Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 15:09
Le bouquet de muguet de mon amie Lucette envoyé en photos ce jour comme une si belle pensée envers nous !
Le bouquet de muguet de mon amie Lucette envoyé en photos ce jour comme une si belle pensée envers nous !

Le bouquet de muguet de mon amie Lucette envoyé en photos ce jour comme une si belle pensée envers nous !

Samedi 30 avril 2016,

Je me couche à vingt-deux heures, épuisée. Je dors d'un sommeil lourd et difficile, agitée de douleurs et de rêves répétitifs. J'ai du mal à me tirer du lit comme chaque matin, tous les jours à huit heures, c'est dur !

Maurice a dormi. Ses œdèmes vont mieux, mais son état général n'a guère changé, au contraire il a l'impression de s'enfoncer un peu plus chaque jour et de là à pouvoir sortir... c'est se bercer d'une belle et douce utopie.

Ce matin, pendant les soins de Maurice où il s'étouffe une fois de plus, je fais rapidement la vaisselle puis lorsque je suis prête, je vais tailler de la haie pour les chèvres... j'ai tellement de mal à me mouvoir, cela me prend du temps et m'épuise. Il fait très froid, le vent nordet souffle et refroidit tout. Je suis gelée.

Puis à la maison j'étends un peu de linge. Finalement, je vais passer ma matinée à tout faire. Lorsque tout est terminé, je souffre dans tout mon corps et je ne peux plus faire un seul mouvement... je ne peux vraiment rien faire sauf écrire et lire ! Cette maladie me ruine et me pourrit la vie... cela m'énerve et j'ai envie de mordre !

Après le repas, je suis contrainte de m'allonger touchée par mes crises d'asthénie insupportables... et Maurice fait aller et ce soir il va plutôt mal. À huit heures il veut pouvoir dormir et tente de remettre son respirateur sans succès, il s'étouffe et perd sa respiration.

Sur l'ordinateur, je prends des suées froides... pour la troisième fois, cette machine infernale m'efface un CD et je suis furieuse, dégoûtée, j'enrage... tant de travail à refaire, je suis anéantie ! Je n'ose plus glisser un CD sur cet appareil !

Bon sang, quel supplice ! Ras le bol ! Tout le 3ème tome de ma saga que j'avais relu... tout à relire, tout à refaire ! Je suis vraiment trop fatiguée...

Dimanche 1er mai et lundi 2 mai 2016,

La journée de dimanche pour Maurice s'avère un véritable supplice, ses œdèmes qui avaient dégonflés un peu partout et notamment aux pieds et aux jambes reprennent de plus belle. C'est atroce.

Il passe une nouvelle journée au lit à se sentir très mal et à ne pas pouvoir trouver de répit, de repos... il est au bord du désespoir de se voir vivre ainsi acculé au lit depuis des mois. Il n'en peut plus, réclame de mourir, de partir vite... sa vie n'est plus qu'un long cauchemar et mon impuissance me fait souffrir.

Tout ce que je peux faire c'est de lui soulager la vie avec des bons repas, des petits plaisirs quotidiens, des gestes et des pensées mais rien qui l'empêchent de souffrir le martyr. Il vit supplicié par tous ses maux qui l'accablent.

Quand je repense au discours décalé du docteur, il devrait faire une formation aux soins palliatifs comme tous les médecins d'ailleurs. Cela les aiderait à mieux appréhender leurs patients, et voir de l'autre côté du miroir lorsque le moment est venu et que le médecin ne peut plus faire de miracle. Mais on a si peur de la mort dans notre civilisation judéo-chrétienne !

En tout cas ce n'est pas digne, et nous ne sommes pas dans l'Humanité à voir et laisser souffrir jusqu'au bout dans les pires atrocités des êtres humains, des êtres que nous aimons, qui nous sont chers... des êtres tout simplement !

Jamais, je n'aurai laissé ma petite Toopie, chienne Westie souffrir les affres que laissait entrevoir son cancer des mâchoires... quelle barbarie, déjà elle ne pouvait plus replier sa langue à l'intérieur de sa gueule, et bataillait jour et nuit à vouloir la ranger, elle ne pouvait plus saisir ses aliments, elle bavait, s'étouffait et ses reins ne fonctionnaient plus... mon amour pour elle m'empêchait de vouloir la garder à tout prix près de moi, coûte que coûte quand il n'y avait plus rien à faire... non, elle est partie en douceur, endormie puis piquée... ce fut une grande peine pour nous deux... se quitter pour toujours, se séparer quand nous l'avions jamais été une seule fois depuis treize années déjà... ma petite Toopie adorée est partie tranquillement lui évitant les pires souffrances quand elle souffrait déjà bien assez.

Mais nous les êtres humains nous sommes incapables de disposer et de choisir librement de notre vie et de notre mort dans la dignité. Nous devons subir la magnifique hypocrisie de soins palliatifs qui nous permettent d'en baver comme cela n'est pas imaginable et e jusqu'au bout. C'est IGNOBLE, et c'est DÉGUEULASSE ! Alors il faut subir contre vents et marées la folie barbare des hommes !

Après avoir passé la matinée comme hier, a ranger et nourrir les animaux, je passe l'après-midi et la soirée à écrire jusqu'à minuit vingt. Maurice passe une nuit supplémentaire de descente aux enfers.

Ce lundi, il se lève à sept heures trente, je l'entends à la cuisine, sa jambe droite est horriblement enflée pleine de trous où passe l'eau. Hier soir, j'ai dû lui retirer tous ses pansements qui le faisaient trop souffrir. Ce matin sa jambe déformée, rouge se présente très mal... à gauche son érysipèle est toujours là. Il a d'extrêmes difficultés à se mouvoir et ne parvient aux toilettes qu'à grand-peine.

Il est à bout de tout... sa voix trahit une très grande détresse de se voir acculer ainsi et devoir supporter autant de maux. Une fois encore, ile me dit qu'il veut mourir, sa vie n'a plus de sens, rester ainsi au fond de son fauteuil-lit à trembler de froid où à transpirer de chaud, avoir mal de partout, s'imbiber le front d'eau gelée pour tenter de calmer ses maux de tête, avoir mal au ventre, à l'estomac, avoir les testicules gonflés eux aussi d'œdèmes (et non pas, fort heureusement touchés par une orchite comme en 2009!)... le syndrome de Parkinson qui l'accable de tremblements excessifs, un état de fatigue indescriptible sans compter ses détresses respiratoires terrifiantes... une liste interminable !

Les médecins sont-ils là près de ces patients 24 heures sur 24, pour comprendre, appréhender la souffrance de l'être qui s'en va dans de telles conditions... bien sûr que non !... Seule la compagne ou le compagnon sait et souffre de cette situation et que dire alors quand celui-ci est dans mon état de santé, handicapée et victime d'une maladie génétique rare terriblement douloureuse qui me pourrit la vie ?...

Mais force est de constater que nous sommes dans un monde sans pitié ! ! !

Tous ces bouquets qui viennent me rappeler que le printemps est là !
Tous ces bouquets qui viennent me rappeler que le printemps est là !
Tous ces bouquets qui viennent me rappeler que le printemps est là !

Tous ces bouquets qui viennent me rappeler que le printemps est là !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Lucette M. 03/05/2016 08:33

Coucou ma douce Dana,
Je veux par ces brins de muguet vous souhaiter une somme de petits bonheurs quotidiens qui vous fassent une vie digne d'être vécue, vous apportant l'éclaircie nécessaire pour conserver l'envie, le désir et l'énergie.
Hier, j'ai pris l'envie subite d'aller grimper dans les pentes escarpées d'un bois proche pour y dénicher ce joli muguet, lieu inconnu des promeneurs. J'ai réalisé que c'était peut-être la dernière année que je pouvais encore le faire...car les années passent et rouillent nos corps, inévitablement. Tu n'as malheureusement pas eu cette chance-là, de vivre ces moments, et je me sens infiniment gâtée. Alors puisse le subtil parfum de cette fleur particulière venir jusqu'à vous et vous dire combien je vous souhaite la douceur et le meilleur dans vos vies.Je profite de te faire suivre cette information (ci-dessous) reçue ce matin et il me paraît évident que tu pourras participer à ce concours chère Dana.Je vous envoie le soleil que j'ai dans mon coeur car ce matin , à l'extérieur, il fait un temps épouvantable à ne pas mettre une "biquette" dehors, gros vent et fortes averses, assortis de fraîcheur venue sans doute des montagnes récemment enneigées ; de la neige à la Bérarde ce matin et 45 cm cette nuit au refuge du
Promontoire. De gros bisous à tous deux.




Lucette

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche