Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 11:32



En trois semaines, au moins 1.300 Palestiniens ont été tués, dont 410 enfants et 108 femmes, et plus de 5.300 blessés, selon les services d'urgence de Gaza. Côté israélien, 10 militaires et trois civils sont morts.

C'est avec des théories racistes d'une politique nationaliste qu'Hitler a pu exterminer des millions de juifs jusqu'à "la solution finale" et c'est AVEC les mêmes théories racistes que le gouvernement nationaliste sioniste d'Israël pratique un génocide et des représailles outrancières sur la population palestinienne pis encore que le ghetto de Varsovie !!! LES RELIGIONS n'ont strictement rien à y voir, elles ne sont que prétextes !
LES THEORIES RACISTES ont toujours favorisées l'avènement des pires crimes contre l'Humanité !
Dana LANG, le 18 janvier 2009 


CES ENFANTS QUE L'ON ASSASSINE

Je ne peux plus dormir, là-bas, là-bas ce sont des enfants que l’on assassine

 

Gaza, tel le ghetto de Varsovie, affamée et sans eau, terrorisée, assaillie, pilonnée

Dans une bande de quelques kilomètres carrés, ils sont des milliers à se terrer, ce sont les enfants que l’on assassine

Quels sont ces êtres qui se disent « hommes » et qui enferment une population entière derrière les murs de la honte d’un minuscule territoire pour mieux les massacrés ?

Gaza, sous un déluge de feu et de flammes, dans les cris épouvantés de ses enfants que l’on assassine

Quels sont ces êtres qui se disent « hommes » et qui sans témoins massacrent sans pitié ?

Gaza résiste face à l’occupant qui le chasse sans répit dans le sang de ses enfants que l’on assassine

Quels sont ces êtres qui se disent « hommes civilisés » rien d’autres que de mauvais politiques et des militaires fous soutenus par de grandes puissances qui se donnent les meilleurs prétextes et se dotent de propagandes efficaces pour mieux anéantir des civils, vieillards, hommes, femmes et enfants, et çà, permettez, ce n’est pas la guerre, cela c’est une épuration ethnique !

A Gaza, entendez-vous les cris des êtres déchiquetés, broyés, blessés, brûlés, ce sont toujours les cris des enfants que l’on assassine

A Gaza, ce n’est pas la guerre quand une pluie de tirs de chars, de tirs de bateaux par la mer, de largages de bombes, d’armes américaines nouvelles, tombent chaque jour par centaines sur les hôpitaux, les bâtiments de l’ONU, les réserves de médicaments et de farine,

Gaza affamée, sans eau, enfermée dans ses murs, sans pouvoir passer, fuir ? Mais où aller ?

Quels sont ces êtres qui se disent « hommes » et qui refusent obstinément tous passages aux médecins, aux secours des agonisants et des blessés ?

A Gaza, comme en Irak, comme au Tibet tant que le monde croira aveuglément les agresseurs, ce sont les enfants que l’on assassine

Quels sont ces êtres de sang froid qui se disent  « hommes » et qui reste insensibles à la mort inéluctable des palestiniens martyrisés ?

A Gaza, les terroristes ce ne sont pas eux mais ceux qui tuent telles des bêtes féroces implacables, sans pitié, loin de tous témoins, loin des caméras car là ce sont bien des enfants que l’on assassine

Quels sont ces êtres qui se disent « hommes de paix » et qui se font passer pour des victimes à longueur de temps quand les terroristes ce sont eux qui refusent la paix car ils ne souhaitent que la guerre,

En d’autres temps aussi, ici en France les résistants étaient appelés terroristes, ce mot arrange bien les puissants, les fauteurs de guerre car tranquilles, en toute impunité ce sont les enfants qu’ils assassinent

Il faudra bien qu’une voix s’élève pour dénoncer ces criminels de guerre et les traduire en justice pour « crime contre l’humanité »

Il faudra bien ne pas croire les mots des lâches qui clameront que ce n’était pas vrai, qu’ils n’étaient pas responsables, quand se sont les enfants que l’on assassine

Mais à Gaza, entendez-vous le râle des enfants qui meurent, à Gaza les palestiniens de la Palestine sont morts exterminés !

Quels sont ces « hommes de démocratie » qui crient victoire car enfin la terre de la Palestine est débarrassée de ses palestiniens car enfin cette terre leur appartient ?

Mais une voix, des voix doivent s’élever contre ces monstres, contre ce crime de l’humanité, quand dans notre grande naïveté, nous croyons tous que cela ne peut plus exister, que cela est banni de l’Humanité, ouvrons les yeux sur ces crimes à notre porte !

Quels sont ces hommes qui parlent de la SHOAH et en qui en ont perdu jusqu’au souvenir jusqu’à devenir eux-mêmes d’ignobles « barbares », car les juifs traqués d'autrefois ne sont-ils pas les palestiniens et les iraquiens d'aujourd'hui ? A qui profite le crime ? 

A Gaza, dans la paix des morts, les assaillants danseront et chanteront mais ils devront un jour ou l’autre payer la note de leurs crimes, traduits en justice comme les nazis qu’ils sont car c’est toujours, toujours les enfants que l’on assassine !!!

 

Le 16 janvier 2009,

Dana LANG, livret de prose sixième « Ma vision du monde, la Voix des Fous »  http://www.danalangconteur.com

 


"Quiconque sauve une vie sauve le monde entier" Le Talmud

 



 
J'EN APPELLE AUX JUSTES 
Quelles sont ces mères
qui ont élevé leurs fils
à aimer les armes, à aimer les guerres ?

Quelles sont ces femmes
qui ont aidé les hommes
à embrasser une carrière militaire ?

Quelles sont ces épouses
qui ont encouragé leur mari en politique
hissé sur piédestal qui s'écoute parler ?

Ces hommes assoiffés de pouvoir et d'honneur
mais si loin de leur frère de galère
pour devenir hyènes ou faucons
phoques léopards point besoin de talent !

Quels sont ces puissants corrompus
qui s'agitent sous le masque grimaçant
d'un mot qu'ils nomment DIEU
en signes ostentatoires exposent à tous vents
pour justifier leurs actes de sang ?

Qui se souvient de la BARBARIE NAZIE ?
Moi, du haut de mes montagnes, au fond de mes forêts
je n'oublie pas le combat de mon grand père alsacien
soldat allemand malgré lui sur le front russe mutilé
celui de mon père combattant exemplaire,
déserteur allemand, anti nazi et soldat français engagé volontaire
dans les Forces Françaises Libres en cinq années de guerre
au côté des maghrébins et des sénégalais
et celui de ma mère victime de ces bêtes féroces !

Mais qui se souvient de la barbarie nazie ?
Pas les puissants qui la voulaient cette guerre !
Alors vous avez dit la SHOAH ?
Dès lors vous n'avez aucune excuse pour ces crimes abominables,
ces bombes au phosphore, ces expériences militaires aux armes nouvelles
ces exterminations d'hommes, de femmes, de vieillards et d'enfants,
loin de la presse et des caméras, carte blanche, permis de tuer !
DIEU, VOTRE DIEU vous l'a-t-il ainsi ordonné ?
Les populations civiles seront-elles encore et toujours "les dommages collatéraux"?

Pensez, songez un instant à la lutte héroïque du peuple tibétain
sous le joug et sous le crime infâme,
sous l'occupation chinoise de 55 années
où il se bat SANS ARMES pour la reconnaissance de ses Droits absolus
une cause juste ne peut pas être perdue !

Quand vous chiens féroces osez dans la fureur de vos armes nouvelles
anéantir un peuple qui se bat pour ses Droits élémentaires
vous marquez, hélas, vos âmes à jamais du sceau de l'infâmie, du sceau de l'enfer
Vous poignée de MISERABLES sanguinaires
vous contraignez, dans votre rage,
vos peuples qui le refusent, chair à canon éprise de paix,
sur le champ de bataille,
avec la bouche pleine, empreinte exquise de ce nom DEMOCRATIE
quand vous plongez vos mains dans le sang rouge de vos frères !
Mais qui pourra vous arrêter ?
La honte ? Une tempête, un cyclône ?
Ou la colère des Justes ?

Alors que tous les Justes de ce monde se lèvent
se mettent en marche et brandissent l'étendard arc-en-ciel de la PAIX
qu'ils renversent les despotes, les tyrans sur leur trône,
qu'ils bouleversent ce monde
et chassent sans pitié les fauteurs de guerre
de l'ordre injuste du fric roi
pour remettre enfin ce monde à l'endroit
pour le bien du plus grand nombre !

Peuples des Justes ne vous laissez pas entraîner vers la guerre !
Mobilisez-vous ! Manifestez-vous !

écrit le 13 janvier 2009,
Dana LANG, livret de prose sixième "Ma vision du Monde : La voix des Fous"

 
 PLUS JAMAIS CA !!!

NON ! NON ! PLUS JAMAIS CA ! OU SONT PASSE VOS COEURS D'HOMMES, VOS COEURS DE FEMMES POUR ACCEPTER SANS REAGIR QUE DES ENFANTS MEURENT SOUS VOS YEUX, QUE LE SANG DES ENFANTS INNOCENTS COULENT ! CELA SUFFIT ! LA PAIX EST POSSIBLE ! ARRETEZ LES ! VOUS ETES DES MILLIARDS ILS SONT UNE POIGNEE DE GOUVERNANTS, DE POLITIQUES A SEMER LA MORT ET LA HAINE !
Dana LANG






POUR SIGNER CETTE PETITION CLIQUEZ ICI :

http://www.avaaz.org/fr/gaza_time_for_peace/

TOUS A LA TABLE DES NEGOCIATIONS...LA PAIX, ENFIN LA PAIX POUR LES POPULATIONS CIVILES...CELA SUFFIT !



Stéphane Hessel fustige la France et Israel ...envoyé par 54fiorentino54

Stéphane Frédéric Hessel (né à Berlin le 20 octobre 1917) est un diplomate, ambassadeur et ancien résistant français. Né allemand, il obtient la nationalité française en 1937. Il participa notamment à la rédaction de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme de 1948.
Résistant lors de la Seconde Guerre mondiale, Hessel rejoint le Général de Gaulle en 1941, déporté à Buchenwald et à Dora, camp de concentration dépendant de Buchenwald. Hessel échappe à la pendaison à Dora et s'échappe avec Forest Yeo-Thomas lors d'un transfert vers Bergen-Belsen[1] en échangeant son identité avec Michel Boitel, qui se mourait du typhus.





KOUCHNER et Leila SHAHID (Daniel SHEK): "MOTS CROISES"
PRESSE : Wall Street Journal du 10.01.09
:
L’agression actuelle d’Israël dans la Bande de Gaza ne peut se justifier comme un acte d’ auto-défense. Elle comprend plutôt de sérieuses violations du Droit International, dont des crimes de guerre. Les dirigeants politiques et militaires israéliens de haut rang pourraient avoir à rendre personnellement des comptes pour leurs infractions, et ils pourraient être poursuivis devant un tribunal international... concernant de graves crimes internationaux. Les combattants du Hamas ont également violé les lois de la guerre, mais leurs méfaits ne justifient pas les actes d’Israël.(...)

Israël n’a pas souffert d’une "attaque armée" juste avant son bombardement de la Bande de Gaza. Depuis le lancement de roquettes en Israël en 2002, le Hamas et d’autres groupes Palestiniens ont lancé des milliers de roquettes et d’obus de mortier en Israël, provoquant environ 24 morts israéliens et une grande frayeur. En tant qu’attaques indiscriminées contre des civils, c’étaient des crimes de guerre. Pendant environ la même période, les forces israéliennes ont tué 2700 Palestiniens dans Gaza par des assassinats ciblés, des bombardements aériens, des raids etc... selon le groupe de défense des droits de l’homme israélien B’Tselem.

Israël a alors violé la trêve le 4 Novembre, menant un raid dans la Bande de Gaza et tuant 1 Palestinien. Le Hamas a lancé des roquettes en représailles. Israël a alors tué 5 Palestiniens de plus. Les jours suivants, le Hamas a continué de lancer des roquettes, pourtant aucun israélien n’est mort. Israël ne peut pas affirmé être dans une situation d’auto défense contre cette escalade, car elle a été provoquée par la propre violation de la Trêve par Israël.

Une attaque armée qui n’est pas justifiée comme acte d’auto défense est une guerre d’agression.

Israël a aussi failli à ses obligations en ne faisant pas adéquatement la différence entre des cibles militaires et non militaires.


Cette vidéo est le témoignage d’un enfant, Louay Soubh de Beit Lahya dans la bande de Gaza qui a perdu ses yeux suite à un bombardement israélien.

Les médecins ont trouvé étrange que de telles blessures soient consécutives à un bombardement. Ils penchent plutôt vers une attaque chimique avec des bombes non conventionnels nouvelles.

Témoignage :

Le journaliste : Bonjour Louay

Louay (l’enfant) : Bonjour Monsieur,

Le journaliste : raconte nous ce qui t’es arrivé

Louay (l’enfant) : C’était au moment de la trêve des trois heures, on nous a dit que les soldats israéliens sont partis, alors nous sommes retournés à notre maison pour chercher à manger et à boire, puis avons quitté la maison. Mon père est retourné seul à la maison pour chercher d’autres affaires que nous avons oubliées et je l’ai attendu dehors avec mes deux cousins.
A ce moment là les soldats nous ont bombardés .

Silence de l’enfant

Louay : et tu vois le résultat.

Un autre silence de l’enfant

Louay : merci à vous.



SOURCE REUTER Interview

 Abdel Rahman Ghandour, porte-parole de l’Unicef, revient, depuis Gaza, sur la situation des enfants dans le conflit à l’occasion de la présentation du rapport annuel de l’agence onusienne.

Des enfants palestiniens dans une école gérée par l'ONU à Jabalya dans le nord de la bande de Gaza, ce mercredi. (REUTERS)

Quelles sont les particularités de ce conflit pour les enfants ?

C’est une situation unique : les enfants n’ont nulle part où aller. Dans toutes les crises humanitaires que nous avons connues ces dernières décennies, les premières images que nous avons vues étaient celles de populations qui fuyaient, mais Gaza est une enclave, tout est fermé.
La population vit une situation insupportable physiquement et mentalement. L’aide humanitaire est largement insuffisante par rapport à ses énormes besoins. La densité de la bande de Gaza, qui figure parmi les plus fortes au monde, et la population très jeune qu’elle abrite (56% des habitants sont des enfants, ndlr) ne font qu’empirer les choses.

Combien d’enfants ont été victimes de la guerre depuis le 27 décembre ?

A l’heure actuelle, les enfants représentent un tiers des 1070 victimes des attaques israéliennes, et on compte environ 1500 blessés. C’est un bilan très lourd qui s’explique par le fait que les enfants subissent directement toutes les souffrances infligées à Gaza tout en étant plus vulnérables : il est plus difficile de les amener à l’hôpital lorsqu’ils sont touchés, plus difficile de les soigner. L’état des femmes enceintes est aussi très inquiétant, les maternités sont complètement submergées. Les femmes qui étaient suivies ne le sont plus, et nous sommes maintenant témoins d’accouchements spontanés et impromptus dans les maisons, dans des conditions déplorables.

Quelles seront les séquelles d’un tel conflit?

Le pire, ce sont les dégâts moraux subis par les enfants qui perdent jour après jour parents, amis, frères et sœurs. Personne ne peut imaginer l’immensité du traumatisme enduré, notamment à cause de la rupture du cocon familial et du tissu social. On retrouve parfois des bambins accrochés aux corps de leurs parents, plusieurs jours après leur mort, tellement choqués qu’ils ne peuvent plus parler. Les fondamentaux familiaux sont détruits, les enfants n’ont plus aucun recours.
Par ailleurs, le système scolaire est en train de s’effondrer tout autant que le système de santé: les écoles et les universités sont détruites, les enfants auraient dû avoir leur rentrée scolaire le 17 janvier, ce qui sera évidemment impossible. L’Unicef tente de distribuer du matériel scolaire pour continuer leur apprentissage et les garder au maximum dans un contexte normal, alors que le taux de réussite au baccalauréat ne dépasse pas les 50% dans la bande de Gaza.




BELLACIAO CLIQUEZ LA : 
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article77035



     LA PAIX, LA PAIX, LA PAIX :


Paroles / Traduction (c'est mieux en Corse) :

Sò tistimoniu di a disgrazia | Je suis témoin du malheur
L’omu chì strazia u so campà |De l'homme qui peine pour juste survivre
Sò tistimoniu ma di chì fedi | Je suis le témoin mais de quelle foi ?
L’omu chì credi à lu vultà | De l’homme qui croit en son retour

Sò tistimoniu d’issi ziteddi | Je suis le témoin de ces enfants
À issi maceddi, stranu spirà | Que l’on massacre, etrange espoir
Sò tistimoniu d’issi distini | Je suis le témoin de ces destins
Trà li ruini di Ramallà | Parmi les ruines de Ramallah

Refrain-Ripigliu :
Sò tistimoniu eppo’ guerrieru | Je suis le témoin et le guerrier
Sò impauritu è ancu fieru | Je suis effrayé, mais fier aussi
Sò un zitellu vechju dighjà | Je suis un vieil enfant déjà
Di Palistina di libertà | De Palestine et de Liberté

Sò tistimoniu ch’un fiumu anticu | Je suis le témoin d'un fleuve ancien
Scrivi in lu vicu d’ùn duvintà | Qui trace un sillon sans avenir
Sò tistimoniu trà stedda è luna | Je suis le témoin entre l’Etoile et le Croissant
Scioddu a funa par ùn cripà | Je brise ces liens pour ne pas mourir

Sò tistimoniu di quantu mammi |
Trà pienti è chjami à vindicà |
Sò tistimoniu è chì camina |
Natu in Gennina ma par chì fà ? |

Refrain | Ripigliu

Sò tistimoniu di paci finta |
Par fà l’avvinta d’un solu andà |
Sò tistimoniu di sangu eternu |
Natu in st’infernu dittu Gazà |

  

CELA SUFFIT DES VICTIMES CIVILES
DES ENFANTS FRACASSES, BLESSES, TUES !

SIGNEZ ET FAITES SIGNEZ LA PETITION AVAAZ :

    CLIQUEZ ICI :
     http://www.avaaz.org/fr/gaza_time_for_peace/

   


Le boycottage des produits d’Israël et des compagnies qui soutiennent l’entité sioniste est un moyen pacifique d’exercer une pression internationale sur l’État raciste d’Israël en suivant l’exemple du boycottage réussi contre l’apartheid de l’Afrique du Sud également raciste





Partager cet article

Repost 0
Published by LA FONTAINE AUX FEES (DANA LANG) - dans VOUS AVEZ DIT : LES DROITS DE L'HOMME
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 57 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 57 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 57 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'...
  • Contact

Recherche

Articles Récents