Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 22:43
JUSQU'AU BOUT DU VOYAGE... / Dana LANG, conteur, auteure, poète, ambassadeure de la Paix,...
L'aggravation de mon pied droit en huit jours...
L'aggravation de mon pied droit en huit jours...
L'aggravation de mon pied droit en huit jours...

L'aggravation de mon pied droit en huit jours...

Mercredi 2 novembre 2016,

Hier soir à vingt-et-une heures je le lave entièrement... je succombe de fatigue. Je me couche à dix heures non sans l'avoir pansé de nouveau. Vers vingt-trois heures il me sonne... je viens juste de m'endormir. Il veut que je le lave.

Je lui refuse trop brusquement :

Oh non je ne te lave plus, Maurice, je vais mourir... Je n'en peux plus !

Mon pauvre malheureux Maurice va rester ainsi dans son jus jusqu'à six heures et demi du matin... moi, épuisée je dors jusque là. C'est la première fois en deux mois que j'arrive à dormir six heures d'affilée.

Je l'entends gémir et crier à six heures trente du matin, je vais le voir et le lave entièrement... il n'a rien dormi, et je n'arrive même pas à m'en vouloir. Je le nettoie bien, il nous reste juste un fond de crème que j'utilise pour le dos, le bas je le passe à l'éosine... il retrouve un peu de bien-être. Je change le drap de dessus. Je lui donne tout ce dont il a besoin. Je lui pose une poche de glace et le recouvre d'un drap propre et frais.

Je retourne me coucher, mais je n'y reste pas. Je me lève. Je fais les comptes, je plie le linge sec, étend une nouvelle lessive, en fais tourner une autre. Je ne peux pas déjeuner, j'attends l'infirmière pour la prise de sang... qui n'arrive pas. Maurice m'appelle, il a froid. Je le recouvre d'une couverture. Un moment plus tard il a trop chaud. Je le découvre. Plus tard, il a de nouveau froid. Ensuite sa jambe droite lui fait mal... je dois le masser, tirer le rideau car il y a trop de soleil... et puis le soleil tapant sur la véranda, je dois couper les radiateurs... il fait trop chaud ! Il met le ventilateur accessible à sa portée.

Entre temps Annie est arrivée et fait la vaisselle. L'infirmière arrive à dix heures et soigne Maurice, puis elle s'attaque à mon pied devenu horriblement enflé et vraiment pas beau... il paraît être bien infecté. Du coup, elle rappelle le médecin afin qu'il vienne en urgence ! Il viendra. Elle repart.

Je prépare le repas et Annie m'aide pour l'ail, l'oignon et les tomates à éplucher. Je fais les poivrons avec un morceau de poulet.

Je suis en retard, je donne une portion de poireaux en salade à Maurice et lui porte un bout de poulet aux poivrons. Je n'ai pas le temps de découper un morceau pour moi, le docteur est à la porte.

Je dois lui montrer mon pied. Bon, on va déjà voir ce que donneront les antibiotiques et la prise de sang... on ne va pas s'affoler pour une radio... mais je dois porter une barouk aussi au pied droit. Chouette je vais ressembler à une geisha ! 

Il regarde Maurice tellement mal en point dans son lit avec son corps qui se dégrade et notre moral qui commence à en prendre un grand coup derrière les oreilles ! Le toubib descend encore d'un mg la cortisone prescrite par les neurochirurgiens pour contenir son œdème cérébral et il croit dur comme fer que Maurice pourra descendre la morphine, ce que je ne crois absolument pas compte tenu de son état et de ses pathologies totalement dégradées.

Il refait toutes ses ordonnances et les miennes pour 28 jours ! Bon, nous voilà encore avec une bonne note à la pharmacie qui compte ces derniers jours 230 e + 215 e + 300 e (de batteries de fauteuil roulant - notre part non remboursée) + à payer de nouveau 250 e... + la prochaine... on n'en finit plus !... et mon fauteuil roulant électrique à changer !

Bref, s'il y en a qui s'enrichissent, pour les autres il ne fait pas bon être malades et encore moins handicapés surtout par les temps qui courent avec un gouvernement qui attaquent nos pensions à grand coup de cuillères à pot, faut surtout pas se gêner ! ! ! Mais quand on se permet un coiffeur à 10000 euros par mois, on peut bien retire 180 euros par mois sur deux personnes handicapées !

Je fais un petit tour rapide vers nos petites protégées, des restes de la table, du grain, et une brassée de fusain avec une poignée de foin donnée ce amtin par Annie et voilà, elles sont tranquilles pour l'après-midi.

Je reste sur l'ordinateur, tout en veillant aux appels de Maurice, à faire différents courriers pour les administrations.

L'infirmière repasse ce soir. Elle le soigne et court à la pharmacie avec toutes les ordonnances. Elle revient avec un carton plein et il en manque encore. Elle nous quitte.

Je réchauffe le repas du soir ensuite je badigeonne de crème le corps de mon époux en insistant sur les grosses et nombreuses talures. Je lui soigne aussi sa cheville gauche sur les restes d'une plaie dues à ses œdèmes cardiaques.

J'abandonne la vaisselle dans l'évier. Je ramène une poche de glace sur son genou gauche. Je me prépare pour passer la nuit dans le fauteuil à ses côtés, ainsi je n'aurai pas à me déplacer depuis la chambre.

Et pour finir, je suis ko debout.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article

commentaires

Lucette M. 03/11/2016 19:47

Bien chère Dana,
Tu vis un enfer, vous vivez un enfer. Cela me déchire le coeur.
Comment une société comme la nôtre dite civilisée peut laisser se dérouler de telles situations insupportables ? Ne voient-ils pas que tu es en train de t'user en te donnant corps et âme à ton cher Maurice qui aurait besoin d'une assistance à temps plein compte tenu de ses souffrances qui sont "à temps plein".
Je m'inquiète beaucoup pour vous et je vois que ton pied a déjà crié "au secours" comme s'il te disait STOP ! ton repos n'est pas suffisant chère Dana. Mais comment faire autrement puisque l'on vous laisse seuls face à l'inacceptable et tu ne peux laisser Maurice qui t'appelle sans cesse, ton homme ; il y a tant d'amour et d'abnégation dans ce lien.
Mes mots ne sont rien face à cette désolation que je ressens dans ce que vous traversez
tous deux. Vous luttez et vous dépassez vos limites, Maurice et toi. C'est aussi comme
si le corps médical ne voulait pas voir, se défilait face à son impuissance. C'est honteux !
Je ne sais que dire... et il ne faudrait pas que tu tombes malade chère Dana, je te sens
tellement épuisée, à bout de tout. Quelle épreuve majeure, après tant d'autres.

Je me permets l'envoi de cette chanson de Linda LEMAY dont j'apprécie la qualité de
son répertoire.
Plein d'affectueuse compassion part de mon coeur vers vous deux, vous qui êtes comme
deux formidables marins face à la plus horrible des tempêtes.
Je vous embrasse de tout mon coeur.
Lucette

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 55 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 55 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 52 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'...
  • Contact

Recherche

Articles Récents