Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 20:42
Prix décernés à Dana LANG
Prix décernés à Dana LANG

Prix décernés à Dana LANG

Prix décernés à Dana LANG
Prix décernés à Dana LANG

Prix décernés à Dana LANG

Prix décernés à Dana LANG
Prix décernés à Dana LANG

Prix décernés à Dana LANG

Prix décernés à Dana LANG
Prix décernés à Dana LANG

Prix décernés à Dana LANG

Mardi 21 mars 2017... chahutés sur le radeau de notre vie...

La nuit a été pire que celle de la veille. Son état de santé se détériore chaque jour un peu plus. Cela devient de plus en plus insupportable pour lui comme pour moi. Je suis obligée de me tenir à côté de lui pour lui passer tout ce dont il a besoin et qu'il n'arrive ni à saisir, ni à reconnaître, être là aussi quand il se plaint si fort, quand il crie au secours, quand il a des crises de panique, souvent énervé, agité... je ne peux pas le lâcher dix minutes. Ses effarants maux de tête à présent sont constants, tout comme la douleur du corps et les crises cardiaques se succèdent toutes les deux nuits à peu près, de plus ses problèmes respiratoires s'accentuent gravement. Je dois très souvent remonter la pression. Peut-être dû aussi au manque d'oxygène, il déraisonne aussi bien les yeux fermés que les yeux ouverts. Parfois ses yeux fixent le vide ou bien il voit des personnages insolites dans la maison, d'autres fois des objets. Quand il réalise qu'il est perdu c'est la panique dans sa tête car il a encore fort heureusement quelques moments de lucidité où il me reconnaît. Il réalise aussi avec effroi qu'il ne peut plus se lever, ni rien faire, il crie alors et se débat en voulant se lever et hurle qu'il s'ennuie et qu'il veut voir la kiné. Il revoit des pans entiers de son passé et me rappelle des souvenirs que j'avais oubliés. Il parle seul pendant des heures à des interlocuteurs inconnus ou a des copains, aux enfants et petits-enfants qui lui manquent. Il me fait de grandes déclarations d'amour et me pare de toutes les vertus. Cette situation excessivement éprouvante se durcit dans une épreuve toujours plus lourde au fur et à mesure que le temps passe. Je ne sais pas où nous allons chercher notre résistance à la souffrance physique et morale. Nous sommes forts mais jusqu'où irons-nous avec une telle charge émotionnelle sur les épaules.

La journée se déroule comme chaque jour renouvelé sauf que Maurice se trouve chaque fois un cran plus bas. Les soins lui deviennent martyr où il souffre intensément. Malgré cela il les accepte selon les moments comme un soulagement, une accalmie, un répit bienfaiteur, d'autres fois comme une épreuve insurmontable.

Aujourd'hui son agitation permanente s'est un peu assoupie et il a dormi... un peu. Son manque respiratoire s'aggrave vite et dangereusement. Comment fait-il pour ne pas dormir et si peu manger ?

De quatorze heures à seize heures, vaincue par notre nuit catastrophique, je me suis endormie dans le fauteuil près de lui... et lui un instant. Au réveil, il parle tout seul, une fois encore les yeux fermés ou grands ouverts. Il me cause ou à d'autres, me dit par exemple que si nous avons trop de sable nous pourrons le mettre aux poules... ou bien il tire sa canule d'oxygène car il recherche des films... quotidiennement des incohérences se poursuivent puis il revient. Il voit des gens qui l'inquiétent, cela ressemble fort à des petites crises de paranoïa.

Ce matin Véronique m'a beaucoup aidé dans les tâches de la maison. Puis un jeune gars est venu changer le compteur électrique, la société nous avait fixé un rendez-vous téléphonique il y a environ un mois... nous avons dû brancher Maurice sur la bouteille d'oxygène en attendant qu'il ait fini son travail. Voilà c'est fait, encore un truc de passé.

Demain nous recevrons la livraison du matelas à air, enfin ! Le premier fournisseur fut strictement incapable de nous le fournir, il n'en avait pas ou bien je devais l'acheter, or cela ne s'achète pas... nous y avions renoncé mais je ne pouvais pas m'y résoudre devant son état de détresse permanente. J'ai finalement eu recours au fournisseur du respirateur donné par le CHRU de Brest qui m'a envoyé sur Fouesnant. Et là j'ai enfin obtenu ce que je voulais ! Ce fournisseur nous avait déjà livré un verticalisateur qui malheureusement ne sert à rien au vu de l'état de Maurice. J'ai demandé à nos amis d'Urgence 29 de venir nous aider car nous ne pouvons pas soulever Maurice de son lit sans l'aide de gros bras et d'un brancard. Ils seront là et nous pourrons ainsi faire le transfert d'un lit à l'autre. Ils sont tellement formidables qu'ils seront là à n'en pas douter. Ouf !

Maintenant il va falloir aussi que je m'occupe de sa demande de procuration pour les prochaines élections. À chaque jour suffit sa peine !

Notre charmant médecin arrive en coup de vent... demain il ne le pourra pas. Il ausculte Maurice et constate l'aggravation dramatique de son état. Son problème respiratoire et cardiaque s'est accentué très nettement depuis sa dernière visite. Il craint que Maurice nous lâche d'un moment à l'autre. Il prescrit pour le soulager au maximum deux aérosols par jour afin de lui faciliter la respiration, remet une dose d'hydrocortisone qui peut aider pour la douleur cérébrale.

Je le remercie chaleureusement pour sa visite éclair. Soucieux, dévoué, très compétent ce jeune médecin surbooké se fait remplacer par un très jeune confrère tout aussi talentueux, leurs grandes qualités compensent le manque notoire de médecins qui exercent sur la presqu'île.

Corinne présente lors de la consultation se dépêche d'aller prendre les remèdes à la pharmacie puis elle installe l'aérosol pour Maurice. Très dévouée, elle reste un long moment près de nous puis nous quitte.

Ensuite je me débats avec la respiration très difficile de Maurice et toutes ses demandes parfois farfelues comme prendre des photos des personnes imaginaires qu'il voit dans le jardin. Il faut encore lui donner à manger et accéder à ses lubies attacher sa lampe au-dessus de lui avec du scotch noir à l'aide d'un ciseau ! Il voit des rideaux au bas des baies vitrées qu'il veut que je photographie. Du coup, je baisse les rideaux. Il crie après tous ses interlocuteurs présents dans la pièce et parle aux toutous qui l'entourent...

La nuit va être plus que mouvementée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 54 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 54 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 52 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 13 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons...
  • Contact

Recherche