Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 19:15
PLUS FORT SOUFFLE LE VENT / Dana LANG
Deux drôles de chouettes autour des griffes de sorcière
Deux drôles de chouettes autour des griffes de sorcière

Vendredi 20 mai 2016,

Je me lève à sept heures, Le bruit du grill où l'on actionne les tartines me réveille. Je suis aussi fatiguée que la veille si ce n'est plus, et les douleurs ne m'ont pas quittées... Maurice de son côté s'est forcé à dormir sous son respirateur, il a dû tenir la pression élevée coûte que coûte... son appareil est réglé à 14, 8 de pression... cela fait beaucoup, peut-être est-ce de trop depuis son opération du cerveau.

Ce matin il se sent fatigué mais d'une autre manière. Enfin, il a lutté toute la nuit pour garder son masque. Ses jambes ne changent pas, elles coulent abondamment et du coup elles désenflent pour mieux regonfler ensuite. Il se plaint d'être mal. Sa tension affiche 13, 8... sa serviette au sol est trempée.

Ce matin, Véronique R. arrive à huit heures suivie de Céline.

Une fois habillée, je me dirige vers la haie du fond. Je vais tenter de me glisser dans le passage piéton derrière la maison de l'Allemand, qui est une servitude pour notre voisin car nous devons pouvoir couper la haie tout le long.

Ce fou a semé des kilos de coquilles d'huîtres de façon à entendre si des personnes passent derrière sa maison... ce qui fait que dès notre arrivée Maurice a été très gêné pour emprunter ce chemin et couper la haie qui recouvrait tout et montait à plus de trois mètres contre sa maison. Je lui ai demandé de ne plus balancer ses coquilles d'huîtres ici... à l'automne j'en ai découvert des monceaux directement dans la haie !

Bon, visiblement, il ne les a pas jeté dans le passage, c'est toujours ça, mais il a déposé trois tonneaux pour la récupération d'eau de pluie qui ne lui servent strictement à rien, mais simplement à boucher l'entrée du chemin. De plus depuis que nous sommes ici l'eau accumulée stagne de couleur noire et verdâtre et finalement elle ne fait qu'attirer et développer les moustiques, pas étonnant si nous en sommes envahis en été !

Je continue de tailler la haie en pénétrant dans cette sente étroite où les tonneaux me gênent. Lorsque j'ai fini, ma récolte abondante déborde et la moitié se trouve par terre. Donc, je bourre le sac au maximum et il en reste autant au sol. Je vais pour me baisser, mais gêner par le tonneau, je tombe. Fort heureusement je me récupère le derrière sur le sac. Un bon coussin qui m'amortit ma chute et ma tête par bonheur évite le muret, il s'en est fallut de peu !

Comme d'habitude, je n'ai plus la force nécessaire pour me soulever et je prends bien du temps à me relever en me cramponnant comme je peux au muret... mon fauteuil réside trop loin en arrière car il ne peut pas passer entre les tonneaux, évidemment. Je suis juste debout lorsqu'il sort de sa maison. Il me voit très occupée et ne m'adresse pas la parole. J'aurai dû lui narrer l'événement et lui dire de retirer ses tonneaux qui ne lui servent à rien, où si contraire qu'ils les gardent à l'intérieur de son jardin et non sur ce passage. Je me promets de le lui dire à la première occasion.

Bon, sur cette bonne résolution, je roule dans mon fauteuil à toute vitesse. En passant je dis bonjour à N. amie et voisine et je porte un premier sac de haie à mes biquettes, puis je retourne chercher la deuxième provision. Elles sont heureuses, elles y découvrent du lierre et des ronces... enfin, je rentre non sans avoir arrosé le palmier planté hier et les hortensias juste à côté avec le tuyau d'eau qui se trouve à ma portée.

À la maison, Maurice a épluché les pommes de terre. Véronique enlève les germes. Je procède à la cuisson du plat préféré de mon époux : des patates aux oignons et aux lardons. Il en a fait beaucoup, cela va faire un plat pour midi et soir avec des œufs et aussi pour demain. J'ai lu que nous pouvions mangé trois œufs par jour pour être en bonne santé... avec nos poules qui nous font des œufs incroyablement bons aux jaunes oranges et crémeux, il ne faut pas nous en priver, ceux-là sont quatre fois plus nourrissants que ceux du commerce, sauf bien sûr chez les petits producteurs qui élèvent leurs poules comme les nôtres.

L'après-midi, je m'installe au salon près de Maurice mais victime de mes crises d'asthénie je vais m'allonger sur le lit où je m'endors pétrie de douleurs... pas un seul centimètre carré de peau, de nerfs, de muscles ou d'os qui ne me fassent pas souffrir... on dirait que je suis passée sous un tracteur ! Cela me fait excessivement mal tout en dormant.

Maurice pendant ce temps reçoit les vendeurs du magasin où j'avais commandé le tuyau d'arrosage, et sur ses injonctions ils arrivent avec la commande complète. Ils sont abasourdis de le trouver dans un tel état. Bon, nous avons finalement notre tuyau d'arrosage en deux morceaux de vingt-cinq mètres, puisqu'il n'avait pas en magasin l'article que nous avions commandé ; contrairement à leur publicité qui annonçait qu'il devait y en avoir trois dans la boutique.

Un peu plus tard, j'entends aussi l'arrivée de l'infirmière qui s'en vient dans la chambre pour soigner Maurice ; mais je ne parviens pas à ouvrir les yeux... au bout d'un moment je l'avertis que je poursuis mon sommeil ayant trop mal... finalement après une demi-heure, je me lève.

Nous soupons puis je vais sur l'ordinateur... j'ai le grand bonheur de recevoir de la part de l'illustratrice belge Ankolie son illustration de la couverture du 3ème tome de ma trilogie fantastique (héroic fantasy)... elle est sublime ! Un moment de bonheur intense ! Mon époux regagne son fauteuil-lit qu'il ne quitte que très peu dans la journée et dans la nuit.

Le temps d'aujourd'hui s'avère exactement identique à celui d'hier, un peu dégagé le matin et du brouillard à partir de treize heures puis il se lève sur le soir pour laisser place à une grande grisaille.

Ce gris donne une tristesse infinie au paysage alentour à la beauté fulgurante.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche