Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 21:26
JUSQU'AU BOUT DU VOYAGE... / Dana LANG, conteure, auteure, poète, ambassadeure de la Paix,...

Jeudi 10 novembre 2016... il reste trois jours ! ! !

Il est minuit quarante cinq lorsqu'il me sonne, puis deux heures, puis trois heures quarante cinq où il commence à hurler de douleur, je lui pose deux poches de glace, lui donne un doliprane, quatre heures quinze, trop mal, il avance sa prise de morphine. Il finit par s'endormir jusqu'à sept heures où il me sonne, puis à huit heures où j'ouvre la porte.

Nelly prend son service et elle porte le déjeuner à Maurice. Ensuite elle fait la vaisselle et étend la lessive. Je déjeune et me prépare, nous partons faire les courses qui me manquent.

Jean-François arrive mais je suis prête à monter dans la voiture de Nelly. Nous partons... une heure plus tard, nous sommes de retour. Nelly range les bouteilles d'eau 'qui gratte' et le lait sous l'escalier, et moi la nourriture qui va au frigidaire.

Le repas de midi est vite fait, salade de carottes, steaks et pâtes. Nelly nous quitte à midi. Je porte le repas à Maurice et prend le mien à côté de lui.

Je prépare une compote pommes-poires, puis je porte les épluchures aux animaux avec celles que mes chers voisins ont déposées au portail.

Je demeure sur l'ordinateur à faire des lettres au Centre des Impôts qui refuse de nous mensualiser et nous réclame la somme cash ! Dans notre situation il semble que tous s'acharnent à ce que les choses se passent encore plus mal ! Ras-le-bol !

Bon, je passe à autre chose... Maurice de son côté se sent très mal... il est encore en galère avec son transit. Ah, il ne fait pas bon être coincé dans le lit ! Nous attendons l'infirmier. Je suis sur l'ordinateur où je reçois à nouveau une merveilleuse lettre de ma si précieuse et si douce Lucette. Merveilleuse amie compatissante et qui garde le souvenir de nous deux au Salon du Livre de Meximieux durant quatre ans... que de beaux souvenirs... comme les pages de la vie tournent vite et il y en a quelques unes où l'on voudrait s'arrêter, rester encore... comme nous avons su les apprécier ces moments magiques ! Que de grâces accordées...

Jean-François arrive pour aider Maurice, le changer et le mettre frais et dispos pour la nuit... mais à la fin des soins, Maurice se sent pris de malaise... trop bousculé sans doute.

Je prépare le souper, il a eut envie d'une omelette... compliquée lorsque les poules font la grève. Aussi ai-je téléphoné à Marie-Claude au cas où elle sortirait faire des courses de me ramener une douzaine d'œufs oubliés ce matin. Ce qu'elle fait spécialement, elle m'apporte douze œufs... vraiment trop gentil... Maurice va pouvoir satisfaire son envie.

Je le sers et débarrasse à chaque fois le plat. Ensuite me voilà contrainte de retirer les pansements posés par l'infirmier, mon époux ne les supporte pas. Je dois aller chercher une bassine d'eau et un gant afin de laver sa cuisse gauche martyrisée sur le point d'appui. Je lave bien, sèche fort et remets de l'éosine. Il ne se sent toujours pas bien. Je lui masse le dos, range ses draps, remets sa couverture. Il s'apaise et s'endort.

Je demeure sur l'ordinateur et j'aimerai suivre l'émission sur FR2 à propos de l'Amérique... cela va dépendre de mon état physique. J'ai quitté mes chaussures neuves qui me serrent et me font garrot sur la cheville. J'ai mis des chaussons, ce qui m'est interdit, cela me soulage mais mes pieds que je ne sens jamais me font très mal aux déformations à vif... je reste assise sur le fauteuil roulant le plus que je peux, dommage que je ne puisse pas tourner autour du lit... le passage n'est pas assez grand ! Je devrai porter mes deux Barouk mais avec mon déséquilibre permanent mon risque de chute s'en trouve décuplé. Je vais être obligée de les porter l'une après l'autre et pour le pied droit je vais devoir repasser chez le cordonnier me faire faire une semelle de réhausse sur l'une de mes autres chaussures. Alexandra qui devait passer me gratter les pieds aujourd'hui passera demain.

La journée s'achève... plus que trois jours à attendre et lundi nous serons fixés. Les ambulanciers nous conduiront jusqu'à Brest et nous saurons alors ce que les médecins vont nous annoncer quant au traitement de Maurice sur sa prothèse totale au genou gauche et ce qui va en résulter.

Quelques lignes de ma prose poétique libre libérée... "Ils se noient... là !"

Quelques lignes de ma prose poétique libre libérée... "Ils se noient... là !"


Vendredi 11 novembre 2016... jour férié... plus que deux jours d'attente !

Maurice m'a appelé trois fois cette nuit. Hier soir j'ai dû le changer et le laver vers vingt-trois heures. Il m'a sonné à une heure quinze, puis à trois heures car il avait trop mal à sa jambe, et à cinq heures trente j'ai dû le changer et le laver entièrement, enfin à huit heures il fallait se lever... je dormais debout. Voilà deux nuits que Maurice ne prend plus de xanax et fort heureusement car il se trouve libéré des hallucinations, des divagations que ce remède occasionne.

Jean-François franchit la porte très tôt ce matin. Il s'occupe de mon époux cependant que je déjeune. Lorsque j'ai fini c'est à moi. Puis j'étends une lessive abandonnée hier soir. Je fais tourner une machine de linge, puis une autre.

Il fait un temps calme, chaud et ensoleillé, je file m'occuper de nos animaux. Je fais la vaisselle. Nous recevons la visite d'Alain qui apporte le dessert... bien trop gentil. Maurice se trouve dans une extrême fatigue, il parle peu, ne supporte pas les bavardages autour de lui, il se sent très mal depuis quelques jours. Il ne parvient plus à supporter son état. Une fois de plus, il voudrait partir.

Je prépare le repas, cabillaud à la sauce citronnée, brocoli, yaourt, compote ou crêpe au chocolat de nos amis.

Après le repas, j'étends la nouvelle lessive et je soigne Maurice chaque fois qu'il me le demande. Vers quinze heures quinze, j'aimerai faire la sieste mais Alexandra va venir. Je m'étends sur le fauteuil à côté de Maurice, puis je vais sur mon lit... mais déjà la podologue frappe à la porte.

Elle soigne l'ongle incarné de mon époux, puis elle passe à mes pieds monstrueux. L'excroissance qui pousse sur mon pied droit fait penser à un sixième orteil... très enflé et à vif, mon pied m'a fait mal toute la semaine. Heureusement l'analyse sanguine ne montre pas d'infection, mais il doit être placé sous une surveillance attentive. Lorsque Alexandra me le cure le mal cesse. La dernière fois elle a retiré toute la coquille qui recouvrait cette déformation, une sorte de grosse ampoule blanche. Aujourd'hui, il en reste quelques lambeaux. Elle me traite aussi le pied gauche à surveiller de même... lui aussi me fait mal et j'ai cette très pénible douleur fantôme de la partie amputée qui me lance plusieurs fois dans une journée.

Vingt minutes plus tard c'est au tour de Jean-François de franchir le seuil de la maison. Il fait les soins du soir.

Je prépare le souper, nous dînons et je range la cuisine. Je dois changer et laver Maurice. Il se sent très mal ce soir et ne cesse de manipuler le ventilateur car il suffoque de chaleur alors que j'ai coupé le chauffage près de lui.

Je demeure un peu sur l'ordinateur... mais je suis ravagée par les douleurs et les crises d'asthénie, je ne vais pas tarder d'être dans mon lit.

Au sujet de ma maladie, la CMT1A (maladie de Charcot – Marie – Tooth - 1A), les chercheurs sont sur la dernière ligne droite avec les derniers essais humains qui vont démarrer prochainement. Ils soulèvent un très grand espoir. Financée par le Téléthon la recherche sur notre maladie génétique orpheline, neuromusculaire, évolutive, dégénérative et démyélinisante a fait un grand bond en avant. On pourrait du coup en stopper l'évolution tout comme pourrait en bénéficier les scléroses en plaques.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche