Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 13:02
LE BOUFFEUR DE VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Lundi 7 août 2017... diurétiques : l'art de faire gonfler d'eau le malade cardiaque jusqu'à étouffement !...

Je me lève deux fois cette nuit à deux heures quinze et à trois et demi pour ses douleurs prostatiques violentes accompagnés de maux de tête la deuxième fois. Voilà trois nuits qu'il reprend ses méchants maux de crâne...

Au matin il m'appelle à sept heures quarante-cinq pour me dire que le jeune architecte de son cabinet veut l'emmener avec lui sur un chantier mais il ne sait pas comment faire... je dormais à poings fermés et je râle qu'il me réveille pour cela. Je retourne au lit et me rendors pour me réveiller sur l'arrivée d'Annie. L'infirmière est passée tôt matin, à peine l'ai-je entendue.

Annie nous prépare le petit-déjeuner... je dors assise. Puis Maurice me réclame, je vais prendre mon café sur la petite table dressée à côté de lui. Il s'ennuie ferme.

Je ne le vois pas dégonfler malgré le fameux diurétique (lazilix) que les médecins s'obstinent à lui faire avaler de force... il recommence à se frotter frénétiquement la jambe gauche. J'avais réussi à lui faire cicatriser sa jambe droite et son genou gauche aux vilaines plaies coulantes d'eau et aussi les trous épouvantables de son ventre d'où l'eau s'échappait depuis qu'il ne prenait plus le diurétique (modurétic) durant cinq mois !

Cette affaire est insoluble... les médecins ne veulent pas entendre que les diurétiques lui rendent le cœur encore plus malade et qu'il réagit en faisant trois fois plus d'eau... une fois de plus quand il sera gonflé d'eau comme une baleine c'est encore nous qui en paieront les résultats épouvantables... comme étouffer au point d'être sous oxygène... et ne plus pouvoir bouger, ni se lever de son lit ! ! !

De toute façon avec l'acharnement thérapeutique qu'il subit depuis que nous sommes en Bretagne... je ne vois plus aucune issue ! ! ! D'autant que pour remarcher il lui faudrait à présent trois prothèses (2 hanches et une totale de genou droit) et la rééducation est impossible sur un Parkinsonien, sans compter une opération de la prostate... nous sommes bien barrés !

Tout cela me dégoûte car si nous en sommes là c'est bien par la faute des médecins et des chirurgiens trop contents de relever des challenges impossibles sur des personnes trop malades et trop âgées pour cela !

Bon en attendant mon pauvre Maurice se trouve dans une impasse terrifiante et nous sommes condamnés à un drame inqualifiable !

Après le repas de midi où je l'ai fait manger et où je fais de nombreux allers retours entre la cuisine et la véranda, il s'endort et il me dit qu'il se sent profondément fatigué et épuisé de dormir... comme hier il a trop chaud. Pourtant j'ai plongé la maison dans le frais en baissant les volets au plus bas et je lui ai mis le ventilateur tout près au maximum de vitesse.

Moi aussi, je suis épuisée... par mon week-end où je n'ai pas arrêté et ce matin où j'ai refait une grosse compote. Annie a bien rempli sa tâche, étendre le linge, plier le sec, nettoyer partout rapidement, aider l'infirmière, nourrir les animaux autant de tâches que je suis obligée de faire d'ordinaire.

Cet après-midi comme depuis plusieurs jours, je me mets en recherche de location de maison afin de retourner auprès de nos enfants.

LE BOUFFEUR DE VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Dimanche 6 août 2017... nuit catastrophique...

 

Je me suis endormie dans le fauteuil à vingt-deux heures... j'ai filé au lit. Maurice m'a réveillée toutes les heures pour des quintes de toux, puis pour des démangeaisons où j'ai dû lui passer de la pommade sur le corps, puis il avait froid, puis à boire, puis maux de tête, puis des démangeaisons, puis des maux de tête violents à cinq heures, puis il étouffait, puis il avait faim, puis l'infirmière est passée à sept heures, puis le soleil l'éblouissait... enfin il n'a rien dormi.

Du coup je me lève pour baisser le volet côté Est car le soleil l'éblouit tôt matin. Je chauffe mon café. Je déjeune puis je lui fais manger une compote de fruits confectionnée hier. Il aime beaucoup. Cela remplace les kiwis que j'ai oublié d'acheter vendredi, mais il y a tellement d'autres fruits... c'est le moment d'en profiter.

Ce matin après un court passage sur mes courriels, je vais m'habiller, faire la vaisselle et préparer une tartiflette. On va se régaler... c'est toujours ça de pris. Je téléphone à mes enfants.

L'infirmière passe plus tôt et c'est moi qui suis en retard. Comme d'habitude je me débats à la cuisine et je laisse tomber une cocotte en 'arcopal' trop lourde pour mes forces et elle se casse en mille morceaux... super pour nous avancer ! Nous terminons le repas à quatorze heures.

La journée s'étire comme d'habitude... Maurice a très chaud et je règle les ventilateurs au plus fort. Je vais nourrir les animaux et il m'appelle alors que je me trouve au fin fond du jardin à l'extérieur sur la route car il est gelé. Lorsque je termine en changeant l'eau de leur abreuvoir, le fauteuil électrique se met en rade, plus de batterie... il ne tient vraiment plus la charge … et je dois attendre l'infirmière car le volet est resté clos et je ne peux pas entrer. En l'attendant j'observe les oies. Elles se baignent dans leur bain de boue... pas étonnant qu'elles soient si blanches ! Très drôle leur façon de se laver, de s'ébrouer !

L'infirmière arrive pour mettre le fauteuil en manuel et l'emporte au garage. Puis elle ouvre le volet et je peux entrer par la rampe... Maurice attendait impatiemment que je lui apporte des pêches. Il les aura en dessert tout à l'heure. Quand l'infirmière se retire nous soupons. Je fais manger Maurice et seulement après je prends mon repas... mais il m'interrompt plusieurs fois, pour sa boisson, pour ses démangeaisons où je dois le masser avec de la pommade. Il me certifie que l'infirmière ne lui a pas donné ses cachets pour dormir et je lui dis que oui, comme chaque jour. Il insiste tant et tant que je finis par l'appeler et elle me confirme. Il a peur de ne pas pouvoir s'endormir et pourtant à vingt et une heure il dort déjà. Sans doute dormira-t-il car cela n'a pas été le cas la nuit dernière et la journée sans sommeil a été difficile.

Je termine mon repas à vingt heures trente. Ma fille me téléphone, puis l'infirmière qui me confirme ce que je sais déjà.

Il a fait très beau temps aujourd'hui... et l'été se déroule sans nous.

 

LE BOUFFEUR DE VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Samedi 5 août 2017... grande fatigue générale... épuisement...

 

La nuit a été difficile avec des maux de tête par deux fois. Hier soir, puis à quatre heures. Il m'a réveillée à une heure quinze, puis à quatre heures par trois fois, puis plusieurs fois sur le matin.

Il se plaint d'une immense fatigue, la nuit, le jour, le matin. Je me lève à sept heures quinze et prépare le déjeuner. Ensuite je m'habille et procède à la vaisselle. Je fais tourner une lessive. Je confectionne une grosse compote avec les fruits achetés hier. Je me sers des fruits les plus mûrs. L'infirmière est passée tôt ce matin et la voilà à onze heures trente à bichonner Maurice. Il en a grand besoin mais cela le fatigue intensément.

Après le repas où je le fais manger le plus souvent, il somnole de temps à autre et reste confus avec des hallucinations... j'étends deux lessives et je demeure sur l'ordinateur à écrire des lettres.

Vers dis-sept heures je vais nourrir mes fifilles. Les chèvres se sont encore échappées de leur enclos. Par quatre fois aujourd'hui, elles se sauvent. Fort

heureusement elles me connaissent bien et accourent vers moi dans une belle envolée. Je répare deux trous dans le grillage devenu trop vieux mais un moment plus tard, elles se trouvent de nouveau hors de leur enclos. Je retourne réparer un autre grand trou avec des cordes mais elles vont se faire un plaisir de les manger. Je mettrai du fil de fer demain ! Je suis vannée.

Après le repas du soir, Maurice me confie qu'il replonge et il s'endort profondément... et je pense que je ne vais pas pouvoir traîner devant la télévision.

LE BOUFFEUR DE VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Vendredi 4 août 2017... visite du médecin...

 

Hier soir il a recommencé à souffrir de la même manière, puis après un calmant il s'est apaisé et la nuit s'est bien passée, à part ses crises de fringale à trois et cinq heures... et au matin.

L'infirmière passe à sept heures... je viens juste de me recoucher. Puis c'est au tour de Véronique de frapper et d'entrer... elle me réveille. Nous faisons les choses habituelles à savoir préparer le petit-déjeuner. J'épluche deux kiwis pour Maurice. Nous déjeunons. Ensuite je me prépare pour faire quelques courses.

Je fais le plein de fruits au maraîcher qui se tient les vendredis et samedis durant tout l'été devant la grande surface. Puis nous nous dirigeons vers mon magasin habituel pour quelques petites choses qui me manquent.

Nous rentrons pour ranger mes emplettes. L'infirmière arrive et Véronique lui donne un coup de main pour soulever Maurice dans le lève-personne.

Je prépare le repas et nous déjeunons. Le médecin remplaçant passe ausculter Maurice. Rien à signaler... son état suit son cours. L'après-midi se passe dans le calme, nous nous endormons. Ensuite je file nourrir les animaux et l'infirmière repasse pour les soins.

Nous soupons et je m'installe devant l'ordinateur. Maurice demeure confus. Il me parle de mon frère, me déclare qu'il est dans la maison... il voit Naïli à la télévision... enfin comme chaque jour, il est perdu dans l'espace et le temps. Aujourd'hui, il était dans les locaux d'EDF...

Il a fait beau !

LE BOUFFEUR DE VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Partager cet article

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents