Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 14:58
LA VIE COMME UN DEFI ! / Dana LANG, conteure, auteure, poète, ambassadeure de la Paix,...

Dimanche 29 janvier 2017... quand ce cauchemar affreux s'arrêtera-t-il ?

Maurice m'appelle à sept heures, puis à huit où je lui donne ses remèdes notamment l'oxycontin.. À chaque fois je suis toute ensommeillée et à huit heures je retourne au lit. Je n'y reste pas... il hurle de douleurs depuis huit heures et cela va durer jusqu'à l'arrivée de l'infirmière.

Quand elle a fini les soins et qu'elle repart Maurice s'endort apaisé... je le laisse dormir et après avoir étendu les lessives, je consulte mes courriels. Je reçois des mots gentils de mes ami(e)s, notamment ma très douce Lucette, amie précieuse qui s'inquiète tant de nous... Véronique également qui me commente la neige dans les Dombes, aussi Joscelyne dans les Monts d'Arrée qui souffre en ce moment d'une pneumonie... que de gens malades !

J'ai un peu de temps et il dort si fort que je prends l'idée de téléphoner à Lucette... c'est un moment magique que de parler à une amie si loin de chez nous, à présent. Dehors il pleut, le temps radouci nous apporte le chant mélodieux des oiseaux du ciel et le chant des poules qui pondent. Il fait gris.

Maurice recommence à crier... la morphine de midi ne le soulage guère. Il était à 420 mg de morphine et dans leur euphorie d'avoir traversé cette intervention chirurgicale, les médecins ont arrêté les calmants... un peu trop vite ! Réduite à une peau de chagrin l'oxycontin à 20 mg à huit heures et à vingt heures et 20 mg d'oxynorm toutes les quatre heures ! À quoi peuvent bien penser les médecins devant le cas de Maurice ? Que comprennent-ils de ses douleurs excessives et récurrentes ?

Comment pouvaient-ils penser que tous ces longs mois où Maurice fut alité avec des œdèmes qui pissaient l'eau à travers les jambes et les pieds pouvait, une fois l'opération passée, redevenir 'normal' ? N'ont-ils donc pas compris que son cœur ayant pris une sacrée secousse allait refaire le même problème en bien pire !

Moi, je savais les risques et ce n'est pas faute de l'avoir dit... comment dès lors peut-il remonter une pente aussi ardue... tant de souffrances pour si peu de résultat... bientôt cinq mois collé au fond de son lit où il n'a pas réussi ne serait-ce que s'asseoir au bord du lit, pouvoir manger assis plutôt que couché entraîné par ce ventre exagérément volumineux, véritable tonneau d'eau qui lui pourri la vie ! ! !... Et toutes les affreuses conséquences qui en découlent avec des organes noyés dans l'eau, des capitons gonflés à bloc durs, rouges et qui le démangent sans arrêt, une respiration plus que difficile, et j'en passe... une épouvantable souffrance et d'horribles douleurs que eux ne supporteraient pas une seule minute ! C'est intolérable et inadmissible !... Mais en attendant c'est nous qui devons supporter l'insupportable, une vie gâchée dans cette galère infâme ! Pauvre Maurice crucifié chaque jour, chaque nuit inexorablement...

Je ne fais pas la sieste pendant son sommeil... il m'a déjà appelé cinq fois. Je ne peux guère m'éloigner de lui, je dois veiller, rester en garde tant il est accablé de souffrances... quand s'arrêtera ce cauchemar ?

LA VIE COMME UN DEFI ! / Dana LANG, conteure, auteure, poète, ambassadeure de la Paix,...

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article

commentaires

Lucette M. 29/01/2017 20:29

Coucou chère Dana,
Sans doute une nuit en morceaux, comme toutes ces nuits depuis trop de temps !
alors il va bien falloir t'obliger à trouver des pauses dans la journée et faire des
siestes, même courtes, comme les navigateurs qui sillonnent les océans pour les
grandes courses. Mais pour vous, point de plaisir, mis à part les mots d'amour
que vous partagez, au-delà de l'atroce réalité.
Ce message juste pour te dire... je déteste plus que tout l'autorité de cette médecine qui
croit savoir et qui tue les malades ; je la fuis autant que possible, mais parfois nous
n'avons pas le choix. L'approche des médecines dites douces est tellement différente !
mais là aussi, elle ne peut tout, surtout dans des cas comme celui de Maurice.
On a l'impression qu'ils n'ont aucune jugeote et qu'ils se font plaisir à ajouter
médicament sur médicament et quand on connaît les effets secondaires de cette
chimie, on est atterré. Mais pris dans leurs mains, difficile de s'extraire d'autant plus
quand il n'y a plus de mobilité. Ils ont une sorte de toute-puissance.
Tant de choses à modifier dans notre société ; tout serait presque à "jeter" pour
reconstruire et comme le dit parfois mon fils judicieusement : "débarrassons-nous
de l'homme et la planète se portera bien !" pas faux ! j'apprends en lisant le journal local hier soir que l'eau de notre commune est "mauvaise" aux analyses faites, en raison de tous les herbicides jetés sans vergogne sur les terres, par ces agriculteurs sans conscience qui tuent leurs semblables pour s'en mettre plein les poches. Sept traitements de pesticides sur les blés là où je vis ! un scandale ! c'est parfois irrespirable. Pire que la pollution des voitures mais
personne ne s'attaque à eux et ils balancent allègrement leurs poisons sans risque
d'être punis ou stoppés dans leur délire.
Où faudrait-il vivre ? au bord de l'océan comme vous en ce moment ? au sommet d'une
montagne dans ces coins perdus des Haute-Alpes ? Je ne sais, mais pas à la campagne
en tout cas. Le cancer de ma maman a été provoqué par les pesticides (dixit le professeur
qui l'a suivie) puisque sa ferme et son jardin sont situés au milieu des terres agricoles.
Bon, c'était mon coup de gueule du matin !
Que votre dimanche soit le plus paisible possible, c'est vraiment ce que je vous souhaite,
qu'une pause enfin vienne adoucir ce quotidien si douloureux et épuisant !
La température est remontée ici mais en contrepartie le ciel est terriblement gris.
le froid était devenu difficile à supporter, alors ce sera plus confortable.
Je vous embrasse fort, tous deux.
Lucette

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 54 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 54 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 52 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 13 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons...
  • Contact

Recherche