Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2017 6 04 /11 /novembre /2017 20:45
LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Samedi 4 novembre 2017... et un nouveau week-end se profile... et une nouvelle nuit tourmentée...

 

La soirée terriblement agitée jusqu'à minuit me fatigue immensément... il faut le masser plusieurs fois, il souffre de tous côtés... il ne supporte plus le lit... sa chair, son corps hurlent de douleur et ainsi il va me réveiller toutes les heures... je suis lessivée... nous ne voyons plus la fin de notre calvaire, crucifiés que nous sommes dans cette galère invivable.

La matinée va être également perturbée par ses cris. Il me faudra le masser encore et encore. Une petite plaie s'est ouverte sur sa jambe gauche et plus bas la formation d'une plaie plus importante se dessine comme au temps de l'an passé où pendant huit mois ses jambes s'ouvraient de plaies pour laisser couler l'eau, faisant également des trous comme des balles sur son ventre dont il garde encore les affreuses cicatrices.

La journée s'écoule bien maussade, et par moment il pleut à verse. Nous prenons nos repas, mais Maurice perturbé mange très peu... il me dit qu'il replonge... sans doute a-t-il connu un léger mieux avec la perte de son ventre dur, mais il reste toujours gonflé. Cependant son corps ne tolère plus cette position couchée sur le flanc gauche sans pouvoir resté un moment sur un côté, puis sur l'autre... ce qui soulagerait ses chairs meurtries.

L'infirmier passe à sept heures, puis à onze heures trente et à dix-huit heures. Il est très sympa et surtout rempli de précautions envers ses patients... ce que nous apprécions au plus haut point... c'est une belle âme !

À peine est-il parti, à peine venons-nous de dîner que déjà il faut masser le corps de Maurice d'un côté et de l'autre. Je lui retire les pansements que j'avais mis cette nuit pour graisser sa peau... mais au bout d'un moment, je m'aperçois qu'il faut lui remettre car sa peau reste marquée... comme il est parti ce soir, j'entrevois aussi une nuit catastrophique. Je ne sais plus quoi lui faire, je demeure impuissante à le calmer... et j'endure tout ce poids sur mon corps torturé par mes problèmes.

Ce soir à la cuisine un plat m'a encore échappé des mains qui ne portent plus rien. J'ai ainsi répandu le reste des deux parts de taboulé que je gardais pour demain. Je ne décolère pas... je ne parviens pas à ramasser... je fais ce que je peux, bien maladroitement. Il en reste sur le sol.

Cet après-midi j'ai profité du sommeil de Maurice pour lire mes courriels où je suis toujours heureuse de pouvoir lire mes ami(e)s et mes fans et tâcher de leur répondre.

Je saisis l'opportunité aussi pour préparer un concours auquel je pense depuis plusieurs jours. Je devais en faire un autre... mais avec la vie d'enfer que nous avons j'ai raté la date limite... cela m'attriste. Ce sera pour la prochaine fois, c'est bien dommage.

Jeudi dernier au courrier j'ai reçu une énorme médaille d'or pour mon 1er Prix Denise BOIZOT, sur le thème de la Liberté, accompagné de son diplôme... le l'ai apprécié comme un trésor merveilleux. Heureusement la vie pleine de surprises sait nous réserver de ces instants magiques à nul autre pareil qui nous permet d'avancer à travers les pires tempêtes.

LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Vendredi 3 novembre 2017... douleurs... situation couché à perpétuité impossible à tenir... peau talée, massée, tannée... invivable !

 

La soirée se déroule mal... massages... massages... et re massages... je me traîne sur des jambes et des pieds excessivement douloureux... je ne tiens pas... toujours en déséquilibre perpétuel...

Il finit par s'apaiser difficilement vers minuit où je file au lit. Il m'appelle à quatre heures... rage de dents... puis à six heures...

L'infirmier remplaçant arrive... il s'occupe très bien de Maurice. Puis Annie prend son service. Je suis profondément endormie, mais je me lève au radar.

Elle prépare notre déjeuner puis je file dans la salle de bains. Ensuite nous faisons un saut au garage où j'apprends que notre véhicule part au contrôle technique la semaine prochaine. Je pousse un ouf de soulagement, mais maintenant il me faut trouver un client...

L'infirmier repasse et je prépare du boudin blanc aux champignons ainsi Maurice n'aura pas mal aux dents. Après le repas nous attendons les ambulanciers. Ils viennent chercher Maurice pour une visite urgente chez le dentiste. Là le chirurgien-dentiste lui découvre un abcès. Il pratique un soin, lui place un pansement pour trois mois. Le médecin avait prescrit hier soir un antibiotique. Aujourd'hui il devrait aller mieux. Quand Maurice revient, il se plaint du voyage en ambulance qui l'a beaucoup secoué... il est certain qu'il n'est plus transportable nulle part. Il se fait du souci pour le déménagement... mais je le rassure en lui disant qu'il aura un brancard beaucoup plus confortable. Il est certain qu'il risque de beaucoup souffrir mais nous n'avons plus d'autre choix que celui-ci.

Après le passage de l'infirmier où celui-ci a ramassé de bonnes radées, et le repas du soir, le soir recommence à être très agité... comme d'habitude...

LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Mercredi 1er novembre 2017... soirée de cauchemar... nuit impossible...

 

Maurice n'a pas cesser de souffrir toute la soirée avec ses jambes, son dos, son point d'appui intenable... il a crié et gémi toute la nuit. Je me suis couchée à deux heures trente, il m'a appelé une heure plus tard... je ne pouvais plus me rendormir... je l'ai entendu toute la nuit... ravagée de fatigue, j'ai pris deux efferalgan et j'ai fini par m'endormir sur le matin tout en entendant ses plaintes et ses gémissements... il se plaignait encore à l'arrivée de l'infirmière. Elle tambourinait à la porte. Cela m'a réveillée en sursaut, et je suis venue difficilement lui ouvrir la porte... je la trouvais transie encapuchonnée dans son manteau. Je suis restée près d'eux puis je suis allée préparer le déjeuner... crevée.

Nous déjeunons ensemble puis je passe sur l'ordinateur où je lui imprime les quelques maisons que j'ai trouvées. Vers onze heures trente je fais la vaisselle et prépare des poireaux. Je mets en route dans la poêle deux tranches de foie de veau et je fais sauter les pommes de terre cuites à l'eau qui restent au frigidaire, pour lui une crème protéinée et pour moi un yaourt, puis des raisins.

Après le repas Maurice s'endort et je fais la soupe avec le vert des poireaux, quelques carottes, trois patates, un oignon que je n'arrive pas à éplucher. Je passe près de deux heures à éplucher ce peu de légumes... un autre cauchemar... il va falloir penser sérieusement à me faire livrer les repas... cela n'est plus possible !...

Je file à la salle de bains puis je vais me coucher, je ne tiens plus de sommeil. Vers dix-sept heures je me lève et étends deux lessives, puis l'infirmière revient et je prépare le souper. Maurice depuis hier a aussi très, très mal aux dents... on lui a pourtant extrait onze dents en 2015 juste avant qu'il ne se retrouve alité... et voilà que celles qui restent viennent l'ennuyer. Faudra-t-il qu'il retourne à l'hôpital se faire retirer les dernières ? En attendant Céline lui badigeonne un spray de propolis que je lui donne pour la toux. Cela le calme enfin.

Nous nous préparons à suivre la Nouvelle Star histoire de passer un moment ensemble... le temps a été très ensoleillé aujourd'hui avec un vent bien frisquet.

LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche