Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 19:28
LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Dimanche 24 juin 2017... nuit infernale jusqu'au matin... je suis zombie, je n'en peux plus...

 

Toute la nuit il va crier et se plaindre. Je vais devoir me lever sans cesse depuis une heure du matin où il souffre le martyr avec ses deux jambes... l'infirmier l'a très mal installé dans son lit, ses pieds et ses jambes coincent dans les ferrailles du lit et la sonde s'emmêle dans ses chevilles. Il faut dire qu'il se retrouve toujours couché à l'oblique, son corps en travers du lit, problème neurologique.

Je retourne au lit mais j'ai si mal dans tout le corps que je ne parviens pas à trouver le sommeil... il m'appelle et crie à trois heures et je vais tourner dans la maison ainsi jusqu'à huit heures l'arrivée de l'infirmier... quelle catastrophe... je dors debout et pourtant il va falloir faire face à tout... lui apporter son déjeuner, ses boissons, le masser comme je l'ai fait toute la nuit - tentant vainement de le sortir de cette situation inconfortable, mais il ne bouge pas, ne se tourne pas seul - aller me préparer dans la salle de bains... étendre et faire tourner le linge... faire le repas... le servir, le faire manger, balayer en fauteuil... je ne tiens pas debout, je souffre affreusement de mes jambes et surtout sous les pieds et ma plaie sous le pied droit m'envoie des douleurs lancinantes...

J'appelle Pierre pour que son épouse me dépanne de Metformine car les infirmiers m'ont oubliée à la pharmacie et me voilà sans mon remède.

Bref, la journée s'écoule quand même. Lorsque je finis par m'allonger dans le fauteuil releveur il est quinze heures trente... où je vais au lit. Pierre arrive avec les comprimés je lui dis de les poser sur la table... au bout d'une heure Maurice crie de douleurs et je obligée de venir le soulager. Puis je m'allonge sur le fauteuil releveur et je m'endors jusqu'à l'arrivée de l'infirmier à dix-huit heures dix, non sans que Maurice m'ait encore dérangée deux fois où j'ai dû me forcer car en pleine crise d'asthénie.

Le soir vient, la nuit tombe vite... nous n'avons plus de poules.

LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Vendredi 22 septembre 2017... mauvaise nuit... douleurs...

La nuit s'avère très douloureuse pour lui comme moi. Je le soulage avec ses deux comprimés de 10 mg de morphine... j'ai si mal que je ne parviens pas à dormir moi aussi... c'est trop dur !

Au matin je suis profondément endormie. J'ai entendu passer l'infirmier et soudain le bonjour tonitruant de Nelly me réveille d'un coup. Je souffre comme chaque jour, chaque nuit...

Nelly a fait déjeuner Maurice et m'a préparé le mien qu'elle porte à côté de Maurice. Nous discutons un moment. Puis je file à la salle de bains pour m'habiller.

Nelly m'aide à chausser mon corset. Je lui demande de le serrer et cela me fait du bien... le seul anti-douleur pour moi... bloquer les membres ou le corps, les cervicales.

Nelly vaque aux occupations quotidiennes puis nous faisons des cartons. Nous emballons les décorations posées sur les bibliothèques. Pierre arrive qui vient chercher les poules. La Diva et la Petite noire ont disparues en le voyant débouler avec Nelly dans le poulailler. L'infirmier arrive lui aussi. Pour le premier jour c'est un peu la pagaille.

Nelly relève la boîte où je découvre que je suis de nouveau lauréate, après le 1er Prix de Poésie Libre du Concours Artistique décerné par Millén'Arts Défis reçu le 6 septembre 2017, le 4ème Prix du Conte et le 8ème Prix de la Nouvelle décerné par les Poésiades de Moulins. La cérémonie de Remise des Prix se fera le samedi 21 octobre 2017.

Nelly s'en va. L'infirmier nous quitte. Nous pouvons déjeuner. Maurice souffre le martyr tout l'après-midi. Il a des douleurs prostatiques, des bouffées de chaleur où il me demande, comme hier après-midi, les ventilateurs poussés au maximum et du courant d'air dans la maison. Je gèle, il a trop chaud, il étouffe. Il prend des maux de tête. La morphine donnée à treize heures ne sert pas à grand chose... à dix-huit heures je lui donne un doliprane 1000 face aux douleurs de la tête... c'est insensé !

Je file prendre un café chez mon amie Éliane. Lorsque je rentre l'infirmier est de retour. Je lis mes courriels. Puis nous dînons. La soirée demeure agitée, tordu de douleurs d'estomac et je n'ai aucun Pariet sous la main, vu que c'est l'infirmière qui conserve les remèdes... ensuite maux de tête et la nuit va s'avancer vers une catastrophe...

LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Jeudi 21 septembre 2017... douleurs... douleurs... et re douleurs...

 

La nuit sera agitée... je lui donne 10 mg de morphine et un doliprane 1000 à vingt-trois heures et j'attends qu'il se calme... puis rebelote à trois heures où je ne peux le calmer qu'avec un doliprane mille à deux heures d'intervalle... avec peu de résultat. Je me lève cinq fois et je me recouche juste avant le passage de l'infirmière.

Je m'endors profondément et je n'entends pas Sylvie pénétrer dans la maison, seul le bruit des casseroles dans la cuisine me réveille. Elle a déjà préparé et donné le déjeuner de Maurice et fait le mien. Je me lève avec des maux épouvantables... dos, reins, jambes, pieds, bras...

Je demande à Sylvie d'emporter le plateau vers Maurice et de prendre une tasse afin que nous causions avec Maurice... ainsi il se trouve moins seul. Sylvie vaque aux occupations habituelles et je n'ai aucun courage pour continuer les cartons. Je demeure sur l'ordinateur où je reçois de belles photos de notre arrière-petit-fils, Malo né le 16 septembre... un pur bonheur.

L'infirmière vient faire les soins de Maurice. Sylvie se retire. L'infirmière nous quitte à douze heures quarante et je donne son repas à Maurice... pâtes aux épinards, yaourts, prunes. Le médecin déboule dans la maison. Nous faisons un tour des problèmes rencontrés par Maurice et nous parlons beaucoup de la douleur... nous aider c'est aussi donner les calmants nécessaires et efficaces contre la douleur. Nous revenons au trois comprimés de 10 mg de morphine pour l'apaiser avec une fiche de suivi pour voir les atteintes douloureuses à tels et tels endroits.

L'après-midi se déroule comme un cauchemar... Maurice ne cesse de m'appeler pour une chose ou une autre... le masser trois fois... mettre le ventilateur, l'arrêter... le remettre... le baisser... le lever... élever la pression d'oxygène... la descendre... le découvrir... maux de tête... à boire... etc... etc... besoin d'être changer... on attend l'infirmière qui, dès qu'elle arrive pratique tout ce qui est nécessaire pour son confort.
Lorsqu'elle s'en va, je passe à table à côté de son lit. J'amène un taboulé dans des bols et le reste saucisson, roquefort et fruits... nous tapons le casse-croûte.

Il s'endort enfin apaisé vers vingt heures trente. Lui qui voulait rester éveillé devant la télévision le voici endormi pour de bon... les comprimés du soir et la fatigue l'ont vaincus... espérons que la nuit sera meilleure que les dernières.

À présent, il fait nuit à vingt et une heure. Aujourd'hui il a fait un grand soleil malgré la fraîcheur. La Diva se promène toujours, elle a entraîné dans son sillage une plus petite poule noire qui divague elle aussi depuis trois jours.

LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Mercredi 20 septembre 2017... douleurs... douleurs... douleurs intenables...

 

Maurice crie à une heure... je viens tout juste de m'endormir. Il est très douloureux et cela va durer jusqu'à deux heures trente le temps que 10 mg de morphine et un doliprane 1000 finissent par l'apaiser. Je peux retourner au lit, je m'étais installée dans le fauteuil.

Finalement il dort jusqu'à sept heures où l'infirmière le réveille avec son remplaçant... je l'entends parler. Je dors profondément lorsque Annie franchit le pas de la porte. Nous parlons beaucoup cependant qu'elle prépare le déjeuner. Je prends mon café, ensuite je vais à la salle de bains. Je lui dis que j'aimerai qu'elle m'emmène voir nos biquettes et j'en profiterai pour poster mon courrier et faire quelques emplettes qui m manquent. Dès que nous sommes prêtes, nous partons. L'infirmière ne saurait tarder.

Annie me conduit à la poste d'abord, puis jusque devant un très grand pré fermé tout au bout duquel se trouve une barrière. Elle clos un autre pré dans le lointain où se trouve aussi un plan d'eau. Je ne verrai pas les petites chèvres, ni les oies si heureuses de s'ébattre... mais je sais qu'elles évoluent dans une atmosphère paisible. Nous nous éloignons pour aller dans le magasin à quelques kilomètres de là. Nous rentrons à la maison... l'infirmière et son remplaçant sont là. Maurice recommence à souffrir de sa jambe gauche. Ensuite nous déjeunons d'une tourte aux coquilles Saint-Jacques... mais le repas ne l'apaise pas. Tout au contraire il commence à crier de douleur et je ne sais plus quoi faire... je lui place une poche de glace sur son genou (jambe opérée le 25 novembre 2016) et lui donne un double doliprane... je ne sais pas si l'infirmière lui a donner ses 10 mg de morphine... je crains que non. Je lui téléphone et j'appelle le médecin. Il n'est pas là le mercredi mais une stagiaire va venir même si le médecin ne vient en visite que demain. La remplaçante arrive et lui administre un calmant sous la langue... rien de tous ces remèdes ne parviennent à le calmer... je suis en rogne et Maurice dans un sale état.

Il va continuer à se plaindre méchamment jusque vers vingt deux heures... puis il finit par s'endormir... je ne vais pas tarder à regagner mon lit.

LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Mardi 19 septembre 2017... réveillée toutes les heures... douleurs... souffrances... douleurs...

 

Je me couche à vingt-deux heures trente... il va me réveiller chaque heure de la nuit... je n'en peux plus.

L'infirmière passe lui faire avaler ses cachets, je l'entends, je viens tout juste de me recoucher... il me rappelle encore à sept heures quarante... du coup, je me lève... je traîne comme un zombie.

Véronique frappe et entre... elle me trouve à la cuisine à tourner en rond... pour préparer le déjeuner. Elle lui porte ses tartines et son cacao. Je déjeune et je file à la salle de bains. Véronique vaque à ses occupations. Il y a de quoi faire...

Je demeure un peu sur l'ordinateur... mais Maurice m'appelle, il souffre trop, je dois lui retirer ses selles... ce qui est très difficile pour moi et pour lui qui ne peut pas se tourner sur le côté. Et, je ne peux pas me servir du lève-malade. Je fais ce que je peux, et comme d'habitude je m'y reprends à six ou dix fois. Ce n'est drôle ni pour l'un, ni pour l'autre.

L'infirmière arrive une heure trente plus tard et elle fait sa toilette complète. Il se sent nettement mieux. Lorsqu'elle nous quitte nous déjeunons.

L'après-midi se passe très mal... Maurice est très douloureux. Il souffre énormément de sa jambe gauche, celle qui a été opérée contre mon avis et dont les médecins ont relevé cela comme un challenge !

Maurice souffre et j'appelle l'infirmière et le médecin qui appelle l'infirmière. Résultat des courses le médecin retire 10 mg de morphine la nuit... à moi de me débrouiller avec sa douleur ! Heureusement que les 10 mg de morphine doivent venir toutes les quatre heures pour le soulager !

Que l'on vienne pas me raconter qu'il faut soulager Maurice lorsque l'on fait tout le contraire.

Tout cela me contrarie et je peine à m'endormir...

LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Lundi 18 septembre 2017... toujours les mêmes nuits, les mêmes jours...

 

La nuit a été conforme à toutes les autres... il m'a appelé trois fois. Sur le matin je dormais fort et l'infirmière tapotait à la porte, j'étais en plein rêve lorsque j'ai réalisé que c'était la vérité, on cognait bel et bien à la porte. J'ai ouvert, je me suis recouchée, et Nathalie nous a réveillés.

Nous avons déjeuné et je suis allée dans la salle de bains. Puis nous avons filé en direction du discount pour prendre quelques victuailles nécessaires pour Maurice, j'ai cependant oublié un peu de fruits et l'huile d'olives.

Nous rentrons, nous rangeons et l'infirmière arrive. Elle entreprend la grande toilette de Maurice. Nathalie aide pour la pose des sangles. Ensuite Céline l' installe à l'aide du lève-malade dans le fauteuil releveur. Je prépare le repas et je porte une salade de tomates à l'avocat cependant que les lasagnes chauffent dans le four. Ensuite vient un yaourt et une poire.

Céline m'aide au service, ce qui me fait le plus grand bien et elle mange avec nous... cela permet à Maurice de rester ainsi une heure dans le fauteuil. Ce passage au fauteuil permet un immense soulagement à sa peau et à son dos.

Après son départ, Maurice dort tout l'après-midi. Je me repose mais je ne parviens pas à faire une sieste.

La soirée se termine comme tous les soirs... Maurice s'endort.

LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 17:58
PRIX LITTERAIRES INTERNATIONAUX 2016-2017 / décernés à Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

PRIX LITTÉRAIRES 2016-2017 / ANNONCE Dana LANG

 

APRÈS les :

 

-Trophée John Ronald TOLKIEN, décerné par le CEPAL, cérémonie de remise des Prix le 9 et 10 septembre 2017 à Thionville (57).

 

-1er Prix Denise BOIZOT, décerné par le 10ème Prix Littéraire International 'Les Cordées', cérémonie de Remise des Prix le 7 octobre 2017, restaurant chez Enzo (18) LE GUÉTIN-CUFFY.

 

-1er Prix Littéraire et Artistique de poésie libre décerné par Millén'Arts Défis.

 

VOICI les :

 

-Lauréate du 8ème Prix de la Nouvelle et -Lauréate du 4ème Prix du Conte,

décernés par Le 16ème Prix de la Francophonie 'POÉSIADES DE MOULINS' par les Poètes et Artistes du Bourbonnais. Cérémonie de Remise des Prix à Moulins, le samedi 21 octobre 2017. 

 

Ce qui porte son palmarès à 59 Trophées, Mérites, Médailles, Prix Littéraires Internationaux...

PRIX LITTERAIRES INTERNATIONAUX 2016-2017 / décernés à Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans PRIX DECERNES
commenter cet article
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 19:25
Un petit Malo nous est né... trop beau !

Un petit Malo nous est né... trop beau !

Dimanche 17 septembre 2017... désorienté, demandeur de soins et de présence sans répit... une photo de bébé, Malo...

 

Il dort mais il m'appelle souvent, il a très soif, douloureux. La journée sera de même. Ce matin après le déjeuner pris ensemble, je me mets en cuisine pour la dernière fois car je me suis lancée dans une galère infernale, fabriquer un couscous... malheur !... Mais quelle idée saugrenue ! Je bataille dix fois trop... je ne peux plus me servir de mes mains, je ne peux plus lever les bras, je ne tiens rien, ni la force, tout tombe que je dois ramasser dans une immense fatigue sans compter la douleur... non impossible. Et Maurice qui me réclame à tout bout de champ... ah, je n'en peux plus ! L'infirmière arrive et je suis là toujours à me battre avec les légumes, les casseroles, je fais tomber un couvercle en verre entre la cuisinière et le mur que je ne parviens pas à récupérer... des légumes... des couverts... des couteaux... tout y passe. Je m'énerve.

Lorsque l'infirmière s'en va, je file à la salle de bains m'habiller... cela permettra de cuire les carottes introduites en dernier. Lorsque je sors il est treize heures. Je prépare les bols, plus pratiques pour Maurice et aussi sur la petite table. J'emmène un plat de légumes, la viande à côté, la sauce pimentée, les bols de couscous... je fais plusieurs voyages et je me brûle comme souvent.

L'après-midi je suis ko. Maurice a trop chaud et me demande de faire des courants d'air, de mettre les ventilateurs. Je m'allonge sur le fauteuil releveur, j'ai une crise d'asthénie... je ne peux plus bouger même pas pour me couvrir car je suis gelée. Maurice regarde la télévision. Sur le soir il me demande d'aller voir dehors il y a des fringues de pendues... je lui dis qu'il dit des sottises mais il se fâche... il dit qu'il doit garer la voiture... il continue ses confusions comme chaque jour, du matin au soir. Bon, mais pour la naissance de Malo, notre arrière petit-fils il semble être là. Je tire sur papier photo, la photo envoyée par Aurélie, notre petite-fille et il est très content de le voir ainsi.

La journée s'achève sur un bon ensoleillement. Notre poule, La Diva refait sa comédie depuis que les chèvres sont parties, elle m'attend devant la porte jusqu'au soir où elle sait que je viendrai avec de la nourriture et là, elle accepte de rentrer et va se coucher.

LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
LE BOUFFEUR DE VIE (carnets journaliers) / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
Louka a sa naissance...
Louka a sa naissance...
Louka a sa naissance...

Louka a sa naissance...

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans CARNETS JOURNALIERS
commenter cet article
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 19:51
LE BOUFFEUR DE VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Samedi 16 septembre 2017... les 15 ans d'Elsa, notre petite-fille et la naissance de Malo, notre deuxième arrière-petit-fils...

 

Il a dormi puis à une heure trente il est pris de violents maux de tête... je lui donne son calmant et il s'endort jusqu'à sept heures au moment où arrive Céline pour lui faire avaler ses comprimés.

Il me sonne vers huit heures et je prépare les déjeuners... je mange près de lui. Puis je vaque à mes occupations. Je fais tourner trois lessives et les étends. Ensuite je m'installe sur l'ordinateur où je prépare un concours. Ce matin je n'ai pas de cuisine à préparer... nous avons les restes du repas d'hier... demain, je me lancerai dans un couscous. L'infirmière passe à onze heures trente pour la toilette, le change, le bien-être de Maurice.

L'après-midi demeure calme. Maurice dort. Je travaille sur l'ordinateur. Ma petite-fille m'appelle de l'hôpital. Elle vient de donner naissance à son deuxième fils, Malo. Nous sommes tous super heureux. Ma fille aînée descendue du Larzac va voir sa nièce à l'hôpital avec sa sœur, maman de Mélissa, Elsa ma petite-fille et Aurélie, la deuxième maman. Nul doute que Naïli, Maryne, Yvan et Sandrine vont se rendre auprès d'elle et de son bébé demain. Maurice apprend la nouvelle avec bonheur, dommage nous ne sommes pas encore là-bas... mais ça ne saurait tarder, nous l'espérons. Voir grandir ces deux petits vont nous combler.

Éliane, notre amie vient nous rendre visite. Nous prenons un café tous les trois et nous discutons. Cela nous fait du bien.

Au soir arrive l'infirmière et Maurice prend une douleur cardiaque qu'il calme au natispray... cela dure un petit moment, du coup Céline ne le remue pas trop. Elle lui retire doucement la sangle du lève-malade pour la nuit et lui donne ses cachets. Elle soigne mes pieds et prépare mon pilulier.

La crise cardiaque s'estompe doucement. Je peux passer au dîner. Il mange peu.

Je retourne sur l'ordinateur jusqu'au film. J'espère que la nuit se passera comme la précédente... que nous puissions récupérer.

LE BOUFFEUR DE VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 10:06
SALONS DU LIVRE RHÔNE-ALPES-AUVERGNE / ATTIGNAT (Ain - 01)
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans SALONS DU LIVRE
commenter cet article
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 22:24
LE BOUFFEUR DE VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Jeudi 14 septembre 2017... plus calme mais il m'appelle souvent... douloureux, angoissé...

 

Il a dormi avec des réveils très douloureux où il m'appelle à grands cris. Au matin Sylvie arrive et je l'envoie à la boulangerie. Elle nous prépare nos déjeuners puis je passe rapidement à la salle de bains, nous partons en courses.

Nous rentrons à onze heures, le temps de ranger les victuailles et l'infirmière s'en vient pour les soins. Sylvie aide à mettre la sangle puis Céline procède à sa toilette. Ensuite à l'aide du lève-malade elle le porte sur le fauteuil releveur. Il est si bien installé qu'elle en profite pour lui raser la tête et elle propose de lui donner son repas. J'ai un repas pour trois personnes, le reste du gratin dauphinois d'hier et trois morceaux de boudin noir. J'apporte une part pour chacun près de Maurice et nous nous mettons à manger tous les trois... comme un gentil pique-nique dans la véranda. Maurice apprécie ce changement de position, cela fait du bien à son corps tourmenté de mille maux ; puis voilà le médecin pour sa visite habituelle. Il est satisfait de voir Maurice ainsi installé... comme une victoire, dit-il... puis il nous quitte. L'infirmière remet Maurice dans son lit en pratiquant la même manœuvre.

Elle nous quitte. Maurice somnole. Je demeure allongée devant la télévision, mais Maurice cherche son mouchoir, il mouche du sang. Un moment plus tard le sang a coulé de sa narine droite et s'est figé le long de sa bouche. Je me demande bien pourquoi ce saignement, je le lave.

J'attends la podologue... elle ne viendra pas. Je demeure sur l'ordinateur, je tape plusieurs lettres.

Après le passage du soir de l'infirmière, nous dînons rapidement. Que sera la nuit ?... Déjà il est victime de démangeaisons... puis il se met à souffrir comme un damné. Je lui donne sa morphine.... sur l'ordinateur j'attends qu'il s'apaise et s'endorme... j'aimerai me coucher, j'ai tellement sommeil.

Il a fait très beau aujourd'hui en comparaison au temps pourri d'hier et de la tempête de vent cette nuit. La Diva s'est promenée toute la journée dans le pré, ce soir je suis allée donner à manger aux poules ; comme d'habitude elle m'a suivie et elle est entrée dans l'enclos pour se précipiter sur la nourriture comme les autres. Aujourd'hui j'ai appris par Sylvie que nos biquettes se trouvent bien heureuses dans leur nouvel habitat et que les oies nagent de bonheur sur le plan d'eau... voilà qui vient me ravir.

LE BOUFFEUR DE VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 19:39
LE BOUFFEUR DE VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Mercredi 13 septembre 2017... douloureux... plus de force aucune, épuisement, tremblements forcenés...

 

La nuit a été très difficile, il ne s'endort qu'à une heure du matin, me réveille à trois heures très douloureux, puis à quatre, à cinq, à six, à sept heures...

Lorsque Nathalie arrive épuisée, je dors profondément... je dormirai bien tout le matin tant je suis lasse. Maurice dort, il déjeune à onze heures. Une fois habillée nous travaillons en cuisine avec Nathalie, elle épluche les poires offertes par Pierre, moi je ne peux plus le faire. Puis elle passe aux pommes de terre et à l'ail. Je prépare un gratin dauphinois. Je le réussis, il est délicieux. Nous nous régalons à midi.

L'infirmière est passée tôt lui faire avaler ses cachets de gré ou de force... où est notre liberté de refuser le diurétique qui ne fait que lui aggraver sa situation ? Puis elle revient pour les soins à onze heures trente. Nathalie lui donne un coup de main pour glisser la sangle sous lui et l'attacher au lève-malade. Maurice douloureux ne supporte même plus le fait d'être bousculé ainsi. Il le faut pourtant pour le laver, le changer, l'installer au propre... lui qui veut tant sortir de son lit n'a plus la force de supporter que l'on le soulève dans les airs pour le poser sur le fauteuil releveur afin qu'il change de position. Il devient de plus en plus faible et de plus en plus gros, enflé d'eau qui durcit sous le ventre, sur les hanches et les cuisses... son état est déplorable et sa souffrance sans fond... la mienne tout autant qui le voit jour et nuit dans un état qui empire... douleurs cardiaques, maux de tête, étouffements, ce lot quotidien qui va l'emmener vers le pire... mourir étouffer ! Quel beau pays que le nôtre qui permet de telles atrocités aux êtres humains en fin de vie difficile... quelle arriération mentale !

Ce soir après le repas, il me regarde et me dit :

–Donne-moi le téléphone, je dois appeler ma femme !

Cela ne dure pas, il me reconnaît. De telles absences me font peur, prendrait-il Alzheimer ou est-ce le syndrôme de Parkinson... la moitié des patients perdent la raison ?

Après le repas, il s'endort... cette nuit sera peut-être plus calme...

LE BOUFFEUR DE VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Mardi 12 septembre 2017... grabataire depuis un an, alité depuis 20 mois... un supplice sans fin...

 

La nuit a été calmée par la morphine, les 10 mg de calmant l'apaisent pour quatre heures, puis les douleurs reviennent, encore 10 mg et il dort. Il m'a réveillée cinq à six fois, pour les douleurs, pour les soins, pour ses jambes...

Au matin l'infirmière passe, je l'entends pénétrer dans la maison. Puis Maurice m'appelle à huit heures et Véronique me réveille tout à fait une demi-heure plus tard.

Elle prépare nos déjeuners, puis je file à la salle de bains.

Ensuite nous pouvons nous attaquer aux cartons. Nous rangeons les tableaux et une quarantaine de sorcières qui pendent de partout dans la maison... comme elles sont belles... je retrouve mon univers avec bonheur. Demain nous rangerons toutes les décorations sur les bibliothèques, des fées, des lutins, des griots, une collection de poules, de dragons...

L'infirmière passe à onze heures, puis nous prenons notre repas et Maurice dort tout l'après-midi. Je passe tout ce temps sur l'ordinateur... beaucoup de courrier... écriture.

Le soir s'en vient et avec lui le grand mauvais temps... une tempête de pluie, de vent et de froid s'abat sur le Cap tout comme hier. L'infirmière revient, Maurice trop faible refuse d'aller sur le fauteuil releveur porté par la nacelle (sangle) du lève-malade. Il n'y sera allé que trois fois... cela abuse de ses trop maigres forces.

Je demeure près de lui le temps d'un film, il souffre et ne s'apaise pas. Je lui donne ses 10 mg de morphine à vingt-trois heures comme chaque nuit, espérons qu'il s'endormira jusqu'à trois heures du matin.

LE BOUFFEUR DE VIE / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de romans fantastique (Héroic-Fantasy) et de contes, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans CARNETS JOURNALIERS
commenter cet article
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 11:16
SALONS DU LIVRE RHÔNE-ALPES-AUVERGNE
SALONS DU LIVRE RHÔNE-ALPES-AUVERGNE
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans SALONS DU LIVRE
commenter cet article
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 15:15
Enfin le voilà ce Trophée merveilleux !

Enfin le voilà ce Trophée merveilleux !

Enfin le voilà ce TROPHEE John Ronald TOLKIEN que même dans mes rêves les plus fous, je n'osais pas rêver... mes amies Aïcha Vésin-Chérif et Marie-France Moriaux, poètes et auteures m'ont représentée auprès des membres du Centre Européen pour la Promotion des Arts et des Lettres dont mes amis responsables de cette merveilleuse manifestation culturelle Simone et Martin Gabriel... hélas, je ne pouvais pas m'y rendre aussi tout le week-end ai-je beaucoup pensé à tous mes amis rendus là-bas pour cet événement marquant. Quel regret !

Mais Marie-France m'avait envoyé plusieurs messages du déroulement de la manifestation et aussitôt qu'elle a pu le faire m'a expédié cette superbe photo !

Merci à vous toutes et tous mes ami(e)s... j'espère bien que la prochaine fois, je serai enfin parmi vous ! 

PRIX LITTERAIRES INTERNATIONAUX / TROPHEE TOLKIEN, 1er PRIX Denise BOIZOT, 1er PRIX de POESIE LIBRE... /  décernés à Dana LANG

Pour poursuivre dans la Remise de Prix, le 7 octobre 2017 me sera attribué le 1er Prix Denise BOIZOT par le 10ème Concours Littéraire International 'LES CORDEES' à LE GUETTIN-CUFFY (18-Cher)

PRIX LITTERAIRES INTERNATIONAUX / TROPHEE TOLKIEN, 1er PRIX Denise BOIZOT, 1er PRIX de POESIE LIBRE... /  décernés à Dana LANG

En outre, le 11 septembre 2017, je reçois le 1er Prix de Poésie Libre décerné par le Concours Artistique International 2016 organisé par MILLEN'ARTS DEFIS... le 57ème Prix dans mon escarcelle... 

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
10 septembre 2017 7 10 /09 /septembre /2017 17:02
PRIX LITTERAIRES INTERNATIONAUX / TROPHEE John Ronald TOLKIEN décerné par le CEPAL à Dana LANG pour 'ELOÏSE ET LE COMMANDEUR DU TEMPS' 2ème volet de la saga fantastique (Héroic Fantasy) 'LES 3 HERITIERS DE LA CLEF DES 7 MONDES'
PRIX LITTERAIRES INTERNATIONAUX / TROPHEE John Ronald TOLKIEN décerné par le CEPAL à Dana LANG pour 'ELOÏSE ET LE COMMANDEUR DU TEMPS' 2ème volet de la saga fantastique (Héroic Fantasy) 'LES 3 HERITIERS DE LA CLEF DES 7 MONDES'
PRIX LITTERAIRES INTERNATIONAUX / TROPHEE John Ronald TOLKIEN décerné par le CEPAL à Dana LANG pour 'ELOÏSE ET LE COMMANDEUR DU TEMPS' 2ème volet de la saga fantastique (Héroic Fantasy) 'LES 3 HERITIERS DE LA CLEF DES 7 MONDES'
 

Aujourd'hui s'annonce comme un jour marquant dans ma vie de conteuse, auteure, poète.

En effet ce matin à Thionville, en Lorraine, le CENTRE EUROPÉEN POUR LA PROMOTION DES ARTS ET DES LETTRES me décerne le TROPHÉE John Ronald TOLKIEN pour 'ÉLOÏSE ET LE COMMANDEUR DU TEMPS' 2ème volet (2ème époque) de ma Saga Fantastique (Héroic Fantasy) 'Les 3 HÉRITIERS DE LA CLEF DES 7 MONDES' (écrite de 2003 à 2005 alors que j'étais alitée durant trois ans, en pleine crise évolutive d'une maladie génétique orpheline (sclérose en plaques rare). Maurice a eu l'excellente idée de m'offrir un ordinateur et je me suis mise immédiatement à taper ce récit, cette aventure extraordinaire).

La première époque 'LA DRAGONNE ET L'ŒUF D'OR SACRÉ' je l'ai écrite à Douarnenez, petit port de pêche dans le Finistère en Bretagne. J'ai situé l'action dans la Baie d'Iroise en changeant les noms et mon imaginaire a fait le reste. Très inspirée par la LÉGENDE ARTHURIENNE que j'ai travaillée douze ans, ce récit est un long conte à tiroirs, fait de plein de petits contes qui font la grande histoire. Plus tard de 2011 à 2013, j'ai écrit 'ATLANTIS ET LA LICORNE NOIRE ' 3ème époque de cette vaste épopée. Illustrée par ANKOLIE, je rêve de trouver l'éditeur qui fera connaître par une diffusion sur la France et à l'étranger cette épopée grandiose, et pourra faire l'objet d'un film à grand spectacle.

 

Hier après-midi à Thionville les poètes ont dû déclamer avec enthousiasme leur vers ou prose poétique. Je me sens frustrée de ce plaisir immense et de ce bonheur de se retrouver tous ensemble. J'aurai tant aimée revoir Simone et Martin, les organisateurs passionnés de cet événement remarquable, aussi les bénévoles et les membres de cette association si dévouée au développement des Arts et des Lettres. Comme consolation mes amies Marie-France MORIAUX et Aïcha VESIN-CHÉRIF primées, elles aussi, pour leurs textes sont allées me représenter. Elles me rapporteront mon Trophée si précieux comme Marie-france l'avait fait en 2015 pour mes TROPHÉES ANDERSEN et HOMÈRE.

Il y a quatre ans le 21 septembre 2013, Maurice et moi, nous étions mis en route en direction de la Lorraine... un bien long voyage pour nous, mais il fut si agréable par les contrées traversées et notre arrivée à Thionville, petite ville de Lorraine fort plaisante. Le site où nous étions reçus nous invitait à une ballade dans son grand parc où l'après-midi avec d'autres amis poètes nous déclamions nos vers en plein air et sous un soleil ardent dans une Cour d'Amour enthousiasmée. Ce fut l'occasion d'un banquet partagé ensemble dans la joie et la bonne humeur qui sied à ce genre de rassemblement. Le lendemain la Remise des Prix à Thionville fut l'occasion de nous retrouver entre poètes ; auteurs heureux de recevoir leur Prix Littéraire.

Pour ma part c'était le premier d'une longue liste à ce jour. Nous étions venus pour recevoir ce magnifique Prix des frères Grimm sur l'un de mes contes 'Le Jardin Enchanté et la Petite Princesse'. Qu'il fut bon ce moment avec tous ces amis rencontrés, notamment Simone et Martin Gabriel qui œuvrent tant et tant à développer ce Centre Européen pour le Promotion des Arts et des Lettres.

Nous étions tous deux dans nos fauteuils. Maurice s'ingéniait à prendre les meilleures photos, Maurice si fatigué et qui un an plus tard allait plongé irrémédiablement dans le cauchemar d'une fin de vie horrible et insensée.

Depuis j'ai reçu 56 Trophées, Mérites, Médailles, Prix et Mentions où je n'ai jamais pu me rendre, hélas, mais ils ont le mérite de me faire tenir l'intenable, de croire follement en mes rêves et de me battre encore et encore contre une terrible adversité...

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents