Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 22:52
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG

Jeudi 11 août 2016,

Maurice s'est écroulé de sommeil, il a rarement dormi aussi fort. Je me lève à huit heures.

Camille est là. Nous commençons à déjeuner et Céline arrive pour les soins ; ce soir ce sera Julien.

Je pars faire quelques petites courses aidée par Camille. Nous rentrons et rangeons les achats.

Ensuite nous allons voir les animaux. Camille aperçoit un œuf déposé dans une des cases des chèvres, mais une oie y est couchée qui semble vouloir aussi y pondre. Elle a peur d'entrer et nous attendons qu'elle sorte. À sa sortie, elle aperçoit deux œufs qu'elle va chercher. Ce sont ceux des nouvelles poules !

Je prépare le repas vite fait taboulé, épinards et œufs durs, yaourts et fruit.

Après avoir déjeuner je vais dans l'enclos couper quelques petites branches de fusain pour nos biquettes. Une poule ne cesse de chanter dans un des abris des chèvres. Lorsqu'elle a terminé je vérifie et je trouve un nouvel œuf ! Je vais chercher une pince afin de l'attraper car elle l'a pondu dans le coin le plus éloigné de la case. Je l'approche avec la pince délicatement une fois, puis une autre fois... mais j'ai peur de le casser et je ne parviens pas à me baisser. Je me laisse tomber pour m'y rendre à quatre pattes ! Lorsque j'ai récupéré l'œuf, je ne peux plus me relever, évidemment. Je prends un temps infini à me redresser. Aussi je me mets en devoir de fermer un rabat afin de clore l'entrée des deux petites cabanes... mais il faut scier un bout car cela ne passe pas sous le toit... je chasse une autre poule qui veut pondre elle aussi !

Enfin après avoir bien bataillé, je tente d'abaisser un peu le sol... mais rien à faire et je perds l'équilibre... me voilà de nouveau par terre à deux doigts des pointes acérées de mon outil ! Je mets une demi-heure à me relever. Finalement, je renonce.

Maurice me dit qu'avec le filochon, je pourrai attraper les œufs et se met en devoir d'aller le chercher dans le véhicule... tant pis, qu'elles fassent ce qu'elles veulent, c'était bien la peine de les enfermer trois jours dans leur cabanon !

Avant de rentrer je vérifie le poulailler des grosses poules, la petite noire est allée faire son œuf ici ! Alors ça c'est incroyable !

J'ai au final ramassé quatre œufs au lieu des trois habituels et au total j'ai eu sept œufs aujourd'hui... elles ont toutes pondu, mais quelle histoire !

Après la sieste et les soins nous partons nous promener à la Pointe où nous retrouvons Jeanne et Pierre à vélo. Nous restons un bon moment ensemble à discuter.

Puis Maurice commence à fatiguer et nous devons partir... nous disons bonjour rapidement à Delphine et Alain et nous rentrons.

Nous rencontrons Clémentine et son époux où je reste à causer quelques minutes cependant que Maurice rentre.

Je relève le courrier. Je reçois le livre de mon ami Ziad MEDOUKH, poète palestinien, ambassadeur de la Paix. Il a obtenu en 2009 un doctorat en Sciences du langage à l'Université de Paris VIII, chevalier de l'Ordre des Palmes Académiques de la République Française en 2011, Professeur de français et responsable du département de français de l'université Al-Aqsa de Gaza, coordinateur du Centre de la Paix de cette université...

Maurice reprend une crise de panique après une méchante facture. Je tente de l'apaiser et lui promets de m'en occuper... la nuit sera longue.

Je m'aperçois que ses plaies où coule l'eau de ses œdèmes laissent passer des filets de sang. Une des affreuses cicatrices de ses jambes à cédé, un gros trou apparaît maintenant.

Je lis d'un trait le livre de poésie de Ziad... un hymne à la Paix, à la résistance, à la résilience, à la vie... magnifique !

Je le conseille à tous, ne ratez pas cette lecture.

UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG

Vendredi 12 août 2016,

Les poèmes de Ziad m'ont émue et bouleversée... à cinq heures du matin, je veux me lever pour écrire à mon tour, l'inspiration me vient de ma colère et de ma révolte contenues depuis tant d'années. J'ai peur de réveiller Maurice, de l'indisposer. Je reste dans mon lit à cogiter des mots. Je me lève à sept heures mais je vois Maurice tellement mal que je retourne au lit, car il souhaite se recoucher.

Finalement à sept heures quarante-cinq je me dirige vers la cuisine. Je prépare le petit déjeuner.

Camille arrive et Maurice à son tour vient dans un état pitoyable... livide, sans force, les jambes martyrisées... nous ne pourrons pas rejoindre nos amis ce soir si son état reste latent.

Je prends le taureau par les cornes et je m'occupe du courrier d'hier, Maurice s'en trouve largement soulager. Il veut toujours tout gérer, mais il oublie que durant plus la moitié de ma vie, j'ai affronté les épreuves tel un homme avec des difficultés sans nom, sans commune mesure avec une vie calme et sereine. Donc, je suis en capacité de faire face à tous les soucis ô combien énormes que nous devons traverser, très malades tous les deux et de surcroît à mobilité réduite, on ne nous facilite pas les choses bien au contraire, et il faut prendre sur nous tant de problèmes.

Bon, mais rasséréné Maurice doit faire face à ses sept pathologies sévères qui l'accablent chaque jour plus profondément. Il n'a plus la force de marcher, de se soulever, de manger, de couper ses aliments, à chaque mouvement il ne peut plus respirer depuis des mois... il réclame la fin. Il voudrait avoir recours au suicide assisté... et je suis là impuissante à tous ses maux et quels maux ! ! !

Il fait très beau temps. Alexandra passe pour mes soins du pied gauche mais le pansement mis par l'infirmier a provoqué une poche de sang... ce n'est pas bon. Elle racle tout et m'applique du miel de thym pour la cicatrisation qui a déjà commencée. Je la revois vendredi pour la suite.

Actuellement je souffre terriblement sous la plante des pieds. Pieds qui se rétractent de plus en plus sous l'effet de la maladie et je souffre de sciatiques en même temps que de très grosses crampes. J'ai beaucoup de mal à faire quelques menus pas dans la maison et je suis toujours au bord de la chute, mais ce n'est pas nouveau, ces symptômes sont apparus en 2003 lors ma nouvelle crise évolutive.

Maurice se repose et tente de dormir. Il attend les soins du soir et compte bien pouvoir rejoindre nos amis à la Pointe-du-Raz. Finalement, par un effort intense de sa volonté, il parvient à secouer son extrême fatigue neurologique et va s'installer dans son fauteuil roulant électrique... c'est énorme pour lui que de se rendre au garage gêné par son insuffisance respiratoire.

Une fois installé, il peut rouler, et cela lui allège bien sa peine. Nous filons en direction de la Pointe où nous attendons nos amis. Ils arrivent dans leur véhicule aménagé cette fois, car ils ont emporté des rillettes de porc de la Ferme aux Gorré, de la tome et du gros lait de Cléden-Cap-Sizun. Nous entrons dans le restaurant et voilà t'y pas que Pierre sort tout son attirail de dégustation avec petites assiettes, voyez-vous ça et offre une tournée à tous y compris à nos hôtes... c'est le rire assuré ! N'a-t-on jamais vu pareil culot dans un resto ? Nous pouffons tous de rire, d'un rire communicatif... et si tous les clients en faisaient autant ? Rires renouvelés... et les plaisanteries fusent.

Nous passons un moment bien agréable. Maurice lui ne peut pas apprécier autant cet instant... je le regarde et je sens sa grande souffrance... il a du mal à parler... la fatigue arrive de plus en plus forte, mais il est plus que tard pour lui et nous abrégeons... il est largement l'heure de rentrer.

Nos amis nous conduisent vers leur voiture et nous faisons connaissance de Lolita, leur chienne âgée de seize ans. Ils nous offrent un pot de gros lait et un morceau de rillettes de porc... nous apprécions leur gentillesse. Nous leur renouvelons notre invitation à passer à la maison avant le départ de Jeanne pour la reprise scolaire. Nous nous quittons et nous rentrons.

Maurice à bout de tout pénètre au garage et file à la maison épuisé. Il a grande hâte à se mettre au lit. De mon côté, je vais arroser le jardin mais je ne peux faire que la moitié du travail, je me bats encore avec les tuyaux, je verrai demain matin.

Je jette un dernier coup d'œil aux cinq petits abris de nos animaux. Aujourd'hui je n'ai obtenu que trois œufs, cela n'a rien de surprenant car nos poules sont jeunes et les 'Coucou de Rennes' si leurs œufs ont le mérite d'être plus gros ne pondent en moyenne qu'un jour sur deux.

Ceci fait, je ferme la maison et je retrouve Maurice qui claque des dents. Je dois l'aider, lui changer son eau pour la tête, son eau de boisson, sa grosse serviette de toilette pliée à ses pieds qui s'inonde au fur à mesure que le temps passe, le couvrir de deux couvertures, mais il a si froid que cela ne suffit pas. Je lui en applique une troisième pliée elle aussi en deux. Au bout d'un moment, dans ce cocon chaudement bénéfique, il s'endort profondément... il était temps !

Je demeure sur l'ordinateur... j'écris pour exorciser le mal.

Vers minuit, il se réveille, heure de la morphine, trop chaud, jambes en feu, ôter les couvertures, retourner le fauteuil qui ne fonctionne plus depuis des mois, remettre le tout en place, aller aux toilettes sans pouvoir marcher, revenir, se recouvrir, mal à la tête, dormir... je l'aide de mon mieux également vacillante sur mes jambes... et les heures s'écoulent toujours plus dures, plus difficiles.

UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans UN RADEAU DANS LE CIEL
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 55 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 55 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 52 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'...
  • Contact

Recherche

Articles Récents