Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 19:48
FAIS-MOI MOURIR ! Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure d'Héroic Fantasy, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Mercredi 31 mai 2015... des cris de douleur dans la nuit...

Ses cris de douleur me réveille à trois heures moins vingt... il se plaint de ses jambes, plus particulièrement de son genou... je suppose qu'il s'agit du droit très, très abîmé qui n'a jamais pu recevoir de prothèse en 2002 du fait de l'état de son cœur et de son AVC du 21 août 2001... peut-être a-t-il une poussée de polyarthrite qui a remis ça en 2016... je vais restée autour de lui jusqu'à quatre heures vingt pour le masser,

lui arranger son lit, lui donner un doliprane et 10 mg de morphine et un pain au chocolat comme consolation... finalement il va retrouver le sommeil et je retourne dans la chambre... la porte reste grande ouverte.

Il me sonne à sept heures et je retourne au lit. Il m'appelle à huit heures et je lui donne ses comprimés et son déjeuner. Je prépare le mien et Annie arrive. Maurice actionne son lit et se retrouve au plafond. Je lui explique qu'il ne doit pas appuyer sur cette partie de la zapette car il monte trop haut... mais il se croit dans l'ascenseur !

Annie vaque à ses occupations. Je file à la salle de bains... je n'attends pas l'infirmière pour mes soins, elle sera fort occupée avec Maurice pour son lavement. J'entraîne Annie dans le pré voisin le long de nos haies afin de terminer le bout tout au fond. Elle récolte de beaux chardons, nous cueillons les rameaux de fusain qui dépassent de la haie. Elle remplit un seau d'herbe pour les oies.

Ma cage ambulante n'est pas très probante, mon idée d'y mettre les oies à tondre la partie enherbée ne paraît pas folichonne, elle préfèrent être dans leur enclos à courir et se baigner, faire leurs ablutions rituelles ! Sacrées oies, trop mignonnes... ce que fait l'une, l'autre le fait aussi avec un parfait synchronisme !

Annie donne notre récolte aux chèvres impatientes, aux oies criantes et aux poules gloussantes. Tout ce petit monde s'agite joyeusement. Moi, je me dirige avec le seau d'herbe vers la clôture et me voilà à nouveau par terre. Je reprends mon souffle et mes esprits dans l'herbe encore humide de rosée. Annie s'empresse d'aller ouvrir le volet clos par l'infirmière, il correspond à la rampe d'accès. Je suis obligée de la grimper à quatre pattes pour rejoindre le fauteuil releveur à l'intérieur et pouvoir me soulever et me relever. Annie se sent impuissante mais elle ne peut pas faire grand chose pour moi, je dois le faire seule... cependant comme le médecin, elle pousse sur ma jambe droite et je peux enfin m'accrocher au fauteuil et basculer... quelle histoire !

Le nombre de chutes faites dans ma vie demeure incalculable... tout enfant ma mère me badigeonnait les genoux d'une pommade noire, des croûtes se formaient et je retombais irrémédiablement dessus provoquant des ruisseaux de sang à nouveau. Cette maladie m'aura pourrie la vie depuis toujours... sclérose en plaques rare qui va permettre bientôt la naissance d'un remède orphelin qui pourra venir en aide aussi à tous ceux qui souffrent de la sclérose en plaques. Ma fille aînée pourra en bénéficier. La journée se traîne avec un Maurice toujours plus mal que jamais. Son cœur repart à faire de l'eau et son abdomen rougit et se durcit, reprenant des capitons... ses cuisses deviennent, elles aussi, aussi dures que son ventre. Il tremble comme un fou de tout son corps, de tous ses membres. Ses crises respiratoires sont récurrentes et ses bajoues sont volumineuses. Ses yeux fixent étrangement... de plus il ne parvient plus à se retourner sans se cyanoser et l'infirmière galère vraiment pour les soins.

Dans l'après-midi je reçois l'appel d'un médecin après une lettre adressée à la directrice de cet hôpital à Paris... j'avais contacté ce médecin à l'automne lorsque Maurice s'est retrouvé bloqué avec sa jambe infectée. Je lui parle de mon désarroi par rapport aux soins apportés à Maurice qui ne le soulage nullement de la douleur. Maurice a écrit deux lettres certifiant qu'il ne veut aucun acharnement thérapeutique, aucune intervention d'aucune sorte qui permette de le tenir en vie, il veut partir après être endormi durablement... mais le corps médical n'entend pas ce genre de requête... il est à bout de tout. Il a aussi rempli les papiers de l'Association du Droit de Mourir dans la Dignité dont nous sommes adhérents. Je lui parle de cet appel... il est comme soulagé... il s'imagine déjà partir à Paris pour en finir. Il me confirme nettement sa volonté... je n'en peux plus, tu sais !... me souffle-t-il.

Voilà bientôt neuf mois qu'il est devenu grabataire, et un an et demi alité avec ses œdèmes cardiaques dont l'eau coulait par les jambes et trempait de grosses serviettes de toilette à ses pieds, incurable après tant et tant d'acharnement à le sauver, il n'y a plus aucune issue, cerné de toutes parts avec ses pathologies gravissimes... Maurice réclame de mourir... dans la dignité...

Ce soir, je lui confectionne son plat préféré : du pain perdu avec nos bons œufs orange du poulailler. Il ne veut rien d'autre.

Je dois le changer, le lavement continue son effet. J'ai beaucoup plus de mal à présent car il peine à se soulever et quelques minutes poser sur le côté le fait étouffer. Dans tous ses moindres efforts... il cesse de respirer.

Ce soir la télévision refuse de s'ouvrir... tant pis, il s'en passera pour ce soir. Il a déjà sommeil et sombre doucement.

Il fait un temps royal... le soleil brille encore de tous ses feux à vingt heures trente... la mer est calme sans un souffle de vent... et nos petites protégées se repaissent encore de toutes les bonnes herbes apportées ce matin.

Une baie vitrée encore ouverte laisse pénétrer un bon air venu du large... Maurice si accablé doucement s'endort dans le calme et la beauté de ce jour finissant... le soleil nous inonde à vingt-et-une heures trente... pour une heure encore...

 

FAIS-MOI MOURIR ! Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure d'Héroic Fantasy, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents