêmes n'ont pas pu envisager : ce quotidien de cauchemar, d'épouvante minute par minute, heure par heure, jour après jour dans des descentes aux enfers impossibles à saisir, à imaginer.

Il faut lire 'Docteurs, vous m'avez tué !' pour comprendre ce que nous avons vécu... en attendant, ce matin, véronique prend le fauteuil roulant manuel dans sa voiture et roule jusqu'à Primelin lorsque je m'aperçois que je n'ai ni la sacoche, ni ma liste de commissions. Je suis catastrophée, il faut faire demi-tour.

Elle se dirige vers la maison et va chercher la sacoche mais elle ne trouve pas ma liste. J'y vais alors à mon tour et je m'aperçois que je l'avais glissée dans ma poche ! Mince alors... tout démarre mal ce matin. Je suis excitée, si ça se trouve j'ai une tension affreuse !

Bon, nous finissons par nous trouver devant le magasin et Véronique sort le fauteuil manuel, saisit le caddy pour handicapé, ce qui est vraiment précieux car je peux le pousser pendant qu'elle me pousse !

Et ainsi je fais mes courses avec l'aide de Véronique : – Eh bien, me dit-elle... il faut le vivre !

À la caisse elle range les produits dans les deux sacs cependant que je m'occupe de régler la note. Vers sa voiture, elle introduit les sacs à l'intérieur puis le fauteuil replié et elle roule jusqu'à la maison. Ouf !... Nous rentrons et nous rangeons les courses.

Maurice veut râper le fromage, il commence mais Véronique doit prendre la relève. Elle dresse la table dans la salle à manger car nous avons invité des amis. Le repas sera vite fait avec des champignons à la Grecque achetés tous prêts, la fondue savoyarde améliorée de trompettes de la mort et une fameuse tarte aux fraises.

Durant ce temps, je fais des tonnes de bêtises, laisse tomber des objets... bref, la routine... en en plus ce n'est pas mon jour !

Nos amis arrivent avec un superbe cadeau confectionné par Marie-Claude et Marc un sac pour nos poules, leur visite requinque un peu Maurice... célébrer simplement mon anniversaire, discuter lui redonne un peu de baume au cœur.

Nous commençons par l'entrée et voilà que l'on sonne à la porte... deux énormes colis franchissent le seuil de la maison et nous sommes impressionnés par la grosseur et la hauteur des paquets, j'ai hâte de les ouvrir !

Nous attendrons le gâteau et le Champagne. Nous passons à la fondue puis au dessert avec sept bougies comme il se doit... nous sommes illuminés par ce moment magique où en ouvrant le premier paquet je reçois soixante-dix roses multicolores de ma fille et de ma belle-fille, puis au second paquet nous découvrons une superbe orchidée, une bouteille de Champagne et des chocolats de chez Fauchon de la part de mon fils et de ma belle-fille ! Je suis aux anges, heureuse et bouleversée par de telles attentions de la part de mes enfants... mais je les connais bien et nous nous aimons si forts tous ensemble avec mes trois enfants et leurs compagnes, trois petits enfants-cinq avec leurs compagnes et notre arrière petit-fils, Louka... une famille FORMIDABLE !

Maurice faiblit et regagne son lit pas si loin de nous. Nos amis se retirent à quinze heures. L'infirmière revient à seize trente puis à dix-sept heures deux jeunes gens viennent nous acheter le rétro projecteur. Doucement, nous nous débarrassons de ce que dont je n'aurai pas l'utilité ou ce dont je ne pourrai plus me servir une fois seule... et Maurice tient à ce que je m'achète le fauteuil électrique pliable en forme de valise si pratique pour mon autonomie.

Sur ce, mon amie Éliane franchit la porte avec un gros hortensia dans les bras en me souhaitant un bon anniversaire et nous nous embrassons fort, très fort. Elle demeure un moment à discuter autour d'un café et Maurice se joint un petit moment à nous.

Je suis très fatiguée par cette journée, j'ai été très affairée ce matin et aussi cet après-midi interrompue dans une crise d'asthénie par les visites. Je n'ai pas pu me lever pour donner un trombone à l'infirmière, impossible de me lever.

Après le repas du soir, j'ai enfin pu ouvrir mon courriel pour répondre à tous les messages de mes amies et amis qui ont illuminés ma journée.

Moments magiques avec ma merveilleuse amie Lucette qui m'a écrit une magnifique carte d'anniversaire avec un mot comme à chaque fois si beau, si plein d'amour et d'admiration. Ah, ma tendre Lucette comme tu es loin de moi... mais l'essentiel n'est-il pas visible qu' avec le cœur.

Ma douce amie Véronique Pacaud-auteure m'a elle aussi envoyé un mot plein de tendresse.

Instants magiques encore avec tous mes amis Serge Sommer-auteur compositeur, Évelyne, Thaïs-illustratrice, Lucile Gauchers-auteure, Jeanne, Marina Ferreira-sa famille-le bureau de son association Marina, notre combat, Cindy-une fan, Anele Éléna, Marielle-commerçante, Jugurtha, Martine, Nadia Bergougnoux-Zékri-auteure, Corinne et tous ceux que j'oublie m'ont manifesté leur soutien et leurs vœux en cette journée du 13 avril 2016 où je fête, je n'ose pas le dire, mes soixante-dix ans... ce que je ne crois pas une minute !

Tout comme les Garennes, les faisans sont légion dans la lande, nos prés et nos jardins...
Tout comme les Garennes, les faisans sont légion dans la lande, nos prés et nos jardins...Tout comme les Garennes, les faisans sont légion dans la lande, nos prés et nos jardins...

Tout comme les Garennes, les faisans sont légion dans la lande, nos prés et nos jardins...

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans PLUS FORT SOUFFLE LE VENT
commenter cet article

commentaires

Sergio PRITO, libraire 14/04/2016 20:42

Libreizhart.com vous souhaite un joyeux anniversaire.

Le Huynh Mai 14/04/2016 20:41

Happy Bỉthday

Marie-Christine SCHWARTZ, bibliothécaire, responsable Salon du Livre de Lalouvesc 14/04/2016 13:54

Je vous souhaite un bon et heureux anniversaire. J'espère que vous allez bien. Je vous embrasse.

Lucile GAUCHERS, auteure 14/04/2016 13:52

Merci Dana. <3 Aujourd'hui mes filles ont 40 ans et pourtant je les revois au fil de toutes ces dernières années : de bébés à enfants, puis ado et jeunes adultes. Et à présent elles sont des mamans... "Le temps qui court..." ne s'arrête pas. Ainsi est-ce. GROS BISOUS... avec le soleil dans nos <3

Lucette M. 14/04/2016 03:59

Belle et chère Dana,
Toi la combattante, la vaillante auréolée de force de vie, très heureux anniversaire, très joli nouveau printemps et que ce jour soit une pause dans la suite des temps douloureux et difficiles.
Je souhaite de tout mon cœur que cette décennie qui t'accueille t'offre douceur, légèreté, joie ; qu'enfin la vie calme ses tempêtes et te fasse des années belles, toujours habitée par ta passion d'écriture.
Que les horizons lointains, les flots bleus parfois tourmentés, la nature luxuriante et foisonnante soient pour toi toujours un écrin régénérant.
Je t'embrasse de toute mon affectueuse amitié et pensées douces pour Maurice qui lutte.

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents