Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 19:25
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG

Lundi 8 et mardi 9 août 2016,

Lundi,

Les enfants vont se promener à Douarnenez et sur le port de Tréboul.

Maurice n'est vraiment pas en forme... c'est le moins que l'on puisse dire. Il se traîne lamentablement et n'en finit plus d'être supplicié. Il dort la plupart du temps.

Mardi,

Le matin, Maurice a fini par trouver sur le Net un éleveur de volaille à Plomelin. Yvan nous a conseillé une oie plutôt qu'un mouton. C'est vrai, c'est mieux pour nous.

Avec mon fils et ma belle-fille nous allons chercher deux oies à Plomelin. Le vendeur vient nous chercher sur le parking derrière l'église et nous conduit dans un lieu enchanteur en pleine forêt.

Cet endroit me ravit le cœur et l'âme. Quelle beauté, quelle sérénité se dégage de ce lieu magnifique.

Hier les enfants avait préparé la caisse à maïs pour les transporter... une très bonne idée, et ils avaient réussi à trouver un bac à sable chez Gifi pour en faire une mare aux oies. Mon fils accompagné de l'agriculteur se dirigent vers les parcs aux canards et aux oies qui se situent assez loin de sa propriété... un autre lieu enchanteur.

Nous rentrons heureux avec deux belles oies blanche immaculée, au bec orange et aux yeux bleus. Elles sont majestueuses.

Ainsi avec nos deux chèvres blanche et noire, nos deux coucous de Rennes, nos cinq poules noires et nos deux oies blanches nous restons dans la couleur du drapeau breton.

Cet après-midi, les enfants partis à la Baie des Trépassés, je ratisse l'enclos pour enlever les branches des haies emmenées par les sept brouettes de Clémentine. Les chèvres les ont toutes mangées. Je les jette par-dessus l'enclos directement dans la remorque. Les feuilles qui restent au sol iront dans le composteur. Ensuite je vais couper quelques repousses de haie pour mes petites amies. Là, je commence à fatiguer.

Je vais me reposer en découvrant mes courriels. Puis je me prépare car nous allons finir la soirée au restaurant pour le dernier soir passé ensemble. Les enfants repartent demain.

Hélas Maurice beaucoup trop malade ne peut pas nous accompagner. Nous allons devoir rester tous les trois.

Je lui prépare son dîner avant de partir puis il retourne se coucher, ce qu'il a fait toute la journée sauf pour prendre ses repas.

Nous nous dirigeons à Audierne. Allons-nous manger sur les bords du port ou au 'Grand Large'. Nous verrons. Il fait très chaud mais le vent souffle. Au 'Grand Large' nous demandons pour dîner à l'intérieur mais toutes les places sont réservées... pas de chance ! Le soleil nous réchauffe et finalement après une hésitation pour repartir, nous décidons de nous installer en terrasse.

À table, nous choisissons la salade du Grand Large, une belle assiette de fruits de mer (langoustines, moules, huître, crevettes, saumon) sur un lit de salade verte décorée de fines tranches d'orange et de citron... nous nous régalons mais le vent forcit et nous gêne quelque peu... ma salade s'envole puis un verre vide se brise.

Je commence à ne plus avoir très chaud moi qui suit venue sans veste ! Je n'ai aucune excuse, je connais le climat de Bretagne et il est plutôt conseillé de se vêtir le soir. Pour finir, les enfants commandent un kouign amann et je préfère une glace pour me geler davantage.

Malgré la chaude présence bienfaitrice du soleil, le vent nordet nous refroidit de plus en plus avec la soirée qui s'avance ! Totalement congelée, je décide d'aller payer à l'intérieur pour me réchauffer un peu... mon fils me pousse dans le fauteuil manuel, mes mains contractées ne parviennent plus à frapper sur les touches, ni à ranger ma carte de paiement.

Je prends des crampes en montant dans la voiture. La chaleur à l'intérieur se trouve bienvenue. Nous rentrons avant dix heures.

Maurice veille un peu devant les Jeux Olympiques pour la médaille d'or des français en canoé.

Les enfants et moi demeurons un long moment à observer nos animaux qui nous amusent beaucoup par leur comportement.

Puis ils montent se coucher... je m'installe devant l'ordinateur.

Le ciel est clair, un beau croissant de lune lumineux éclaire la nuit constellée d'étoiles...

UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG

Mercredi 10 août 2016,

Ce matin le soleil brille, un petit vent nordet souffle, une dizaine de lapereaux de garenne gambadent dans le pré, les oies se baignent et se dandinent, les poules gloussent et picorent, les chèvres cabriolent et jouent tête contre tête, les enfants dorment avant le grand départ... la vie de la nature s'écoule sereine et heureuse... seul Maurice galère, mal dormi, mal réveillé, essoufflé.

Nous nous levons tôt. Je prépare le déjeuner. L'infirmière arrive avec Camille, la très jeune remplaçante des auxiliaires de vie en vacances.

Les enfants se lèvent à leur tour, rangent tous les paquets que nous offrons aux enfants absents. Puis ils déjeunent, je prends le café avec eux et nos yeux se portent encore sur la basse-cour joyeuse.

Finalement à regret, ils nous quittent vers dix heures, Maurice malheureux a le cœur gros. Il refoule de grosses larmes. Il se dit qu'il ne les reverra plus.

De mon côté, je suis heureuse d'avoir pu recevoir nos enfants et passé ensemble dix jours harmonieux et sereins, et je demeure très triste pour Maurice si désespéré.

Je nettoie l'enclos avec l'aide de Camille. Il faut que je termine ce que j'ai entrepris hier... sortir toutes les branches et mettre les feuilles sèches au composteur. C'est fait, nous terminerons le reste demain.

Je vais préparer le repas de midi. Maurice prend une crise de panique. Il ne parvient pas à communiquer avec Mélissa et il pense qu'elle l'a rayé de sa liste d'amis. J'essaie de le calmer, de le rassurer. Je lui dis que avant de s'enflammer de la sorte il faut le lui demander. Je lui téléphone, je laisse un message, ma petite-fille me rappelle. Elle ne comprend pas ce qui se passe. Elle n'a plus son code et elle est en vacances chez sa tante. Mais cela le calme et le rassérène... sa petite-fille l'adore comment peut-il encore en douter ?

Camille s'en va, nous déjeunons. Maurice à bout pleure sur le départ des enfants... il se sent si fatigué, si vulnérable, sans force et sans pouvoir rien faire que d'être au lit et les jeunes partis, il le ressent plus durement. Je tente de l'apaiser... c'est tellement triste et si dur de le voir pleurer, je ne le supporte jamais. Ses tortures, son supplice se poursuivent trop longtemps... et je suis si impuissante... il voudrait aller en Belgique où le suicide assisté est permis... mais il faut de l'argent pour cela... il va se coucher anéanti.

Une énorme crise d'asthénie me tombe dessus, je ne peux plus faire un pas... je file m'allonger sur le lit et je m'écroule. Je me réveille bloquée par les crampes juste avant l'arrivée de Céline pour les soins.

Ensuite, avec un temps superbe et un petit vent nordet, Maurice prend envie de sortir. Nous nous préparons, nous filons en direction de la Pointe du Raz, mais à Lescoff son fauteuil roulant électrique donne des signes de faiblesse, la batterie n'a pas été chargée ! Il est furieux, je le suis aussi... ras-le-bol !

Donc, nous retournons en arrière jusqu'à la maison en espérant pouvoir tenir jusque là... il tombe en panne au niveau de la maison de Pierre. Il commence à pousser, je lui donne mon fauteuil et je prends sa place, je pousse son fauteuil jusque devant le garage, là c'est lui qui le fait entrer à l'intérieur, je n'en ai pas la force physique. Ouf, il met son fauteuil en charge et nous rentrons.

Profondément déçu par ce contre temps, il s'installe dans son fauteuil-lit, cependant que je vais couper des haies à nos biquettes.

Je rentre pour réchauffer le dîner. Il retourne sur son lit suivre la suite des J.O.

Il m'annonce l'empoisonnement des femmes enceintes qui ont pris un médicament dangereux pour le fœtus et la mère... encore un énorme scandale qui agite le monde médical et le gouvernement dénoncé par le Canard Enchaîné ! C'est proprement inadmissible !

Je m'installe sur mon ordinateur. Maurice s'endort à vingt heures, sa nuit s'est très mal passée... espérons que celle-ci sera meilleure... rien n'est moins sûr !... Je pense aller me coucher tôt, je suis épuisée.

Avec la présence d'un fort anticyclone, la météo nous promet un temps très chaud jusqu'à mardi prochain, nous allons pouvoir profiter encore de quelques petites sorties.

Partager cet article
Repost0

commentaires

josiane horrent 11/08/2016 08:49

bonjour , configuration ordi un peu changée suite à blems et moi pris un déambulateur car équilibre dur dur bisou

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche