Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 23:56
LA VIE COMME UN DEFI ! / Dana LANG, conteure, auteure, poète, ambassadeure de la Paix,...

Samedi 4 février 2017... crises de douleurs aiguës...

La nuit a été longue... très longue ! Je me suis installée près de lui avec des chaussettes chaudes et ma couette fourrure polaire. Je n'ai pas dormi. Maurice accablé de toute part, assailli de fatigue, de douleurs, de tourments s'écroule sous sa lunette d'oxygène.

Il passe une phase de sommeil apaisé pour enchaîner sur un sommeil semi-conscient habité de cris de douleurs, de crises de gratte (œdèmes enkistés, capitonnés sur tout le corps), de délires, de paroles confuses et cela me plonge dans un gouffre de souffrance.

Puis après une prise de morphine que je lui fais absorber en le réveillant, il traverse une phase de long sommeil apaisé. Et il repart dans la douleur invraisemblable et les cris, les cauchemars, la confusion, les appels que je tente d'apaiser encore avec une prise de morphine et de nouveau le calme s'installe.

Je ne dors pas, je veille sur lui. À trois reprises il perd sa lunette. Je dois lui raccrocher, ce qui m'est très difficile à faire, cela le réveille à moitié, il tâtonne pour comprendre ce qui se passe et finit par m'aider. Je lui masse les jambes dans chaque crise de douleurs et de gratte insensées à leur paroxysme.

Je me félicite d'être restée là près de lui. Dans sa deuxième crise toujours vers quatre heures du matin, une vive douleur cardiaque pour la quatrième nuit s'est ajoutée à l'ensemble. Cela me terrifie à chaque fois. Je l'observe, vérifie si sa lunette est bien en place et surveille la montée de la crise. Cette fois, je n'ai pas eu besoin de lui donner son natispray, tant mieux ! Dans chaque crise épouvantable, il se frotte les deux jambes l'une contre l'autre frénétiquement. Une vraie folie !

Lorsque vaincu il s' apaise, je m'assoupis par deux fois une heure puis sur le matin à sept heures trente enfin dans mon lit jusqu' à neuf heures.

Au matin, zombie je demeure encore près de Maurice puis je vais préparer notre déjeuner. Lorsque Maurice a terminé son repas l'infirmier arrive pour les soins qu'il pratique avec diligence puis il passe aux miens.

Pour les soins de Maurice il va bien falloir se résoudre à former une équipe où j'entends bien être respectée, que nous soyons respectés dans la mesure où je suis la personne de confiance de Maurice, son épouse et sa seule famille. Il a exprimé par écrit sa volonté de ne pas subir d'acharnement thérapeutique et je suis là pour faire respecter ce droit, notre droit en tant que malade. Il souhaite simplement être soulagé le plus possible et dans la dignité.

Nous avons traversé depuis dix-huit ans de très durs moments et nous les avons affrontés avec une force sans égale, unis par notre force commune, notre amour et notre respect. Nous avons appris à nos dépens par la très grande souffrance ce que nous savons sur les traitements qui peuvent être appliqués à tort sur Maurice par trop d'errances médicales. Nous en avons payé un prix trop lourd et savons que certains traitements mènent à la mort plutôt qu'au soulagement espéré et vers la vie.

J'aime le respect. Seule avec mes enfants c'est une règle absolue que je me suis appliquée à inscrire dans notre univers familial et cela nous a conduit à cet immense respect mutuel, et à nous aimer plus fort que tout. Nous avons traversé les crises dans la franchise, la droiture et l'amour. Cela nous a unis, soudés comme les doigts de la main et nous avons traversé ensemble les plus durs moments qu'ils soient donnés de vivre à un parent isolé victime de violences conjugales protégeant ses trois jeunes enfants.

J'entends que cela soit ainsi autour de Maurice. Je n'aime pas le double langage, celui par devant et l'autre par-derrière... on ne peut pas avancer ainsi.

Il faut de la franchise, de la clarté et du respect les uns envers les autres et en l'occurrence, le malade et sa famille doivent être entendus et respectés en tant que tels. C'est cette lutte que je mène depuis que Maurice est retombé au cœur de la maladie à outrance, conduit à subir une double trépanation de la boîte crânienne par la prise de deux remèdes inadaptés, par errances médicales.

N'empêche que notre vie a basculé dans l'invivable, pourrie, ravagée et dévastée depuis ce sinistre et funeste mois d'octobre 2014, deux mois et demi après notre arrivée en Bretagne, cela nous accable et nous jette dans un chaos indescriptible. Il faut trouver une force inouïe pour tenir jour après jour l'impossible...

Cet après-midi nous avons fini par trouver le sommeil salutaire, je me suis endormie près de lui pour aller finalement sur mon lit... j'ai trouvé ainsi un meilleur repos.

Ensuite l'infirmier est revenu puis nous avons dîné. J'écris ces quelques lignes avant d'aller le retrouver pour la soirée et la nuit qui s'annonce encore agitée... je regarde un téléfilm puis j'éteins et retourne sur l'ordinateur, mais il ne parvient pas à s'endormir. Les affreuses démangeaisons l'ont repris. Il a remis la télévision pour avoir des images et un vague son qui finira par le bercer.

Il nous reste un dimanche à passer avant de recevoir mercredi l'équipe des soins palliatifs à domicile 'Betek Pen' pour prendre en charge le traitement de la douleur ; puis le lendemain il devra se rendre en ambulance à sa consultation en pneumologie au CHRU de Brest... encore un difficile et long déplacement inutile.

Quant à moi, je dois encore vérifier, mais je devrai le même jour me rendre en VSL en ophtalmologie à Quimper. Malgré notre opération de la cataracte en novembre 2016, je perds la vue de près à grande vitesse. Le diabète me mange les yeux et m'abîme les pieds.

Bon, je vais installer Maurice sous son respirateur en espérant qu'il parvienne à le supporter ce qui n'est pas gagné...

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans LA VIE COMME UN DEFI ! -Dana LANG
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents