Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 18:33
LA FUITE DES JOURS... / Dana LANG
LA FUITE DES JOURS... / Dana LANG

~~Vendredi 7 août 2015,

J'ai oublié Louka avec son moisiversaire... il a eut six mois le 5 août et deux dents supplémentaires !

Ce matin il fait un temps hivernal, vent et pluie... les chèvres se lamentent puis à midi le ciel s'éclaire, les nuages disparaissent, le vent se calme, c'est l'été !

Maud arrive à huit heures. Maurice est content, nous ne perdrons pas de temps pour aller en courses, faire nos provisions et avec l'arrivée des enfants, il faut songer à remplir le frigidaire.

Je reçois la revue 'Rencontres' envoyée par les responsables du Concours de l'Essonne. Mon poème y figure mais il ont rajouter trois fautes à 'La Maison Rose et Bleu', les relecteurs ont mis un 'e' à bleu... Michel où es-tu ?...

Après le repas, Maurice se plaint de nouveau de la tête et prend des doliprane malgré la morphine et la cortisone !...

Nous terminons la soirée tranquillement.

Samedi 8 août 2015

Il fait un temps magique !

Béatrice prend son service. Nous avons déjeuné et après les soins nous bricolons au jardin... Maurice termine le nettoyage derrière le séchoir et la haie... moi, je finis le long de la rampe du séchoir.

Ensuite, il nourrit les biquettes, évidemment Aig bêle follement, toutes les deux viennent réclamer leur pitance à grands cris... cela m'amuse beaucoup... elles sont vraiment drôles ces deux-là !... Et les poules ne sont pas en reste.

Naïli nous téléphone vers dix-sept heures, il partent à l' instant de Dijon pour arriver dans la nuit... ils sont impatients d'être en vacances.

Maurice est heureux, moi aussi. Il fait très chaud et nous restons à l'intérieur... j'écris.

Ce soir nous resterons devant la télévision en attendant nos petits-enfants. Sans doute seront-ils là à deux heures...

LA FUITE DES JOURS... / Dana LANG
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Fuite des Jours
commenter cet article
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 16:34
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans FANTASTIQUE - VIDEOS
commenter cet article
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 22:28
PRIX LITTERAIRES INTERNATIONAUX / Dana LANG à nouveau récompensée...

En même temps que j'apprenais la perte inestimable de mon grand ami, et relecteur Michel COUROT, c'est par mail que j'apprenais ces dernières nouvelles :

~~*Lauréate du Trophée Andersen du Concours Littéraire International décerné par le Centre Européen pour la Promotion des Arts et des Lettres pour son Œuvre et ses contes dont ' Naïli, le Petit Prince des Étoiles', 'La Fontaine de la Mer - Feunteun Aod '. La Cérémonie de remise des Prix aura lieu le 19 et 20 septembre à Thionville en Moselle.

~~*Lauréate du 1er Prix de l'Herbe Rouge, pour sa lettre à : ' Monsieur Nicolas Sarkozy, Président de la République '.

*Lauréate du 1er Prix du Virgile Travesti, pour son texte humoristique ' Balade en Éclaireurs à Saoû '.

*Lauréate du 2ème Prix du Chèvrefeuille pour sa lettre ' Ce Soir, mon Amour, tu Pleurais '.

Prix décernés en juillet 2015 par le 8ème Concours International de Littérature ' Les Cordées ' (APF - Cérémonie de remise des Prix à Paris le 8 octobre 2015).

~~Dana LANG, Mérites Littéraires, Prix et Médailles pour son Œuvre Littéraire Fantastique, Contes, Biographie, Livrets de Prose, Pamphlets :

ANNÉE 2013-2014-2015

ARTS ET LETTRES DE FRANCE

2015*Lauréate du 2ème Prix International de la Nouvelle décerné par Les Arts et Lettres de France pour sa nouvelle ; 'Balade en Éclaireurs à Saoû' (Cérémonie de Remise des Prix à Angoulême le 6 juin 2015)

2014*Lauréate du 3ème Prix Littéraire International du 'conte' Médaille de Bronze du Mérite Littéraire le 31 mai 2014, décernés à Vannes par Les Arts et Lettres de France pour son conte fantasy : 'Un Soir de Noël au Pays des Sept Sorcières'.

C.E.P.A.L.

2015*Lauréate du Trophée Andersen du Concours Littéraire International, le 20 septembre 2015, décerné à Thionville par le Centre Européen pour la Promotion des Arts et des Lettres pour son Œuvre et ses contes dont ' Naïli, le Petit Prince des Étoiles'.

2013*Lauréate du Prix Littéraire International des frères Grimm, le 22 septembre 2013, décerné à Thionville (Moselle) par le Centre Européen pour la Promotion des Arts et des Lettres pour son album : 'Le Jardin Enchanté et la Petite Princesse'.

LES RENCONTRES-ÎLE DES POÈTES

2015*Lauréate du 1er Prix International de la Section 'du Souvenir ou des souvenirs' décerné par Les Rencontres-Île des Poètes, le 10 mars 2015, pour son livret : 'Mon Père'.

2015*Lauréate du 2ème Prix International de la Section 'Les Mots Secrets' décerné par Les Rencontres-Île des Poètes, le 10 mars 2015, pour son livret de prose n°1 : 'Solitude -Soleils d'Hiver'

2015*Lauréate du 2ème Prix International de la Section du 'Journal Intime' décerné par Les Rencontres-Île des Poètes, le 10 mars 2015, pour son texte : 'Un berceau, douze fées et une sorcière' (extrait 'Les Sanglots du Vent').

RENCONTRES ARTISTIQUES ET LITTÉRAIRES DE L'ESSONNE :

2014*Lauréate du Mérite Culturel et la Rose d'Honneur, le 2 février 2014, décernés par Les Rencontres Artistiques et Littéraires de l'Essonne pour sa prose poétique : 'Avril', 'Il pleut', 'Des ombres bleues', 'Moi, j'y crois toujours !', 'Notre Maison Hirondelle', 'Mamie Soleil'.

2014*Lauréate du Mérite Culturel et la Rose d'Or décernés le 20 novembre 2014, par Les Rencontres Artistiques et Littéraires de l'Essonne pour 'l'ensemble de son Œuvre Littéraire'.

JURY DU GRAND-PRIX DE PETITE-CAMARGUE, LES AMIS de Frédéric MISTRAL et Alphonse DAUDET :

2015*Lauréate du Prix Paul Éluard, le 12 mai 2015, décerné par le Jury du Grand-Prix de Petite-Camargue, les amis de Frédéric Mistral et d'Alphonse Daudet pour sa poésie libre : 'Ce chemin', 'Ose', 'Amour', 'Se toucher', 'Attendre', 'Dans ton cœur', 'Et', 'Aimer', 'Renonce' ; pour sa prose poétique : le livret de prose n°3 : 'L'Horizon de la Nuit – Espoir' ; pour son conte : 'La Fontaine de la Mer – Feunteun Aod'.

2014*Lauréate du Prix Edmond Rostand, décerné par le Jury du Grand-Prix de Petite-Camargue, les Amis de Frédéric Mistral et d'Alphonse Daudet le 17 mai 2014 pour sa prose poétique : 'Mort' et 'Il me Presse la Main'.

MILLEN'ARTS DÉFIS :

2014*Lauréate du 3ème Prix Artistique International de Poésie Libre, le 13 août 2014, décerné par Millen'Arts Défis dans le cadre du Millen'Arts Journal pour sa poésie Libre : 'Planète Orange Sang'.

JURY DU BLEUET INTERNATIONAL :

2015*Lauréate de la Médaille d'Or, 1er Prix du Jury du Bleuet International 2015 pour sa nouvelle 'La Poupée de Naige'.

2015*Lauréate de la Mention Honorable du Jury du Bleuet International 2015 pour son recueil de 30 pages 'Solitude – L'Horizon de la Nuit' .

2015*Lauréate de la Mention Honorable du Jury du Bleuet International 2015 pour son conte 'La Fontaine de la Mer' .

2014*Lauréate du 2ème Prix du Jury du Bleuet International, le 21 septembre 2014 pour son recueil de contes : 'Enfhantements'.

2014*Lauréate du 3ème Prix du Jury du Bleuet International, le 21 septembre 2014, pour sa prose libre-libérée avec : 'Je vous Écris, Frères Humains'.

2014*Lauréate du Prix d'Honneur de la Reconnaissance en Littérature, le 21 septembre 2014, décerné par le Jury du Bleuet International.

2014*Lauréate de la Mention Honorable du Jury du Bleuet International, le 21 septembre 2014 pour sa prose poétique : 'Mettre un Doigt sur la Plume'.

LE BLEUET INTERNATIONAL :

2015*Lauréate de la Médaille d'Or, 1er Prix International de Poésie Libre pour la Jeunesse décerné par le Bleuet International (Poètes-Artistes et Jeunesse) pour sa poésie Libre : 'Éclats de Mots'.

2015*Lauréate de la Médaille d'Argent Internationale et la Reconnaissance 'Chevalier des Lettres' mention honorifique le 8 janvier 2015, décerné par le Bleuet International (Lettres-Arts-Chansons).

2015*Lauréate Médaille d'Argent Internationale 2015, Mention de Membre d'Honneur de l'Association Le Bleuet International, décerné le 10 mai 2015 à Essars.

2015*Lauréate du 4ème Prix décerné le 5 mai 2015 par le Bleuet International sur le thème : Les saisons, l'environnement pour son texte 'Planète Orange'.

2015*Lauréate du 2ème Prix d'Honneur décerné le 5 mai 2015 par le Bleuet International sur le thème Égalité, Liberté de la Femme pour son texte : É... cris de femme, Femme , bats-toi !. (Cérémonie de remise des Prix à Essars (Nord-Pas -de-Calais) le 20 septembre 2015).

2014*Lauréate du 1er Prix d'Honneur du Bleuet International, le 21 septembre 2014, pour son conte écolo rigolo : 'Oumbayée, Dame Scarabée'.

2014*Lauréate du 2ème Prix d'Honneur du Bleuet International, le 21 septembre 2014 pour le thème des saisons avec sa prose poétique : 'Ciel d'Hiver'.

2014*Lauréate du 3ème Prix du Bleuet International, le 21 septembre 2014, pour le thème L'Environnement et l'Eau pour sa prose poétique : 'Je veux dire', 'Les Mots'.

2014*Lauréate de la Mention d'Honneur du Bleuet International, le 21 septembre 2014 pour sa : 'Nouvelle de Paris'.

2014*Lauréate de la Mention d'Honneur n°4, le 21 septembre 2014, pour sa prose du centenaire de la Grande Guerre 1914-1918 'la Der des Ders' avec : 'Tranchée'.

2014*Lauréate du Mérite Culturel et Artistique, le 28 décembre 2014, décerné par le Bleuet International (Lettres-Arts-Chansons).

S.E.A.B. SOCIÉTÉ D'ENCOURAGEMENT AU BIEN : 2014*Lauréate de la Médaille Vermeil 2014 décernée par l'Association d'Encouragement au Bien (SEAB) pour ses vertus civiques et son comportement altruiste individuel.

INSTITUT ACADÉMIQUE DE LITTERATURE FRANCOPHONE

2015*Lauréate Mention d'Excellence sur 50 finalistes, le 20 février 2015 décernée par le Jury des Poésiades de l'Institut Académique de Littérature Francophone de Bayonne pour sa poésie Libre : 'Puisque tu vis, Philippe'.

TI AN HOLL

2015*Lauréate du 3ème Prix de Poésie de Ti an Holl' L'insurrection Poétique' (Côtes d'Armor - 17ème Printemps des Poètes) le 20 mars 2015 à Plestin-les-Grèves (22) pour son texte : 'À L'Ombre de la Bombe Éclatée'.

POÉSIE TERPSICHORE 2015 / RENCONTRES EUROPÉENNES EUROPOÉSIE (UNICEF)

2015 *Lauréate du Diplôme d'Honneur 2015 dans la section 'poème court, haïku' décerné par La Poésie Terpsichore : pour son poème court : 'Tu me manques' .(Cérémonie de Remise des Prix à Paris le samedi 16 mai 2015).

8ème CONCOURS INTERNATIONAL LITTÉRATURE ' LES CORDÉES ' (APF)

2015*Lauréate du 1er Prix de l'Herbe Rouge, pour sa lettre à : ' Monsieur Nicolas Sarkozy, Président de la République '.

2015*Lauréate du 1er Prix du Virgile Travesti, pour son texte humoristique : ' Balade en Éclaireurs à Saoû '.

2015*Lauréate du 2ème Prix du Chèvrefeuille pour sa lettre 'Ce Soir, mon Amour, tu Pleurais'.

Prix décernés en juillet 2015 par le 8ème Concours International de Littérature ' Les Cordées ' (APF - Cérémonie de remise des Prix à Paris le 8 octobre 2015).

~~Chère Dana,

Je mets une fleur pour vous, mon grand ami poète supérieure

Ernesto KAHAN

PRIX LITTERAIRES INTERNATIONAUX / Dana LANG à nouveau récompensée...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans PRIX DECERNES
commenter cet article
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 22:04
Michel COUROT, un amoureux fou de la langue française, des mots, des livres et de la poésie nous quitte...
Michel COUROT, un amoureux fou de la langue française, des mots, des livres et de la poésie nous quitte...

Décédé le 30 juillet à Joigny près d'Auxerre, une cérémonie d'hommage à notre grand ami a eut lieu le mardi 4 août à Saint-Paul-en-Jarez.

Dana LANG et son époux s'associent au chagrin de tous... c'est une belle âme et un esprit érudit qui nous quitte et nous laisse orphelins.

Article du Progrès (Loire), le 14 juin 2011 :

~~On ne présente plus Michel Courot, cette figure locale a une fois encore été mise à l’honneur. C’est à Paris dans le salon d’un très prestigieux hôtel, que l’homme modeste et fort sympathique, a reçu sa distinction. En effet, il y a quelques mois de cela, il a été proposé à la médaille décernée par la société académique Arts-sciences-lettres. Et c’est en toute logique que l’homme de lettres a reçu sa distinction pour l’ensemble des actions qu’il a mené en faveur de la défense de la langue française. Très connu sur la région pour ses fameuses dictées, il est à rappeler qu’il est également l’écrivain de plusieurs ouvrages, impliqué dans de nombreuses associations et correcteur entre autre du bulletin municipal. C’est en toute simplicité qu’il nous a reçus, afin d’évoquer cette distinction, mais également le salon du Salon du Livre de Cosne-sur-Loire (58) où une fois encore il a mis ses talents d’écrivain au service de tous en rédigeant une dictée. Depuis 1997, il est fidèle à ce salon, tout comme celui de Saint-Etienne. Une magnifique surprise l’attendait cette année, puisque son texte a été lu par la chanteuse et comédienne québécoise Fabienne Thibeault, qui lui a rendu publiquement hommage pour la qualité de son texte. Même s’il souhaite à présent réduire ses nombreuses activités, il reste un passionné de l’écriture, des arts et de la culture.

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans GRANDS AUTEURS
commenter cet article
6 août 2015 4 06 /08 /août /2015 22:59
LA FUITE DES JOURS... / Dana LANG
LA FUITE DES JOURS... / Dana LANG
LA FUITE DES JOURS... / Dana LANG

~~SUITE...

Il fait gris aujourd'hui. Le ciel reste couvert et de temps à autre il pleut une petite pluie fine.

Nous plantons nos hortensias ce matin aidé par Nelly. Le résultat est splendide. Le trottoir ne sera qu'une masse de fleurs bleu et rose, je suis aux anges.

Nous désherbons un peu autour des palmiers, rosiers et de la rangée d'hortensias le long du garage. Ils se montrent resplendissants. Certains sont rouge intense comme le sanguin au feuillage pourpre. Ces huit arbustes d'une variété différente offrent une floraison spectaculaire du plus bel effet. Je suis contente de moi !

Maurice prend envie d'aller à la pêche dans l'après-midi. Je lui conseille de faire une sieste avant et de partir à dix-sept heures et de rentrer à vingt-et-une heures, ce qui sera mieux pour lui. Il accepte de se rendre à cette évidence.

Le temps se prête bien pour une sortie de pêche aujourd'hui, sans soleil il sera à l'abri, et de plus la marée est à 96, ce qui est plutôt favorable. Nous partons et nous arrivons à dix-sept heures. La pêche est bonne, même très bonne ! Il prend cent-dix merlans, deux lisettes, un gros maquereaux et quelques chinchards pour les casiers de Pierre.

Il rentre heureux et se met aussitôt au nettoyage de sa pêche.

Nous avons manger un casse-croûte au bord du quai, je chauffe la soupe de potiron offerte par Éliane afin de nous réchauffer.

Je tombe de sommeil, lui aussi. Nous filons au lit pour nous endormir aussitôt.

Mardi 4 août 2015,

Il fait beau. Aujourd'hui aura lieu l'incinération de Michel. Mon cœur est vraiment triste, nous ne pourrons pas nous y rendre ! Si nous étions restés à notre ancienne adresse, cela n'aurait posé aucun problème... mais voilà, nous sommes situés maintenant à des centaines de kilomètres !

Maurice s'occupe des chèvres et je réponds aux responsables des Concours attristés que je ne puisse pas me rendre aux Cérémonie de Remise des Prix... oui, quel dommage ! Enfin depuis le début de l'année j'aurai dû aller à Bayonne, à Angoulême, dans L'Essonne, à Paris, dans les Côtes d'Armor et il faudrait que je me rende à Thionville en Lorraine, dans le Pas-de-Calais et à Paris... et avec les soucis de santé trop graves de Maurice, malheureusement nous ne pouvons pas nous y rendre... je pense que cela se fera dans ma prochaine vie... parcourir la France et le Monde.

Enfin la vie n'est jamais parfaite... nous sommes en Bretagne, oui, mais nous y sommes bloqués sans pouvoir sortir très loin. Heureusement qu'en d'autres temps nous l'avons sillonnée dans tous les sens... nous sommes allés chaque fois jusqu'au bout de nous-mêmes... nous continuons mais c'est une autre histoire. Enfin on ne peut pas être et avoir été !

Nous retournons à la pêche et nous rencontrons... une troisième fois des... Lyonnais et aussi des camping-caristes de l'Eure ! Le monde est petit et les Lyonnais apprécient de ne plus souffrir de la chaleur !

Enfin entre hier et aujourd'hui on ne peut pas dire qu'il fasse très beau... nous devons nous rhabiller mais l'air de la Bretagne est tellement vivifiant ! Maurice pêche quatorze merlans qu'il offre à ses voisins, il n'a pas envie de les nettoyer ce soir, le nettoyage d'hier lui a suffit !

Nous rentrons fatigués par la houle...

Mercredi 5 août 2015,

Il fait un temps à ne pas mettre un chien dehors... du moins deux petites chèvres qui nous appellent en se lamentant dans leur cabane. Elles ne supportent pas la pluie !

Une éclaircie fait son apparition dans l'après-midi. Maurice fait la sieste pour pouvoir aller à la pêche. Nous nous préparons. En route je m'émerveille de la lumière étrange sur la baie d'Iroise... on croirait un lac de montagne avec son eau couleur bleu glacier... au loin la terre ferme offre des petites collines sombres... un contraste surprenant. Je regrette de ne pas avoir emporter mon appareil photo. Ici, il vaut mieux l'avoir avec soi tant les paysages et la lumière sont changeants !...

Devant la mer, je ne peux m'empêcher de penser à Michel... j'éprouve tant de peine de sa soudaine disparition, mais je ne suis pas la seule... sûr qu'il y a dû y avoir beaucoup de personnes pour l'accompagner dans son dernier voyage.

Une fois arrivés une grosse averse nous surprend, Maurice dégoûté replie ses gaules.

Du coup, nous nous reposons devant un programme télé...

Jeudi 6 juillet 2015,

Dimanche dernier notre petit-fils, Naïli nous a téléphoné pour nous annoncer qu'il sera là dimanche pour midi... nous sommes drôlement contents à l'annonce de cette bonne nouvelle !

Ce matin Maud, la nouvelle infirmière présentée hier par Béatrice a pratiqué les soins sur Maurice... ensuite il s'est occupé des chèvres... elles nous amusent beaucoup ! Sur la balançoire qu'il leur a confectionnée, elles se balancent tous les soirs ! C'est un spectacle fort drôle ! Comme tous les matins, elles réclament en bêlant avec force leur pitance... surtout Aig, un vrai clown cette biquette avec son museau, ses oreilles et ses sabots blancs sur sa robe noire ! Les poules ne sont pas en reste qui courent autour de Maurice pour avoir du grain !

Puis Nelly nous aide... elle repique les salades que j'avais semé. Elle désherbe aussi le carré d'hortensia cependant que je vais couper les ronces qui grimpent derrière le séchoir. L'an passé Maurice les avaient brûlées et j'y avais mis du sel de déneigement. Mais rien n'y a fait.

Maurice se sent très, très fatigué. Il n'ira pas à la pêche. Il a passé une très mauvaise nuit et cet après-midi, il ne fait que dormir... la fatigue neurologique que je connais bien, moi aussi, la morphine et la cortisone le malmènent... mais, il reprend des maux de tête depuis trois jours !

Enfin, je travaille sur mon ordinateur, puis épuisée je vais m'allonger sur le relax lorsque Éliane frappe à la porte... elle nous apporte des journaux pour le poulailler... et nous prenons le traditionnel café. Nous restons ainsi dehors installées sous un doux et chaud soleil. Puis, je lui montre nos petits travaux exécutés au jardin... et les hortensias que nous avons plantés sur le trottoir.

Mes pensées volent vers Danyèle, la compagne de Michel... comme elle doit se sentir seule et terriblement éprouvée.

La journée s'achève sous un grand ciel bleu, un temps très agréable où la véranda demeure ouverte et où tourne le ventilateur au plafond...

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Fuite des Jours
commenter cet article
3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 14:04
Michel COUROT... PERTE D'UN HOMME D'EXCEPTION !

~~Lundi 3 août 2015,

Je ne cesse de penser au départ de Michel et à Danyèle, son épouse qui reste bien seule désormais.

Je viens de relire les courriers de nous avions échangés depuis le jour de notre rencontre au Salon du Livre de Lorette dans la Loire tout à côté de chez lui.

Voici l'une des nombreuses lettres qu'il m'a expédiée :

Saint-paul, le 13 février 2013,

Bien chère Dana,

J’ai été très touché par votre message, et par les compliments que vous m’avez faits !

Très peiné aussi par le récit de vos souffrances.

Mais surtout en admiration à la lecture (parfois un peu difficile ?) de vos poèmes.

Quel rythme, quel lyrisme, et quelle force d’âme ! Mille bravos.

Je me suis permis quelques (rares) corrections que je vous renvoie, mais encore tous mes compliments (ce qui est faible).

J’ai été extrêmement ému par le couplet « Puisque tu vis, Philippe », qui a éveillé en moi de profondes résonances (à mon âge, on a forcément perdu des êtres aimés), et je me suis cru autorisé à joindre à cette lettre un poème allemand, d’un poète bien oublié de XVIIIème siècle, que j’ai transcrit en français, à ma manière.

Si vous avez peur de pleurer, ne le lisez surtout pas.

Et j’ai ajouté aussi une œuvre d’une poétesse brésilienne, texte que j’ai également traduit, dans mon style.

Nous espérons que vous m’avez pas été trop gênés par les intempéries, nous avons été quant à nous miraculeusement épargnés (juste une faible couche de neige qui a vite disparu), mais nous attendons avec impatience les beaux jours, au moins pour aller vous voir !

Je vais en attendant attaquer la correction de « Docteurs, vous m’avez tué » mais, je ne vous promets pas d’aller très vite !

Danyèle se joint à moi pour vous envoyer, à vous Dana et à Maurice, de grosses bises affectueuses.

À bientôt.

Michel,

Michel demeurait infiniment triste, touché à vif par la décès de ses amis. Il me l'écrivait dans chaque lettre. Sa sensibilité exacerbée se ressentait dans chacune de ses lignes... à cette lettre il avait joint deux poèmes inoubliables traduits par lui :

(Adaptation par Michel COUROT d’un poème de KLOPSTOCK, auteur allemand du XVIIIème siècle)

Avertissement : Meta Moller, une dame de Hambourg que Klopstock avait épousée en 1754, était décédée 5 ans plus tard. L’ode qui suit, intitulée « Das Wiedersehen » a été écrite en 1974, alors que le poète avait 70 ans. Toutefois j’ai pris quelques libertés avec la traduction. M.C.

LA REVOIR

C’est l’espace, oui ce n’est que l’espace infini entre nous,

Mais ce n’est pas le temps qui nous sépare,

Ô toi ma bien-aimée,

Et si je t’ai survécu pendant tant d’années,

Je n’ai fait que me rapprocher de toi.

Longtemps, Meta, assis sur le bord de ta tombe,

J’ai regardé frissonner dans le vent

Le tilleul qui la couvre, en été, de son ombre,

Et j’ai pensé qu’un jour, bientôt peut-être,

C’est pour moi que le vent le ferait s’agiter,

Pour moi qu’il y ferait pleuvoir ses fleurs…

Pour moi ? Non, ce n’est que sur mon souvenir

Que les fleurs du tilleul s’égrèneront,

Comme ce n’est que sur ton souvenir

Quelles se sont égrenées, au fil du temps.

Je connaîtrai bientôt l’infini de ce monde

Où depuis si longtemps tu m’attends,

Et nous regarderons, ensemble, frissonner

Dans le vent le tilleul qui ombrage nos tombes…

Et puis… mais je ne connais rien encore

De tout ce que tu sais déjà,

À peine un soupçon qui plane autour de mon âme,

Un espoir éblouissant qui m’illumine

Lorsque le soir rougit le ciel,

Un profond bonheur qui me traverse

Chaque fois que le soleil se lève,

Le soleil, peut-être, de mon dernier jour sans toi…

(D’après Friedrich Gottlieb Klopstock (1724-1803)

DE VENT ET D’ABANDON… traduit du portugais par Michel COUROT, mon ami

Ne te fie pas au temps, ni à l’éternité,

Les nuages déjà me tirent par la manche,

Déjà les vents m’emportent contre mon désir.

Presse-toi, mon amour, demain je vais mourir,

Demain je vais mourir, et je ne te verrai plus.

Ne reste pas si loin, en un lieu si secret,

Ô nacre de silence que la mer opprime,

Ô lèvre, limite de l’instant absolu !

Presse-toi, mon amour, demain je vais mourir,

Demain, je vais mourir, et ne t’entendrai plus.

Apparais-moi, que de nouveau je reconnaisse

L’anémone entrouverte au creux de ton visage,

Et qu’au-delà des murs siffle le vent hostile.

Presse-toi, mon amour, demain je vais mourir,

Demain je vais mourir, et ne te dirai rien…

Extrait de Flor de poemas ; titre original : Canção (Chanson) (Cécilia Meireles- poétesse brésilienne-1901-1964)

Traduit du portugais par Michel Courot (dico d’or-grand gagnant des dictées de Bernard Pivot)

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Fuite des Jours
commenter cet article
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 17:15
MICHEL COUROT, mon ami et relecteur est décédé...

~~Samedi 1 août 2015,

La journée se passe au calme. Maurice fatigué se repose.

-Dimanche 2 août... j'apprends le décès d'un ami très cher !

Ce matin, je reçois un courriel qui m'annonce que j'ai reçu le 1er Prix Littéraire International de l'Herbe Rouge pour une lettre écrite au Président de le République Nicolas Sarkozy en 2007. Un moment plus tard, un autre courriel me dit que j'ai reçu aussi le 1er Prix du Virgile Travesti sur un texte humoristique, décerné par le 8ème Concours International des Cordées (APF), enfin au autre message écrit que j'ai reçu aussi le 2ème Prix du Chèvrefeuille pour ma lettre : ' Ce Soir, mon Amour tu Pleurais. La cérémonie de Remise des Prix se fera le 9 octobre à Paris. J'aimerai m'y rendre mais voilà, rien n'est moins sûr ! Cela me fait le 19 et 20ème Prix depuis le début de l'année (dix-sept l'an dernier) !... Incroyable !

Béatrice, l'infirmière revient de vacances et nous sommes heureux de la retrouver par rapport à son remplaçant, c'est autre chose !

Une fois prêts, nous partons chiner aux trocs et puces de Plogoff et de Pont-Croix. Nous faisons affaire avec des objets de décoration mais surtout avec quatre beaux hortensias déjà bien hauts. Je suis contente, demain nous les planterons sur le bord de notre trottoir ; cela nous fera une haie fleurie flamboyante.

Après le repas de midi, nous allons faire un tour à la Fête de la Moisson. Nous retrouvons nos amis Éliane et Pierre, leurs enfants et petites-filles de dix-huit ans. Marion est la mariée du défilé breton. Tristan fait le marié. Un très beau moment de Culture bretonne avec chants, costumes et danses. Je fais des photos, nous mangeons le traditionnel et excellent riz au lait fabriqué dans le four à pain de la Pointe du Van. Nous buvons des cafés. Le vent souffle fort et les moulins à vent tournent à plein régime mais avec le soleil cela fatigue Maurice... nous partons à seize heures abandonnant nos amis sur la place.

Avant de rentrer Maurice fait un saut chez nos amis Delphine et son époux : ' Aux Gourmandises de la Pointe-du-Raz '. Il a envie de bonnes crêpes et de nougat.

À la maison, nous nous installons dans nos relax devant un film fantastique. Maurice souffre de la tête malgré la morphine et le doliprane.

Je me régale devant le film mais soudain, nous recevons un coup de fil de Danyèle. Sur le moment, je suis interloquée... je ne comprends pas... j'ai plusieurs amies du même prénom et je l'entends pleurer ! Je reste interdite, stupéfaite... je n'arrive pas à comprendre ce qui se passe... Michel ne lira pas ma lettre... il est décédé ! Juste après la relecture du 3ème tome de ma Saga fantastique ! Mon cœur s'arrête... Michel, Michel que j'appréciais tant, que j'aimais par l'étendue de son érudition ! Comme ses relectures m'étaient devenues précieuses ! Avec le manuscrit relu, il m'avait adressé une lettre où j'ai senti qu'il n'allait plus bien... comme une prémonition... il regrettait la perte de ses amis autour de lui. Aux accents de ce courrier il m'a semblé alors que son moral baissait, que cela n'allait plus bien. Michel comme je regrette de l'avoir connu si tard dans ma vie. Sa science, sa Culture, son érudition étaient immense et ses dictées savoureuses, lui le gagnant de la Dictée de Bernard Pivot ! Sa sensibilité était extrême et je me rappelle les courriers échangés sur mes textes qui l'avaient fait pleurer, ses commentaires... au revoir Michel, nous nous retrouverons dans notre prochaine vie, en attendant nous te gardons bien niché dans notre cœur attristé. Mes condoléances, ma tristesse se portent vers Danyèle, son épouse.

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Fuite des Jours
commenter cet article
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 13:50
LA FUITE DES JOURS... / Dana LANG

~~Jeudi 30 juillet 2015,

Il fait très beau... une belle journée s'ouvre en perspective. Je me prépare pour aller à mon après-midi dédicace à la Biscuiterie de la Pointe-du-Raz à deux pas de chez nous. Je pourrai m'y rendre en fauteuil roulant avec ma petite valise mais j'ai besoin de notre table pliante et Maurice doit m'emmener. Il est terriblement fatigué, il me dépose et retourne se coucher.

Je passe un excellent moment de rencontres enrichissantes, les enfants notamment viennent naturellement auprès de moi et m'interrogent... bien entendu, ils craquent sur mes livres d'autant que je raconte un peu le contenu... et jusqu'à la Saga où des jeunes de 10-12 ans préfère ce genre de lecture... mais je l'ai écrite pour les adultes, elle fonctionne comme un conte, cependant l'univers n'est pas enfantin. Bien sûr les héros sont les enfants, pas seulement car ils sont entourés d'adultes bienveillants... enfin cette épopée est bien trop longue à raconter ici, mieux vaut la lire...

Maurice revient me chercher et il apprend par SMS que demain EDF viendra nous couper le courant ! ! ! Proprement inadmissible, malgré l'interdiction de nous couper le jus par rapport à son assistance respiratoire, EDF n'hésitera pas... nous ne comprenons plus rien !

Il y a huit jours, un employé nous avait fait un étalement mensuel de notre facture (mais voilà, ça ne compte plus il est parti en vacances, ben voyons!).

Il nous faut payer un arriéré d'un an dont EDF n'avait pas voulu traité entre notre déménagement et notre emménagement, bref nous les avions suppliés qu'il nous fasse un échéancier et au bout d'une année EDF réalise enfin le problème !

La note est salée, d'autant mieux que nous avions acheté un frigidaire défectueux, trop gourmand en énergie... mais nous avons la dépense de l'appareil respiratoire, le chargement de nos batterie de fauteuils que nous utilisons beaucoup ici, la machine à laver qui tourne presque chaque jour et les heures creuses ne sont valables ici que la nuit !

Tout est fait pour en baver un peu plus, d'autant plus que nous avions commencer à payer deux-cent quatre-vingt-six euros par mois ! ! ! Venir nous réclamer maintenant la somme totale d'un coup est proprement insupportable !

Donc, Maurice tente de joindre les services de l'EDF après nous avoir laissé lanterner bien longtemps, il parvient à tomber sur une employée qui nous propose un autre échéancier... mais ça ne marche pas auprès de son chef !

Nous réfléchissons. Comment allons-nous pouvoir nous sortir de cette impasse ? Finalement Maurice rappelle et après un très long temps, il parvient à joindre un autre employé (ce ne sont jamais les mêmes !) et ils arrivent à se mettre d'accord mais cela nous oblige à payer une très grosse somme ! Maurice devient fou, sa tête est prête à explosée, il n'en peut plus et moi, je suis bouleversée par tant de batailles en surplus des graves problèmes de santé...

Notre petit-fils nous téléphone. Il viendra avec Maryne, son amie le 10 août... nous sommes drôlement contents.

Nous finissons par nous apaiser et nous terminons la soirée devant la télévision où il prend une vive douleur au cœur, et où moi, accablée de fatigue je m'endors profondément !

Vendredi 31 juillet 2015,

Maurice passe une très mauvaise nuit où tous ses maux le réveille, le cœur, les genoux, la prostate... L'infirmier arrive qui s'étonne qu'il puisse avoir mal aux genoux... il y a deux jours, il s'interrogeait de son traitement et lui disait d'arrêter la morphine et la cortisone... quel emplâtre ! Heureusement c'est son dernier jour et nous ne le reverrons plus ! En voilà un qui se fout totalement du dossier de ses malades !

Maurice s'occupe des chèvres et des poules, puis à bout de forces, il mange et tremblant de tout son corps finit par aller faire la sieste dans la chambre.

Ce matin, j'ai équeuté les haricots verts, préparé une salade de fruit et du persil pour ce soir où Éliane, Pierre et Gilbert viennent pour la sardinade... nous passerons un bon moment de détente d'autant que le soleil est de la partie.

Ce week-end, c'est la fête des moissons à la Pointe du Van et pour l'occasion leur petite-fille revêtira le costume breton de mariage.

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Fuite des Jours
commenter cet article
30 juillet 2015 4 30 /07 /juillet /2015 00:15
LA FUITE DES JOURS... TROPHEE ANDERSEN ! / Dana LANG
LA FUITE DES JOURS... TROPHEE ANDERSEN ! / Dana LANGLA FUITE DES JOURS... TROPHEE ANDERSEN ! / Dana LANG

~~Lundi 28 juillet 2015,

C'est la tempête, il tombe des cordes.

Je me lève zombie. Maurice se sent mal, il gardera de la fièvre toute la journée... nous restons à la maison.

Sur mes courriels, je découvre le palmarès du CEPAL. Je viens d'obtenir fin juin le Trophée Andersen pour mes contes.

La Cérémonie de Remise des Prix aura lieu à Thionville, en Lorraine le 19 et 20 septembre 2015.

Je recherche un covoiturage ou à défaut une amie qui me ramènera mon Prix... j'appelle une personne de Brest et tente de joindre deux autres dans les Côtes d'Armor... ce n'est vraiment pas simple.

-Mardi 29 juillet 2015,

Temps couvert et froid... seulement 15°.

Maurice a de la fièvre et se sent mal. Le médecin passe à quatorze heures pour ajuster ses médicaments, refaire son ordonnance et s'inquiéter de ma prise de sang.

Très bon médecin capable de juger le pouvoir des remèdes face à la complexité d'un grand malade comme Maurice et face à une maladie génétique orpheline complexe telle que la mienne.

Maurice s'occupe des chèvres mais nous ne sortons pas.

Au courriel, je reçois la lettre d'un éditeur qui veut éditer l'un de mes contes... ah, si seulement !

Affaire à suivre...

-Mercredi 30 juillet 2015,

Je ne suis parvenue à m'endormir seulement à trois heures du matin... c'est la pleine lune.

Ce matin, le temps se remet au beau ; les chèvres appellent et Aig pleure fort et longtemps... la coquine réclame des tiges de fusain toutes fraîches ! Nos deux poules ne pondent toujours pas... trop jeunes !

L'infirmier passe. Nous sommes sidérés qu'il ne connaisse rien du dossier et qu'il s'étonne des prises de morphine et de cortisone de Maurice.

Il paraît totalement incrédule voire indifférent !

Nous partons faire des petites courses pour prendre ce qu'il nous manque. Puis nous rentrons.

Maurice n'est pas bien. Il va dormir tout l'après-midi pendant que je travaille sur la correction après la relecture de Michel Courot, pour la 2ème fois sur le 3ème volume de ma Saga Fantastique.

Mes yeux pleurent et fatiguent sur l'ordinateur comme depuis bien longtemps.

Puis, vers dix-sept heures, je porte la tête et la queue du gros thon, que nous avons acheté ce matin, à Pierre pour ses casiers. Éliane me reçoit et m'offre un café... nous prenons le temps de 'baboter' * ou 'papoter' puis au bout d'un long moment, Maurice vient nous rejoindre. Nous discutons tous les quatre, et Gilbert, frère d'Éliane vient se joindre à nous... plus on est de fous, plus on rit !

Nous rentrons sur nos fauteuils roulants.

Je m'arrête devant les palmiers, heureuse et abasourdie de les voir déjà si grandis ! Je ne peux m'empêcher à l'aide de mes béquilles de désherber vite fait autour de leur pied. Je m'extasie devant la beauté des rosiers de Brocéliande, eux aussi ont bien poussés !...

Demain, je viendrai vérifier l'état de mes plantations... ah non, je ne le pourrai pas... je serai en dédicace de mes livres à la Biscuiterie de la Pointe-du-Raz !...

Eh bien, ce sera pour vendredi !

LA FUITE DES JOURS... TROPHEE ANDERSEN ! / Dana LANG
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Fuite des Jours
commenter cet article
29 juillet 2015 3 29 /07 /juillet /2015 23:05
En septembre 2013 à Thionville, elle avait reçu le Prix Littéraire des frères Grimm (contes)
En septembre 2013 à Thionville, elle avait reçu le Prix Littéraire des frères Grimm (contes)

~~Dana LANG / Lauréate du Trophée Andersen du Concours Littéraire International pour ses contes dont "Naïli, le Petit Prince des Étoiles".

Cérémonie de remise des Prix à Thionville le 19 et 20 septembre 2015, par le Centre Européen pour la Promotion des Arts et des Lettres. (Elle se voit ainsi remettre son 17ème Prix Littéraire International depuis le début de l'année autant que l'an passé).

Si vous souhaitez acquérir sa Saga Fantastique (Héroic Fantasy) et ses contes, Dana LANG sera en dédicace à la Biscuiterie de la Pointe-du-Raz le jeudi 30 juillet et le 15 août 2015 Aux Gourmandises de la Pointe-du Raz de 15 heures à 18 heures.

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans PRIX DECERNES
commenter cet article

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 55 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 55 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 52 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 14 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte 'Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons'... en 2017 'La Princesse aux Mensonges', 'L'Œil du Dragon'...
  • Contact

Recherche

Articles Récents