Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 20:33
LA VIE COMME UN DEFI ! / Dana LANG, conteure, auteure fantastique, poète, ambassadeure de la Paix,...

Mardi 14 février 2017... une nuit de folie... une Saint Valentin au cœur brisé...

 

 Je ne l'ai pas quitté. Toute la nuit à son chevet, je l'ai entendu délirer, tenir des propos incohérents, un groupe allait venir le chercher pour faire du ski, tout dans ses paroles se heurtaient, se mélangeaient, présent et actions du passé, il hurlait le nom de ma petite-fille en plusieurs fois, celui de ma fille et de mon fils, toute sortes de discours sortaient de sa bouche ou comme :

–Passez-moi ma timbrée de femme.

Maintenant il se voit dans un magasin et si je lui dis qu'il est à la maison, dans son lit... il me traite de timbrée.

Il se voit dans un camion, d'ailleurs il y a une attache pour pouvoir s'en aller, dans un camping-car (le passé) ou dans l'ambulance !

Il parle à une quantité de gens et il les voit autour de lui. Il les appelle. Il pense que les infirmiers sont deux, que l'un d'entre-eux fréquente ma fille et que lui est bien au courant. Il ferait battre un régiment tant il énonce de bêtises.

Il se plaint d'énormes maux de tête et je pense que son œdème cérébral a bougé et affecte ses facultés cognitives... peut-être le 9 février lors du voyage au CHRU de Brest où nous avons été très bousculés pendant le transport. Ā présent nous voilà dans une belle galère !

Au matin, lessivée je file dans la chambre à huit hures. Je n'en peux plus de le voir plongé dans cet état, lui l'architecte d'exécution au fort QI...

Je m'endors jusqu'à neuf heures trente où je découvre Véronique en plein travail à la cuisine et la présence de l'infirmier occupé autour de mon époux. Je lui demande quel est ce nouveau cachet que je découvre dans le pilulier, rien d'autre que son cachet pour la prostate, eh bien on a oublié de le lui mettre car je ne l'avais pas vu depuis bien longtemps... 

Après mes soins, je m'habille et je vais en cuisine préparer le repas de midi : boudin noir aux pommes. Maurice mange sa portion... puis rien d'autre.

Aujourd'hui, Il ne cesse de continuer ses crises où il ne s'arrête pas de parler dans un désordre épouvantable. Il ne reconnaît plus les zapettes du lit, de la télévision, confond tout, ne parvient pas à démarrer l'écran de TV, cherche dans le vide le bol que je lui tends, sa boisson dans le canard... il ne les voit pas. Il mime le moment où il mange sans n'avoir ni cuillère, ni fourchette, ni nourriture devant lui... c'est épouvantable ! Bref, un méli, mélo de paroles incohérentes et de gestes incongrus. Il me rend le téléphone portable que je range sur mon bureau et que finalement il cherche de partout... etc...

Dans la nuit, il a arraché son PICCline, je n'ai pu que le constater lorsque j'ai dû lui remettre sa lunette d'oxygène qu'il avait retirée par sept ou huit fois... et dans la journée encore, deux fois le matin, une fois devant le médecin où finalement il s'étouffe fortement et une autre fois du temps que j'étais penchée sur l'ordinateur.

Tout cela sans trêve, ni repos, il cause même dans son sommeil. Un grand soleil éclabousse la véranda.

Le docteur remplaçant que j'aime et estime tout particulièrement vient le visiter. Il ne peut que constater la dégradation de son état de santé. Il attend le résultat de la réunion d'hier après-midi avec 'Betek Pen'. Comme je lui dis mon souci qu'il ait arraché le PICC line, il me dit qu'ils lui feront les doses de morphine en piqûre sous cutanée. Il remplace le médicament pour la prostate, donc nous devrons le changer. Il me confie qu'il attend l'appel de 'Betek-Pen'. Puis il nous quitte.

J'ai téléphoné à l'assistante sociale de 'Betek Pen', et une infirmière du réseau m'appelle pour me demander si nous serions d'accord pour une hospitalisation en soins palliatifs à l'hôpital de Douarnenez. Le médecin remplaçant et celui des soins palliatifs seraient d'accord pour une hospitalisation de deux jours, jeudi et vendredi. Elle me laisse un peu de temps pour réfléchir. J'en parle à Maurice, il est tout de suite d'accord, il n'en peut plus de cette souffrance extrême, il veut être soulagé, il veut que son martyr, son supplice se termine. Je dois fournir au service la toute dernière ordonnance et aussi les vœux de Maurice pour ne recevoir aucun acharnement thérapeutique, le Droit de mourir dans la dignité.

Jean-François, l'infirmier arrive et nous lui parlons de tout cela. Le médecin a changé son remède pour la prostate et il va le chercher à la pharmacie. Il revient pour le mettre dans le pilulier. Puis il se retire.

Le médecin me rappelle. Je trouverai demain dans la boîte aux patients un bon de transport et l'ordonnance pour l'hôpital.

L'état de Maurice est critique, son cerveau en ébullition. Après les soins, il se met à parler tout seul sans s'énerver comme s'il parlait au téléphone à un ami et cela dure des heures.

Le moment du repas arrive. Je lui demande ce qui lui ferai plaisir. Il me réclame deux œufs durs et un peu de riz au lait. C'est étonnant qu'il me comprenne pour le repas, car le reste du temps quoi que je lui dise, quoi que je lui demande il n'est plus là... il continue de parler dans le vide très fort de tout et de rien. Il ne parvient plus à saisir ce que je lui tends... c'est curieux, on dirait qu'il ne voit plus !

Cet après-midi, il se tenait cramponné à deux mains sur la potence car il voyait son lit tomber et s'écarter. Lorsque je venais vers lui, il me disait :

Fais attention il y a un trou, tu vas tomber, tu vas tomber !

Quand je lui expliquais que non, il ne me croyait pas et j'avais tort ! Il ne supporte pas que je dise le contraire et lui énonce la vérité. Pour conclure, il n'est plus là ! Depuis ce matin, il n'arrive pas à comprendre qu'il est dans son lit, il tente même de se lever et il s'aperçoit très vite qu'il ne le peut pas. Il enrage.

Son esprit se trouve altéré, très confus, ses propos totalement déconnectés, embrouillés, en tous sens. Où tout cela va-t-il nous mener ?

La prochaine nuit s'annonce hyper difficile, je peux m'accrocher ! Je vais rester dans le fauteuil comme la nuit dernière et au matin je tâcherai de retrouver mon lit.

Cet après-midi entre deux occupations, j'ai pu transmettre deux de mes écrits ' Ils se noient... là' et 'Alep, ton cri monte au ciel' (texte qui avait été lu à la marche 'des lampes dans la nuit de l'indifférence') sur le site 'De l'humain pour les migrands' de Jean Leynoz.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents