Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2017 6 23 /12 /décembre /2017 09:40
L'ULTIME VOYAGE D'UN COMBATTANT DE LA VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy) de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Dimanche 24 décembre 2017... réveillon de Noël... le cœur malheureux et l'âme en berne...

Je me lève comme je me suis couchée avec le cœur très malheureux... l'envie d'éclater en sanglots refoulée rapidement... la tristesse m'habite depuis si longtemps... mon corps retient un océan de larmes...

Je déjeune rapidement, sans envie, sans énergie... hier je n'ai pas pu me rendre à la Pointe-du-Raz chez mes amis, je n'ai pas pu m'habiller.

Ce matin tout respire le réveillon de Noël et je reste suspendue aux nouvelles de Maurice qui se meurt anesthésié dans une sédation profonde au fond de sa chambre d'hôpital depuis quatorze jours... je n'en peux plus.

Je dois me secouer... aucune envie.

Finalement un coin de soleil apparaît... je décide de sortir pour conjurer ma peine... avec mes roulettes je file en direction de la Pointe-du-Raz. Je passe dire bonjour à Delphine puis je me dirige vers les boutiques de la Pointe... toutes fermées... zut j'aurai bien mangé un petit bout. Je fais demi-tour et je m'arrête chez l'Ami Papier où je m'installe sur la terrasse à l'aide de mes amies.

Je déjeune d'une salade verte, de tranches de saumon sur un lit de pommes de terre vapeur et une boisson de carotte, gingembre, citron et autre légume dont j'ai oublié le nom, excellente boisson revigorante. Le repas se termine par un biscuit de Noël en forme de petit lutin et d'un café. J'achète quelques cartes de Bonne Année.

Je règle ma note et je retourne chez Delphine où Alain me demande des nouvelles de Maurice puis je rentre... je m'installe pour rester devant la télévision... j'appelle les enfants par Skype ainsi je les vois tous... tous réunis, ils se régalent autour de la grande table de Noël...  

L'ULTIME VOYAGE D'UN COMBATTANT DE LA VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy) de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,... L'ULTIME VOYAGE D'UN COMBATTANT DE LA VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy) de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
L'ULTIME VOYAGE D'UN COMBATTANT DE LA VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy) de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,... L'ULTIME VOYAGE D'UN COMBATTANT DE LA VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy) de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Samedi 23 décembre 2017... il s'enfonce...

Le crachin s'est installé pour ces Fêtes de Noël sur la Pointe-du-Raz. Je me suis couchée à vingt-trois heures et je me lève à sept heures trente. Je déjeune rapidement et puis je file à la salle de bains. Je m'habille puis me dirige vers l'ordinateur non sans avoir fait tourné une lessive avant.

Je prends connaissance de mes courriels. Notre Président de l'Union des Écrivains Auvergne-Rhône-Alpes, Jacques Bruyas nous envoie un message urgent... une belle initiative à prendre pour la Nuit de la Lecture du 20 au 21 janvier 2018, j'aimerai follement y participer mais comment savoir où je serai à ce moment là ?...

Je téléphone à l'hôpital... l'infirmière m'indique qu'il paraît très apaisé, enfoncé dans le sommeil... elle me dit aussi qu'il a été changé de lit et de chambre. Je suis satisfaite par cette nouvelle... que Maurice s'en aille doucement, bien traité, bien arrangé dans un lit convenable apaise et console mon âme affligée.

J'appelle aussi Delphine. Avec Alain ils veulent offrir ma saga fantastique à leur fille, mais j'ai un souci, j'ai rangé tous mes livres dans un grand placard à roulettes au fond du garage rempli de cartons... il faut qu'elle vienne m'aider à les prendre car je ne peux pas le faire seule.

Je reçois un coup de fil de ma grande et si chère amie Lucette puis l'âme en peine et le goût à rien je vais faire une sieste de trois heures.

À mon réveil, j'appelle l'hôpital pour avoir des nouvelles. J'obtiens une infirmière qui me répond :

–Votre mari à une bonne réactivité !

–Quoi, comment ? C'est drôlement grave ce que vous me dîtes, avec tout ce qui soule dans ses veines !

–Ben, moi je vous dis ce que me disent les médecins !

–Vous allez le tenir encore longtemps comme ça dans la souffrance ! ! !

–Oh, mais votr mari n'est pas souffrant, madame !

Je raccroche poliment, j'en ai assez entendu... celle-ci elle a l'air de débarquer... que veut dire exactement le mot réactivité ?

Réactivité par rapport à quoi ? Aux produits que l'on lui injecte dans les veines, au bon endormissement... je pense que c'est cela car le contraire serait bien trop grave.

Enfin de toute manière je trouve cet état beaucoup trop long, combien de temps vont-ils le garder dans cet état léthargique ?

L'ULTIME VOYAGE D'UN COMBATTANT DE LA VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy) de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Vendredi 22 décembre 2017... il dort enfoncé dans la sédation...

Je me réveille à cinq heures du matin, me recouche et finalement me lève un quart d'heure plus tard... je pense à lui. Mon esprit est hanté de sa présence et de ces trop longs mois (près de deux ans alité, dont quinze mois grabataire) passés jours et nuits à souffrir de ses douleurs et de ses souffrances intenables...

Je me cale sur l'ordinateur, je n'ai pas chaud avec ma petite robe de chambre, la polaire sèche sur le tancarville. Je jette un coup d'œil sur mes courriels... j'attends Nelly.

Je déjeune seule, pas facile. Elle arrive à huit heures trente, elle me demande des nouvelles de Maurice... puis je file dans la salle de bains, nous n'allons pas traîner.

Nous partons rapidement. Lorsque nous arrivons vers dix heures, évidemment les infirmières vont s'occuper de lui. J'aperçois Suzannah, elle viendra nous avertir, très belle âme cette jolie petite jeune femme...

Nous allons directement au salon. Puis Suzannah revient et nous pouvons rendre visite à mon cher époux qui se meurt lentement. Bien installé dans son lit, les jambes bloquées par un coussin d'appui sur le côté droit, l'oreiller sous sa tête et son bras également bien calé sur un coussin à sa gauche, je suis contente de constater que l'on prend soin de son corps si souffrant.

L'infirmière m'annonce que finalement les médecins lui ont commandé un lit et un matelas à air en 120, ce qui me remplit de gratitude envers eux. Je parle doucement à Maurice, il m'entend. Il me fait voir, en se frottant la jambe, comme il a besoin de pommade... alors Nelly va chercher la crème à la calendula et mes gants rangés dans la salle de bains. Elle me dépose un peu du produit sur ma main gantée et je lui masse toute la jambe droite toujours marquée par les cicatrices dues aux écoulements de ses œdèmes cardiaques, je lui frotte aussi l'arrière de la jambe point d'appui sur le lit... ensuite je passe sur la jambe gauche au pied recroquevillé depuis son opération, à la suite de son sixième érysipèle changement de sa prothèse totale de genou le 25 novembre 2016 à Brest alors que l'on ne pouvait plus lui pratiquer d'anesthésie générale depuis quinze ans, jamais il s'est remis debout.

Il dort profondément et calmement comme une anesthésie avant une opération... je lui donne à boire pour humecter sa bouche et ses lèvres sèches... un médecin passe me voir dans la chambre et nous parlons, cela me plaît.

Elle me confirme qu'il aura un autre lit et il sera changé de chambre afin de pouvoir tourner autour... je connais bien le problème des soins autour d'un grand lit et d'un encombrant et lourd lève-personne qu'il faut pouvoir faire passer sous le lit... mais là, à présent, le lève-personne n'est plus nécessaire pour ses soins.

La toubib reste un bon moment avec moi, pouvoir échanger sur son cas si dur, cela fait du bien au moral. Le médecin des soins palliatifs se trouve dans le service mais je ne vais pas pouvoir l'attendre, Nelly doit rentrer.

J'embrasse Maurice tendrement et le caresse, il le sent. J'ai l'impression qu'il veut me dire quelque chose. Je suis si triste... à quoi cela rime-t-il de le garder ainsi alors que son état est irréversible, qu'il n'y a plus aucun espoir ?... Cette fois, il ne ressuscitera plus !

Nous arrivons à la maison, Céline, l'infirmière m'attend dans sa voiture. Nous parlons de Maurice. Puis Nelly s'en va. L'infirmière termine mes soins et se retire.

Je reste seule dans cette grande maison vide. Je prépare des endives qui traînent depuis quelques jours dans le frigidaire.

Pas très motivée je mange rapidement à treize heures trente devant la télévision. Je regarde un film sans conviction puis à seize heures, je vais m'allonger sur le lit toujours hantée par Maurice... je dors jusqu'à dix-huit heures trente et je dormirai bien encore... mais je me lève... pas envie de souper.

Je file sur l'ordinateur. Je reçois un appel de nos amis Jacqueline et Alain. Gérard m'a appelé dans l'après-midi... mais mes amis ne pensent pas qu'ils doivent m'appeler deux fois de suite... je ne suis pas valide et mes déplacements en fauteuil roulant sont compliqués pour atteindre le téléphone.

L'ULTIME VOYAGE D'UN COMBATTANT DE LA VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy) de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Jeudi 21 décembre 2017... il s'enfonce dans la sédation profonde et continue... anesthésié...

Je me lève à quatre heures et me recouche... impossible de retrouver le sommeil. Une heure plus tard, je me relève... c'est bon, je ne dormirai plus.

Je m'installe sur l'ordinateur, je prends connaissance de mes courriels, puis j'écris ces mots. J'attends l'arrivée de Sylvie... j'ai besoin de quelques courses avant d'aller à l'hôpital.. mais pourrons-nous tout faire ce matin ?... Il faudra que je sois prête dès huit heures.

Sylvie arrive à huit heures quinze et m'annonce qu'elle terminera son service à midi cinquante... chic, on va pouvoir tout faire. Nous partons vers neuf heures... passons à la boulangerie, au magasin, à la pharmacie et filons en direction de l'hôpital.

Nous trouvons Maurice profondément endormi comme pour une anesthésie générale... cependant il a le visage marqué par la souffrance.

Une bonne surprise m'interpelle, au bruit du lit je reconnais le matelas à air... c'est toujours ça, dommage que les soignants n'aient pas songé à lui mettre un lit et un matelas de 120, car il dort toujours en diagonale (cause neurologique) et de ce fait ses jambes plongent dans le vide.

Il se gratte la jambe moins vivement qu'hier, cependant je masse ses deux pauvres jambes martyrisées avec la pommade à la calendula.

Puis il murmure :

–J'ai soif, j'ai soif, j'ai soif...

Je lui donne plusieurs fois quelques gouttes pour humecter sa bouche et ses lèvres sèches. Nous devons regagner le salon, les infirmières vont passer faire sa toilette. Il nous faut attendre une bonne demi-heure, nous guettons la petite lampe qui nous signale lorsque la chambre est vide; personne n'est venu nous chercher comme promis hier.

Bref, nous entrons dans la chambre où Maurice repose au propre, bien arrangé sauf que les soignants ne voient pas qu'il verse toujours à gauche, que l'oreiller doit se pencher de ce côté afin que sa tête n'aille pas se planter dans la barrière métallique, sa tête si fragile après sa double trépanation du cerveau. De plus pareil pour le bras qui s'est coincé dans la barrière et avec la perfusion ce n'est pas ce qu'il y a de mieux.

Une infirmière, celle rencontrée hier à son chevet, très gentille, très ouverte pénètre dans la chambre. Elle me voit une nouvelle fois le masser... je lui explique pour sa position dans le lit, c'est vrai qu'il faut le savoir.

Voici quinze mois qu'il dort ainsi déversé sur le flanc gauche sans pouvoir jamais se lever, ni changer de position... et quinze mois que je suis à son chevet, jour et nuit, courant derrière ses douleurs atroces.

Bon, Maurice change de visage, il semble s'apaiser... quand il dort comme un bébé, je deviens plus sereine, puisse-t-il dormir ainsi jusqu'au bout, mais je crains hélas qu'il passe encore des heures d'un calvaire insoutenable. C'est indigne des êtres humains, c'est ignoble ! Lui qui a une grosse insuffisance respiratoire le voilà condamné à supporter un traitement qui ne peut que l'emmener vers l'étouffement à terme... un animal est mieux traité par les vétérinaires !

J'embrasse Maurice, je lui parle doucement... il veut me dire quelque chose, ses lèvres remuent très lentement, aucun son n'en sort. Nous quittons la pièce... moi à regret.

Nous rentrons à la maison. Sylvie m'aide. Elle dépose sur la table une assiette et des couverts, et comme je n'ai guère l'envie de faire, ni de manger quoi que ce soit, elle m'ouvre un bocal de tête de veau vinaigrette sorti du colis de Noël de ma fille aînée...

Maurice aurait tant apprécié ce colis, tout comme il aurait aimé celui que je viens de recevoir aujourd'hui de mon fils et de ma belle-fille. Bon, je vais avoir des provisions pour tout le mois de janvier ! Là pour l'instant je n'ai pas trop le cœur à déguster.

Sylvie me quitte. Puis épuisée je m'endors devant la télévision. On cogne fort à la porte... la factrice m'apporte le colis de mon fils qu'elle dépose sur la table de la cuisine, je ne me lève pas.

Puis je me rendors en attendant le docteur... surbooké aujourd'hui, il me téléphone pour m'avertir qu'il viendra demain. Du coup, je file au lit car même Alenxandra me fait faux bond. Bien au chaud sous la couette je m'endors profondément.

Céline frappe à la porte, elle vient pour mes soins. Réveillée je m'installe sur l'ordinateur.

Je reçois un appel de ma si chère amie Danyèle, épouse de Michel Courot, mon relecteur. Elle vient aux nouvelles et je suis heureuse d'échanger quelques mots avec elle.

Je m'installe devant la télévision pour suivre le film 'Le Seigneur des Anneaux' trilogie fantastique de John Ronald Tolkien, dont je viens de recevoir le TROPHEE par le CEPAL le 9 et 10 septembre à Thionville.

Je souffre dans tous mes muscles tant j'ai dû me contorsionner pour me relever de ma chute... je reçois un coup de fil, j'éprouve de grandes difficultés car je dois ressortir du fauteuil, le téléphone près de moi est en panne... aussi dois-je me diriger en fauteuil roulant jusqu'à mon bureau... c'est la barbe !

Après la bonne sieste de cet après-midi, je peux suivre le film jusqu'à minuit... ah, si seulement les programmes étaient plus riches d'œuvres fantastique de cette envergure !

J'ai beau bien connaître l'œuvre écrite de Tolkien et le film réalisé par Peter Jackson, je ne m'en lasse pas... et je rêve que mon œuvre littéraire 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' devienne elle aussi un chef d'œuvre au cinéma...

Je vais me coucher, pas une seule seconde ne s'écoule sans que je ne pense à Maurice là-bas acculé à tant de souffrances au fond de son lit d'hôpital...

L'ULTIME VOYAGE D'UN COMBATTANT DE LA VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy) de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Aïcha Vesin-Chérif, auteure, responsable UERA 25/12/2017 10:06

voir l'en-tête complet


























































































Ma chère Dana je te remercie infiniment. Suis très touchée. Toutes mes pensées. Amitié. Aicha

Aïcha Vesin-Chérif, auteure, responsable UERA 25/12/2017 10:04

Mille Mercis. Très touchée par cette fée magique. Douces pensées enrubannées.

Joscelyne et Adrien FAURE 24/12/2017 20:26

J'ai toujours autant de peine en vous lisant, je compatis à votre chagrin , c'est Noël bien sûr ,mais le malheur il y en a beaucoup sur cette terre. Comme me disait un ami qui a perdu sa femme trop jeune . La vie ne mérite pas d'être vécue .
Pour vous apaiser, pensez aux bons moments passés avec votre cher Maurice. Ces souvenirs là, vous réunissent. Ce soir on regarde la télé, car on n'est pas revellions . J'aurais une pensée spéciale pour vous deux ce soir . Je vous embrasse bien tendrement. Je vois que malgré tout, vous êtes entourés de personnes qui vous soutiennent. Recevez mes pensées positives pour vous aider dans ces moments durs à vivre . Je vous embrasse affectueusement tout deux

Josiane HORRENT, amie 24/12/2017 20:04

OH ! merci ma Dana je suis très touchée grosse bise
josiane horrent

Lucette MOLIERE, mon amie 24/12/2017 19:59

Mes pensées volent vers toi en cette veillée de NOËL si douloureuse pour toi qui la passe loin de ton compagnon que tu as jusque là entouré avec tant d'amour. Puissent les anges venir adoucir ta souffrance et faire raccourcir le trop long calvaire de Maurice.
Votre lien est si fort que rien ne pourra le briser. Je t'embrasse fort.
Lucette

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche