Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 20:52
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG

Mardi 26 juillet 2016,

Maurice me réveille, je sursaute en plein sommeil. Il est bientôt huit heures... je dormirai sans m'arrêter... et lui n'a pas fermé l'œil !

Véronique la secrétaire des aides à domicile m'appelle car elle va passer avec Camille, une remplaçante qui viendra pour deux matinées cette semaine. Nelly reviendra jeudi et vendredi.

Céline, l'infirmière arrive pour la prise de sang à Maurice et pour nos soins.

Camille est là, je lui explique ce dont j'ai besoin, puis je file dans l'enclos pour continuer la taille des haies. Je suis à peine entrée que ma jambe droite se dérobe et je me retrouve par terre... aujourd'hui, je ne tiens pas debout deux minutes ! Bon, je tente de me relever avec toutes les difficultés habituelles. Je marche à quatre pattes pour arriver au portail où je tente de m'agripper... après bien des efforts je parviens à redresser mes jambes l'une après l'autre... ouf, je suis déjà épuisée. Je me fais aidée par Camille pour me porter les outils et une chaise près de la haie d'éleagnus. Bon, je commence à tailler avec plaisir dans cette haie qui me chagrine. Pourtant, il ne faudrait pas trop la couper pour protéger nos animaux du vent violent de l'hiver... en même temps, je veux pouvoir la maîtriser, après elle sera trop haute ! Je termine à dix-heures trente éreintée.

Camille vient en renfort et jette les branches par-dessus la clôture. J. devrait venir passer la tondeuse et la débroussailleuse. Il emmènera tout à la déchetterie. Cela fera un nouveau camion plein.

Maurice reçoit un coup de fil de ma podo-prothésiste pour un rendez-vous cet après-midi à Briec afin d'essayer mes nouvelles chaussures et aussi la chaussure surélevée à la hauteur de la Barouk. Je vais pouvoir être mieux et mon pied s'en ressentira aussi... et cela devient urgent car mon problème au pied recommence de plus belle !

Maurice appelle le VSL pour me conduire à seize heures à mon rendez-vous.

Je prépare le repas rapidement, le médecin sera là à treize heures. Nous terminons juste et le voilà sur le pas de la porte.

Il examine Maurice et renouvelle ses ordonnances, malgré mon avis très sceptique il refuse d'ôter le diurétique (modurétic); il prescrit le nécessaire pour changer nos batteries de fauteuils roulants électriques (complètement nases à force de les utiliser) et une autre pour renouveler le fauteuil de confort où Maurice passe ses nuits depuis deux ans... tous les boulons ont sauté et cela devient une galère infernale pour lui depuis déjà pas mal de temps. Puis il nous quitte après avoir vu les problèmes un par un.

J'attends mon VSL. Il vient en avance et cela nous permet d'arriver bien à temps à mon rendez-vous. La prothésiste me fait essayer mes futures chaussures. Je me sens vraiment plus à l'aise et visiblement elle a réussi à rectifier la position incongrue de mes pieds. Puis j'essaye la Barouk de gauche avec la semelle compensée sur la droite et cela m'offre un véritable confort pour ma démarche. La Barouk, chaussure où l'on avance sur le talon déséquilibre totalement la marche si l'on garde une chaussure à hauteur normale de l'autre côté. Ainsi cela va nettement mieux même si je dois m'appuyer sur une béquille. Je garde ces dernières à mes pieds et je sors dans mon fauteuil roulant manuel. Le chauffeur m'attend, m'installe et nous partons. Je rentre à la maison sonnée de fatigue.

Maurice s'est endormi profondément avant mon départ et Céline l'a réveillé à son arrivée.

Je lui demande s'il a envie de faire un tour, il est d'accord et nous retournons tranquillement à la Pointe, histoire de profiter de chaque instant et de l'été... le temps passe si vite.

Je lui commente le nouvel attentat qui a eut lieu dans les environs de Rouen dont j'ai entendu parler aux infos de la radio pendant mon retour de Briec. Encore un crime perpétré par des barbares, des déséquilibrés.

Nous rentrons pour souper non sans passer dire bonjour à nos amis.

Au portail nos voisins ont suspendu un gros sac de haricots beurre... merci amis !

Après le repas Maurice se couche et s'endort.

Je veille sur l'ordinateur...

UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG

Mercredi 27 juillet 2016,

Il pleut... matinée triste. Maurice déchante il ne va pas bien. Je lui rappelle que sa cortisone à été baissée de 1mg... et cela correspond à son malaise. Il va rester ainsi une bonne partie de la journée. Ses œdèmes coulent abondamment... ce n'est pas drôle, ses pieds sont continuellement trempés et sa collection de pantoufles doit sans cesse être séchée.

Dans cet état il va au garage et se donne un mal fou pour recoller la semelle de ma chaussure droite qui n'a pas tenue malgré les scratchs posés par la prothésiste.

Après le repas, je passe un long moment à tailler la haie d'éleagnus au fond de l'enclos... j'arrête lorsque J. arrive pour tondre le terrain. Je l'abandonne pour aller me changer et me reposer.

Je souffre si fort que je me fais un bain de pieds d'eau salée dans une bassine mais Maurice doit m'aider et cela ne lui est guère possible. Caroline, l'infirmière arrive et elle prend le relais pour me panser et me chausser.

Nous laissons J. terminer seul ; nous allons nous promener.

Nous rencontrons nos nouveaux amis dans leur fourgon, Jeanne nous fait de grands signes... je reconnais leur véhicule. Cependant qu'ils roulent dans la direction de la Pointe... nous filons dans la même direction sur nos deux roues... et Maurice derrière une voiture, manque d'être assommé par la barre du parking ! Je le vois et j'entends un grand bang sur son fauteuil ! Sa tête l'a évité de justesse !

Nous circulons entre les commerces quand soudain, je les aperçois attablés, pile poil où nous voulions allés. Nous restons à discuter devant nos consommations.

Mais le temps tourne, se couvre et crachine, il fait très frais. Maurice a emporté sa veste, quant à moi, je n'ai pas de gilet.

Pierre et Jeanne nous entraînent vers leur véhicule et Pierre me dégote un haut de survêtement... je la leur rendrai à notre prochaine rencontre... cependant qu'ils se rendent à la Fête de la Baie des Trépassés, nous rentrons dans la fraîcheur sans nous arrêter.

Maurice n'est pas bien, il a froid. Nous allons nous coucher tôt.

UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG

Jeudi 28 juillet 2016,

Une fois n'est pas coutume, Maurice a fort bien dormi. Voilà bien longtemps qu'il n'a pas sommeillé plus de quatre heures d'affilée. Cela se sent au réveil.

Nelly arrive puis Caroline, l'infirmière. Je me prépare pour partir en courses avec Nelly.

Je mets ma Barouk et l'autre chaussure recollée par Maurice. Mais tout à coup, je me retrouve à valdinguer sur le rebord de la baignoire comme une poupée de chiffon arrêtée net dans son élan... normalement j'aurai due être projetée dans celle-ci avec une force et une vitesse incroyables... ma chaussure décollée a glissé sur la colle épaisse (sans clou, ni vis) répandue au sol … là c'est comme si un géant (où une fée!) m'avait saisit sous les bras pour stopper net ma course folle ! Je n'ai rien compris.

Bon, je suis quitte pour trouver un cordonnier. Je le cherche sur le Net. Nelly me conduit puis elle se rend chez le cordonnier, mais il ouvre sa boutique à dix heures alors nous optons pour nous rendre à Point Vert et nous repasserons.

Au retour Nelly se fait presque disputer. La chaussure apportée est une véritable catastrophe... d'une part, des scratchs qui ne tiennent pas, d'autre part un barbouillage de colle qu'il va falloir tout nettoyer et poncer !

La voiture bien chargée avec le maïs pour les poules, le mortier pour sceller le portillon trouvé sur le Net par Maurice et mon fauteuil roulant manuel, nous rentrons à la maison.

Je prépare le repas. Après le déjeuner Maurice se repose, je vais sur l'ordinateur répondre à mes courriels.

Clémentine, une voisine nous apporte sept brouettes de branches de fusain pour nos chèvres... elles ne manquent de rien !

Une crise d'asthénie me conduit sur mon lit... une fois de plus je me suis surpassée hier.

Caroline revient pour les soins. Elle nous quitte pour exercer sur Douarnenez.

Nous nous préparons pour notre petit tour habituel, à présent.

Le ciel est resté voilé et un petit crachin se prépare. Il ne fait pas chaud, nous devons prendre nos vestes. Maurice me montre sa main gauche toute noire, un gros hématome la recouvre. Il ne lui semble pas s'être cogné. L'infirmière lui a conseillé d'appeler le médecin si cela devait s'étendre.

Nous passons à la boutique de nos amis Delphine et Alain, puis nous regagnons la Pointe.

Chez notre ami Dédé où nous retrouvons... je vous le donne en mille... notre ami Pierre bien attablé derrière son café ! Au bout d'un moment Jeanne nous rejoint... et de nouvelles conversations s'en suivent... interminables.

Soudain, Maurice ne se sent pas bien, nous devons rentrer.

Nous soupons rapidement d'un œuf dur, d'une tomate, d'une tranche de jambon.

Maurice tremble de froid dans le fauteuil-lit au salon.

Je dois le recouvrir par deux fois et mettre le radiateur.

Je veille sur l'ordinateur... dans son sommeil,

il murmure :

- J'ai froid, j'ai froid !

UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article

commentaires

Pierre MONFORT, auteur, poète, 30/07/2016 23:58

Bisous à toi dans le monde des elfes que tu illustres si bien.

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents