Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 13:48
Le 1er anniversaire du soulèvement populaire en Palestine / Ziad MEDOUKH, professeur de français, ambassadeur de la Paix,...
Le 1er anniversaire du soulèvement populaire en Palestine / Ziad MEDOUKH, professeur de français, ambassadeur de la Paix,...
Le 1er anniversaire du soulèvement populaire en Palestine / Ziad MEDOUKH, professeur de français, ambassadeur de la Paix,...
Ziad MADOUKH, auteur, poète, prof de français, ambassadeur de la Paix,...
Ziad MADOUKH, auteur, poète, prof de français, ambassadeur de la Paix,...

Le premier anniversaire du soulèvement populaire en Palestine / La détermination de nos jeunes révoltés!

Ziad Medoukh

2 octobre 2015, 2 octobre 2016, un an depuis le déclenchement du soulèvement populaire dans les territoires palestiniens, notamment en Cisjordanie occupée, et dans la ville de Jérusalem. Un an, et les jeunes palestiniens poursuivent leurs actions pacifiques et spontanées contre les soldats et les colons israéliens.

Une révolte de jeunes de plus en plus déterminés contre les soldats occupants et contre les colons agresseurs. Ces jeunes, qui affrontent les forces de l’occupation avec des pierres et leurs poitrines nues et qui quelques fois attaquent soldats et colons sur les check-points, voient leur avenir oblitéré par la colonisation et des mesures israéliennes contre toute une population civile.

Ces jeunes de la génération d’Oslo, souvent désespérés après 23 ans de processus de paix sans résultats concrets et sans perspectives pour l’avenir, manifestent leur colère contre l’oppression israélienne, contre l’humiliation et contre l’injustice. Ils envoient un message clair au monde entier, exprimant que les accords d’Oslo sont mort-nés.

Malgré les représailles sanglantes de la part des soldats qui répondent tout le temps par des balles réelles, et qui tuent les civils palestiniens de sang froid, et malgré les provocation des colons, les jeunes répondent par des manifestations pacifiques et une résistance exemplaire, et les attentats de ces jeunes ne vont pas au-delà de l’attaque au couteau.

En un an, le bilan est très lourd au niveau des pertes humaines côté palestinien : plus de 250 morts, parmi eux 200 qui ont moins de 23 ans, et 25 jeunes filles. Plus de 15.000 blessés et 7000 incarcérés dont 2000 enfants de moins de 16 ans et 50 femmes.

Les autorités israéliennes gardent toujours les cadavres de 18 jeunes palestiniens tués par l’armée israélienne, et refusent de les rendre à leurs familles pour les enterrer, en violation de toutes les conventions internationales.

Côté israélien, on compte 40 morts et 600 blessés, tous sont des soldats et des colons qui se trouvent d’une façon illégale dans des territoires palestiniens reconnus occupés.

Le gouvernement israélien d’extrême droite ferait mieux de comprendre les vraies raisons de ce soulèvement populaire mené par de jeunes palestiniens désespérés. Ce gouvernement, encouragé par les puissances internationales et par l’absence d’une position arabe ferme, poursuit ses attaques et ses agressions au quotidiens contre les civils palestiniens.

Un soulèvement qui se développe notamment en Cisjordanie et moins dans la bande de Gaza, pour la simple raison que dans la bande de Gaza, il n’ y a plus de soldats ni de colons à l’intérieur des villes et de villages de cette région sous blocus, même si la présence militaire israélienne est quasi quotidienne sur les frontières, dans le ciel et sur la mer de Gaza.

Un aspect très important, qui distingue ce soulèvement, est l’absence d’un soutien officiel et politique à ces actions, soit par l’autorité palestinienne, qui est très impliquée dans des négociations de paix n’ayant jamais apporté ni liberté ni amélioration pour les Palestiniens, soit par les partis politiques et les factions militaires qui voient dans ce soulèvement des actions différentes qui ne s’accordent pas avec leurs principes, comme la résistance militaire ou les actions non violentes sur les terrains confisqués.

Israël profite de la division en Palestine et des évènements dans les pays arabes. Les Palestiniens sont divisés et n’arrivent pas à adopter une forme unique de résistance contre l’occupation, et les pays arabes sont très occupés par les évènements tragiques dans beaucoup de pays comme la Syrie, le Yémen, la Libye, l’Iraq et l’Egypte, ce que laisse l’armée israélienne agresser les Palestiniens sans aucune réaction des partis et factions en Palestine ni des pays arabes.

Une autre particularité dans ce soulèvement, c’est la participation de jeunes filles dans les manifestations pacifiques, dans le jet de pierres et même dans les attaques de soldats avec des couteaux. Cela montre un courage et une détermination de la part de ces jeunes filles, absentes de la deuxième intifada, qui reviennent et participent activement soit directement soit en soutenant les jeunes révoltés.

Les jeunes participants à ce soulèvement sont en train de développer une nouvelle forme de résistance, qui se base sur la spontanéité des actions menées contre les soldats et les colons, et la continuité dans la durée.

Depuis un an, la situation est toujours explosive dans les territoires palestiniens, et toutes les mesures israéliennes de sécurité n’ont pas réussi à arrêter ou à infléchir ce soulèvement. Les jeunes sont toujours déterminés, ils montrent un courage exemplaire et une volonté remarquable malgré le manque de soutien et l’absence d’une vraie organisation et d’encadrement.

Malgré ces attaques sanglantes par l’armée de l’occupation israélienne, malgré le bilan lourd de ces attaques, et en dépit du silence complice de ce monde, les Palestiniens sont de plus en plus déterminés, ils vont poursuivre leur soulèvement populaire, il n’y a pas de retour en arrière, la lutte des Palestiniens pour leur liberté se poursuit.

La lutte continue et le combat se poursuit jusqu’à la réalisation de toutes nos revendications, jusqu’à la liberté, jusqu’à l’installation d’une paix durable dans notre région, une paix qui passera avant tout par la justice.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche