Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 20:17
L'AFFAIRE DTP, L'ACTION EST LANCEE... / PROTECTION DE LA SANTE NATURELLE

~~ Affaire DTP, l'action est lancée !

Chère amie, cher ami,

Bouleversé par les odieux attentats qui ont frappé la France vendredi dernier, je tenais, avant d'aborder le sujet de cette semaine, à vous faire part de ma profonde tristesse face à cette tragédie barbare et à présenter à ceux qui auraient perdu des proches toutes mes condoléances.

Mes pensées et mes prières vont aux victimes et à leurs familles.

Je crois que l'une des manières de rendre hommage aux victimes est de continuer nos combats pour la liberté et pour la vérité avec conviction, non pas comme si de rien n’était, mais au contraire avec une conscience plus aiguë des défis qui nous attendent, de la fragilité de la vie et de la difficulté de rester en paix dans un monde changeant, complexe et désorienté.

Ainsi, bien que mon cœur soit lourd, je vous félicite pour votre mobilisation dans le cadre de l'affaire DTP dont les suites sont prometteuses.

J'espère que nous pourrons rapidement en savoir plus sur les raisons qui empêchent les autorités de nous donner un vaccin DTP sans adjuvant dangereux et sans maladies non obligatoires.

2500 mandats pour demander un DTP sans aluminium !

Vous êtes 2500 à avoir envoyé votre mandat à Me Jacqueline Bergel, pour effectuer une action collective auprès de Madame la ministre de la Santé pour réclamer le DTP sans adjuvant dangereux.

Cette action fait suite à notre pétition sur le vaccin DTP, lancée par le Pr Henri Joyeux, et qui a réuni 750 000 signatures.

Cette vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite est obligatoire.

Le problème est que les citoyens qui veulent se conformer à cette obligation n’ont pas, dans les faits, d’autre possibilité que d’utiliser des vaccins hexavalents qui couvrent six maladies.

Or, ils contiennent un vaccin controversé contre l'hépatite B et coûtent 40 euros au lieu des 7 euros pour l'ancien DTP retiré du marché en 2008.

En outre ils contiennent de l’aluminium, un adjuvant dangereux pour la santé.

De nombreux parents n’ont aucune envie d’injecter à leurs nourrissons autant de maladies d’un coup et surtout pas le vaccin hépatite B, qui provoquerait dans certains cas la sclérose en plaques.

Cette vaccination est d’autant moins nécessaire pour le bébé qu’elle concerne une maladie sexuellement transmissible.

Pourquoi donc lui faire prendre un risque inutile ? Grâce aux 2500 mandats recueillis, Me Jacqueline Bergel et son équipe ont pu commencer à travailler d’arrache-pied pour mener à bien notre combat.

Elle a envoyé les premiers mandats à la justice le 5 novembre 2015.

Un deuxième envoi a eu lieu le 16 novembre 2015. Notre objectif est, au minimum, d’obtenir une réponse de la ministre et de son administration sur ce qui s’est passé et sur les mesures qu’elle compte prendre face à ce problème. Sortir les familles de l’impasse; Il est évident que le temps presse.

Déjà par rapport au vaccin DTP, car les familles ne savent plus quoi faire. Elles ont l'impression de se voir imposer une vaccination obligatoire non justifiée et risquée pour leurs enfants.

Le dernier exemple en date est l’affaire de Mickaël Lecompte, qui comparaissait le 9 novembre dernier devant le tribunal correctionnel de Strasbourg (Bas-Rhin).

Ce père de 36 ans avait refusé de faire vacciner son bébé contre le DTP. Il a été relaxé car l'infraction n'était pas constituée au moment des faits en raison de l'âge de l'enfant, qui n'avait alors que 14 mois, tandis que la loi impose la vaccination DT Polio avant l'âge de 18 mois.

Cité par BFM TV le père a expliqué : « On vous fait peur, on vous culpabilise, on vous fait des chantages, des menaces pour que vous cédiez. Mais moi, je n’ai eu aucune explication scientifique. (…) On ne nous donne aucune information : ni la composition, ni la fabrication. Ce n’est pas une relation de confiance avec le médecin. »

Ce père de famille s'est vu traquer, traiter de parent maltraitant etc.

Mais l'Etat ne semble bon qu'à lancer des procédures contre les citoyens alors que le cadre fixé pour la vaccination n'est pas clair et que les médecins ne prennent plus le temps d'expliquer pourquoi elle serait nécessaire.

Enfin, lorsque les choses tournent mal pour les familles, l'Etat et la justice semblent les abandonner.

Récemment, la justice a classé l'enquête dans l'affaire de Marie-Océane, jeune fille ayant déclenché une sclérose en plaques peu de temps après avoir reçu le vaccin Gardasil contre le papillomavirus (HPV) [1].

Pourtant, une expertise demandée auprès de la Commission régionale de conciliation et d’indemnisation des accidents médicaux d’Aquitaine avait reconnu l'imputabilité de la pathologie au vaccin !

Il est grand temps de rouvrir le débat sur le sujet de la vaccination et surtout de proposer une politique de santé cohérente sur le sujet.

Nous savons que certaines personnes réagissent mal aux vaccins. Cela veut donc dire qu'en vaccinant tout le monde sans vérifier les systèmes immunitaires des uns et des autres (typage HLA), nous acceptons de sacrifier une partie – fût-elle minime – de la population au bénéfice du reste.

Cela pose des questions éthiques mais aussi juridiques et économiques. Si une partie de la population se sacrifie pour le reste, n'est-il pas temps de le reconnaître et de prévoir un fonds de solidarité pour ces bébés, ou encore, si cette idée nous paraît insupportable, faut-il vraiment maintenir la vaccination obligatoire ?

Bien à vous, Augustin de Livois PS :

Permettez-moi de vous transmettre le message de Me Bergel :

Cher monsieur et chère madame,

Je remercie l'IPSN et plus particulièrement son président, Monsieur Augustin de LIVOIS, pour sa contribution qui a permis de mettre en place l'action en justice qui est menée à l'encontre de Madame la ministre de la Santé.

Je profite de la présente pour remercier toutes les personnes qui m'ont fait confiance et qui se sont jointes à cette procédure.

Je tiens à leur faire savoir que je vais mettre toute mon énergie et ma compétence pour la mener à bonne fin.

Cette procédure commence donc par la demande préalable que j'ai déposée pour un premier envoi de 1500 personnes le 5 novembre 2015.

Un deuxième envoi de 1000 personnes a eu lieu le 16 novembre 2015.

Madame la ministre a deux mois pour répondre à la demande préalable.

Si dans les deux mois elle ne répond pas, cela équivaut à une demande implicite de rejet.

Dans cette hypothèse comme dans l'autre, la demande sera portée devant le Conseil d'État, sauf si, bien entendu, sa réponse est satisfaisante.

Je ne manquerai pas de vous tenir informés au fur et à mesure des étapes de cette procédure et je vous prie de me croire bien cordialement dévouée.

PS2 : Je serai cette semaine au congrès de Marion Kaplan où il reste encore quelques places.

Ce sera l'occasion pour ceux qui s'y rendent de faire le point sur cette affaire « de visu ».

Soutenez l'IPSN

Vous souhaitez soutenir les actions de l'IPSN et faire un don : visitez la page ici.

Cette newsletter est publiée par l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle.

Si vous souhaitez la recevoir, il vous suffit de vous rendre à la page qui se trouve ici : http://www.ipsn.eu/rubrique/newsletter/?utm_source=IPSN&utm_medium=Newsletter-gratuite&utm_campaign=20151119-dtp

Votre adresse ne sera jamais transmise à aucun tiers et vous pourrez vous désinscrire grâce à un lien se trouvant sur toutes nos newsletters, en fin de message.

Source : [1] Vaccin Gardasil : la famille de Marie-Océanne veut poursuivre le combat, 10 novembre 2015

Institut pour la Protection de la Santé Naturelle Association sans but lucratif

Rue du vieux Marché au grain, 48 1000 BRUXELLES IPSN

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans SANTE
commenter cet article
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 20:23
LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG

N'est-elle pas mignonne ? Je l'ai trouvé ce matin dans mon jardin en Bretagne. Je l'adore comme j'aime toutes les fées, elles font partie de ma vie... qu'elles vous aident, vous guident et vous protègent sur le chemin de votre vie, tout comme moi...

~~Mardi 17 novembre 2015,

Hier soir, le vent a soufflé tel un soufflet de forge. Il a gémit et hurlé toute la nuit et il s'est mis à tomber des cordes ; ce matin, il pleut encore mais je me suis mis en tête que mon rendez-vous avec l'adjointe au Maire d'Esquibien était programmé pour ce ce matin.

Nous nous préparons et nous nous y rendons. Il pleut et nos fauteuils se mouillent rapidement. La petite Mairie fort bien agencée nous permet un accès très facile pour y pénétrer d'une part et attendre dans le hall d'autre part.

Évidemment, je visite les toilettes toutes aussi bien installées ; je peux y entrer sans aucun souci et en ressortir tout aussi bien, le demi-tour du fauteuil ne pose aucun problème... voilà qui est intelligent... bravo aux élus et à l'architecte de ces lieux.

Nous attendons, mais nous sommes venus pour rien, je me suis trompée de jour... il faudra revenir mardi prochain... une semaine faite de rendez-vous chaque jour !

Pour l'heure, nous en profitons pour passer à la grande surface. Il pleut si fort que nous devons attendre un moment dans la voiture avant d'oser sortir se faire tremper.

Maurice a repérer des toiles pour faire des tableaux, cela l'occupe, lui permet d'oublier ses douleurs et de rester tranquille. Je prends ce qui me manque à la maison : lessive pour le linge, pour le sol, yaourts...

Lorsque nous réintégrons notre véhicule, Danielle et sa fille passent à notre hauteur et nous arrêtent pour nous proposer de porter à la maison le fauteuil roulant de J-Y.

Maurice apprécie avec bonheur ce don qui lui tombe du ciel... son fauteuil cale souvent car il ne supporte plus son poids et celui de J-Y est plus adapté à son état.

Merci Danielle si merveilleuse de force et de lumière.

Nous rentrons trempés mais contents. Nous passons à table avec les restes d'hier ajouté d'un riz et nous passons sur nos fauteuils.

Le soleil fait son apparition et le vent cesse tout à fait.

La fatigue nous saisit et nous dormons, impossible de tenir debout.

Au soir, nous dînons rapidement d'une bonne soupe...

La nuit tombe vite, Maurice reprend son fauteuil et... j'écris.

Mercredi 18 novembre 2015,

Il fait très beau... le soleil nous éblouit. Il faut baisser les volets. Le vent a cessé.

Nous nous levons à neuf heures pour l'arrivée de Julien, l'infirmier, puis celle de Nelly qui passe derechef à la confection d'une tourte aux poireaux, de la compote et d'une tarte aux pommes.

Maurice reçoit une prise de sang et moi une analyse d'urine. Nous passons aux soins puis nous déjeunons cependant que la télévision nous informe de la traque des tueurs en plein centre de Saint-Denis où la police vient de débusquer neuf personnes impliquées dans les crimes barbares de vendredi. Les tirs ont éclatés à quatre heure trente du matin. De nouvelles rafales ont eu lieu à sept heures trente et tout le quartier a été bouclé par les forces de l'ordre et l'armée... comme tous les Français nous comprenons la gravité des événements.

Au rythme des informations, force est de constater aussi que l'union sacrée s'effondre. Les politiques restent toujours les mêmes et nous démontrent une fois de plus leur totale incapacité à faire face aux crises sans se déchirer ! Ceux-là qui accusent et osent donner des leçons sont les mêmes qui ont fait les pires erreurs dans le passé et qui viennent maintenant jeter de l'huile sur les flammes en espérant en retirer les marrons du feu en ces jours proches des élections régionales... et des autres calendriers électoraux... carriéristes avant tout !

Des attitudes irresponsables sources de guerres ! Quand laissera-t-on la parole à la société civile ? Quand l'écoutera-t-on ?

Nous passons l'après-midi au calme. Maurice a tant souffert hier de son cancer de la prostate... nous voulions appeler le médecin mais il n'exerce pas aujourd'hui, nous attendrons donc, vendredi le jour prévu de sa visite ponctuelle.

Fort heureusement aujourd'hui, la journée s'est déroulée sans trop souffrir.

Nous dînons, suivons les actualités et un film.

Ce soir, le temps s'est remis à la pluie et au vent d'ouest... les températures sont douces.

Jeudi 19 novembre 2015,

Il fait nuit à huit heures. Le jour point sur un horizon morne et triste, couvert, gris, venteux, puis il pleut.

Sylvie arrive et nous prenons le café. Vient ensuite Béatrice avec Céline, sa remplaçante.

Maurice découvre sur le bon coin un ordinateur tout neuf à un prix record. Nous décidons d'aller le chercher à Pont de Buis. Nous avons rendez-vous à dix-sept heures trente sur l'aire de co-voiturage.

Nous passons la journée tranquillement une fois devant les infos, une fois sur l'ordinateur et nous reposons en attendant de nous rendre à notre rendez-vous.

Nous déjeunons rapidement et je regarde mes courriels nombreux comme chaque jour.

Je suis outrée et indisposée par l'envoi d'un message Lepeniste transmis à la chaîne qui me dégoûte... voilà que ça commence... les appels à la haine de l'autre !

Il n'y a pas que les terroristes qu'il faut enfermer, l'extrême droite est toute aussi coupable qui agite le spectre de la peur, de la déraison ! Elle est toute aussi dangereuse que ce qu'elle prétend combattre !

C'est tellement plus facile de plonger dans les idées de haine qui entraînent immanquablement à la violence !

Ouvre ton cœur à l'Amour et non pas à la Haine, tu auras tout à y gagner.

Face à la terreur il faut tenir ferme, ne pas céder, être fort... il faut dépasser l'épreuve de la violence sans se déliter, sans se perdre et garder sa raison.

Et tous ensemble on peut y arriver, on peut gagner un monde meilleur, un monde d'amour universel et de fraternité.

Pour cela il convient de ne pas écouter les sirènes de la bassesse, des plus mauvais instincts de l'être humain, au contraire il convient de tirer son âme, son cœur et sa conscience vers le haut.

Nous avons à y gagner de nous élever, devenir encore meilleur, c'est le sens de la vie. Nous venons sur terre pour apprendre et apprendre encore et toutes nos épreuves, toutes nos larmes ont un sens.

On ne le comprend pas toujours sur le moment mais plus tard, plus loin sur le chemin de notre vie alors nous comprenons le pourquoi de nos larmes, ce qui n'était pas visible sur l'instant.

Courage, unissons-nous, faisons front commun face à l'attaque odieuse, criminelle. Soyons forts, nous dépasserons ce temps pour de meilleurs jours... car la vie vaut la peine d'être vécue !

Que les fées vous aident, vous guident, et vous bénissent... je vous aime.

AMOUR SUR LA TERRE !

AMOUR SUR LA TERRE !

LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE / Dana LANG
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Maison du Bout...de la Terre
commenter cet article
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 10:49
LIBRES / LES FILMS DE JEAN-PAUL JAUD A PARIS

~~ Pour voir la bande-annonce des quatre films de Jean-Paul Jaud :

https://youtu.be/YvevP94vk6E

À l’occasion de la COP 21 du 2 au 8 décembre prochain à Paris, le cinéma Les 7 Parnassiens en partenariat avec J+B Séquences programme tous les films Jean-Paul Jaud.

Fidèle depuis des années au travail du réalisateur, le programmateur Xavier Bloom reprogramme ces films qui prennent tout leur sens pendant ces journées cruciales pour le devenir des générations futures.

Les films de Jean-Paul Jaud : • Nos enfants nous accuseront • Severn, la voix de nos enfants • Tous Cobayes ? • Libres !

Jean-Paul Jaud et Xavier Bloom ont souhaité associer à cette programmation un film inédit au cinéma du réalisateur Marc Petitjean :

• De Hiroshima à Fukushima

Chaque film aura sa journée de programmation entière et son débat le soir.

En plus des auteurs des films Jean-Paul Jaud et Marc Petitjean, les spectateurs auront le privilège de pouvoir dialoguer avec : Le Capitaine Paul Watson, Michèle Rivasi, Denis Baupin, Corinne Lepage, Christian Vélot, Natacha Pologny, Périco Légasse, Hervé Kempf, Denis Cheissoux, Kolin Kobayashi, Mycle Schneider, Nicolas Imbert et L'association Surfrider.

On y débattra de ce qui sera au cœur des négociations pendant la COP 21 :

le changement climatique mis en regard avec les thèmes de ces films.

LIBRES / LES FILMS DE JEAN-PAUL JAUD A PARIS
LIBRES / LES FILMS DE JEAN-PAUL JAUD A PARIS
LIBRES / LES FILMS DE JEAN-PAUL JAUD A PARIS
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans CINEMA ACTUALITES
commenter cet article
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 10:33
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans CINEMA ACTUALITES
commenter cet article
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 19:05
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans Cinéma actualites
commenter cet article
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 18:56
DESOLES, LES MECS LA BARBARIE N'A PAS GAGNE
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans FENETRES SUR LE MONDE
commenter cet article
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 10:57
Image de Gérard GAUTIER : " Un peu de poésie dans ce Monde 'd'IGNOBLES'", ambassadeur de la Paix

Image de Gérard GAUTIER : " Un peu de poésie dans ce Monde 'd'IGNOBLES'", ambassadeur de la Paix

LETTRE DE TANIA HADJITHOMAS MEHANNA... DE PARIS A BEYROUTH

~~ Tania Hadjithomas Mehanna 14 novembre, 10:13 ·

Le matin se lève sur Paris. Ça devait être une belle journée. Le soleil est déjà au rendez-vous. Je devais déjeuner avec des amis que j’aime et aller au théâtre voir Pierre Arditi et Evelyne Bouix et puis manger du tourteau dans une brasserie. Et demain revenir à Beyrouth continuer avec plus de forces notre chemin de croix. Mais la croix c’est Paris qui la porte aujourd’hui. Avec terreur, peine et désespoir.

Au Liban on n’a jamais appris à arrêter la violence. Mais on a appris à vivre avec. Cela n’a jamais été un choix. Une simple survie. Et une rage aussi. Celle de montrer toute ton humanité quand autour de toi les valeurs humaines s’effondrent. Un attentat à Beyrouth et deux coups de fil pour me rassurer. Des morts à Paris et c’est tout Beyrouth qui s’affole. Attention ! Soyez prudents ! Ce qui s’est passé est grave. Mais ce qui est le plus grave c’est que la civilisation est en réel danger. C’est la guerre. C’est la guerre entre le bien et le mal. Sur toute la terre. Entre les radicalismes et les libertés. Entre les obscurantismes et les cultures. Entre ceux qui abattent les arbres et ceux qui en plantent. Pour gagner la bataille, il faut remonter à la source du mal. J’ai peine à croire que mes amis français ne savent pas où elle se trouve cette source du mal. J’espère juste qu’ils auront un courage à la mesure de leur terreur aujourd’hui pour la détruire. Avant qu’elle ne les détruise. Je vais aller marcher dans la plus belle ville du monde. Le cœur gros et la tête lourde. Je vais dire à ceux que je croise que je viens de Beyrouth et qu’aujourd’hui il ne faut pas fermer les frontières. Il faut les ouvrir. Ne pas s’isoler mais isoler le mal. S’unir pour ne pas mourir. C’est pour cela qu’aujourd’hui, de Beyrouth à Paris, c’est le même combat. Celui de la réappropriation des valeurs humaines. Celui de la réappropriation du territoire de la justice, de la solidarité et du partage. Celui du sauvetage d’une planète qui prend l’eau de partout. Réchauffement climatique, guerres idéologiques, appauvrissement notable, déplacement massif de population. L’humanité s’est beaucoup trop éloignée de l’humanité. On a toujours eu un leader, une figure de proue, une voix a suivre. Martin Luther King, Ghandi, Mandela. Aujourd’hui où sont les braves ? Les braves c’est nous. Chacun de nous et tous ensemble. A condition de retrouver l’amour, la seule valeur qui aurait du primer sur tout le reste. Il faut sans tarder entamer le chemin inverse pour revenir aux sources du bien. « Le premier pas est le dernier pas ». Krishnamurti

REPONSE DE SON AMIE KARIMA BENSALAH :

~~ Mardi soir, nous passions une belle soirée à Bruxelles que tu as adoptée, la joie de se raconter les mois qui nous ont séparés. Nous avons sorti nos agendas pour programmer une visite le printemps prochain comme ce printemps 2011 où nous avions tous manifesté à Beyrouth pour la paix, avec toi, tes proches et les Libanais…Mercredi, après l’attentat de Beyrouth, je me précipitais pour t’envoyer un message te pensant déjà rentrée. Comme à chaque bombe, attentat, barbarie, on se précipite pour prendre des nouvelles…Tu m’as rassurée, en effet, tu es encore à Paris. Soulagement de te savoir si proche en ‘sécurité’ tout en pensant aux Libanais au lendemain de cet attentat.Je lis tes mots, en ce matin macabre, te voilà au cœur de cette violence lâche, témoin encore une fois d’un bouleversement si violent. Non, nous ne changerons pas nos plans, oui, nous irons à Paris embrasser nos amis et nos proches, oui, nous irons à Beyrouth et partout ailleurs où l’on tente d’instaurer ce repli, cette peur, cette entrave à la liberté.

LETTRE DE TANIA HADJITHOMAS MEHANNA... DE PARIS A BEYROUTH
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans FENETRES SUR LE MONDE
commenter cet article
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 20:03

~~*Si nous devenions violents, nous n'aurions plus rien à défendre.

*Nul besoin de temples, nul besoin de philosophies compliquées. Notre cerveau et notre cœur sont nos temples.

Dalaï Lama

LA MAISON DU BOUT...DE LA TERRE / Dana LANG

~~Lundi 16 novembre 2015,

Le temps couvert s'est mis à la pluie. Il fait mauvais. Nous n'avons nulle envie de sortir aujourd'hui et nous restons sagement à la maison... de plus Maurice souffre trop de sa prostate, douleurs intenables dans le bas ventre. Il souffre de tant de maux...

En ces trois jours de deuil proclamés en France, nous restons installés dans nos fauteuils devant la télévision ce qui nous permet de suivre le discours de François Hollande, Président de la République au Congrès de Versailles devant les députés et les sénateurs.

L'état de choc est palpable dans toute cette assemblée venue nombreuse rendre un hommage solennel aux victimes des tueries de Paris et écouter les mesures prises par le Président. S'ensuit les débats de chaque Président de groupe politique de l'Assemblée et du Sénat.

La France, une fois de plus, atteinte de plein fouet par le crime soulevée et soudée se dresse face à ces attaques de plus en plus meurtrières. Marianne pleure des larmes de sang en cette fin d'année comme au début janvier avec la tuerie de Charlie Hebdo.

Moi, je ne cesse de penser à ces familles meurtries, blessées, éplorées dans ce deuil affreux.

Face à la barbarie nous devons rester unis et défendre envers et contre tout les valeurs universelles de la Paix, de la Démocratie, de la Liberté, de la Laïcité, de l'Égalité, de la Fraternité, de la Solidarité, de toutes ces vertus féminines qui sont blotties, ancrées au cœur des hommes et qu'il faut développées, répandre et faire vivre sur la terre pour le bonheur de tous.

J'écris quelques poèmes. Ils me permettent de vider mon cœur de sa tristesse...

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Maison du Bout...de la Terre
commenter cet article
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 13:51
Dana LANG, Ambassadrice de la Paix soutien cette pétition, signez-la

À L’OMBRE DE LA BOMBE ÉCLATÉE / Dana LANG, Le CERGNE, à l’orée de ce jour 17 03 2013

À l'ombre de la bombe éclatée

Une cervelle, une chaussure, du sang

Et la main d’un enfant

À l’ombre de la bombe éclatée

Du ventre de sa mère, arraché, le sang

Du bébé vagissant

À l’ombre de la bombe éclatée

Des yeux noyés dans le ciel, le sang

De milliers d’innocents

À l’ombre de la bombe éclatée

Rôdent les ombres que ne peut effacer ce sang

À présent

À l’ombre de la bombe éclatée

L'odeur noire de la mort monte et s’élève emportant

Ces rivières de sang

À l’ombre de la bombe éclatée

Des fauves aux dents acérées se vautrent dans le sang

Et règnent maintenant

À l’ombre de la bombe éclatée

Les tambours résonnent, cognent et tonnent

Sur le sang des enfants

Plan, plan, plan... rataplan, rataplan, rataplan…

À l’ombre de la bombe éclatée

Montent les larmes des mères, enfle la colère de nos frères

Anéantissons les puissants, les tyrans

Que lève mon chant de Paix pour la Syrie

Plan, plan, plan... rataplan, rataplan, rataplan... plan, plan…

À l’ombre de la bombe éclatée

Se lèvent plus fort, plus tenace un chant

Un drapeau dans le vent

À l’ombre de la bombe éclatée

Une cervelle, une chaussure, du sang

Et la main d’un enfant… lèvera la Paix pour longtemps

Plan, plan... rataplan, rataplan, rataplan... plan, plan...

PLAN !

Ce texte a reçu le 3ème Prix de l'Insurrection en Poésie par Ti an Holl à Plestin-les-Grèves (Côtes d'Armor) le 20 mars 2015

https://secure.avaaz.org/fr/petition/tous_les_citoyens_president_de_la_republique_francaise_et_elus_compris_venez_et_chantez_avec_moi_mon_hymne_pour_lhumanit//?launch

Dana LANG, Ambassadrice de la Paix soutien cette pétition, signez-la
Dana LANG, Ambassadrice de la Paix soutien cette pétition, signez-la
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans Ambassadeurs de la Paix
commenter cet article
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 00:56
DEFENDONS LES VALEURS UNIVERSELLES DE LA PAIX, L'AMOUR, LA TOLERANCE, LA FRATERNITE...

Tous ensemble défendons les Valeurs Universelles de la Paix, de l'Amour, de la Tolérance, de la Fraternité, de la Solidarité... toutes ces vertus féminines contenues dans le cœur de l'homme.

Dana LANG

Rejoignez la discussion en cliquant sur ce lien :

https://secure.avaaz.org/fr/paris_solidarity/?bAgrIbb&v=68059

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans FENETRES SUR LE MONDE
commenter cet article

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 55 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 55 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 52 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'...
  • Contact

Recherche

Articles Récents