Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 17:17
PRO PACEM. LA PAIX DANS NOS COEUR POUR LA PAIX DU MONDE / Alain MILLION, notre ambassadeur de la Paix (FRANCE).

PRO PACEM.


La paix dans nos cœurs pour la paix dans le Monde.

 

J’ai regardé autour de moi et j’ ai vu un monde cruel où des hommes réduisent leurs semblables en otages ou massacrent impunément des victimes innocentes. Des femmes, des Hommes, des Enfants, mutilés, anéantis dans leur corps et dans leur esprit. Je me suis souvenu de cette phrase lue lorsque j’avais 16 ans. « Dans une guerre, il n’y a ni vainqueurs, ni vaincus. Il n’y a que des victimes ».

Depuis ce temps, je me suis fait un devoir, une ligne de conduite qui ont muri au fil du temps : Conclure un pacte de paix entre les Hommes et agir contre les principaux ennemis de l’humain que sont l’égoïsme, l’indifférence, l’intolérance, la vanité, l’ignorance, la haine, la violence, le fanatisme. J’ai eu la chance et j’ai la chance aujourd’hui encore de cheminer avec des humains qui cherchent à donner un sens au monde dans lequel on vit. Et nous avons la conviction que l’humanité se met en marche vers l’humanité. La route est difficile , parsemée de catastrophes mais elle l’a toujours été . Le monde, notre monde s’est construit sur des douleurs humaines, des guerres, des séismes, des injustices, des maladies, des plaies atroces et jamais refermées. Mais il y a toujours eu des individus de toutes origines et de toutes couleurs, capables de changer l’ordre établi et de donner à l’humanité, la vision de la renaissance. Une nouvelle forme de pensée, une solidarité partagée, le souci et le respect de l’autre. Souvenez-vous : Aurions-nous pu imaginer qu’un jour La France et l’Allemagne vivent en paix ? Tout n’est pas parfait, je l’admets, mais la paix est bien vivante. Elle existe. Elle vit dans le cœur des gens. Ce qui a été possible hier, le sera demain à l’échelle planétaire. Il faut le vouloir et nous devons en être les artisans.

J’ai foi en l’humain, en l’individu et je formule le vœu d’un nouvel espoir, d’une révolution morale, d’un appel à l’action pour enfin accéder à la paix, à la fraternité, à la solidarité, à l’humanité, au respect planétaire de tous les terriens. Par nos actes et nos engagements, nous , Hommes et Femmes de cette Terre, Humains avant toute chose et face à tous les problèmes globaux qui nous entourent, là où nous sommes, apprenons à réagir avec humanité, à dire bonjour à l’inconnu, à aider celui qui est seul, à sourire à celui qui a besoin de réconfort, à ne pas juger celui qui est différent de soi, à aller à la rencontre de l’autre, à servir celui qui est dans le besoin, à AIMER avec partage. A vivre pour aimer.

Soyons conscients que nos paroles, nos écrits, nos actes et nos engagements sont les signes d’une humanité vivante à vocation d’une dimension interdépendante, interrelationnelle, universelle où l’être humain a toute sa place dans son entité entière, biologique, sociale ,économique ,métaphysique. Transformer l’espèce humaine en HUMANITE. Oui, tout reste possible puisque nous sommes HUMAINS. L’aspiration à un monde meilleur et fraternel où les Droits de l’ÊTRE HUMAIN, quelle que soit son origine, ses croyances, ses idéologies, soient respectés et développés pour le bonheur de tous.

Nous assistons à une transition, une mutation du cycle de vie. Mes amis, il y faudra beaucoup de courage et de détermination .La grande révolution est celle de l’esprit. Il n’est pas loin le temps où on se rendra compte que l’humanité est appelée à la solidarité entre les peuples et où l’empathie sera le départ de toutes choses. Ce jour-là, vous pourrez dire : « J’ai agis pour cela ».

PRO PACEM. LA PAIX DANS NOS COEUR POUR LA PAIX DU MONDE / Alain MILLION, notre ambassadeur de la Paix (FRANCE).
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 23:21
16 contes merveilleux ou de Noël pour tous de Dana LANG

16 contes merveilleux ou de Noël pour tous de Dana LANG

Vendredi 7 avril 2017... Maurice fait son deuil de la vie et des siens...

 

Il m'a réveillé une fois à trois heures, souffrant de ses jambes où j'ai dû l'enduire de crème, le masser et arranger son lit et il m'a fait lever plusieurs fois sur le matin... je sors du fauteuil releveur et Nelly frappe à la porte. Je fais mes tartines, elle prépare le café et le chocolat de Maurice, de mon côté, je lui donne ses remèdes, sept comprimés le matin et un produit pour les intestins (un comprimé à midi et six le soir).

Puis je le laisse. Je sors dehors avec Nelly. Elle va dans le pré ramasser toutes les branches que nous avions déposées au bord de la haie, branches qui iront à la déchetterie. Nous découvrons à nouveau une poule dans le jardin voisin. Hier il y en avait deux. Elles sont revenues vers l'enclos d'elles-mêmes et je les ai fait rentrées hier soir sans problème.

Puis Nelly s'emploie à remettre des cavaliers tout autour de l'enclos afin de fixer le grillage au sol et là où le bouc l'a soulevé, elle dépose une grosse pierre. Pendant ce temps je coupe de la haie et de l'herbe pour les animaux et bien entendu je tombe. Elle vient à ma rescousse.

Ensuite nous procédons à la découpe d'une aile à chaque poule, cela leur évitera de s'envoler. Je m'assieds sur la chaise en alu et Nelly court après les poules qu'elle m'apporte l'une après l'autre afin que j'effectue la coupe du bord de l'aile droite. Puis nous passons à la transplantation de plants dans les plates-bandes. Enfin, elle nous quitte, nous continuerons la prochaine fois mais elle m'a vraiment épaulé ce matin.

Je rentre préparer du boudin aux pommes pour midi. J'apporte un peu de salade de céleri et carottes rappées à Maurice puis un peu de boudin aux pommes, enfin un yaourt au lait de chèvre et une banane. Il a mangé un peu mieux.

Cet après-midi je me débats avec le changement du lit. Maurice est vraiment très mal et il ne peut vraiment plus tenir dans un lit aussi étroit. Nous sommes obligées Corinne et moi d'attacher des traversins sur les bords tant il déborde du lit. C'est un problème neurologique, il dort en allongeant son corps en diagonale.

Le fournisseur ne peut pas me livrer un lit de 120 immédiatement, il est obligé d'avoir recours au fabricant, donc j'essaie de revoir l'ancien fournisseur mais le pharmacien me renvoie dans le mur car j'ai rompu le contrat avec lui... rien à faire des malades, seul le commerce compte ! Je me rebelle.

Je me renseigne dans une autre pharmacie mais ils n'ont pas ce matériel en dépôt. Ma foi, tant pis pour Maurice qui va souffrir ainsi jusqu'à mercredi car le fournisseur du matelas à air n'aura un lit en 120 que ce jour-là... je n'ai pas fini de me lever pour agir afin de le soulager au maximum.

Je lui envoie les ordonnances du médecin passé nous voir vers treize heures. Très chouette cette visite où nous échangeons sur l'état de mon époux et où le médecin donne tout le meilleur de lui à son chevet. Maurice a intégré le fait qu'il lui faut faire le deuil de la vie et de tous les siens, des amis aussi. Le voilà plus calme, il ne se bat plus comme un démon pour survivre. Il accepte son sort le plus sereinement possible et je l'aide en restant près de lui assise dans mon fauteuil manuel, en lui tenant la main et nous échangeons dans ce sens car l'issue est inéluctable. Nous en parlons maintenant tranquillement. Il ne se rebiffe plus.

Le séjour en USP lui a fait le plus grand bien, il a contribué à lui apporter la paix nécessaire à son âme et m'a beaucoup aidé aussi car il allait dans mon sens. Maurice a été très satisfait par ses quatorze jours là-bas avec un personnel soignants, infirmières, médecins et musicologue très à l'écoute et dans une très bonne approche, un excellent travail psychologique envers le patient, de très bons dialogues pour une fin de vie.

Corinne est près de lui pour les soins et voilà la belle visite de notre ami Alain et de sa petite fille heureuse de lui apporter des crêpes et de la crème de pomme. Nous sommes très contents de les voir. Cela permet à Maurice de parler un peu et d'être entouré. Naïli m'a téléphoné, il arrivera mardi soir. Nous allons vraiment profiter de la présence de notre petit-fils.

La soirée après une séance de télévision s'achève par des soins. Je l'arrange dans son lit si bien qu'il se sent mieux. Il va pouvoir dormir dans une bonne position. Nous espérons tous les deux passer une nuit sans trop de problèmes.

La journée a été fort belle aujourd'hui, très ensoleillée et sans vent... demain ce sera encore mieux avec les 18° annoncés par la météo. Ce soir France 2 nous livre un fort bon interview de Jean-Luc Mélenchon... nous apprenons un attentat et Suède et l'envoi de missiles par Trump sur les bases aériennes en Syrie...

FAIS-MOI MOURIR ! / Dana LANG, conyeuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de Fantasy, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 23:06
La deuzième époque de la saga fantastique (fantasy) de Dana LANG
La deuzième époque de la saga fantastique (fantasy) de Dana LANG

La deuzième époque de la saga fantastique (fantasy) de Dana LANG

Jeudi 6 avril 2017... Maurice moins agité, moins souffrant...

 

J'ai dormi par morceaux... endormie à deux heures... je l'ai entendu gémir, je suis sortie du lit pour regagner le fauteuil à côté de lui... il avait très mal à ses jambes... je l'ai massé.

Il s'est endormi profondément, je suis retournée au lit. Vers six heures il crie. Je me lève et accourt sur mes roulettes. Il a faim... je lui apporte trois tranches de saucisson, cornichons, une tranche de pain.

Je reste dans le fauteuil releveur près de lui... j'ai du mal à me rendormir, à présent... mais je tombe dans un trou jusqu'à sept heures cinquante.

Il est plus que temps de se lever. Je dois être prête de bonne heure pour aller en courses. Sylvie franchit le seuil de la porte alors que je lève le volet de la chambre. Elle me prépare le café et les tartines. Nous prenons le café ensemble et nous discutons un peu puis je cours à la salle de bains cependant qu'elle fait une tartine et du cacao pour Maurice.

Nous partons vers neuf heures. Hier soir j'ai téléphoné à Pierre pour lui demander de venir tenir compagnie à Maurice vers dix heures trente – onze heures car je n'aime pas le laisser seul... ses crises de panique, d'angoisse me font peur.

Nous rentrons à onze trente, Pierre est encore là. Il a eut l'extrême gentillesse d'aller réparer le grillage en le consolidant avec des petits cavaliers plantés dans les piquets. Pour ma part j'ai acheté de longs cavaliers à planter pour le maintenir au sol... demain j'irai avec Nelly vérifier tout cela et boucher les trous. Je peaufinerai avec Naïli, mon petit-fils.

J'ai récupéré les deux poules qui avaient mis les voiles et je les ai rentrées sans aucun problème avec des déchets de crevettes et de crabes.

Nelly peut m'aider jusqu'à treize heures, ce que j'apprécie grandement compte tenu de tout ce que je dois faire. Elle me prête main forte pour ranger un bon approvisionnement et nettoyer les crevettes et pinces de crabes, ce que j'ai tant de mal à faire moi-même. Je nettoie de leurs feuilles les radis, les choux-fleurs, les salades et je porte le tout à mes petites protégées qui sautent dessus. Sylvie leur a distribué du grain.

Pour le repas Maurice se régale de crevettes et de crabe et d'un morceau de poisson pané. Il finit avec une crème dessert.

L'après-midi, je demeure près de lui jusqu'à seize heures devant la télévision, il s'endort et je pique du nez.

Ensuite je tente de joindre le fournisseur du lit et de son matelas, car la largeur ne suffit pas au corps de Maurice. Ses jambes s'échappent du lit, du coup il reste dans une position diagonale déversée. Il a de plus en plus de mal à se mouvoir et sans forces, sans muscles il parvient difficilement à changer de position, ce n'est pas simple. J'ai bataillé cette nuit avec ça et ce soir Corinne a eut bien du mal à le redresser et l'installer dans une position confortable... dommage le matelas à air offre une solution idéale pour une personne grabataire mais il faut vraiment penser 120 pour lui... ce qu'il avait tous ces mois avec un matelas à mémoire de forme et il va falloir y revenir, dommage !

Bon, nous allons revoir ce problème mais il faudra demander l'aide de nos ambulanciers pour le changer de lit, comme à chaque fois, maintenant.

Ce soir, je retrouve ma biquette Froudenn hors de l'enclos... elle y a pris goût. Je file avec des tranches de pain pour l'appâter, la chipie vient à me rencontre sur la rampe, pour un peu elle rentrerait dans la maison... ah, la coquine ! Puis elle me suit jusqu'à la porte de l'enclos où elle pénètre sans problème. Ouf, voilà, je suis tranquille. Je leur cueille quelques branches de fusain... elles ont été nourries ce matin... et là maintenant les deux petites chèvres s'amusent comme des folles. Hier l'oie couveuse 'Ricette' s'est remise à couver deux œufs retirés par Véronique... du coup aujourd'hui, elle couvait... le balai !

Ce soir je lis mes courriels par Mozilla ce qui m'embête... bon, je fais avec.

Je vais suivre le débat sur BFMTV. Jean-Luc Mélenchon prend la tête des sondages de popularité... et si les Français soudain se réveillaient... comme les insoumis ?

FAIS-MOI MOURIR ! Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de Fanatsy, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 22:50
Les deux premiers tomes de la saga (trilogie) fantastique de Dana LANG

Les deux premiers tomes de la saga (trilogie) fantastique de Dana LANG

La première époque de la saga fantastique de Dana LANG
La première époque de la saga fantastique de Dana LANG

La première époque de la saga fantastique de Dana LANG

Mercredi 5 avril 2017... Maurice revient à la maison...

 

Je me lève pétrie de douleurs intenables à six heures, je me recouche un moment pour me relever à sept heures cinquante, au même instant on frappe à la porte... c'est le fournisseur du lit et du matelas à air qui apporte sa livraison. Chic, c'est Maurice qui va s'en trouver bien.

Véronique franchit la porte à son tour. Je fais les tartines cependant qu'elle prépare le café. Je déjeune et file à la salle de bains. Avec Véronique je vais nourrir les animaux. Puis elle déménage la partie véranda pour laisser passer le brancard. J'arrange quelques petites choses en attendant.

Les ambulanciers me téléphone pour me prévenir qu'ils quittent l'Unité des Soins Palliatifs à onze heures... ils seront là dans une bonne demi-heure.

Je retrouve trois membres de l'équipe que nous connaissons très bien à présent et que nous apprécions si fort. Maurice rentre particulièrement calme. Nos amis l'installent dans son nouveau lit où il se sent tout de suite à l'aise. Il va rester ainsi la journée serein mais très blanc surtout ses mains, ses bras et son visage. Il est heureux de me retrouver mais je le sens très triste. Je le suis également.

Il me redit comme il a été bien traité à l'USP, lui qui a tant de mal à supporter les hôpitaux (surtout après les avoir fréquentés durant trente-sept ans !). N'empêche que les médecins, le personnel sont vraiment au top ! S'il devait y retourner, il n'aurait plus d'appréhension. Cela me réconforte d'autant pour lui. Il me dit aussi que les médecins ne lui ont pas caché sa fin de vie... ce qu'il préfère entendre mais je le sens différent... l'impression qu'il a assimilé la chose, il lâche les bagages, il ne lutte plus contre l'inéluctable.

Nous allons passer une bonne journée ensemble. Je lui prépare son repas de midi, épinards œufs durs, yaourt à la cerise... je n'ai plus rien dans le frigidaire... je le réapprovisionnerai demain.

Cependant qu'il dort, je reste près de lui devant la télévision, puis je fais un gâteau aux poires. Ensuite je prépare un concours, je le posterai en allant en courses.

Ce soir la chèvre Froudenn s'est sauvée de son enclos mais finalement elle accourt dès qu'elle me voit et entre dans l'enclos sans problème. Deux poules se sont fait la belle... mais elles ont des ailes !

Ce soir après un repas très léger, Maurice s'endort profondément... il n'a pas pu attendre son morceau de gâteau. Je reste devant la télévision... il dort profondément. Puis à dix-heures trente je dois lui soigner ses jambes qui le font souffrir, le grattent insupportablement. Je l'enduis d'huile mais je me trompe de flacon... j'ai pris du Natispray... quelle dégourdie ! Du coup, je dois chercher une bassine, un gant, une serviette pour le laver, rincer, sécher, puis appliquer les huiles essentielles. Ce matin j'ai cherché son pilulier dans la valise mais il n'était pas là... mince alors ! Les ambulanciers m'ont promis de le réclamer à l'hôpital.

J'arrange Maurice dans son lit, ce n'est pas simple, je n'ai aucune force et lui non plus... dur, dur de le faire se mettre droit dans le lit, il part toujours en diagonale, dans un lit de 120 ça peu aller mais dans un 90 c'est juste. Bon, je suis obligée de lui mettre le long boudin du côté droit là où sa jambe pend toujours dans le vide. Et de l'autre côté il faut un coussin pour son bras qui part dans la barrière... nous finissons bon an, mal an à trouver une position convenable.

Maurice s'endort vite, il dort bien... cette nuit je vais peut-être pouvoir dormir dans mon lit. Nous verrons bien s'il m'appelle. Je fais les comptes, puis je file me coucher à minuit trente.

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 17:52
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans ECOLOGIE
commenter cet article
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 18:50
Hommage à notre voisin et ami...

Hommage à notre voisin et ami...

Mardi 4 avril 2017... retour à la maison demain...

Je me lève à sept heures mais j'ai tellement mal que je me recouche un moment. Je file à la cuisine à sept heures quarante cinq pour déjeuner. Véronique cogne et entre. Je lui demande de me faire le café pendant que je grille mes tartines. Puis je me prépare, nous partons à l'hôpital... j'ai rendez-vous avec le médecin et l'infirmière.

Véronique range mon fauteuil roulant manuel puis nous filons. Au passage, elle me prend du pain et deux pains au chocolat pour Maurice. Je lui ai fait cuire deux œufs durs ce matin et je les emporte avec deux kiwis et deux oranges. Il va être content.

Lorsque nous arrivons, nous le trouvons plus calme, comme assagi après une violente tempête. Il nous parle mais il se perd entre l'hôpital de Brest et celui de Douarnenez.

Nous attendons le médecin. Lorsqu'elle arrive avec l'infirmière elle nous expose son point de vue et le résultat obtenu avec le nouveau traitement et la baisse de produits morphiniques. C'est bien, je suis vraiment satisfaite de savoir et de constater qu'il souffre tellement moins et qu'il a retrouvé une certaine lucidité. Ma souffrance a diminué d'autant.

Il est heureux de penser qu'il va pouvoir rentrer demain matin à onze heures, retrouver la maison et bientôt son petit-fils chéri. Nous allons pouvoir profiter de sa belle présence. Moments magiques et merveilleux !

Nous repartons sur les chapeaux de roue, Véronique va être en retard pour les services suivants.

Je déjeune rapidement, je n'ai pas faim. Puis je me cale devant la télévision où je m'endors. Corinne me téléphone et j'attends le fournisseur du lit accompagné de son matelas à air.

C'est Alain et Justine qui franchissent la porte. Je suis très heureuse de les voir car cela faisait un bout de temps qu'ils n'étaient plus repassés, occupés par les vacances, la famille et le travail ; encore un moment bien agréable.

Puis le fournisseur arrive à son tour et installe le lit et le matelas. Il m'explique le fonctionnement, me fait signer le contrat, me demande l'ordonnance. Enfin Maurice va se sentir tellement mieux... voilà des mois que je cherchais un matelas à air ! Ce n'était pas si compliqué, il fallait simplement trouver le bon fournisseur.

Je téléphone à mon époux qui galère encore avec ses problèmes intestinaux et surtout sa sonde qui recommence à le faire souffrir !

Ce soir il va suivre le débat politique sur BFMTV et moi également. Nous nous réveillons... fatigués comme tous les Français par les affaires politiques, nous réagissons enfin, l'avenir de nos enfants et petits-enfants se trouve dans nos mains. Nous avons cette immense responsabilité. Il nous appartient de veiller à leur avenir et ne pas l'abandonner dans de vilaines mains... attention l'heure est grave !

FAIS-MOI MOURIR ! / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de Fantasy, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 19:52
Hommage à un ami / Dana LANG

Hommage à un ami / Dana LANG

Lundi 3 avril 2017... il s'ennuie de la maison...

Je me lève avec des douleurs intenables, je sors la poche de glace du placard et je la mets à chauffer pour me la caler sur les reins... pour la poser ce n'est pas simple !

Nathalie frappe à la porte et entre. Elle m'aide à caler la poche dans mon corset. Elle mets le café en route, puis elle fonce à la boulangerie, je n'ai plus de pain.

Lorsque je me suis habillée, je file couper de l'herbe pour mes petites protégées qui arrivent en courant, bêlant et cacardant... même Ricette arrive de toutes ses pattes abandonnant ses œufs, car bien entendu elle couve de nouveau.

Je traîne avec mes douleurs ravivées et je me demande si Corinne va passer. Normalement non car mes pieds seront soignés par Alexandra cet après-midi.

Maurice m'appelle, il me demande quel est le jour, il a bien dormi, ne va pas trop mal. Puis il me rappelle pour me dire le contraire. Il est atterré car les infirmières lui ont appris qu'il n'avait rien dormi ! Bon, il va dormir ce matin. Il se console en pensant qu'il ne lui reste pas beaucoup de temps à attendre pour rentrer à la maison.

Je me traîne toute la journée. Je tente d'ouvrir Orange qui refuse de le faire depuis trois jours. Que se passe-t-il ? Du coup, je passe par Mozilla.

Je me fais un repas rapide et je me repose devant la télé en attendant Alexandra. Quand elle cogne à la porte je me suis endormie dans le fauteuil. Quand elle me quitte je file au lit... je ne parviens plus à m'endormir mais c'est Corinne qui me sort du lit. Elle vient aux nouvelles quand à mes pieds ce ne sera pas utile aujourd'hui.

Maurice m'appelle, il vient de passer un mauvais quart d'heure avec ses intestins en panne... il faut être hyper vigilants de ce côté-là car il n'est pas bon vivre sans bouger. Pauvre Maurice tout l'accable.

Corinne me recommande de bien avoir ses nouveaux remèdes pour sa sortie et le fournisseur de matériel me rappelle qu'il veut être sûr de sa sortie pour me livrer son lit.

Je reviens sur l'ordinateur... ça rame, ça rame ! Je ne parviens à rien faire de bon. Ce n'est vraiment pas mon jour.

Il a fait une journée exceptionnellement belle, très agréable... et ce n'est pas fini.

FAIS-MOI MOURIR ! / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artiste internationale, auteure de Fantasy, poète insurrectionnelle, ambassadeur de la Paix,...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 12:04
JOUR DE PRINTEMPS / MAZIN, notre ambassadeur de la Paix (PALESTINE)
Le 21 mars était le premier jour du printemps et la fête des mères.
Je suis reconnaissant à ma Mère de 84 ans et à mes merveilleuses sœurs (dont l'une
Grand-mère) et à toutes les autres mères du monde.
Le printemps est un temps de renouvèlement et notre jardin botanique est en pleine floraison
Papillons, abeilles, autres insectes, plus de 40 Espèces de fleurs, lézards, oiseaux,
grenouilles et élevage de poissons, tortues des bébés, des dizaines de bénévoles et de travailleurs.
Nous avons eu les sauterelles et les sauterelles de Palestine ont été acceptés pour publication.
Nous avons fait un Voyage de terrain avec des étudiants des écoles de filles dans le voyage de Bethléem à Artas
(De Hortus signifiant le paradis). Nous avons eu une cérémonie d'ouverture et Atelier pour notre projet
«Biodiversité et durabilité locale à Wadi Zarqa Zone protégée "où nous voyons beaucoup de destruction d'Israël
Résidentielles et industrielles. Minimum de deux excursions sur le terrain chaque semaine et des dizaines
de visiteurs internationaux et locaux à notre musée et Jardin botanique hebdomadaire
(même si nous ralentissions un peu en attendant notre «Ouverture officielle» en avril). Notre travail collectif est donc florissant
Des fleurs de résistance, des lumières de bougies dans la mer des ténèbres, et nous garde
Optimiste pour l'avenir. C'était donc une grande semaine de printemps la semaine dernière !
JOUR DE PRINTEMPS / MAZIN, notre ambassadeur de la Paix (PALESTINE)
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 11:56
JOUR DE PRINTEMPS / MAZIN, notre ambassadeur de la Paix (PALESTINE)
Le 21 mars était le premier jour du printemps et la fête des mères.
Je suis reconnaissant à ma Mère de 84 ans et à mes merveilleuses sœurs (dont l'une
Grand-mère) et à toutes les autres mères du monde.
Le printemps est un temps de renouvèlement et notre jardin botanique est en pleine floraison
Papillons, abeilles, autres insectes, plus de 40 Espèces de fleurs, lézards, oiseaux,
grenouilles et élevage de poissons, tortues des bébés, des dizaines de bénévoles et de travailleurs.
Nous avons eu les sauterelles et les sauterelles de Palestine ont été acceptés pour publication.
Nous avons fait un Voyage de terrain avec des étudiants des écoles de filles dans le voyage de Bethléem à Artas
(De Hortus signifiant le paradis). Nous avons eu une cérémonie d'ouverture et Atelier pour notre projet
«Biodiversité et durabilité locale à Wadi Zarqa Zone protégée "où nous voyons beaucoup de destruction d'Israël
Résidentielles et industrielles. Minimum de deux excursions sur le terrain chaque semaine et des dizaines
de visiteurs internationaux et locaux à notre musée et Jardin botanique hebdomadaire
(même si nous ralentissions un peu en attendant notre «Ouverture officielle» en avril). Notre travail collectif est donc florissant
Des fleurs de résistance, des lumières de bougies dans la mer des ténèbres, et nous garde
Optimiste pour l'avenir. C'était donc une grande semaine de printemps la semaine dernière !
JOUR DE PRINTEMPS / MAZIN, notre ambassadeur de la Paix (PALESTINE)
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 18:36
Hommages à mon ami, Mamadou Diallo, conteur sénégalais.

Hommages à mon ami, Mamadou Diallo, conteur sénégalais.

Dimanche 2 avril 2017... le printemps est là...

 

Je me lève à huit heures. Je déjeune, passe à la salle de bains, m'habille... et soudain on frappe à la porte... c'est l'infirmier. Il me fait mes soins de pieds et me demande des nouvelles de Maurice. Je lui explique la situation... Maurice va mieux avec son nouveau traitement, plus d'hallucinations, plus de crises de paranoïa, plus de délires. Il dort mieux. Il devrait rentrer mercredi.

Je file nourrir les animaux qui m'attendent avec impatience. Je les abreuve et termine vers midi. Maurice m'appelle, il m'a téléphoné plusieurs fois ce matin. Je le rappelle et nous parlons un petit peu. Il me dit qu'il a dormi cette nuit, les infirmières m'ont dit qu'il n'a pas dormi beaucoup. Il me déclare qu'il les a sonné trois fois. Bon, mais le traitement à l'air de lui aller.

Je me fais à manger puis je passe à table. J'ai si mal que je file au lit mais je ne parviens pas à m'endormir. Du coup je me lève, étends une lessive en fais tourner une autre.

J'appelle Maurice. Il s'ennuie... il en a marre d'être au lit et tout seul dans sa chambre. Il vient de faire une crise d'angoisse et les infirmières lui ont apporté un cachet qui a fait de l'effet. Il va mieux. Sa voix est plus claire au téléphone. Il a hâte de rentrer maintenant, il veut revenir à la maison dès mardi après-midi. Je lui réponds que son nouveau lit va arriver dans l'après-midi... oui, mais je peux toujours venir en soirée. C'est vrai.

Je me mets sur l'ordinateur mais je ne parviens pas à lire mes courriels, il rame... je ne comprends pas se qui se passe depuis hier soir.

Du coup, je m'installe devant BFM TV où j'entends la fin du meeting de Le Pen, je préfère suivre attentivement et avec passion le meeting de Mélenchon à Châteauroux... avec un talent d'orateur hors du commun il nous livre une superbe démonstration de sa vision, la révolution citoyenne, la France Insoumise à ses côtés ! Bravissimo ! Le peuple français se met en marche. Il entre en résistance, et nous pouvons changer les choses profondément. Il m'apparaît que le vent se lève pour changer le monde, pour donner un bon coup de balai de tous ces gros qui se gavent sur notre dos, à toutes les injustices qui sévissent dans ce pays... un programme de Paix et de Fraternité, de justice, d'un monde remis à l'endroit pour une 6ème république.
 

Je téléphone à Maurice il a réussi à suivre le meeting de Mélenchon, c'est un énorme progrès par rapport à ces derniers mois. Il se plaint d'avoir très mal à l'estomac, j'espère que les infirmières lui donneront un comprimé de Pariet qu'il prend en deux fois chaque jour. Il ne supporte plus tous ces traitements. Je le laisse en l'embrassant très fort... lui aussi.

Il fait un temps royal... un vrai bon jour de vacances. Mes petites protégées apprécient le soleil radieux et font bronzette sur leurs estrades.

FAIS-MOI MOURIR ! / Dana LANG, conteuse aux plumes de sioux, artieste internationale, auteure de Fantasy, poète, amabassadeure de la Paix,...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 54 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 54 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 52 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 13 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons...
  • Contact

Recherche