Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2018 4 12 /04 /avril /2018 02:06
VOGUES LA OU TE MENERAS TON RËVE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy), de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Mercredi 11 avril 2018... rien ne va plus ! RAS LE BOL !

Je me lève toujours dans le même état... j'entends la pointeuse. Annie est entrée. Elle me trouve sur l'ordinateur. Je vais déjeuner.

Je me prépare, je dois aller à la poste et prendre un peu d'argent. Lorsque je suis prête, Annie m'accompagne jusqu'au garage où elle dépose mes lettres dans la sacoche arrière pendue au fauteuil roulant, elle m'ouvre la porte et le portail. Je file en direction du bourg qui ne se trouve pas à côté, il me faut bien une demi-heure pour y parvenir à 9 km heure.

Lorsque j'arrive, je me dirige dans le local de l'ADMR où sur l'ordre de son chef la secrétaire refuse tout bonnement de venir m'aider au distributeur de billets. Trois personnes se trouvent là et aucune ne va lever le petit doigt pour m'aider. C'est incroyable la lacheté des gens... lorsque les ordres du chef ne sont pas justes nous avons l'impératif devoir moral de les refuser.

Le nazisme nous l'a pourtant bien démontré at appris à nos dépens... si une telle guerre revenait en France nous aurions droit à la même délation, à la même obéissance aux mauvais chefs, nous verrions encore des enfants déportés... etc... etc... d'ailleurs ne le voit-on pas avec les migrants, ces enfants que l'on va arrêter dans les écoles, toute cette violence envers eux, mauvais traitements, racisme et j'en passe ! Vive la France !... C'est facile de produire des moutons, je le comprends lorsque l'on fait du chantage à l'emploi, et toutes sortes d'autres pressions ! Enfin la semaine dernière j'étais allée demander de l'aide que l'on m'a refusée, j'étais venue avec deux chèques, je suis rentrée avec et cette fois-ci je fais de même. Le président instaure un rapport de force entre lui et moi... il fait pression sur moi ! Dois-je trouver là une forme de harcèlement ?

La secrétaire m'a dit tout de go de m'adresser à la mairie où à la poste... mais que je sache la petite postière se trouve seule derrière sa banque et elle ne risque pas d'abandonner son bureau... je vais donc à la mairie où je commence à exposer mon problème, la personne m'envoie l'assistante sociale, pas étonnée par les méthodes de l'ADMR. Elle vient avec moi jusqu'au distributeur d'argent. Je compose mon numéro mais hélas comme la semaine dernière je mélange les chiffres, je tente deux fois et voilà que ma carte est avalée à nouveau. Je ne décolère pas ! J'ai relevé mon code comme une dyslexique en inversant deux chiffres cette fois !

Ras-le-bol, il ne me reste plus qu'à appeler ma banque et de nouveau je vais devoir attendre pendant huit jours ma nouvelle carte et apprendre un nouveau code, c'est la barbe ! Enfin tout cela n'a rien d'étonnant avec le chagrin et les soucis que je traîne depuis le décès de Maurice survenu le 26 décembre, entre son agonie, ses funérailles, la paperasse et les caisses de retraite qui ne savent plus ce qu'elles font ! Tout est fait pour me faire péter les plombs !

Ah, je ne suis pas prête de me retrouver près de mes enfants quand il faut encaisser autant de lenteurs et de mauvaise foi !

Je vais poster mes lettres. Comme d'habitude la jeune postière vient m'ouvrir la porte et son battant, puis elle prend mes lettres dans la sacoche. Du coup je lui achète encore une fois deux carnets de timbres que je règle avec un chèque cette fois-ci, car la dernière fois je lui avais payé en monnaie et du coup je n'en avais plus. Je lui explique ce qui vient de se passer.

Il y a là deux dames offusquées par un tel traitement envers moi qui me déclarent :

Mais on va aller faire un sitting devant l'ADMR !

Cela me fait sourire. L'une d'elle me donne son numéro de téléphone pour la joindre en cas de besoin.

Je lui dis :

Mais vous habitez où, Madame, je ne vais tout de même pas vous déranger de chez vous pour cela ?

Mais elle me donne son numéro et elle me propose alors de me ramener chez moi. Je lui explique que c'est impossible avec ce genre de fauteuil électrique lourd équipé pour la route. Lorsque l'on m'emmène en voiture, généralement les dames prennent mon fauteuil manuel. La chaise électrique pliable qui me permets toute autonomie dans un magasin, dans une galerie marchande malheureusement avec ses 28 kg ne peut pas être soulevée et mise dans un coffre de voiture par une femme, il faut que ce soit un homme.

Bref, je rentre et je retrouve Annie à qui je commente mes mésaventures... puis il est l'heure pour elle de s'en aller.

Je déjeune et comme il fait vraiment très beau, je me décide à aller dire bonjour à mes ami-e-s de la Pointe. Je suis fatiguée, énervée mais tant pis, je vais prendre un bol de vitamine D, cela ne me fera pas de mal.

J'avais laissé le fauteuil au bas de la rampe pour ne pas avoir à refaire le grand tour du garage. Je file chez mes ami-e-s.

Ils m'acceuillent avec leur chaleur et leur gentillesse habituelles. Heureusement qu'ils existent, j'ai une chance inouïe de les avoir dans ma vie !

Ils m'offrent un café et une crêpe et nous discutons. Évidemment je leur narre les problèmes en plus que je rencontre depuis deux semaines de suite... je vais m'installer sur la terrasse pour profiter du soleil.

Mais au bout d'un moment trop vêtue, je suffoque et puis la fatigue reprend le dessus... au bout d'une heure à peine, je dois m'en aller à regret. J'en profite pour m'acheter quelques gourmandises défendues.

Puis je rentre. Je laisse mon fauteuil au bas de la rampe car il est trop large pour entrer dans la maison, je monte et je fais le tour jusqu'au garage pour ouvrir.

Je refais le sens inverse pour venir prendre celui-ci et le garer à l'intérieur. Enfin, je saisis mes béquilles en prenant garde de ne pas tomber. Je referme le garage, je rentre dans la chambre que je ferme à clef et je m'asseids dans ma chaise roulante. Je me déshabille difficilement puis je vais sur le lit. Il est seize heures.

L'infirmière arrive à dix-huit heures qui me trouve au lit. Elle me soigne consciencieusement les pieds. Puis elle me quitte.

Je téléphone à deux amies. Il est tard.

Je soupe et je m'installe devant la télévision... brisée.

VOGUES LA OU TE MENERAS TON RËVE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy), de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

De Mme DL veuve Maurice J.

à Monsieur... Président de l'ADMR...

Monsieur,

Dans le climat délétère que vous avez instauré entre nous, je m'étonne que vous daignez encore m'envoyer vos auxiliaires de vie.

Je vous remercie d'interdire à celles-ci de me venir en aide, notamment l'accompagnement au distributeur de billets, dont je vous rappelle que j'ai signé un contrat le stipulant en début d'année 2018 ! Par trois fois, je me suis présentée au bureau. La 1ère R. est venue à mon secours. La 2ème fois une bénévole particulièrement inapte me l'a refusé, et pour la 3ème V. P. m'a carrément annoncé votre refus d'accompagnement et d'aide au distributeur qui se situe tout à côté. Avec trois personnes à l'intérieur des locaux la chose était aisée.

Or donc, V. m'a indiqué que je pouvais tout aussi bien demander secours à la mairie ou à la poste (sic !). Bref je m'y suis rendue... à la mairie une employée dévouée m'a envoyé vers une assistante sociale pas étonnée des problèmes rencontrés par l'ADMR... et elle m'a accompagné au distributeur.

À la poste, les personnes présentes voulaient aller faire un sitting devant votre bureau. Bref, par deux fois j'étais venue vous porter deux chèques, ce qui prouve ma bonne volonté, mais devant le constat de votre entêtement ou peut-être faut-il y voir du harcèlement, je n'ai pas remis mon enveloppe au secrétariat !

En outre, je vous fais remarquer que vous m'avez fait parvenir un questionnaire sur l'état de satisfaction de votre service... eh bien je dois vous dire tout net que si je suis pleinement satisfaite des personnes qui interviennent auprès de moi avec tant d'abnégation et le souci d'être utile malgré les pressions d'horaires digne du moyen-âge, je ne peux pas en dire autant venant de vous, mais cela ne vous étonnera pas. Je ne vous salue pas.

À Plogoff, le 12 avril 2018, Mme...

VOGUES LA OU TE MENERAS TON RËVE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic Fantasy), de contes et de nouvelles, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche