Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 13:33
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG

Lundi 29 août 2016,

Maurice va si mal, je l'entends s'agiter et se débattre avec son fauteuil-lit. Je me lève, il est trois heures vingt du matin. Je n'arrive plus à dormir de le voir dans cet état. Lui, n'en peut plus de souffrance, cela ne peut plus durer.

Lorsque le médecin va passer je vais lui dire ce que j'en pense... il ne peut plus rester ainsi à s'étouffer sans avoir de l'oxygène, ce n'est plus possible d'endurer de tels maux ! À défaut d'être médicalisé, il doit recevoir le confort nécessaire à une fin de vie. On en peut plus l'un et l'autre.

Le jour finit par se lever. Nous déjeunons tôt. Nathalie arrive pour aller à la boulangerie, puis Béatrice. Les soins terminés, Maurice retourne se coucher.

Je vaque à mes occupations, rangement puis préparation du repas. Je confectionne des aspics avec des œufs durs, du jambon, du pâté forestière et des pâtes aux épinards.

Nathalie nous quitte et nous déjeunons. Maurice me signale que 'La Diva' est encore dehors. Elle a de nouveau fait le mur et elle est venue vers moi. Je procède comme d'habitude, elle se couche, je la prends dans mes bras, lui parle et la dépose doucement dans l'enclos. C'est pas vrai ! Heureusement que les autres se tiennent tranquilles dans leur espace car là, ce serait une autre histoire que de les attraper.

Je coupe de la haie de fusain pour les biquettes qui réclament à fendre l'âme. Le facteur qui me trouve sur la route me donne le courrier... une jolie carte de Jeanne nous arrive du Nord. Je la lirai à la maison.

Enfin, je porte la haie aux chèvres naines, je change l'eau de leur abreuvoir et remplis le bac aux oies.

Voilà, c'est fait... je file au lit à quatorze heures trente... je n'en peux plus ! Je finis par m'endormir mais un mal aux jambes et aux pieds me harcèle sans discontinuer, je voudrais me lever mais je ne le peux pas, clouée au lit par la fatigue. Je sors du lit à dix-sept heures.

Nous soupons mais Maurice a du mal à soutenir sa tête, à tenir assis, le repas représente un moment trop long pour lui. Il tremble comme un fou et contient ses gestes en serrant les poings. C'est vraiment trop dur ! Il va direct au lit et m'abandonne comme à chaque fois.

Lorsque j'ai tout rangé, je m'installe sur l'ordinateur. J'ouvre mes courriels.

Maurice commence ses problèmes du soir : tremblant de froid : le recouvrir, puis suant de chaud : mettre le ventilo, irritations, démangeaisons intenables : lavage, passage de crème, jambes qui lui font un mal de chien avec toutes ses plaies, ses cloques, ses plis et l'eau qui sort par litres... les deux serviettes à ses pieds sont imbibées, je les remplace par d'autres.

Le fauteuil qu'il doit retourner... Comment va être la nuit ?

UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
UN RADEAU DANS LE CIEL / Dana LANG
Toopie nous a quitté le 12 juin 2015...
Toopie nous a quitté le 12 juin 2015...

Mardi 30 août 2016, Maurice fait un nouvel infarctus !

Comme toutes les autres nuits, Maurice ne parvient pas à trouver de repos.

Il me réveille car Sylvie va arriver et nous devons faire quelques petits achats oubliés la dernière fois. Je veux aussi aller chercher deux ballots de foin pour les biquettes.

Je me prépare. Julien arrive et Maurice va toujours aussi mal, cependant il se contrarie avec les pharmaciens. Après le passage de Julien, il se met en tête de les appeler... je ne suis plus là... et il pique une crise avec la pharmacienne par rapport à son fauteuil de nuit et tout ce dont nous avons besoin. Je sais comme il panique à la moindre chose à présent, j'aurais dû intervenir, l'empêcher... mais je suis absente.

Lorsque je reviens vers dix heures il est en pleine crise cardiaque (symptômes de l'infarctus). Il lui faut de la trinitrine même interdite par les neurochirurgiens car elle donne des AVC.

Je téléphone au médecin (remplaçant) et après une discussion sur son état, il me dit qu'il ne peut pas venir tout de suite mais seulement entre midi et une heure. Il envoie un fax à la pharmacienne pour de la trinitrine. Sylvie et moi repartons à la pharmacie où nous sommes passées il y a vingt minutes pour payer ma facture. Nous revenons avec le précieux remède. Maurice en prend aussitôt... cela lui calme un peu la douleur extrême du cœur et du bras gauche.

Je prépare la table, mais Maurice ne peut rien manger et je n'ai guère faim. Cependant, je prépare une petite salade et des aspics sont prêts au frigo... ce sera toujours ça au cas où.

En attendant Maurice me fait préparer sa valise pour l'hôpital ce que je trouve incongru par rapport à sa volonté farouche de ne plus y aller. Mais il se reprend qu'irait-il y faire... ça tourne dans sa tête... trente six ans à courir les hôpitaux, soixante opérations... et toute la litanie de ses souffrances, de ses maladies, de ses accidents, acharnement thérapeutique, empoisonnement massif, arrêt total de médicalisation, rémissions... rechutes... etc... etc... qu'irait-il faire à l'hôpital avec ses sept pathologies extrêmes où l'on ne peut plus rien faire sinon l'empêcher le plus possible de souffrir. Et il refuse un nouvel acharnement thérapeutique tout comme il a refusé que les neurochirurgiens lui refassent deux trous dans la tête dix jours après sa double trépanation et une fois encore sans l'endormir ! ! !

Le médecin passe à douze heures trente. Il l'ausculte et lui fait un électrocardiogramme. Il lui explique la situation. Il se trouve en plein infarctus et lui propose l'hôpital en exposant les faits. Mais Maurice refuse tout de go, ce serait une telle souffrance ajoutée pour lui, il demande simplement un traitement anti-douleur... il n'y a que la morphine.

Dans l'intervalle il a pris deux doses de trinitrine et là, il ne faut plus en reprendre mais augmenter les doses de morphine. Le médecin prescrit une nouvelle ordonnance et nous explique que l'oxygène ne peut être délivrée que par un pneumologue... et depuis un an qu'avons-nous vu à ce sujet ? ! ! !

Le docteur a bien compris la situation de mon époux, il entend son horrible souffrance et son désir de partir au plus vite avec le moins de douleurs possible... si possible. Nous sommes contents de sa visite, nous apprécions cet homme à la hauteur de la situation.

Maurice souffre toujours dans le bras gauche, je lui dis de prendre une dose de morphine ce qui l'apaisera. Il somnole et s'endort...

Alain passe lui rendre visite. Il est accablé de tristesse. Il lui apporte deux crêpes au chocolat... Maurice est content, il les dégustera lorsqu'il se sentira en état. Pour l'instant la douleur cardiaque demeure latente. André frappe à la maison. Tout heureux de nous apporter des moules, mais il est surpris par l'ambiance de la maison où je lui fais signe de parler doucement. Il n'en revient pas. Alain tourmenté par l'état de Maurice repasse en soirée avec un jus de pomme pétillant et six crêpes. Pierre vient à son tour alarmé de savoir Maurice au plus mal. Il parle un peu et veille à ne pas le déranger et lui fait part de l'inquiétude de Dédé et de Sophie qui souhaitent passer le voir. Chers amis, comme on vous aime...

La douleur toujours présente va rester encore toute la nuit pour une veille bien longue, Maurice ne dormira pas... et je tiendrais le plus possible près de lui.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans UN RADEAU DANS LE CIEL
commenter cet article

commentaires

G. EKOUME 30/08/2016 16:06

JE COMPATIS A TOUTES LES DOULEURS DE MAURICE.
JE NE SAIS PAS POURQUOI JE N'ARRIVE PAS AVOIR UN PROJET QUI M'APPROCHE DE TOI MA DANA CHERIE
JE NE SAIS PAS SI JE DOIS CHERCHER UN BILLET D'AVION POUR VOIR MAURICE ET TOI.
JE COMMENCE A Y PENSER SERIEUSEMENT
TOUTES MES AMITIES

Dana LANG 30/08/2016 16:11

En as-tu parler avec Gérard Gautier ?
Merci de toutes tes pensées,
Je t'embrasse fort,
Dana

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents