Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 20:32

Notre ami Jean Paul Mathelier nous transmet cette annonce à faire suivre dans nos réseaux locaux .

Il y joint une photo qui ne peut pas nous laisser indifférent.

Amitié. Christine 

dimanche 18 journée internationale des migrants
ALERTE ALEP

L'idée de faire quelque chose était dans l'air.

Discussions par-ci, par-là, courriels, et échange de propositions hier samedi à Douarnenez lors de la belle journée Fraternité... des habitants d'Alep le demandent : face à ce carnage, descendez dans la rue...

Voilà la proposition :

Rendez-vous à 17 heures place Centrale Audierne,

DIMANCHE 18 DECEMBRE

Une marche du centre, jusqu'au Phare du Raoulic au bout du mole, en empruntant la passerelle des Capucins.

Partir en fin de jour, marcher entre chien et loup, allumer nos lanternes là-bas sur le mole à la tombée de la nuit et revenir chargés de nos lucioles, des lueurs dans la nuit de l'indifférence.

C'est une marche et non une manifestation, aussi en ville nous emprunterons les trottoirs sans perturber la circulation...

Chaque personne présente peut se considérer comme Organisateur, libre et responsable de ses actes et de ses prises de paroles, de ses pancartes et autres formes... etc...

et libre de se remuer pour faire venir du monde en masse !

 
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans FENETRES SUR LE MONDE
commenter cet article
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 17:00

Samedi 10 décembre 2016... un total épuisement !

 

La soirée se termine. Nous soupons. Je dois encore le laver, le masser et le changer seulement je prends des vertiges depuis ce matin et là ce soir, ils se sont accentués au point de tomber. Je suis prise de vomissements. Je ne comprends pas ce qui m'arrive. Je change Maurice très vite et je suis obligée de m'asseoir puis de me mettre dans le fauteuil un moment, finalement je file dans la chambre.

Maurice évidemment va se sentir mal jusqu'à ce que je me réveille à deux heures trente où je lui fais une toilette complète, je le masse, je le change. Puis il s'endort et moi aussi jusqu'à six heures où je recommence une toilette complète, massages et changes. Je retourne au lit jusqu'à neuf heures.

Jean-François arrive pour les soins. Je prépare les tartines en passe deux à Maurice. Je déjeune. Je fais la vaisselle d'hier. Puis Klara vient pour un drainage et de petits mouvements. Je lui dis au téléphone que Maurice est exténué rien que les soins l'anéantissent déjà trop.

De se voir dans cet état, il se décourage et moi, je redoute qu'il ne puisse pas se relever d'une telle intervention chirurgicale avec un état général si dégradé et un cœur déjà si usé.

Klara procède avec une très grande douceur, un sourire lumineux et partage la même philosophie que moi, ce dont je me réjouis vraiment... quelle belle personne !

De mon côté je n'arrête pas de la journée, entre les soins de Maurice, les lessives, les repas, le servir, desservir, la vaisselle... je n'ai pas une minute à moi et les nuits sont pareilles, enfin je suis KO.

Je n'oublie pas, dans un trou de mon emploi du temps d'aller nourrir et abreuver nos fifilles, toutes heureuses de me voir. Je rentre vite. En ce moment le temps est plutôt doux et ensoleillé, les journées sont très courtes.

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 16:55

Vendredi 9 décembre 2016... dans un gouffre de fatigue insondable...

 

Une demi-heure plus tard, il me sonne. La glace sur son genou lui pèse et les coussins lui font mal. Je retire tout. Il s'endort . Vers six heures du matin, il m'appelle. Je dois le laver, le changer, le masser. Bien propre, il se rendort. Moi, je retourne au lit jusqu'à huit heures trente.

Nelly prend son service. Elle nous prépare le déjeuner. Je fais les tartines de Maurice. Audrey, l'infirmière arrive pour les soins. Elle est très affairée avec le passage de la roséphine dans le PICC line, comme elle a le temps d'attendre, elle range la pharmacie dans les tiroirs que j'ai achetés... mais il reste encore cinq cartons au sol... il faudra que je m'en procure d'autres !

Puis elle passe à mes soins vers dix heures et je pars avec Nelly qui termine à onze heures trente, cela va être juste. Je dois passer prendre de l'argent et à la pharmacie pour des petites choses qui nous manque et régler une partie de la note que je dois. Une bonne femme me passe devant et déclare qu'elle était là avant moi. Oh oui madame, mais je suis handicapée, la personne qui m'accompagne travaille et elle a un horaire à respecter !

Nous passons aussi en grande surface pour des petites choses oubliées. Nelly est énergique et à onze heures cinq, elle quitte la maison.

Je prépare une purée et du lieu noir... mais le médecin remplaçant arrive qui nous prescrit le bon de transport et une ordonnance sur ce que je viens de prendre à la pharmacie. J'apprécie énormément ce toubib. Dès qu'il est parti, nous terminons notre repas bien en retard. Il est quatorze heures et Maurice s'endort. Je reste à la cuisine. J'épluche les légumes de la soupe pour demain et les fruits d'une compote. Cela me prend un temps fou... je porte les épluchures aux animaux à dix-sept heures... totalement épuisée, je file au lit. Je souffre. J'entends l'arrivée de Klara, la kiné et d'Audrey, l'infirmière qui arrive pour râler ! Formidable... elle ressort sans avoir rien fait... et mécontente de trouver Klara en pleine action ! Elle aurait pu vider la bassine ne serait-ce que pour m'aider... n'empêche Maurice ne sera ni lavé, ni massé, ni changé et ce sera à moi de le faire, ben voyons ! Charmante !

Je me lève au moment où Klara se retire. Elle est inquiète. Totalement épuisé, Maurice n'a pas pu faire les exercices. Elle a emmené avec elle un coussin boudin et un déambulateur stable afin qu'il puisse se mettre debout. Cette petite femme possède une conscience professionnelle aiguë. Passionnée et super douée, elle est empreinte d'une douceur et d'un sourire remarquable. Je suis sous le charme.

Maurice est dans un état de fatigue extrême et ce n'est pas nouveau hélas, et avec cette forme il a dû affronter une très lourde opération.

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 01:19

Jeudi 8 décembre 2016... un ange tombé du ciel...

 

Je me suis relevée trois fois dans la nuit toujours pour les mêmes raisons. Vers sept heures je me lève et me recouche, j'ai le temps de dormir encore une heure trente.

 

La journée s'annonce chargée. Je me lève et Sylvie frappe à la porte, elle prépare le café et les tartines. Je fais deux tartines beurrées à la confiture de fraises pour Maurice qui reçoit aussi un cacao.

 

Je me dépêche, enfin c'est un grand mot car je ne peux plus aller vite cela me tétanise, mais nous partons en courses et nous risquons d'être longues car je veux trouver un meuble tiroirs pour mettre toute la pharmacie répandue dans des cartons dans la véranda... une chatte n'y trouverait pas ses chatons. Entre un plein placard et les cartons qui s'amoncellent, nous allons bientôt pouvoir ouvrir une pharmacie !

 

L'infirmière arrive et nous partons en direction de Plouhinec. Au magasin, je trouve des tiroirs de rangements avec roulettes qui s'empilent, vraiment très pratiques et pas chers... juste ce qu'il nous faut !

 

Puis nous filons à Pont-Croix où je dois faire le plein de couches et de nourriture. Cela nous prend du temps et nous rentrons à onze heures vingt. Sylvie a peu de temps pour m'aider à ranger... finalement ce jour-là les heures sont bien insuffisantes et il me reste à faire tout le reste... étendre les lessives, ranger les couches, préparer le repas... m'occuper de Maurice que je dois laver, masser, changer à quatorze heures... au final, je m'effondre sur le fauteuil où au bout d'un moment nous nous endormons tous les deux... mais il faut de nouveau le changer.

 

Il est au cent coups car après un coup de fil, il apprend qu'il rentre au Centre de Tréboul mardi matin à huit heures trente cinq ! Nous pensons qu'il part en internat et nous sommes catastrophés... on se pose mille et une questions.

 

Klara, la kiné nous appelle pour nous prévenir qu'elle viendra après l'infirmière. Audrey arrive pour les soins et fait aussi mes pieds qu'elle n'a pas pu faire ce matin, puis elle s'en va.

 

C'est au tour de Klara de franchir la porte... mais je dois changer Maurice et pendant ce temps, elle court vers un autre patient puis revient. Klara, ange tombé du ciel procède aux massages, drainages et accompagne les mouvements que Maurice doit apprendre à refaire avec une douceur et une gentillesse incomparables... elle finit par le faire s'asseoir au bord du lit.

 

Nous parlons avec elle des soins dispensés à Tréboul et nous avons peur que l'internat ne soit pas approprié à Maurice encore grabataire au fond de son lit et puis avec son PICC line nous ne voyons pas comment il pourrait être soigné, c'est un patient trop lourd, puis Klara nous quitte.

 

Je prépare le souper, soupe de légumes extra et les restes délicieux de midi... nous nous régalons.

 

Enfin notre médecin nous appelle et nous clarifions la situation. Il s'est débattu pour le faire admettre par la Sécu qui demandait quinze jours de délai à son dossier, afin que Maurice puisse aller en soins externes aussitôt pour ne pas perdre de temps. Il part le matin et selon les soins dispensés il rentre à midi ou le soir... nous poussons un soupir de soulagement... ainsi ce sera du temps de gagner sur un retour à la marche, en tous cas aux transferts, et fini les soins au lit et les couches ! Brave toubib ! En tout cas Michaël, le médecin remplaçant vient nous voir demain pour nous faire le bon de transport. Nous voici rassérénés.

 

Je m'installe dans le fauteuil pour suivre un film, puis je lave, je masse et je change complètement Maurice. Je masse particulièrement ses talons. Je lui arrange ses alèses, ses draps, ses couvertures.

 

Je reste un peu sur l'ordinateur... il me réclame de la glace sur son genou. Il a pris tous ses remèdes et il s'endort... il est une heure dix du matin... je file au lit... la journée sera aussi chargée demain.

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 00:26

Illuminations de Lyon l'an dernier...

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans FENETRES SUR LE MONDE
commenter cet article
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 21:31

Comptines pour tous les enfants du monde et notre petit LOUKA

Mercredi 7 décembre 2016... miracle !

 

Miracle Maurice a enfin dormi. Il m'a réveillée à une heure, à trois heures et à cinq heures je l'ai lavé, massé, changé entièrement. Miracle cette pommade ne lui provoque aucune démangeaison et lui permet d'être tranquille et de dormir sereinement. Je m'endors, et lui aussi jusqu'à huit heures trente... mais Annie frappe à la porte. Je me lève et elle prépare le déjeuner. Nouveau miracle Maurice reprend l'appétit qu'il avait perdu dix jours avant de se retrouver complément bloqué au lit par la douleur le 12 septembre 2016.

Une fois encore, il revient de loin, de très, très, très loin ! Incroyable force de vie ! ! !

Il prend un peu de cacao et deux tartines beurrée à la confiture de fraises. L'infirmière arrive et procède à ses soins. Puis c'est mon tour. Annie vaque aux travaux de la maison, les deux lessives à étendre, le linge sec à repasser. La tournée des machines recommence ! L'hôpital à la maison reprend ses droits !

Un colis de pharmacie nous est livré par Archipel Santé le fournisseur de l'hôpital.

Je ne reçois aucune nouvelle à propos de mes heures à domicile... c'est fou ce que tout le monde s'en fout ! Il va falloir que j'aille encore taper haut et fort ! Ils m'aiguisent les nerfs tous ces gens... c'est drôle, le jour du Téléthon toutes ces personnes qui se démènent pour nous et qui ensuite oublient comme par magie ce que nous vivons au quotidien chaque jour... quelle importance !

Pour midi, je prépare des épinards à la Béchamel et des œufs durs. Annie m'aide aux épluchures du potimarron, du butternot et des patates puis elle s'en va. J'épluche les carottes. Je n'ai pas le temps de faire la soupe, je la terminerai plus tard.

Nous déjeunons. Ensuite, je reprends mes légumes où je les ai laissés. Je lave les poireaux et tout le reste. J'épluche aussi des fruits pour faire une compote de poires, kiwis, oranges. J'ai besoin de m'allonger alors je laisse tout cela prêt pour la cuisson que je ferai ce soir.

Je reçois un coup de fil de Béatrice qui souhaite que je fasse une dédicace à son livre.

Maurice dort comme un loir. Cela lui fait du bien de récupérer tous ces mois de pure folie.

Je file dans la chambre. Je m'endors avec de très violentes douleurs neurogènes, cela me vrille les os, je ne cesse de remuer les jambes pour me calmer. C'est une douleur continue sourde, vive et aiguë à la fois... insupportable !

L'infirmière revient et je me lève pour faire cuire la soupe, les poireaux à la cocotte minute et la compote.

Je reçois un coup de fil de mon amie si chère, Véronique Pacaud auteure de livres jeunesse et notamment un livre sublime sur son enfant handicapé et disparu.

Nous soupons. Vers vingt heures je suis obligée de laver, masser et changer entièrement Maurice... le voilà vraiment fin prêt pour passer une nuit tranquille.

Je retrouve l'ordinateur pour lire mes courriels.

Je reçois une multitude de photos de notre petit Louka, arrière-petit-fils. Il est devenu en un rien de temps un vrai petit bonhomme avancé pour son âge et tellement mignon ! Adorable enfant.

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 09:41
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans ECOLOGIE
commenter cet article
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 00:02

Pour notre petit LOUKA, arrière petit-fils...

Mardi 6 décembre 2016... première séance de kinésithérapie.

 

La soirée me trouve debout devant Maurice pour le laver, le masser, le changer... puis je file au lit pour me relever à deux heures, à trois heures, à quatre heures pour le laver et changer son alèse, le drap de dessous est trempé mais je ne peux pas le changer... vers cinq heures je m'endors profondément jusqu'à huit heures lorsque Véronique M. frappe à la porte... je dors encore debout.

Véronique prépare mon déjeuner cependant que Maurice accepte juste un peu de cacao... puis s'impatiente de voir arriver Jean-François, l'infirmier. Par chance il arrive tôt et le lave, le masse, le change. Puis il lui met des draps propres et commence le passage de la roséphine dans le PICC line.

En attendant de revenir pour rincer, il passe à mes soins. Je m'habille cependant que l'infirmier en termine avec Maurice.

Véronique vaque à tous les travaux de la maison, étendre le linge encore deux machines, repasser, retirer les tue-mouches, puis elle m'aide à la cuisine pour peler l'oignon. Je prépare une salade de pommes de terre, oignon avec des morceaux de poussif (poisson fumé). Pour le repas, nous finirons les choux de Bruxelles au mouton... délicieux ! Demain, je me ferai aider pour la soupe de légumes et une compote.

Cet après-midi nous attendons la kiné. Je me pose dans le fauteuil et finalement victime d'une crise d'asthénie je m'endors. D'un coup, Maurice à froid et la couverture est restée sur mon fauteuil roulant... je dois me lever, je ne le peux pas... je le lui dis.

Il insiste et un moment plus tard, je râle. C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Il est à bout et moi aussi. Dans une situation qui nous accable depuis si longtemps, on craque l'un comme l'autre.

Du coup, il veut aller se faire soigner à Tréboul et moi me reposer chez ma fille ! Il veut que j'appelle le médecin, ce que je fais.

Mais soudain voilà Klara qui franchit la porte... incroyable personnage d'une douceur infinie à la voix captivante. Je n'en reviens pas !

Elle nous interroge sur le parcours de santé de Maurice, une vraie litanie, puis elle passe au travail. Elle lui fait faire des petits mouvements des jambes et des pieds, procède à un long drainage et peu à peu elle parvient à faire asseoir Maurice sur le bord du lit un moment, tout en lui faisant faire des petits mouvements de ses pieds et de ses jambes. Elle parvient même à lui redresser sa jambe dans le lit. Je n'en reviens de son efficacité redoutable.

Je suis heureuse de voir Maurice assis pour la première fois depuis trois mois ! Du coup, Maurice qui se voyait dans une mauvaise posture à la maison, se reprend à espérer à une rapide remise en route.

Mais voilà Alexandra pour mes soins de pieds. Je lui demande de regarder le gros orteil à l'ongle incarné de Maurice. Durant l'opération il a dû recevoir un 'coup de marteau' d'ailleurs son tibia possède un gros choc douloureux.

Klara nous quitte, nous sommes sous le charme de cette enchanteresse. Puis c'est au tour de Jean-François, l'infirmier.

Nous soupons, ensuite Maurice s'endort. Je viens me mettre un peu sur l'ordinateur. Je regarde mes courriels.

Enfin, je vais me poser un peu dans le fauteuil, manière d'allonger mes jambes très douloureuses et enflées.

Après le film, à dix-heures vingt Maurice se plaint de démangeaisons et je dois le laver entièrement et lui passer une pommade en prévention des escarres sur tout le corps. Ensuite j'ôte l'alèse en la roulant sur un côté, puis de l'autre. Je parviens ainsi à l'enlever pour la remettre correctement à sa place. Elle avait glissé jusque sous sa tête. Cela me prend du temps car je ne vais pas aussi vite qu'une personne valide. Au bout d'une heure, il se sent largement mieux. Sa jambe le démange, le gêne... il me demande de lui passer un peu de pommade autour... un moment après cela recommence et finalement il me dit de lui ôter le drap et la couverture. Il se sent mieux aussitôt.

Je reste un peu sur l'ordinateur... je n'ose plus me coucher.

Nous parlons de la séance de kiné qui nous a époustouflé, rendu le moral et redonné un grand coup d'espoir... une kiné surdouée !

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 10:39
MARCHES ET SALONS DE NOËL...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 20:17
LA MAGIE DE NOËL...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans MAGIE DE NOEL
commenter cet article

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 59 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *de septembre 2013 à ce jour, elle devient lauréate de 59 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'... et autres...
  • Contact

Recherche

Articles Récents