Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2017 7 17 /12 /décembre /2017 10:45
L'ULTIME VOYAGE D'UN COMBATTANT DE LA VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy) de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Dimanche 17 décembre 2017... il a dormi cette nuit... enfin l'ipnovel semble agir !

 

Je me lève à huit heures après mettre couchée à vingt-et-une heures hier soir. Je suis coincée des vertèbres en bas des reins comme hier, comme chaque jour depuis des mois et aujourd'hui il me semble que la douleur est encore montée d'un cran. Je ne me sens pas bien du tout. Je sors du lit en appuyant davantage là où ça fait mal... il faudra bien que j'avance.

Je parviens à faire le tour du lit pour rejoindre mon fauteuil électrique. Puis je me dirige à la cuisine pour déjeuner... je me traîne... la douleur à son paroxysme.

Lorsque j'ai fini de déjeuner, je vais sur l'ordinateur et je téléphone à l'hôpital... cette nuit il a dormi, et ce matin, il dort encore.

Hier, il n'était qu'une boule de douleurs, dans une immense souffrance, les yeux suppliants de détresse et il ne dormait pas, quand en plus il venait de passer six jours sans nourriture où la soif le tenaillait... quand finira son supplice ?... Le voir souffrir ainsi depuis tant de temps jour et nuit, et là pire encore me rend folle de souffrance !

Le temps va me paraître interminable aujourd'hui.

Hier les enfants ont fêté l'anniversaire de Maryne... sans nous !

Mon amie Ciska vient aux nouvelles...

La journée s'étire infiniment triste... je fais un longue sieste et Céline frappe à la porte. Elle vient soigner mes pieds. J'appelle Maurice à 18 heures trente... il sort du sommeil, sa voix est petite, lointaine, hachée. On le sent très, très mal. Une machine se met à siffler et il me demande de le rappeler, ce bruit pénible lui fait mal. Je le rappelle à dix-neuf heures. Sa voix traînante, indistincte presque inaudible est difficile à suivre, sa respiration se fait sifflante. Il me demande si je vois la recette à la télévision, ça a l'air bon... il a si faim, tellement faim. Il veut manger ce plat, il mangerait tout... je l'invite à changer de chaîne. Il me dit qu'il a soif aussi, il meurt de soif. Il ajoute que c'est affreux, affreux de souffrir ainsi... au bout du fil, j'ai le cœur crevé !... C'est épouvantable de faire vivre cela à un être humain... voilà sept jours qu'il n'a pas mangé, ni bu... juste quelques gouttes pour mouiller la bouche ! Quel supplice inhumain... les médecins se rendent-ils compte de ce qu'ils font, de ce que l'on leur fait faire... j'enrage de souffrance ! J'abrège la communication, je ne veux pas lui faire mal... mais il me retient, il est si content de m'avoir... il me dit des mots doux, il m'embrasse, j'en fais de même...

L'ULTIME VOYAGE D'UN COMBATTANT DE LA VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy) de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Samedi 16 décembre 2017... la douleur est à son paroxysme et il ne dort toujours pas ! ! !

 

Je me lève à neuf heures quinze après m'être couchée à vingt-deux heures. Hier j'avais téléphoné à mes amis Marc et Marie pour prendre de leurs nouvelles, ce que je pensais faire depuis longtemps. Marie me propose que Marc m'emmène demain voir Maurice à l'hôpital. Je ne pensais vraiment pas à ça et du coup j'accepte avec plaisir... Maurice sera si content !

Après avoir déjeuné je me mets devant l'ordinateur, puis vers onze heures quinze j'appelle l'hôpital où l'infirmière m'annonce qu'il est extrêmement douloureux. Alors là je ne peux pas m'empêcher de lui dire ce que je pense de cette loi terrible qui reculent la fin des gens à loisirs et ensuite font durer le plaisir dans la souffrance épouvantable de la faim et de la soif.

Maurice quant à lui ne peux pas manger sans se condamner à des souffrances atroces, donc il n'a rien avalé depuis lundi, il ne boit qu'une légère goutte et il ne dort toujours pas.

Je me fais réchauffer un repas congelé, je prends un yaourt et deux clémentines. Je me prépare car Marc va arriver. Il frappe à la porte et il s'empare de mon fauteuil roulant qu'il va plier dans sa voiture, puis il m'aide à enfiler ma veste. Il prend ma sacoche et mes lettres que nous irons poster.

Nous arrivons à l'hôpital, puis dans la chambre de Maurice. Nous le trouvons extrêmement douloureux. Il gémit, se plaint, trop c'est trop, il réclame la fin à corps et à cris... cela me fait si mal de le voir supplicié, crucifié le corps convulsé de douleurs intenses. Il se plaint du ventre et de tous ses maux.

Il est descendu dans son lit et son oreiller posé de travers le gêne. Je sonne l'infirmière. Une aide-soignante se présente puis elles reviennent à deux pour mieux l'installer. Maurice me fait remarquer qu'il était mieux sur son matelas à air. Bien sûr en médecine, il a plutôt un lit à mémoire de forme.

Je fais observer que dans le service des soins palliatifs il avait tout spécialement un lit en 120 et un matelas à air comme à la maison. Mais je n'ai pas pour autant envie que Maurice aille en soins palliatifs. Tout ce que nous voulons c'est zéro douleur et l'endormissement total puisque maintenant c'est la fin et que nous n'avons pas autre choix que de supporter cette ineptie.

Maurice se plaint d'avoir très faim et surtout très soif. Il se tord de douleur et j'appelle l'infirmier pour le lui dire. Celui-ci va chercher une fiole de paracétamol et ramène un bullose de morphine. Le service ne cesse de monter la morphine mais la douleur vive stagne... de même l'ipnovel doit être nettement insuffisant car il ne dort toujours pas. Il paraît qu'il sera sudater vraiment à partir de lundi... mais qu'attend-t-on pour le soulager ?... En mettre davantage c'est le faire mourir... mais il est en train de mourir ! ! !

Je suis désespérée de le voir dans cet état. Son teint est cireux, son visage émacié, ses yeux suppliants. Il ne cesse de réclamer la mort. Il veut partir tout de suite, il n'en peut plus... comment cela pourrait-il être autrement ? Six jours déjà qu'il tient dans l'abominable souffrance d'un bilan atroce, quand le chirurgien lui donnait trois jours d'une insupportable souffrance...

Avec Marc nous sortons de l'hôpital marqués par sa douleur affreuse et sa souffrance atroce.

Nous rentrons. Il me dépose chez moi. Il s'en va.

Je file voir mon amie Éliane mais elle n'est pas là. Je retourne à la maison et je vais m'installer sur l'ordinateur. J'ai réussi à m'y retrouver dans l'ouverture de mes documents.

Céline, l'infirmière arrive pour mes soins de pieds et je lui dis mon immense peine de trouver mon époux dans cet état. Elle compatit et s'attriste. Je demeure bouleversée.

L'ULTIME VOYAGE D'UN COMBATTANT DE LA VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy) de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Vendredi 15 décembre 2017... en sudation profonde et continue...

 

Hier soir comme tous les soirs j'appelle l'hôpital. Maurice est énervé, en dormant il a arraché son cathéter sur la main... en attendant il n'a plus de morphine, et se met à souffrir. Il me dit qu'il en a marre car les infirmières tardent trop à lui remettre en place.

Donc, je rappelle l'hôpital et je demande à la personne qui se trouve au bout du fil de faire en sorte que Maurice n'attende plus car il souffre trop.

En fin de soirée après être restée des heures sur l'ordinateur, je vais me coucher à vingt-trois heures trente. Je me lève à sept heures trente. J'attends Sylvie en préparant des papiers.

Elle arrive avec des petits croissants et nous prenons le café, ensuite je me prépare car nous nous rendrons à l'hôpital ce matin. Je ne suis pas encore habillée, Pierre frappe à la porte. Il vient chercher les photocopies des papiers de mon véhicule.

Puis je m'habille et nous partons. Une fois dans l'hôpital les infirmières s'affairent autour de Maurice et nous devons attendre au salon. C'est long, vers dix heures quarante-cinq une infirmière nous appelle et nous pouvons enfin nous rendre dans la chambre.

Nous trouvons Maurice éveillé avec l'esprit clair. Il nous explique que ce matin il se croyait à la maison et il me cherchait de partout. Il m'appelait et puis il s'est aperçu qu'il y avait une sonnette pendue au-dessus de lui, et il a soudain réalisé qu'il se trouvait hospitalisé.

Il nous dit aussi qu'il commence à avoir très faim car il n'a rien mangé depuis cinq jours mais qu'il ne remangera plus. Il a dormi tout la nuit et là il ne souhaite que de s'endormir à nouveau... le plus dur c'est la soif mais il peut prendre quelques gouttes dans son verre pour s'humecter la bouche.

Je lui dis qu'il va certainement entrer en sudation profonde car il a une pompe d'ipnovel pour s'endormir. De plus il a des bulloses pour se donner de la morphine, mais il me répond que se sont les infirmières qui viennent lui rajouter.

La morphine fait son œuvre car je le sens plus apaisé. Ses joues se sont émaciées et son regard a changé... je le sens glisser vers la fin. L'heure vient de rentrer, je le laisse à regret.

Nous nous dirigeons en direction du Cap Sizun. La tempête a bousculé violemment les volets toute la nuit, la pluie a coulé par la fenêtre de la cuisine. Le vent furieux semble vouloir s'apaiser avec le retour du soleil.

Sylvie me quitte et je reste seule. Je me prépare un petit repas, puis je me remets dans les papiers et le courrier. J'attends une personne intéressée par le Carrosse de la Reine des Fées... je m'en sépare avec un énorme regret. Cette décoration magnifique dans le jardin attire tous les regards...

L'ULTIME VOYAGE D'UN COMBATTANT DE LA VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy) de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Ciska GLACHANT, une amie 18/12/2017 20:08

voir l'en-tête complet



























































































































































Bonsoir Dana,
Je viens tout juste de lire la suite sur ton blog.
Depuis midi je me suis évadée un peu dans le 29ieme marché de la truffe de Rognes, où j'habite. Il faisait beau mais froid à cause du vent. Il y avait un monde fou ! J'ai profité de passer chez mon amie Viviane, puis bu quelques rosés au Cercle, puis encore un tour au marché. Une fois rentrée je me suis endormi sur le canapé. Et voilà que j'ai lu la suite du blog que ce soir.... La photo de Maurice dit beaucoup,

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche