Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 06:30
La fée de la Paix

La fée de la Paix

La fée de la Paix
La fée de la Paix

Mercredi 13 juillet 2016,

Journée difficile, très difficile. Maurice après une nuit de supplices se trouve dans un état lamentable... c'est insupportable et pourtant l'on doit tout supporter !

Sylvie, merveilleuse Sylvie nous apporte un grand, beau rayon de soleil sur notre misère. Je suis au radar, je dors debout, elle met le café en route, prépare les tartines, la table et une tasse pour elle.

Maurice n'a la force de plus rien, il arrive difficilement à traverser le couloir... son manque respiratoire s'accentue... parviendra-t-il à son hospitalisation du 18 juillet ?

Justement une infirmière l'appelle, il doit se rendre au CHU de Quimper pour onze heures quinze afin de passer un autre examen... il n'en a aucune envie, trente-six ans à fréquenter les hôpitaux lui ont provoqué une overdose affirmée ; maintenant ils lui font horreur... seulement voilà, son problème est trop grave et je pense qu'il sera placé sous oxygène au moins pour son confort. Il n'est pas pensable que depuis sa double trépanation, il vive sans son respirateur et qu'il dorme assis dans le fauteuil au salon ! Vingt-et-un mois sans appareil alors qu'il survit depuis dix-huit ans avec sa machine, c'est plutôt ahurissant qu'il soit encore là !... Bon, mais je ne vais pas m'étendre sur tout ce qui m'indigne en ce moment.

Hier soir, j'ai eu mon fils et ma belle-fille au téléphone... toujours un merveilleux moment que d'avoir mes enfants au téléphone. Ils m'annoncent leur arrivée pour le 30 juillet... super ! Maurice bondit de joie ! Et ce matin désespéré, il me dit : – Pourvu que je sois encore là à leur arrivée !

Je pars faire quelques courses avec Sylvie. Nous avons commandé des feuilles d'airelles à prendre en infusion trois fois par jour pour lutter contre le diabète. Le mien se trouve trop élevé en ce moment je dois faire quelque chose.

Donc, je prends de l'argent pour la semaine, le pain, la tisane, du terreau, du 'framéto' et de la peinture pour fer... car voilà un petit moment que nous devons repeindre le carrosse de la Reine des Fées... et il nous faut passer de l'antirouille sur nos fauteuils roulants, la porte d'entrée, les petites targettes pour les poules... enfin toutes choses qui souffrent dehors sous les embruns salins... et nous allons à la pharmacie où m'attend devinez quoi... une nouvelle bonne note de frais (remèdes non remboursés) !

Maurice reçoit un coup de fil d'un copain rencontré à la pêche l'an dernier. Tellement heureux de se retrouver, mais il doit lui annoncer la nouvelle de son état... triste instant pour tous les deux. Son ami se faisait une joie de le revoir à Douarnenez dans une belle séance de pêche... mais voilà, impossible ! Il passera nous voir... ce sera toujours ça.

Après le repas de midi, je file planter les petites campanules muralis dans les murets, plants achetés avec le dernier hortensia.

Je débarrasse les murs de pierre des racines de lierre crevées, puis je vais tailler la haie à l'intérieur de l'enclos des chèvres. Aig (Petit Bisou) coquine et espiègle arrive en courant, me fait des fêtes et joue avec moi. Je taille des branches de fusain qu'elle attend avec impatience à mes côtés. Quand cela ne vient pas, elle saisit le bas de mon pantalon et tire dessus à plusieurs reprises ! Froudenn (Caprice) taciturne ne voit pas cela du bon œil, chaque fois qu'elle le peut, elle lui fonce dessus toutes cornes en avant pour la chasser... obligée de faire la police je l'envoie vers son tas à gauche, le tas d'Aig se situe à ma droite... ah ! La bourrique ! Je constate à chaque fois leur différence. Elles ne possèdent ni le même cri, ni le même caractère. Lorsque j'ai fini, je les abandonne à leur sort et elles se tiennent à l'opposé l'une de l'autre. Lorsqu' une mange dans un coin, l'autre paît dans son tas et vice versa. Je suis éreintée et saoule de soleil et de vent.

Je rentre... Maurice a besoin de moi pour deux ou trois petites choses, lui mettre le ventilateur, le recouvrir et éteindre le ventilateur, enlever son pansement, lui apporter de l'eau ou une cuvette d'eau et son gant, un fruit.

Je ne veillerai pas près de lui devant la télévision ; voilà déjà quelques temps qu'il ne supporte plus le bruit du petit écran, qu'il ne peut plus fixer son attention sur un film... tout lui fait mal à la tête... parler autour de lui l'indispose fortement... lire, être devant l'ordinateur, tout cela lui fait mal... voilà des mois que nous ne regardons plus les infos cela le touche trop ; pourtant il aimerait pouvoir veiller demain.

Il voudrait avec moi suivre le concert et voir le feu d'artifice de Paris devant la télévision car nous ne pourrons pas aller à celui du village.

Pour ma part, je demeure sur mon ordinateur jusqu'à épuisement total... mais ce soir, je ne tarderai pas.

... Crise d'asthénie et sommeil à rattraper... je veillerai avec la porte ouverte.

UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG

Jeudi 14 juillet 2016,

Je me souviens que ma mère est décédée le 12 juillet de l'an dernier à deux jours de ses quatre-vingt-dix ans... pauvre maman qui aurait dû partir dix ans plus tôt que de vivre grabataire, attachée dans son lit durant sept ans, victime de l'Alzeimer !

Il fait un temps radieux mais le nordet souffle un peu trop fort... il nous ramène le grand beau temps. Maurice a mieux dormi, cela se connaît au réveil.

Vers onze heures il se sent très mal... manque respiratoire, douleur cardiaque... puis il revient vers un mieux. Il se repose devant la télévision où il s'endort rapidement.

Vers dix-sept heures nous partons en balade chez nos amis en direction de la Pointe. Il a fixé sa caméra sur son fauteuil roulant pour un essai. Nous passons un moment agréable sur la terrasse au soleil, nous faisons le plein de crêpes et de chocolats, puis nous rentrons.

Maurice visionne son film, très réussi pour une première fois, mais très secoué par la route ; du coup il comprend qu'il doit fixer la caméra sur son dossier plutôt que sur l'accoudoir.

J'ai fait des photos de notre balade.

En soirée nous suivons le grand concert lyrique avant le feu d'artifice tiré depuis la Tour Eiffel à Paris... un régal !

Nous craignons un attentat au milieu de cette foule... Maurice s'endort tardivement...

UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
Rosiers de Brocéliande en plein épanouissement...
Rosiers de Brocéliande en plein épanouissement...

Vendredi 15 juillet 2016,

Il fait un temps royal... très grand beau temps sans un brin de vent, super !... Un temps absolument merveilleux !

Maurice a dormi... un peu. Toujours aussi mal à ses jambes avec ses œdèmes qui lui ouvrent la peau de partout. Il souffre intensément et ses maux de tête refont surface... j'ai mal de le voir ainsi supplicié de jour en jour davantage. Je m'inquiète pour ses deux jours d'hospitalisation... il faut tellement s'occuper de lui !

Sylvie arrive pour nous annoncer l'affreuse tragédie de Nice. Nous ouvrons la télévision et nous apprenons l'horrible nouvelle de l'attentat qui vient de faire 84 victimes, de très nombreux blessés dont 18 en état critique, 50 enfants hospitalisés et dix petits dans les victimes. Nous sommes sous le choc.

Je passe des infos sur mon site. Plus tard dans la matinée Maurice s'aperçoit que la caméra ne fonctionne plus et il va s'employer à comprendre pourquoi... et... il finit par trouver ! Mais ses maux de tête redoublent.

Comme chaque jour, je vais nourrir nos biquettes et celles-ci sont heureuses de me retrouver dans l'enclos où elles m'attrapent par le bas de mon pantalon !

Lorsque j'en ai fini avec les animaux, je file en cuisine préparer une salade de brocolis et un plat de carottes Vichy avec des saucisses fumées.

Après le repas de midi, nous nous installons au salon pour suivre les nouvelles... nous ne les regardons plus aussi assidûment depuis la double trépanation de Maurice qui garde un œdème cérébral et des maux de tête intenables mais aussi parce qu'il souffre psychologiquement de toutes ces mauvaises nouvelles. Ce sont de trop nombreuses vibrations négatives et il préfère les évacuer.

Dans l'après-midi, je consulte mes courriels... je reçois un message de Ziad MEDOUKH, mon ami, auteur et poète palestinien, qui me bouleverse et je pleure.

Je réponds à tous et je passe différents messages sur mon site et sur facebook.

Je suis profondément touché par la barbarie qui frappe le monde et une fois encore notre pays... mais elle ne passera pas ! Femmes de cœur et hommes de bonne volonté, unissons-nous pour la Paix dans le monde, l'Amour triomphera de la Haine ! Surtout n'oublions pas que les peuples du monde paient l'inconséquence des politiques de leurs dirigeants.

L'infirmière arrive pour les soins. Puis Maurice souhaite se promener, il fait tellement beau aujourd'hui. Nous recommençons un essai avec la petite caméra qui cette fois est disposée au-dessus de sa tête, mais la vibration de la béquille donne un très mauvais son au film... dommage, à refaire !

Maurice occupé par son film, j'en profite pour suivre les affreuses nouvelles sur l'attentat de Nice. Comme tous les Français, je suis choquée par autant de barbarie et je suis bouleversée par les images ignobles et la mort des enfants.

Je demeure sur mon ordinateur un long moment, il est tard, je me suis promise de me coucher tôt... mais je suis touchée.

… Et je pense à Ziad, là-bas en Palestine martyrisée...

UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans UN RADEAU DANS LE CIEL
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents