Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 22:46
LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Jeudi 5 octobre 2017... soirée de douleurs de vingt heures à une heure du matin...

 

Soirée difficile... douleurs comme la veille moins violentes mais aussi pénibles et puis il s'endort enfin à une heure... je me couche à une heure trente... il me réveille à six heures trente. Je dois le masser. L'infirmière arrive une heure plus tard, je suis debout près de lui à le masser à nouveau. Il a faim. L'infirmière après lui avoir donner ses remèdes et vider sa poche d'urine, comme chaque matin, se retire. Je prépare les tartines grillées. Lorsque Sylvie pénètre dans la maison nous avons déjeuné. Maurice réclame son cacao. Sylvie lui prépare et lui épluche quatre kiwis, puis elle attaque la vaisselle. Je file dans la salle de bains.

Nous partons faire quelques courses oubliées. Sylvie pousse mon fauteuil et le caddie. Je prends des fruits, je n'oublie pas les kiwis (Maurice en fait une bonne consommation le matin), des viennoiseries, des yaourts nature, de l'huile d'olive. Puis nous nous dirigeons à la Pharmacie où je demande de la belladone mais elle ne convient que pour les douleurs infectieuses, aussi je réclame au pharmacien un anti-douleur physique et neurologique. Il me trouve des granules homéopathique à prendre 3 trois fois par jour. Je prends également oscillococcinum, une grosse boîte pour nous deux en prévention de la grippe, de la pommade de calendula et un spray de propolis pour la toux de Maurice, toujours tellement encombré. Puis nous nous dirigeons vers le marché car j'ai maintenant besoin d'œufs. Nous avions pris la trop bonne habitude de manger des œufs excellents et ils me manquent. Donc j'achète deux douzaines de bons œufs à un petit maraîcher. Je trouve également à un étal un kilo de belles grosses fraises de pays... et nous rentrons rapidement.

Lorsque nous arrivons Sylvie a juste le temps de débarquer les courses qu'elle doit déjà nous quitter. L'infirmière est en soins auprès de Maurice. J'ai acheté une poêlée périgourdine et cela fait bien mon affaire... pas de travail, juste à sauter et dorer dans la poêle.

L'infirmière se retire et je sers Maurice. Je mange près de lui. Puis il s'endort. Il a dormi tout le matin, dort pendant les soins, dort encore en mangeant et après. Le séresta ajouté sur la journée semble le shooter complètement... moi j'aimerai que ce soit la nuit. Je pique du nez devant la télé et du coup je vais m'allonger sur le lit. Je ne trouve pas le sommeil réparateur. J'entends un cri : 'Je suis malade !' . Je me lève et lui demande ce qu'il a :

–Je crois que j'ai pris froid... me dit-il.

Il ne se sent pas bien et me demande d'appeler le médecin cependant que mes amies Clémentine et Nelly viennent d'arriver pour nous saluer et prendre des nouvelles.

L'infirmière repasse pour les soins du soir et trouve Maurice plus mal depuis hier. Le médecin devrait passer demain...

LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Mercredi 4 octobre 2017... après des nuits folles de douleur, il dort enfin profondément...

 

À mon réveil Maurice dort encore très profondément. Sa fatigue intense malmenée par ses crises épouvantables a raison de lui. Je déjeune et Véronique le réveille. Il prend son petit déjeuner pour replonger encore plus vite dans le sommeil.

Par moment il ouvre un œil pour se plaindre d'avoir trop sommeil. Je lui réponds qu'il peut dormir, que peut-il faire d'autre ?

L'infirmière lui fait sa toilette quotidienne et je ronfle car je suis restée sans doliprane pour la nuit et j'ai dû avoir recours à mes comprimés. Véronique repasse le linge et malgré le grand soleil je n'avancerai pas au rangement extérieur... dommage !

Pour le repas de midi, pâtes aux quatre fromages, boudin blanc aux champignons à la crème, Maurice ouvre un œil et n'a pas la force de manger. Je lui donne moi-même. Il goûte un peu son repas, avale une crème avec une poudre protéinée et se rendort aussitôt... au moins ainsi est-il apaisé, sans souffrance aucune et je profite de ce grand calme pour l'être un peu moi-même.

LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Mardi 3 octobre 2017... debout toutes les heures... douloureux jusqu'au matin...

 

Une nuit agitée... douleurs... cris... douleurs... cris... je suis épuisée et pourtant je me lève encore juste avant l'arrivée de l'infirmière mais après je reste bloquée par la douleur malgré ses appels continus, je ne me lève plus. Il m'appelle encore et je me réveille brutalement en m'apercevant qu'il est près de neuf heures et Véronique n'est pas là ! Oui, ce matin, elle ne prend son service qu'à neuf heures.

Nous déjeunons. Je file dans la salle de bains. Véronique m'aide à éplucher les légumes pour le pot-au-feu que je mets en route puis elle vaque à ses occupations, ensuite nous allons ranger un peu le terrain... laver les caisses qui vont me servir pour ranger les outils, ramener sur l'avant les tourets qui partiront à la déchetterie... cela avance. Véronique s'en va. L'infirmière pratique la toilette de Maurice puis à l'aide du lève-malade elle l'installe dans le fauteuil releveur où il va pouvoir prendre son repas de midi. Puis elle nous quitte.

Nous déjeunons d'un très bon pot-au-feu. Céline revient avec le médecin qui ausculte Maurice. Il lui enlève certains remèdes pour en mettre d'autres... il est satisfait de trouver Maurice au fauteuil... ma foi, il continue de croire que l'on peut vivre ainsi.

La journée se termine puis après le repas, le soir venu Maurice se met à crier, à se plaindre, à m'appeler au secours, pris par des crises de douleurs incessantes, son corps ne supporte plus le lit, victime de démangeaisons de partout et de crises de panique, de souffrances psychologiques innommables. Je ne cesse d'aller et venir autour de lui traînant mon corps douloureux comme un atroce boulet et je tente ce que je peux pour lui venir en aide malgré l'immensité de mon impuissance. Je le masse mais je ne peux pas atteindre les régions les plus éloignées sur le matelas à air, mes mains souffrantes et tordues ne se trouvent pas à l'aise. À partir de dix-neuf heures il se tiendra dans cette souffrance horrible que rien ne parvient à apaiser. Je lui donne sa morphine et il faut attendre son action qui viendra seulement à vingt-trois heures trente où il finira par s'endormir.

Je vais me coucher à une heure trente jusqu'à son apaisement total. Il va me réveiller encore deux fois en état de crises douloureuses comme la précédente. Au matin j'entends le pas de l'infirmière, je viens de me recoucher et Véronique arrive quand je me trouve profondément endormie. Mon corps douloureux a bien du mal à s'extraire du lit.

LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Lundi 2 octobre 2017... douleurs... douleurs... ennui... désespérance...

 

Le soir douloureux se prolonge jusque dans la nuit. Il finit par s'endormir vers une heure... me réveille plus tard... puis sur le matin. L'infirmière passe lui faire avaler ses comprimés ! Il m'appelle à huit heures, je me lève, ouvre les volets et attend Sylvie pour le déjeuner que nous prenons vers Maurice... il se sent moins seul. La cuisine à l'autre bout l'empêche de nous entendre discuter.

Le brouillard épais recouvre tout. Lorsque je suis prête nous partons à la poste et à la boulangerie. Nous rentrons. J'aide Sylvie, j'étends le linge, pendant qu'elle donne un coup de balai rapide et ensuite nous attaquons deux gros paquets. Nous emballons mes beaux vases dans deux caisses. Elle n'a déjà plus le temps de rester. Elle nous quitte. L'infirmière est arrivée qui procède consciencieusement aux soins de toilette sur Maurice.

Elle nous quitte et nous passons à table avec une salade de harengs à la crème et aux patates, puis une tourte aux épinards au fromage de chèvre, yaourt, fruits.

L'après-midi Maurice agité et douloureux a du mal à s'endormir. Moi je pique du nez dans le fauteuil. Il me réveille pour le masser et lui donner un calmant. Je file m'allonger sur le lit. Il me réveille par deux fois tant il est mal. Finalement la sieste entrecoupée de ses appels devient pénible. Je me rendors et me réveille vers dix-huit heures. Il est toujours aussi mal. L'infirmière revient pour ses comprimés.

Nous dînons des restes de midi. Je demeure un moment sur l'ordinateur... puis je vais m'installer près de lui devant la télévision...

LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche