Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 juillet 2018 2 31 /07 /juillet /2018 17:52
FACE A LA MALADIE INCURABLE / Jean-Marc DUPUIS pour SANTE, NATURE, INNOVATION...

Présence et silence : vos meilleures armes pour réconforter

Chère lectrice, cher lecteur,

Suite à mes lettres sur le Tao et sur Saint-Georges, qui évoquaient le combat contre la maladie, et ce qu’on peut essayer d’en tirer de positif, une fidèle lectrice a réagi vivement :

 

« Vous écrivez qu’on progresse grâce aux épreuves ; mais que faire face à une maladie dégénérative qui finit forcément mal ?? Où est le « progrès » quand on perd chaque jour un peu plus de ses moyens ?? »


C’est en effet l’ultime défi.

Face à la tragédie absolue, qui est la certitude de la souffrance et de la mort, il vaut souvent mieux ne rien dire du tout.

 

Savoir se taire

Le silence face à la douleur, c’est ce qu’enseigne l’histoire de Job, dans l’Ancien Testament.

Job est un homme riche, en bonne santé et heureux. Mais soudain, il perd tout et tombe gravement malade. « Job se grattait ses ulcères avec des tessons de bouteille, et les chiens venaient lécher ses plaies… », est-il écrit.

À l’annonce de ses malheurs accourent ses trois amis.

Quand ils le voient, ils déchirent leurs vêtements, se couvrent la tête de cendres, s’assoient à côté de lui, et se mettent à pleurer. Ils ne diront rien, pendant trois jours et trois nuits, ce qui est la façon la plus profonde d’exprimer leur compassion.

(la suite ci-dessous) 

 

Danger des « bons conseils »

Les choses se gâtent cependant quand ils prennent la parole pour « conseiller » Job.
 

  • L’un d’eux lui explique qu’il a dû faire quelque chose de mal, pour mériter une telle punition.
     
  • L’autre essaye de le réconforter en minimisant les problèmes.
     
  • Le troisième lui promet, contre toute évidence, que bientôt cela ira mieux
     

Job, à juste titre, s’énerve. Il sait qu’il n’a rien fait pour mériter ça. Il sait que ses malheurs sont terribles, qu’il est cruel de les sous-estimer, et aberrant de lui promettre qu’il va s’en sortir alors que tout indique le contraire !

Donner de bons conseils aux personnes qui sont dans le malheur est rarement une bonne idée.

On fait cela pour aider. Mais cela peut facilement donner l’impression qu’on se croit supérieur. « À ta place, voici ce que je ferais… »

On s’efforce de trouver la solution que l’autre n’a pas trouvée. Mais la personne qui nous écoute peut facilement comprendre : « Si j’étais à ta place, je m’en sortirais mieux que toi… » et se sentir encore plus seule et désespérée.

 

« Comme cela doit être dur pour toi… »

S’il faut dire quelque chose, les meilleurs mots à prononcer sont sans doute « Comme cela doit être dur pour toi », « Comme tu dois souffrir », « Quel terrible malheur tu rencontres », « Comme je suis triste de cette situation et comme j’aimerais, moi aussi, que cela aille mieux… ».

On peut aussi faire des gestes comme tenir la main, regarder avec bienveillance, sourire, serrer dans ses bras, appliquer des compresses, humecter les lèvres, offrir quelque chose ou même, quand les conditions le permettent, prodiguer un bon massage. Tout ce qui montre qu’on est là, et que ce que vit l’autre personne est important pour nous. Tout ce qui est un don gratuit qui montre à la personne qu’elle n’est pas seule.

Mais reste la question de l’espoir, si nécessaire pour vivre. Qu’est-il permis d’espérer, quand la maladie ne laisse aucun espoir de guérison ?

Osons dire, même si c’est dur, qu’il nous reste malgré tout la possibilité de continuer à chercher la paix là où elle se trouve, à savoir dans la pureté de notre cœur, qui est le seul domaine où nous puissions décider, indépendamment des contraintes physiques qui nous entourent, de choisir notre chemin.

Bien à vous,

Jean-Marc Dupuis

FACE A LA MALADIE INCURABLE / Jean-Marc DUPUIS pour SANTE, NATURE, INNOVATION...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE MONDE IMAGINAIRE de Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, fée des loups, auteure Fantasy, contes, nouvelles, poète insurrectionnelle (trilogie de prose poétique), lauréate de 76 Prix littéraires
  • : BIOGRAPHIE Dana LANG *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les Terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain pendant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite des Jours', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel', 'Jusqu'au bout du Voyage', 'La Vie comme un Défi', 'Fais-moi Mourir !', 'Le Bouffeur de Vie', 'L'Ultime Voyage d'un Combattant de la Vie', 'Vogue là où te mènera ton Rêve', 'L' Envol les Ailes Brisées',... édité en juin 2019 par Horizon Littéraire Contemporain : un recueil de prose poétique et de pamphlets de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', 'Je vous écris, Frères Humains', 'À l'Aube d'un Jour, Humanité' et un livret de nouvelles 'Poindra le Jour', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. *En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées'  édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '.   *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *De septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 76 distinctions Littéraires  Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 16 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... *En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... *En 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres... *Le 9 et 10 septembre 2017, elle reçoit le TROPHEE John Ronald TOLKIEN pour le 2ème volet de sa trilogie fantastique 'Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' tome 2 'Éloïse et le Commandeur du Temps par le CEPAL à Thionville en Lorraine. Elle reçoit d'autres Prix Littéraires Internationaux et le TROPHEE le LAUZUN de BRONZE remis par Pierre BELLEMARE... *Le 26 décembre 2017, elle perd à Douarnenez son époux bien-aimé à la suite de très grandes souffrances et d'une longue agonie de trois ans. Il sera incinéré à Quimper et ses cendres jetées en mer à 300 mètres de leur habitation. *Année 2018, elle devient membre de Bibliothéca Universalis.           * En février 2018, elle écrit plusieurs contes et nouvelles... qu'elle présente à des concours littéraires... *4 avril 2018, elle reçoit une Mention des Arts et Lettres pour son conte 'L'Œil du Dragon'. *10 août 2018, veuve elle revient s'installer avec sa fille aînée dans les Monts du Haut-Beaujolais où de plus en plus atteinte par sa maladie, elle tente de faire éditer tous ses livres. Quelques uns de ses textes paraissent dans diverses revues et livres. *Le 26 janvier 2019, elle devient membre de l'Académie Littéraire et Historique du Val-de-Saône. *Le 1er juin 2019, elle reçoit trois nouveaux Prix Littéraires Internationaux sur un conte, une nouvelle et une poésie décernés par les Arts et Lettres de France. *Le 29 juin 2019, elle reçoit le TROPHEE d'EXCELLENCE sur son OEUVRE LITTERAIRE et le PRIX d'EXCELLENCE sur son conte MAX, LE PETIT SORCIER en Français et traduit en Roumain par les Editions HORIZON LITTERAIRE CONTEMPORAIN représenté par Noëlle ARNOULT et Daniel DRAGONMIRESCU.
  • Contact

Recherche