Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 01:05




 
1 - Symboles et traditions                                          

 

Traditionnellement en Alsace, la veille de Noël était consacrée à Adam et Eve. Le sapin, seul arbre vert en décembre, symbolisait l’arbre du fruit défendu. On le recouvrait alors de pommes - le péché originel- et d’hosties - la rédemption.

La coutume de l’arbre de Noël se propagea à une grande partie de l’Alsace sous l’influence du protestantisme, avant de gagner les pays germaniques.

Déjà, au XIV° et au XV° siècles, des archives communales mentionnaient le droit  pour les habitants de couper un sapin dans la forêt communale en période de Noël. Après 1500, la comptabilité de certaines corporations atteste l’achat d’un sapin et de décorations destinées expressément à la célébration de Noël.

L’ornementation du sapin a évolué au fil du temps. Aux pommes et hosties s’ajoutèrent fleurs en papier, bougies - symboles de la lumière du christ – friandises, jouets, boules de verres pour arriver aux sapins aux styles extravagants que nous connaissons.

Sous Napoléon, l’Alsace était la seule province française à célébrer Noël en décorant ses maisons de sapins.

 


« En Alsace, il n’y a pas de famille si pauvre qu’elle soit, qui n’ait son arbre de Noël ».

 

Le roi Louis Philippe a été le premier à introduire l’arbre de Noël alsacien à Paris. Il faudra attendre la guerre de 1870 et l’immigration des alsaciens pour que la coutume se transmette à la France puis au monde entier.

 

Quand un alsacien émigre, il emporte la coutume héréditaire dans ses pénates. On l’a retrouvée dans les placers boueux de Californie, dans le sable du Sahara, dans les tranchées de Sébastopol, si bien qu’on a pu dire :

 

Là où est une famille alsacienne, là est un arbre de Noël. »

(E.SEINGUERLET - Histoire de Strasbourg – 1876)

 

 

2 - L’ARBRE SUSPENDU

                           

Plusieurs gravures anciennes nous montrent un arbre de Noël suspendu au plafond comme devaient l’être primitivement les branches de sapin.

 

3 - L’ARBRE SYMBOLIQUE                                      

 

En tant qu’arbre, le sapin de Noël est symbole de régénération, distributeur de fruits. En tant qu’arbre à feuilles persistantes, il est promesse d’un printemps futur, toujours vert et vivant malgré la rigueur des temps.

 

4 - LE PREMIER SAPIN DECORE      

 

En 1597, les comptes de la ville de TURCKHEIM mentionnent l’achat de décorations de Noël : pommes, hosties, papier peint et fils. Le papier peint servait probablement à la confection de roses en papier, symboles de la fidélité et de l’amour de Dieu pour les hommes. La croyance populaire voulait que certains arbres refleurissent pendant la nuit sainte.

 

5 - LE SAPIN EN 1605                                                                      

A Strasbourg en 1605, le Weinachtsbaum apparaît dans les écrits d’un voyageur resté anonyme : ‘’A Noël, on érige des sapins à Strasbourg,

dans les Stuben, on y accroche des roses en papier multicolore découpé, des pommes, des oublies, des fils d’or, des sucreries’’

 

6 – L’arbre richement décoré

 

Symbole de vitalité, de fécondité et d’abondance, l’arbre va se couvrir de bonnes et belles choses : fruits, noix, gâteaux, bonbons, cadeaux, poupées, jouets,…

 

7 - LUMIERES DE NOEL      

 

Ce n’est qu’en 1785 que les bougies sont mentionnées comme éléments décoratifs dans une description faite par la baronne d’OBERKIRCH :

« Le grand jour arrive, on prépare dans chaque maison le tannen, le sapin couvert de bougies et de bonbons avec une grande illumination… »

 

8 - LE SAPIN DECORE DE BOULES            

 

A l’origine, les sapins de Noël étaient décorés avec des pommes. D’après une légende, en 1858, une grande sécheresse priva les Vosges du Nord et la Moselle de pommes et de fruits en général. C’est alors qu’un souffleur de verre de Goetzenbruck, dans l’Est mosellan, essaya de trouver une solution en soufflant des boules en verre.

 

                       

9 - L’ARBRE SUR LA FONTAINE

 

Durant la nuit de la Saint-Sylvestre, au tournant du siècle dans les villages francophones des Vosges, les jeunes filles se rassemblaient à la fontaine où elles allaient puiser de l’eau et y plantaient un petit sapin. Dans la journée du lendemain, elles le décoraient de rubans, de coquilles d’œufs et autres fanfreluches. La nuit tombante les surprenait à danser.

 

 

10 - L’ARBRE DE NOËL A L’ECOLE

 

A partir de 1871, l’administration allemande introduit la scolarité obligatoire et impose même la coutume de l’arbre de Noël, présenté comme authentiquement germanique.

 

Avant cette date, les archives mentionnent pourtant maintes fêtes de Noël scolaires, dans les milieux protestants surtout.

 

11 - LE SAPIN COMMERCIAL

                  

Dans les années 1930, l’arbre de Noël fait son apparition sur les places publiques, aux carrefours, devant les magasins.

 

Depuis la guerre de 40-45, il est devenu un élément incontournable dans la décoration des commerces et l’illumination des centres villes pendant le mois de décembre.


Partager cet article

Repost 0
Published by LA FONTAINE AUX FEES (DANA LANG) - dans ENCHANTEMENT FÊTES DU MONDE
commenter cet article

commentaires

Sylvie A. 10/11/2009 07:17


Bonjour Dana,
Je sais, je m'en excuse, je ne viens plus très souvent sur ton blog,
mais, je sais que tu sais et comprends mes raisons.
Mais là, je suis tellement contente pour toi.
Enfin, un livre va être éditer (j'en ai commandé un chez Momo)
j'espère que sachant que c'est un tirage limité, j'aurai la chance d'en avoir un
avec une belle dédicasse.
En tout cas je me dis et je préfère le penser, que d'autres, beaucoup d'autres livre vont eux aussi être éditer
c'est avec le bonheur, l'espérance au coeur et un sourire au lèvre que je vais te laisser là.
À toi qui est dans mon coeur,
je fais plein de gros bisous
Sylvie A.


Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents