Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 20:26
Maurice sur le point du départ...
Maurice sur le point du départ...

Maurice sur le point du départ...

Mercredi 13 décembre 2016... branle-bas de combat !

 

Je lui donne ses soins habituels à minuit et me couche à une heure. Puis à deux heures, il me sonne pour de nouveaux soins. Il crie, gémit et se plaint de sa jambe. Je me relève à trois heures trente, puis retourne me coucher alors qu'il n'est pas du tout apaisé... il se plaint toujours autant.

 

J'entends l'arrivée de Corinne à cinq heures du matin. Elle vient faire les soins de Maurice et lui passer son antibiothérapie dans son PICC line. Ses soins se déroulent bien et Corinne est un amour de dévouement. Elle s'est levée bien tôt aujourd'hui afin d' être là pour Maurice avant son départ ! Il n'a rien dormi de la nuit et il s'en va au Centre de rééducation fonctionnelle... mais cela est un premier contact, sans doute va-t-on lui donner son planning de kinésithérapie, les jours, les horaires...

 

Je suis debout à six heures et je débarrasse tous les cartons de pharmacie qui obstruent le passage du brancard. Il va falloir que j'achète d'autres tiroirs pour un rangement encore plus pratique.

 

Nous attendons nos amis d''Urgence 29' pour qu'il soit à Tréboul à huit heures trente-cinq. Ils arrivent à sept heures dix et partent à sept heures trente cinq. Ces petits gars sont épatants ! Ils chargent Maurice sur le brancard avec une délicatesse infinie.

Il fait nuit noire et nos chèvres s'étonnent et s'interrogent de le voir traverser le pré sur une telle charrette... elles bêlent ! Nous les avons réveillées !

 

Je n'ai plus sommeil, j'attends l'arrivée de Véronique M. En attendant j'écris.

Véronique s'emploie à sa tâche, puis nous allons chercher du pain et un loto pour faire plaisir à mon époux... il y a une éternité que nous n'avons plus acheté un billet.

 

Maurice et les ambulanciers reviennent précipitamment. Pas de chance, ils ont été reçus dans le couloir pour se faire expédier avec perte et fracas. Il se trouve que l'on rencontre des cons chez les médecins mais celui-ci était particulièrement raffiné dans le genre. Il a purement et simplement renvoyé le convoi dans ses appartements sans plus de délicatesse... malade trop lourd ! S'en prenant aussi aux ambulanciers qui lui faisaient remarquer qu'il avait le voyage d'un autre patient à assurer. Il y en a qui mériterait d'être poursuivi en justice mais ceux-là ne risquent rien !

Bref, Maurice n'ira pas en séances de rééducation fonctionnelles en externat et encore moins en internat ! Bof, quand on y réfléchit ce genre de cure est réservé aux gens bien portants, certainement pas pour des personnes lourdement handicapée et en l'occurence pour l'instant encore grabataire !

C'est triste de penser que dans notre pays on puisse être confronté à ce genre de personnage mais nous sommes dans une logique de rentabilité à outrance... le fric d'abord !

Mon époux rentre sous le choc de cette confrontation... il ne cesse d'en parler tout le matin...

dommage, je n'étais pas avec lui !

 

Je prépare le repas et nous déjeunons. Véronique nous laisse à onze heures trente, puis je vais m'occuper de nos animaux. Il fait un temps incroyable. Je suis dehors bras nus, en petit polo sous un grand soleil lumineux... toutes mes fifilles manifestent leur joie de me retrouver. Les chèvres naines possèdent un très beau manteau de laine noir luisant. Les oies resplendissent de beauté. Les poules ne pondent pas, j'ai recueilli deux œufs en une quinzaine de jours.

 

Lorsque j'ai terminé, je suis exténuée et je rentre me mettre au lit. L'arrivée de Klara, la douce et formidable kiné, me réveille mais je ne peux pas me lever terrassée par une crise d'asthénie.

 

J'entends la voix de Maurice qui commente sa matinée de folie, le déplacement, l'arrivée fracassante et le départ précipité. Klara lui fait faire des mouvements et s'asseoir au bord du lit. Il doit retrouver les réflexes et un soupçon de mobilité. La kiné va demander au médecin de faire livrer tous les appareils nécessaires à sa rééducation et ensuite lorsqu'il le pourra, il ira au cabinet... alors là rien n'est moins sûr... depuis sa double trépanation il n'a plus jamais pu se rendre chez le toubib...

 

Finalement lorsqu'elle est partie, il me sonne afin que je le change. Du coup après, je file un moment sur l'ordi en attendant Corinne, l'infirmière. Pendant ce temps, il coule dans son lit saisi d'une fatigue sans fond... il me dit qu'il a l'impression de mourir... ce n'est pas la première fois.

 

L'infirmière si dévouée vient avec des tubes de crème, pommade qui prévient des escarres... sa peau s'abîme beaucoup sur la jambe gauche et le talon droit qu'il faut masser souvent.

 

Ensuite nous soupons de cette soupe délicieuse confectionnée avec un demi petit butternot, un demi petit potimarron, quelques carottes, navets, patates, poireaux dont je garde le blanc pour les faire en vinaigrette, un peu de céleri congelé, un oignon avec de la crème fraîche... un pur régal. Ce matin j'ai aussi préparé une flogniarde auvergnate faite de pommes-poires (pas assez de poires)dans un plat immense... c'est un délice qui va nous faire quelques jours comme la soupe d'ailleurs !

J'ai montré la flogniarde à Corinne, elle a ouvert de grands yeux tous ronds, tout comme Véronique ce matin devant la grandeur du plat (voir photo).

 

Ce soir je lave, masse et change Maurice à vingt heures, puis vaincu par son immense fatigue il s'est endormi. Il faudrait qu'il parvienne à faire des nuits complètes. Cet après-midi, le fournisseur est passé pour lire les résultats de son appareil respiratoire : en quinze jours, il n'a dormi que deux fois trois heures et ses apnées sont bien corrigées par ce nouvel appareillage dont il commence a s'habituer. Cette machine lui fournit de l'air dans les périodes d' apnées. L'ancienne lui apportait une pression de 14 en continu... cela épuisait son cœur déjà bien trop sollicité.

 

Il dort... je ressens une détresse de fatigue profonde et des douleurs incessantes. Aujourd'hui mes jambes se dérobent à la cheville et au genou droit en provoquant un déséquilibre accentué et une douleur aiguë. J'éprouve moi aussi, un immense besoin de dormir...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Gabrielle SIMOND, présidente du Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix,... 17/12/2016 19:30

chère Dana Lang
mon Dieu que de courage et d’abnégation ! la souffrance du corps est très dure à supporter
mais je vois que malgré toutes ses opérations votre mari en sort grâce à votre présence et votre soutien incondionnel. mes meilleures pensées de paix er de guérison sont près de vous dans mes prières.
amitiés sincères
Gabrielle

Marielle S. 14/12/2016 17:50

merci des infos contente du temps j'espère que les galères vont diminuer biz à vous deux

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche