Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 22:52
JUSQU'AU BOUT DU VOYAGE... / Dana LANG, conteure, auteure, poète, ambassadeure de la Paix,...

Mardi 15 novembre 2016... Maurice HOSPITALISÉ !

 

Maurice est resté à l'hôpital hier, hospitalisé sur le champ. Je me couche à vingt deux heures et je dors jusqu'à six heures dix. J'essaie de me rendormir jusqu'à huit heures trente mais à sept je me lève. Je tourne en rond dans ma tête... seule... la maison est étrangement vide.

 

Je me mets sur l'ordinateur, épluche mes courriels. J'ai des courriers à faire, envoyer le certificat du médecin afin d'obtenir plus d'aide à la maison. J'ai beaucoup de choses à régler mais je n'ai pas beaucoup d'énergie ce matin... je dois m'adapter à la nouvelle situation et mon souci principal est comment je vais pouvoir aller voir Maurice à Brest. Je demande autour de moi, par ci, par là. Mes auxiliaires ne peuvent pas m'y conduire car ce n'est plus dans leur district. Impossible de ce côté-là... il suffit de demander et vous êtes servie ! Un VSL, impossible la Sécurité Sociale le refusera... un taxi ? Nous n'en avons pas les moyens... alors ?

 

Je prends les numéros de téléphone de La Cavale Blanche et demande celui de Maurice. Je ne l'obtiens qu'à la quatrième fois en passant par l'infirmière car il n'avait pas l'appareil à proximité. Je lui demande comment s'est passée la nuit... il a dormi ! Les médecins lui ont trouvé un remède anti-gratte et il était soulagé. Ce matin il lui ont apporté un autre lit plus confortable et d'autres appareils. Il était très en colère de se retrouver hospitalisé car il le refuse mais à la fois soulagé pour moi afin que je puisse me reposer. N'empêche qu'il est très malheureux.

 

Je le rappelle à seize heures. Les infirmières sont en train de lui faire une prise de sang. Il me dit qu'il vient de prendre une grosse crampe dans le bras droit cette fois et que c'est cardiaque... mais on lui a retiré son patch de trinitrine et du coup son cœur refait des siennes. Il ne peut plus uriner depuis ce matin et ils veulent lui mettre une sonde ! Mais on ne le peut pas sur un cancer de la prostate et il existe des risques d'infection... ce n'est pas le moment qu'il prenne encore une orchite ! ! ! Je lui dis qu'il fait comme à la maison par moment il ne peut pas et cela lui fait très mal et ensuite ça vient tout seul... exactement ce qui est en train de se passer cependant que je lui téléphone, voici les grandes eaux. Il sonne les infirmières.

 

Il me dit aussi qu'il ne se sent vraiment pas bien, qu'il est en train de mourir. Je sens depuis hier soir qu'il tient des propos comme un mauvais pressentiment, un mauvais ressenti. Cela me rend profondément triste toujours confrontée à mon impuissance totale à faire quoi que ce soit sinon lui parler doucement et lui dire mon affection. Quoi d'autre ? Certainement pas qu'il va vivre coûte que coûte avec ce qu'il endure déjà au maximum de la douleur et de la souffrance. Je lui annonce aussi que je le rappellerai après son repas du soir soit à dix-huit heures trente. Je lui demande si le service lui a bien donné une grande cuillère et j'ose espérer aussi une très grande serviette.

 

Je sens que je lui manque... je lui dis que puisque c'est si difficile d'aller le voir, je devrai demander un lit à côté de lui mais cela risque de nous coûter cher... sinon il y a une maison pour les familles des malades... mais comment faire ? Se renseigner ?... De toute façon tout à un coût...

 

Je rappelle Maurice après son repas. J'ai trouvé son rasoir à la maison alors qu'il le cherchait de partout. Je dois le mettre en charge et lui apporter si possible comme le respirateur, le portable avec son chargeur, du papier, un stylo, etc... il me confirme qu'il a fait tout à l'heure un problème cardiaque.

 

Bon, il vient d'appeler les infirmières pour sa prise de morphine qu'on ne lui donne pas, elles remettent en cause les compétences de notre médecin, il râle, cela l'irrite profondément.... il en a déjà marre de l'hôpital de ce personnel et des médecins qui n'écoutent pas leur patient mais s'acharnent sur leur ligne de conduite, leur protocole, l'application de leurs données. Il me dit qu'ils vont peut-être lui ouvrir le genou, ôter la prothèse et mettre du ciment à la place... il ne marchera pas ! Mais il faudra l'endormir !

 

Là ce soir la goutte d'eau commence à déborder du vase... il va prendre encore quelques jours de patience, mais suivant la direction que prendra le vent, il me dira ce qu'il en pense. Nous sommes lui et moi au bout du rouleau...

 

J'ai demandé à la secrétaire de mon médecin traitant qu'il me rappelle. Il le fait ce soir vers vingt heures. Il a une vraie conscience professionnelle et une très haute opinion de son métier. Il a raison d'en être fier.

 

Je lui parle de mes préoccupations concernant mon époux et il me dit qu'il est en relation avec l'équipe de médecins qui s'occupent de Maurice... me voilà rassurée et le docteur me reçoit cinq sur cinq.

Je ne veux pas que l'on s'acharne coûte que coûte sur mon époux, simplement je veux que l'on lui procure le plus grand soulagement à sa douleur, car il souffre trop, tellement trop !...

On ne pourra pas le sauver, autrefois oui, il est revenu de loin si souvent, il est ressuscité tant de fois, mais plus maintenant acculé à tant de pathologies si graves que l'on ne peut plus traiter sans l'empoisonner... on peut juste soulager, tenter de tout faire pour cela.

Le médecin me rassure l'équipe autour de lui réfléchit à ce qu'il peut y avoir de meilleur pour lui et je lui réponds que ces deux médecins m'ont fait un très bon effet dès le premier contact. Cela confirme mon opinion, donc, je me rassérène.

Je vais pouvoir tranquilliser Maurice dès demain matin.

 

En tout cas ce soir, je recherche sur le net un transport pour les personnes handicapées... je découvre Ulysse et je leur laisse un courriel... je tiens la solution pour aller le voir !

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article

commentaires

Marie GARNIER, auteure 15/11/2016 23:21

Dana je te souhaite beaucoup mais beaucoup de courage ainsi qu'à Maurice je vous embrasse fort tous les 2

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents