Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 20:51
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
Les orchidées se plaisent dans la véranda...

Les orchidées se plaisent dans la véranda...

... je récolte des oeufs d'une couleur étonnante ! Ils sont chosolats !
... je récolte des oeufs d'une couleur étonnante ! Ils sont chosolats !

... je récolte des oeufs d'une couleur étonnante ! Ils sont chosolats !

UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG

Vendredi 19 août 2016,

Il a plu toute la nuit avec un vent fort. Cela m'a réveillé trois fois... j'étais contente pour mes plants d'hortensias.

La pluie a continué de tomber tout le matin pour le plus grand délice des oies. Le soleil est arrivé comme par enchantement sur le coup de onze heures.

Maurice m'a réveillée en sursaut, Sylvie déjà là avec le pain et les croissants qu'elle nous offre... une si belle pensée pour nous.

J'ai sauté dans la salle de bains avant l'arrivée de l'infirmière de manière à ne pas être en retard pour les courses, j'ai déjeuné ensuite.

Notre adorable Sylvie m'emmène faire de petits achats rapides pour cette fin de semaine. Elle m'accompagne avec le fauteuil roulant manuel.

Nous rentrons pour ranger. J'ai acheté un hortensia pour Belle, en son souvenir car je ne pourrai pas l'oublier. Chaque fois que nous nous rendions chez Delphine, elle devait se lever, bouger son corps accablé et vieilli, ses pattes pétries de rhumatismes pour nous laisser passer en fauteuil. Si brave Belle !

Maurice m'aide à éplucher les carottes. Il n'est pas en forme et sa crise de polyarthrite (sa 7ème pathologie) en rajoute à ses douleurs, cela n'arrange pas les choses.

Sylvie nous quitte et nous pouvons passer à table. Ensuite je vais nourrir les animaux qui m'attendent avec impatience, joie et exubérance... la petite poule que je ne reconnais pas encore suffisamment au milieu de ses sœurs m'attend, elle se baisse pour recevoir mes caresses en gloussant... jamais vu ça ! Je ne parle plus des fêtes d'Aig (Aik, Petit Bisou) qui porte bien son nom et les bouderies et jalousies de Froudenn (Caprice) qui porte bien son nom, elle aussi... et puis les oies resplendissantes, belles et fières qui se méfient encore un peu de moi, mais qui à n'en pas douter viendront bientôt me manger dans la main. Je récolte de beaux œufs couleur chocolat ! En attendant ces petits exercices quotidiens me font prendre le soleil et du coup je suis plutôt bien bronzée du visage et des bras. Maurice s'est endormi et je traîne au jardin.

Soudain une voiture s'arrête devant la Maison, c'est Alexandra la podologue, je l'avais littéralement oubliée ! Nous passons à nos soins de pied.

Puis je vais m'étendre et c'est J. qui vient repeindre le carrosse. Du coup, je me lève et voici Céline, l'infirmière.

Quand tout est terminé, nous allons faire notre petit tour. Nous passons voir Delphine à qui je remets l'hortensia bleu et allons chez Dédé, nous ne trouvons pas Pierre. Nous le ratons, il ne viendra que plus tard.

Au retour le fauteuil de Maurice s'arrête quatre fois par manque de batteries. Pourvu qu'il tienne jusqu'à la maison !

Ouf, il était temps d'arriver ! J. est toujours là, mais il nous quitte vers dix-neuf heures.

Comme nous avons dégusté deux crêpes, nous ne soupons pas.

Maurice va se coucher et je reste sur l'ordinateur...

UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG

Samedi 20 août 2016,

La nuit a été agitée pour Maurice, comme hélas trop souvent maintenant. Ce matin il est très mal, épuisé... il n'a guère envie de passer aux soins et ne parvient pas à se raser. Julien le rase lorsqu'il est en service ce qu' il apprécie énormément, lui qui tremble si fort et si écrasé par la trop grande fatigue neurologique.

Je me lève abrutie de sommeil et de douleurs neurogènes, crampes, fourmillements, sciatique à droite, etc... etc... je rêve d'un seul jour sans douleur nulle part, je devrais changer de peau...

Nous déjeunons puis je commence à préparer le repas. Je vais farcir la grosse courgette apportée par mes enfants, accompagnée de trois poivrons tricolores et de cinq patates avec le jus de quatre tomates. Cela demande de la préparation et avec mes mains qui fonctionnent très mal, il me faut beaucoup de temps. En commençant à neuf heures je termine à onze heures trente pour mettre au four, aujourd'hui nous mangerons plus tard.

De son côté, Maurice zombie, shooté par la maladie et la morphine dort tout le matin. Il se réveille pour passer à table et retourne se coucher.

Je fais la vaisselle, étends le linge, balaie... je suis épuisée. Je vais abreuver les animaux, mais je n'irai pas couper les haies, les chèvres en ont encore assez.

Je vais m'allonger dans la chambre. Je m'endors et me réveille à l'arrivée de l'infirmière.

Depuis ce matin il fait très beau temps, le soleil resplendit dans un ciel bleu sans nuage mais le vent d'ouest souffle assez fort. Notre drapeau des Nations Celtes tout effiloché, déchiré par le vent sans cesse en action n'a plus aussi fière allure. Il est pourtant si beau !

Nous nous préparons pour notre petit tour. Nous relevons la boîte et Maurice trouve une petite enveloppe verte restée collée au fond. C'est Jacqueline et sa fille, Béatrice qui nous remercient pour le mot envoyé au décès de Maurice. Nous pensons si fort à elles qui restent seules. Elles occupent nos pensées. Nous, les amies d'enfance, nous nous étions fâchées sur des différences d'idéologie et les années ont passées prises chacune par nos propres soucis... notre amitié était pourtant si forte... quel regret ! Fort heureusement mes enfants les rencontrent souvent.

En chemin nous croisons Pierre, notre ami et voisin. Il court après le petit york de Roland et Arlette qui s'est échappé. Nous le suivons et arrivons chez Roland. Ils sortent à notre rencontre. Pierre a le coude bandé, une nouvelle crise de rhumatisme et Roland est fatigué. Nous allons fondé un club d'éclopé dans le quartier ! Rires... Roland nous annonce que les lapins de Garenne ont fini par manger toute sa dernière récolte de haricots beurre. Il faut bien qu'ils se nourrissent ! Rires...

Nous arrivons chez Delphine où nous nous installons sur la terrasse devant l'océan en plein soleil. Alain nous sert un café et une crêpe au chocolat. Nous discutons en riant de tout. Nous parlons de Pierre que nous n'avons pas vu hier, curieusement... et quelques minutes plus tard, qui voyons nous arriver ?... Notre Pierre tout plan-plan sur son vélo électrique (il se régale à explorer la Presqu'île avec son engin !). Il vient de passer à la maison et ne nous trouvant pas, il est venu direct ici. Il nous apporte un petit pot de mûres qu'il est allé cueillir tout exprès pour nous... quelle belle pensée pour nous qui ne pouvons plus y aller ! Pierre est un être exceptionnel. La discussion s'anime avec un compère de plus et nous rions de bon cœur autour de nos consommations. Nous parlons de Jeanne qui a retrouvé ses occupations. Pierre prend des photos... pour rire encore !

Il se fait tard, le temps fraîchit un peu... un gros nuage est passé et il a disparu.

Nous quittons nos ami(e)s pour rentrer à la maison en espérant avoir assez de jus.

Nous soupons de carottes (restes d'hier) et je fais une petite omelette.

Maurice s'installe devant les J.O., je rejoins mon ordinateur.

Le ciel à l'horizon se couvre un peu... une journée ponctuée et éclairée par plein de petits instants magiques... comme chaque jour qui passe...

UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans UN RADEAU DANS LE CIEL
commenter cet article

commentaires

Lucette M. 20/08/2016 23:05

Ma douce et chère Dana,
A mon tour de te faire un coucou du soir après cette journée qui fut trop chaude ici, et chez toi ? je l'ai espéré des plus agréables possible, Maurice et toi entourés d'amis, de passants et de belles personnes qui sont attentionnées. Vous le méritez tant !
Je te lis ce soir et tes mots révèlent combien tu as des moments de grande fatigue, c'est une lutte quasi permanente. Mais il y a au fond de toi une énergie folle, une force de vie inégalée, une joie qui t'habite malgré toutes les misères que vous rencontrez tous deux et Dieu sait si elles sont sans commune mesure. Tu es magnifique sur les photos, tu rayonnes et ton aura est faite de lumière qui parle de ton être intérieur, de tout ce qui est si beau en toi et qui aide à vivre ton compagnon, ton homme, si fort, si souffrant et si résistant ! que de peines cumulées tous deux et quelle résilience !
Gardez bien en vous ces trésors de gentillesse comme disait George SAND, vous savez donner sans retenue, perdre sans regret et acquérir sans mesquinerie. Que de beaux exemples de vie noble.
Je te fais partager le programme de conférences que j'ai élaboré pour la prochaine saison culturelle d'Ambérieu ; une tâche lourde mais ô combien passionnante. Puis voici quelques photos de cette bâtie des Allymes à Ambérieu en Bugey où s'affrontèrent les seigneuries qui se combattaient entre Savoie et Bugey ; une longue histoire qui dura cent ans. Ce château en rénovation (photos jointes) sera honorée prochainement à Paris (infos ci-dessous). On ne connaît jamais assez bien notre contrée toute proche ; il le faudrait avant de s'en aller loin.
Tout est souvent à portée des yeux, à juste quelques encablures, mais beaucoup ne le voit pas. Très impliquée aussi dans le projet de musée St-Exupéry, j'accompagne des visites de sa demeure de St-Maurice de Rémens les dimanches après-midi et j'ai bien aimé cette phrase que tu avais mise sur ton blog, mais je les aime toutes d'ailleurs. "Bien sûr, je te ferai mal. Bien sûr tu me feras mal. Bien sûr nous aurons mal. mais c'est la condition de l'existence. Se faire printemps c'est prendre le risque de l'hiver ; se faire présent c'est prendre le risque de l'absence. C'est à mon risque de peine que je connais ma joie. Le soleil descend à l'horizon et c'est le même que tu vois tout là-bas ; nous sommes tous reliés par ces mêmes astres quand nous levons nos yeux vers le ciel. Puisses-tu avoir une nuit reposante, puisse Maurice trouver un bon repos quand la nuit vient et que la journée qui suit soit la moins difficile possible. Tant de souffrances cumulées !
Mille félicitations pour ton nouveau prix Dana, quelle joie pour toi. Quel talent : que de coeur dans tout ce que tu écris, cela touche immanquablement.
Des bisous partent tout là-bas, au bout du bout de notre terre ; toute mon affection et mon amitié y sont contenues.
Lucette













Ce sera la photo du Château des ALLYMES qui sera exposée sur les grilles du jardin

du Palais du Luxembourg à partir d'octobre 2016, photo prise par Franck FAITPOT (Mollon Ain)

Belluco Françoise 20/08/2016 22:33

Bonsoir ,je suis votre blog depuis que J.P Lang votre cousin m'a donné l'adresse .
Je voulais vous demander comment faites vous pour avoir de si belles orchidées elles sont splendides moi je n'arrive pas a les faire refleurir .
Bonne nuit, portez vous bien et merci pour votre excellent blog

Dana LANG 20/08/2016 22:55

Bonjour Françoise,
J'ai la chance d'avoir une véranda pleine de baies vitrées, les orchidées aiment la lumière et détestent les courant d'air. Elles se flétrissent aussitôt.
Il faut mettre les planter dans un très grand pot avec de la terre d'orchidée, en rajouter dessus de temps à autre. Je mets aussi de temps en temps de l'engrais naturel aux algues. Je dois dire qu'elles refleurissent deux fois plus grosses qu'à l'achat.
Ma fille aînée à plus d'astuces que moi, je le lui demanderai.
Je vous remercie de vos visites sur mon site.
Je vous embrasse,
Bises et fraternité des fées,
Dana LANG

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents