Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 23:41
JUSQU'AU BOUT DU VOYAGE... / Dana LANG, conteure, auteure, poète, ambassadeure de la Paix,...

 Mercredi 16 novembre 2016... 2ème jour d'hospitalisation.

 

Je me lève lorsque Annie franchit le seuil de la maison. Je déjeune, Audrey, l'infirmière arrive pour mes soins de pieds puis repart. Je fais ma toilette et m'habille.

Je parle de la situation avec Annie. Elle plie le linge, étend la nouvelle lessive et vaque aux occupations habituelles.

De mon côté je recherche un moyen de transport. Ulysse m'a répondu et me laisse un message avec les coordonnées du correspondant de notre région à qui je laisse un courriel. J'appelle la mairie pour savoir s'il existe un réseau de transport pour handicapés, la secrétaire me renvoie sur la Communauté de Communes qui eux ne connaissent pas sauf Pascal Taxi, effectivement on nous en avait parlé. Je téléphone deux fois et n'obtiens aucune réponse. En désespoir de cause je demande au patron des taxis ambulances du Cap et il va me faire un devis, il me rappellera.

Je reçois un appel d'Ulysse et la personne m'annonce que cela me coûtera 400 euros. Sous cette exagération je saute en l'air ! Comment vous dites 400 euros ! Je suis horrifiée et lui fais savoir. À ce tarif, je peux me payer huit jours au Maroc ! Ils se foutent de nous... pour les handicapés ça douille ! C'est à croire que nous sommes des milliardaires !

Je reçois l'appel des taxis et ambulances du Cap, l'aller-retour et une heure d'attente à l'hôpital me coûtera 240 euros ! N'importe quoi... vive la solidarité... vive la main tendue aux plus vulnérables et aux plus faibles... tout ce que je vois c'est que nous devons sans cesse payer des sommes astronomiques pour tout ! Quel scandale, quelle honte !

Je suis à table quand une amie des Monts d'Arrée m'appelle pour me demander de ses nouvelles. C'est vraiment gentil de leur part à elle et son époux.

Plus tard, j'appelle Maurice et lui raconte ma démarche pour un transport afin d'aller le voir, il est contrarié et me dit de laisser tomber. Il a vu une assistante sociale et elle semble vouloir nous aider, tant mieux, ce n'est pas de refus dans l'état dramatique où nous sommes plongés.

Je lui raconte mon échange avec notre médecin traitant hier et il me confirme qu'il est très bien soigné, on le traite bien, on fait tout ce qu'il faut pour qu'il se sente bien... il prendra patience.

Il me dit que son nouveau lit est une vraie machine à gaz, un lit unique dans l'hôpital, une cage qui ne passe pas partout aussi cet après-midi on l'emmène aux examens en fauteuil roulant. Cela va être coton pour sa jambe ! Il n'a pas fini de hurler de douleur.

Il doit passer des tests pneumologiques et ce soir il aura enfin, après un an et demi d'attente droit à son fameux examen nocturne avec le pneumologue qu'il verra demain ! Ouf, il était temps ! Je n'ai pas pu lui emmener son respirateur alors on l'installera autrement.

Maurice me confie aussi qu'il est le plus grand malade de l'hôpital, ça je veux bien le croire et cela ne date pas d'aujourd'hui, la bourrique est fortement chargée, du jamais vu sans aucun doute !

En tout cas, me voilà rassurée quant à sa prise en charge à l'hôpital et il semble bien que les médecins cherchent à faire au mieux pour le soulager de la douleur.

Je le rappelle à quatorze heures. Je suis surprise d'apprendre que les infirmières ont réussi à l'installer dans un fauteuil avec sa jambe gauche par dessus la droite, mais elle l'ont assis un peu trop vite, il fatigue déjà avant les examens qu'il doit passer cet après-midi, cela risque bien de l'épuiser encore davantage (son lit, je devrai dire son 'usine à gaz' ne peut pas passer n'importe où).

Je le laisse à son triste sort et lui dis que je le rappelle ce soir après dix-huit heures trente. Vers quinze heures trente je suis très fatiguée et je vais au lit. Plusieurs coup de fil viennent interrompre mon repos, je laisse sonner.

Je vais rapidement nourrir les animaux sous le crachin et je rentre vite. L'infirmière repasse pour mes soins.

Vers dix-huit heures quarante cinq j'appelle Maurice. Il se trouve totalement épuisé par les examens de l'après-midi où il lui a fallut se tenir dans le fauteuil et parfois debout car il ne passait pas et du coup sa jambe est devenue noire. Heureusement il avait près de lui la présence d'une interne qui s'est occupée de lui tout l'après-midi. Certaines fois, elle a due déplacée des bureaux, des meubles pour passer avec Maurice.

Ce soir, je le sens à bout de fatigue. Je le quitte car il appelle les infirmières pour sa morphine et pour une meilleure installation dans le lit. J'espère que la nuit lui apportera soulagement et que l'appareil de contrôle des apnées du sommeil ne le gênera pas trop.

Demain nous aurons les résultats et l'avis du pneumologue.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article

commentaires

Lucile GAUCHERS, auteure 18/11/2016 09:17

Effectivement, comme il doit se sentir SEUL dans cet hôpital... Oui heureusement que le téléphone existe...

Lucile GAUCHERS, auteure 18/11/2016 09:16

Oh la la. Pourquoi si loin ! Pas d'hôpital plus près... ???

josiane horrent 17/11/2016 22:17

Bonsoir Dana , je n'ai plus pour cocher j'aime et partager

Conception C. 17/11/2016 13:50

courage encore courage de tout mon coeur

Lucile GAUCHERS, auteure 17/11/2016 13:44

L'agonie quand on est séparé(e) de celui ou celle que l'on affectionne et qui vit avec soi, est INSUPPORTABLE. J'espère pour toi qu'avec "ULYSSE", tu pourras te déplacer de temps en temps pour passer une journée avec lui, à son chevet. Tu es sa "fée". Maurice a autant, sinon plus, besoin de toi que de l'équipe médicale qui l'a pris en charge. Ménage-toi. N'en fais pas trop. Gros bisous du cœur.

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 54 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 54 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 52 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 13 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons...
  • Contact

Recherche