Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 12:05
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans FANTASTIQUE - VIDEOS
commenter cet article
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 20:31
Maurice et moi à l'Alliance Française LYON

Maurice et moi à l'Alliance Française LYON

ATTENTION NE REPONDEZ PAS AUX MESSAGES MAL INTENTIONNES PROVENANT DE MON COMPTE FACEBOOK PIRATE DEPUIS LE 12 FEVRIER 2015 PAR DES "CHARLOTS" !

JE COMPTE SUR VOTRE AIDE MERCI MES AMI(E)S !

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans OEUVRE COMPLETE
commenter cet article
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 10:08
Memor Stourm (Mémoire d'une lutte) à PLOGOFF

Memor Stourm (Mémoire d'une lutte) à PLOGOFF

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans ECOLOGIE
commenter cet article
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 19:54
La maison magique... "La Fontaine aux Fées"
La maison magique... "La Fontaine aux Fées"
La maison magique... "La Fontaine aux Fées"
La maison magique... "La Fontaine aux Fées"
La maison magique... "La Fontaine aux Fées"
La maison magique... "La Fontaine aux Fées"

La maison magique... "La Fontaine aux Fées"

LA DANSE DE LA MEDUSE... premiers vacanciers.

~~Mercredi 18 février 2015,

Nous avons dormi, moi toujours réveillée par les douleurs intenses de mes jambes.

Véronique M. frappe à la porte. Maurice est debout et je me lève.

Hier, j'ai fait préparer le repas d'aujourd'hui par Nathalie ; cela va nous avancer ce matin. Béatrice arrive pour les soins.

Le ciel radieux commence par de petites gelées matinales et le soleil darde déjà ses rayons de feu... le temps va être splendide... Maurice va vouloir sortir !

Il se rend chez André, notre voisin, fournisseur d'huîtres et de moules, pour lui apporter des petites voitures de collection trouvées au puces... il le trouve grippé et très malade. Il doit recevoir des piqûres et nous appelons notre infirmière qui recueille ainsi un nouveau client.

Puis nous passons l'après-midi dehors sous le soleil. Nous rentrons, l'air m'a fouetté le sang.

Maurice repart aussitôt en promenade à la Pointe-du-Raz où il remarque un soudain afflux de vacanciers. Il en profite pour photographier le panorama grandiose. Il rentre avec des crêpes et deux sucettes au caramel !

De mon côté, j'ai travaillé mes textes en toute tranquillité... et j'ai préparé un nouveau concours.

Saoulés d'air vif, nous nous couchons tôt...

LA DANSE DE LA MEDUSE... premiers vacanciers.
Autour de la Pointe-du-Raz...Autour de la Pointe-du-Raz...
Autour de la Pointe-du-Raz...Autour de la Pointe-du-Raz...Autour de la Pointe-du-Raz...
Autour de la Pointe-du-Raz...Autour de la Pointe-du-Raz...

Autour de la Pointe-du-Raz...

Panoramas grandioses...Panoramas grandioses...
Panoramas grandioses...Panoramas grandioses...Panoramas grandioses...
Panoramas grandioses...Panoramas grandioses...
Panoramas grandioses...Panoramas grandioses...

Panoramas grandioses...

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Danse de la Méduse
commenter cet article
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 16:53
LA DANSE DE LA MEDUSE... ticket gagnant !
LA DANSE DE LA MEDUSE... ticket gagnant !

~~Mardi 17 février 2015,

La nuit n'a pas été trop mauvaise. Nathalie arrive à huit heures suivie de peu par Béatrice pour les soins. Je pratique mon analyse d'urine.

Nous déjeunons puis Maurice reçoit un message, nous avons gagné un lot à la tombola de la braderie commerciale d'Audierne... on n'en revient pas, jamais nous n'avons gagné quoi que ce soit !

Nous devons récupérer notre lot dans une crêperie. Le soleil radieux m'incite à mettre mes plants en terre avec l'aide de Nathalie. Nous installons l'énorme pot en bois contre la maison pour y planter le camélia rose. Elle plante aussi le Sarcococca vers les rosiers. Nous laissons de côté les azalées violettes pour les mettre plus tard dans un pot à la couleur fluorescente et géant à l'extérieur.

Lorsque Maurice va chercher son lot, il est bien surpris d'avoir remporté le 1er Prix. Il rentre tout heureux de ce beau panier énorme rempli de plein de trésors gourmands de Bretagne : douze pots de gourmandises fines : vin, café, chocolats, caramels, biscuits, pots de confiture... etc... offert par la Baie des Saveurs d'Audierne ; merci à eux et à tous les commerçants d'Audierne. Nous ouvrons notre paquet en présence de Nathalie alléchés par autant de bons produits régionaux.

Après midi, nous attendons la livraison de notre nouveau portable. Elle se fait attendre, aussi décidons-nous de coller sur le muret d'entrée les sujets et personnages féeriques qui attendent à la maison. Ce n'est pas chose aisée pour nous deux en fauteuil roulant mais nous finissons par y arriver.

Nous sommes satisfaits et heureux des nouvelles figurines. Elles nous ravissent comme les Bretons et les touristes qui passent par là... bientôt la maison va subir les assauts des photographes (les paparazzis ne devraient pas tarder !).

Enfin, le livreur arrive puis nous allons nous promener avec Toopie en laisse jusqu'au village en passant par les routes riveraines très peu fréquentées par les automobilistes. Nous sommes tranquilles... nous postons notre courrier et je remets un pli contenant mon conte 'La Fontaine de la Mer -Fenteun Aod' pour Monsieur Maurice Lemaître, Maire de Plogoff.

Nous passons au bistro histoire de prendre un café, puis nous rentrons et prenons la direction de la Pointe-du-Raz où nous sommes heureux de constater que quatre magasins ont ouvert leur porte.

Nous faisons un tour à la librairie 'Le Temps des Légendes' faire le point de nos livres et remettons à la libraire une dizaine de recueils de mon conte sur Feunteun Aod. Nous lui laissons nos cartes de visite.

Finalement nous rentrons bien refroidis par l'air du large mais sous un soleil radieux et les camélias en fleurs... cela sent le printemps...

LA DANSE DE LA MEDUSE... ticket gagnant !
LA DANSE DE LA MEDUSE... ticket gagnant !
LA DANSE DE LA MEDUSE... ticket gagnant !
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Danse de la Méduse
commenter cet article
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 19:38
LA DANSE DE LA MEDUSE... la vie continue...

~~Lundi 16 février 2015,

La chienne fait des gargouillis affreux... sûr qu'elle est allée manger le compost que je mets aux pieds des rosiers (marc de café, peaux de banane, pelures d'oignons et d'ail)... je dois la faire sortir d'urgence... elle a été sympa et attendu le maximum. C'est bon à sept heures quarante cinq, c'est une heure convenable.

La porte d'entrée ouverte sur Toopie réveille Maurice et fait entrer Véronique M. Elle fait tout le nécessaire afin que j'ai le moins de peine possible dans la maison. Ensuite, je l'aide à rempoter les cyclamens de la véranda... sous la pluie battante elle se dépêche à rentrer nos achats de plantes.

Véronique part à midi et nous mangeons rapidement car la toubib remplaçante doit passer. Lorsqu'elle arrive elle dresse un complément de remèdes pour Maurice et me confirme que j'ai bien une infection urinaire et par chance rien dans les reins... il ne manquerait plus que ça !

Simplement je m'inquiète car mon amputation avait commencé avec les mêmes symptômes... et avec l'infection nosocomiale ramassé lors de la première opération de mon pied, il ne s'agit pas de laisser traîner la moindre infection... c'est la barbe !

Le médecin me rappelle pour confirmer que je suis colonisée par les germes. J'aurai une nouvelle analyse demain pour savoir quel microbe me dévore.

Il pleut ce matin et cet après-midi le soleil l'emporte. Maurice dresse des plans pour fabriquer notre décoration de dragon dans le jardin le long du muret. Puis il tente de tondre la pelouse avec la petite tondeuse car la machine auto-portée est en panne de batterie... finalement, il s'arrête vite, la pelouse n'a pas beaucoup poussée, par contre elle devenue plus verte et plus dense. Cela change de l'été dernier où elle était grillée par le soleil.

De mon côté, une crise d'asthénie accompagnée de maux à hurler m'envoie au lit, mais le bruit du volet battant et le soleil trop intense m'oblige à me lever pour aller m'installer dans le relax... je m'endors devant la télévision jusque vers seize heures trente.

Ensuite avec le beau temps nous décidons d'aller rendre visite à nos amis Élyane et Pierre qui nous accueillent comme à l'accoutumée avec la gentillesse qui les caractérise.

Quand nous les quittons, nous passons chez Clémentine et Henke, nos voisins hollandais qui nous offrent une bouteille d'huile du Portugal venant de sa sœur et un très joli bouquet frais composé de tulipes blanches, de renoncules roses, de jacinthes bleues et d'anémones mauves... cela me rend très heureuse.

Nous parlons du pays, de leurs enfants et petits-enfants et nous de notre arrière petit-fils, Louka. Puis nous les quittons et croisons Arlette qui monte les voir à son tour ! Un quartier sympathique où chacun se connaît et se respecte, c'est bon et réconfortant.

Nous regagnons la maison sur nos roulettes et rentrons nous mettre au chaud car l'air vif et frais s'engouffre dans nos vêtements.

Nous dînons... la nuit tombe sur la lande, un jour de plus vient de s'achever.

LA DANSE DE LA MEDUSE... la vie continue...
LA DANSE DE LA MEDUSE... la vie continue...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Danse de la Méduse
commenter cet article
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 20:30
Devant la Baie d'Iroise en direction du port...Devant la Baie d'Iroise en direction du port...

Devant la Baie d'Iroise en direction du port...

L'arbre aux sorcières et aux stylos
L'arbre aux sorcières et aux stylos

~~Dimanche 15 février 2015, 'Les Gras' de Douarnénez

Nous avons dormi comme des sapeurs. Béatrice arrive pour les soins de Maurice alors que nous venons de nous lever.

Nous déjeunons avec un soleil resplendissant. Il inonde de tous ses feux la véranda... il fait chaud 30° à l'intérieur. Il va falloir réduire les radiateurs ou les couper, mais les nuits sont encore fraîches.

Devant pareil beau temps, Maurice veut aller se promener. Nous partons pour le troc et puces de Plouhinec. La salle 'Jeanne' se montre bien exigüe. Nous déambulons difficilement entre les stands envahis d'un bric-à-brac hétéroclite.

Au milieu de ce fourre-tout, je découvre un objet irrésistible pour compléter ma collection : une sorcière portant sur son épaule un korrigan... elle va venir gonfler la série d'êtres féeriques pour garnir notre entrée.

Je trouve également de petits bibelots de bois pour orner mon bureau, calendrier, taille et porte crayons ; également une magnifique salamandre pour décorer le mur au-dessus du miroir de bois sculpté par Nelly, ma belle-fille.

Voilà qui va rendre la maison encore un peu plus magique, entre toutes ses sorcières suspendues dans tous les coins, dans le ficus, l'arbre qui sert de support aussi aux stylos usagés... après les puces, nous nous rendons à la braderie d'Audierne dans la salle polyvalente.

Nous sommes heureux de constater que la mairie à pris acte de notre difficulté à sauter la marche d'entrée... elle a fait disparaître un bout du trottoir afin que nos fauteuils puissent circuler sans aucun problème. Nous apprécions et nous sommes drôlement contents d'accéder dans cette salle sans être obligés d'appeler les passants à l'aide.

La braderie ne propose rien de très folichon... vêtements ternes et tristes, chaussures, cadeaux, gâteaux.

Nous rentrons manger un casse-croûte car je n'ai plus le temps de cuisiner. Après cet en-cas, nous partons chez le pépiniériste car la beauté des camélias me donne envie de m'en offrir un, j'ai remarqué la beauté de ceux à la floraison rose.

Nous arrivons à treize heures trente et en attendant l'ouverture nous nous promenons dans la cour immense devant le magasin cernée par une multitude de plantes en tout genre... toutes les espèces poussent en Bretagne, aussi bien l'hortensia que le camélia et les roses, les palmiers et les châtaigniers, les conifères et les plantes grasses, les aloès et les yuccas... tout y est !

Dans le magasin, nous admirons les sujets de décoration et faisons l'inventaire des pots de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Je me promène parmi les camélias, hésitante entre deux coloris, l'un rose et l'autre blanc liséré de rose vif.

Finalement j'opte pour le rose à grandes fleurs. Maurice aperçoit un pot hexagonal tout en bois... il n'y aura pas mieux pour le planter dedans... superbe !

J'achète aussi deux rhododendrons nains violets (mais ils me vendent deux azalées !) et une plante au parfum tenace à fleurs blanches... je crois que je vais la planter au milieu des rosiers de Brocéliande avec leur parfum envoûtant cela va être un festival olfactif au milieu de ma féerie !

Je suis heureuse... rien de tel qu'un petit tour devant un parterre de fleurs pour vous remonter le moral ! Maurice aussi se trouve requinqué par ces sorties au soleil.

Du coup, nous roulons en direction de Douarnénez espérant rencontrer 'Les Gras' et quelle surprise... nous tombons sur des chars, des groupes de personnes déguisées, aux perruques échevelées et en kilt avec les accents de musique celtique... nous débouchons sur la route barrée avec une entrée payante au bout de Port Rhu.

Nous réglons notre écôt et allons garer la voiture un peu plus loin devant les poissonneries. Nous faisons le reste de la route en fauteuil roulant où nous croisons les chars, aussi nous filons vite devant afin d'en rater le moins possible car nous sommes à la hauteur de la fin du cortège.

Nous arrivons au bout du quai en nous frayant un passage entre le public nombreux et les chars. Je prends beaucoup de photos. Tous rivalisent d'originalité et de drôlerie. Les Bretons participent joyeusement en une foule bigarrée, colorée, déguisée ; les enfants heureux jettent des confettis sur les participants.

L'ambiance est à la fête et le temps participe de tout l' élan d'un soleil éclatant :

­-­-On se croirait à Nice ! me lance une dame fort souriante.

J'ai fait trop de photos ; du coup, mon appareil déchargé refuse de continuer... dommage, j'ai raté les derniers chars dont le final un énorme dragon aux gros yeux lumineux sous une pelleteuse maquillée, et cela améliore notre idée du projet de décoration au fond du jardin.

Nous regagnons la maison repus de soleil et de première chaleur en ce dimanche 15 février 2015.

Les derniers arrivants pour le défilé des chars...Les derniers arrivants pour le défilé des chars...Les derniers arrivants pour le défilé des chars...

Les derniers arrivants pour le défilé des chars...

Une vingtaine de chars tous plus originaux les uns que les autres envahissent le Port de Douarnénez
Une vingtaine de chars tous plus originaux les uns que les autres envahissent le Port de DouarnénezUne vingtaine de chars tous plus originaux les uns que les autres envahissent le Port de DouarnénezUne vingtaine de chars tous plus originaux les uns que les autres envahissent le Port de Douarnénez
Une vingtaine de chars tous plus originaux les uns que les autres envahissent le Port de DouarnénezUne vingtaine de chars tous plus originaux les uns que les autres envahissent le Port de Douarnénez

Une vingtaine de chars tous plus originaux les uns que les autres envahissent le Port de Douarnénez

Le défilé nous assure un spectacle humoristique et coloré...
Le défilé nous assure un spectacle humoristique et coloré...
Le défilé nous assure un spectacle humoristique et coloré...
Le défilé nous assure un spectacle humoristique et coloré...
Le défilé nous assure un spectacle humoristique et coloré...
Le défilé nous assure un spectacle humoristique et coloré...

Le défilé nous assure un spectacle humoristique et coloré...

LA DANSE DE LA MEDUSE... 'LES GRAS' de DouarnénezLA DANSE DE LA MEDUSE... 'LES GRAS' de Douarnénez
LA DANSE DE LA MEDUSE... 'LES GRAS' de DouarnénezLA DANSE DE LA MEDUSE... 'LES GRAS' de Douarnénez
LA DANSE DE LA MEDUSE... 'LES GRAS' de DouarnénezLA DANSE DE LA MEDUSE... 'LES GRAS' de Douarnénez
LA DANSE DE LA MEDUSE... 'LES GRAS' de Douarnénez
LA DANSE DE LA MEDUSE... 'LES GRAS' de Douarnénez
LA DANSE DE LA MEDUSE... 'LES GRAS' de Douarnénez
LA DANSE DE LA MEDUSE... 'LES GRAS' de Douarnénez
LA DANSE DE LA MEDUSE... 'LES GRAS' de Douarnénez
LA DANSE DE LA MEDUSE... 'LES GRAS' de Douarnénez
Le char des Antilles...Le char des Antilles...Le char des Antilles...
Le char des Antilles...Le char des Antilles...
Le char des Antilles...Le char des Antilles...
Le char des Antilles...Le char des Antilles...

Le char des Antilles...

Le robot...
Le robot...Le robot...Le robot...
Le robot...Le robot...

Le robot...

La grosse tête...La grosse tête...La grosse tête...
La grosse tête...La grosse tête...
La grosse tête...La grosse tête...
La grosse tête...La grosse tête...La grosse tête...

La grosse tête...

Toute la population est amenée à participer...Toute la population est amenée à participer...
Toute la population est amenée à participer...Toute la population est amenée à participer...
Toute la population est amenée à participer...Toute la population est amenée à participer...

Toute la population est amenée à participer...

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Danse de la Méduse
commenter cet article
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 20:11
LA DANSE DE LA MEDUSE... Saint-Valentin !
LA DANSE DE LA MEDUSE... Saint-Valentin !

~~Samedi 14 février 2014, Saint-Valentin

Le vent se met à rugir. Il tourbillonne dans la cheminée et frappe inlassablement la fenêtre de la chambre au point que j'ai peur qu'elle ne s'ouvre d'un seul coup. Des coups de tabac surgissent féroces et donnent l'impression que la maison est hantée... le parquet craque comme s'il y avait un fantôme dans la maison. Elle va finir par s'envoler !

Impossible de m'endormir et pour Maurice pas mieux... la chienne qui dort profondément dans son panier au pied du lit finit par se réveiller et commence à chouiner dans tous les coins de la pièce... c'est pas vrai !

Je dois la mettre dehors dans la tourmente. Elle sort et se met à aboyer envers tout ce qui bouge... elle m'énerve ! Je veux la faire rentrer sans réveiller Maurice enfin endormi. Quelle poisse, elle met un temps fou à revenir et court dans tous les coins de ce grand terrain.

Exaspérée, je prends le merveilleux livre de Véronique PACAUD 'Lumière'. Je commence ma lecture. Je lis depuis un bon moment déjà et la chienne arrive comme une flèche sous des seaux d'eau. Je me fâche et l'envoie se coucher au trot.

C'est foutu, je ne dormirai plus et le livre me passionne. Ce récit est un hymne à la vie, au courage, à l'amour et au bonheur. C'est une histoire fort bien écrite, racontée par une femme devenue vraie par la force de la douleur et de la lutte pour s'engager sur le chemin du bonheur. Je me régale à le finir d'une traite.

Dans mes projets, je rêvais de créer une collection de témoignages de femmes mais je ne pourrai plus m'engager dans cette voix-là car j'éprouve déjà suffisamment de difficultés pour mes propres récits ; dommage ! J'ai fini par me coucher vers trois heures... et par m'endormir enfin.

Maurice quant à lui commence à remuer en tous sens avec son gant sur le crane et des maux de tête intenables... cela ne lui a vraiment rien valu de tenter de baisser ses doses intercalaires... du coup, il est revenu au départ.

Véronique M. cogne et entre. Je me lève. Elle nous prépare le déjeuner et nous attendons Béatrice, l'infirmière pour les soins quotidiens mais aussi pour ma prise de sang... ensuite je pourrai déjeuner.

Maurice m'embrasse une deuxième fois pour me souhaiter une bonne Saint-Valentin, comme tous les ans... si tout va bien, nous irons déjeuner à la Pointe-du-Raz... mais il grogne, il se plaint de sa tête et demande à Béatrice de vérifier que les remèdes ont bien été mis correctement dans le pilulier.

Il n'en peut plus de ses maux. Pourtant, peu à peu, son état se rétablit dans la non-douleur. Il se sent déjà mieux et cesse de râler... mais il ne tient plus dans la maison et ne songe qu'à sortir.

Je me dépêche de faire ma toilette et nous partons nous balader sur le marché d'Audierne abandonnant Véronique en charge de la maison.

Finalement, cela à le mérite de faire du bien à Maurice et nous déambulons avec nos deux fauteuils autour des étals... on trouve de tout... des fringues, des fruits et des légumes, des fleurs printanières, des articles en bois, de la maroquinerie, des huîtres... et j'en passe.

Nous achetons une nouvelle sacoche pour remplacer celle qui nous lâche et un porte-carte pour lui, un pull muni d'un bijou fantaisie pour moi et des noix, pour nous deux.

Puis nous partons en direction de la Pointe-du-Raz afin de déjeuner. Au menu : noix de Saint-Jacques, entrecôte, frites, salade, far breton et café.

Je ne parviens à manger que la moitié de mon assiette, mais nous nous sentons bien comme on peut l'être dans notre état de santé.

Ensuite, Maurice veut aller voir les gras à Douarnénez... mais de Gras point, à part quelques forains et sur le quai plus aucun pêcheur... il fait un froid de canard au bord de la Baie d'Iroise.

Nous rentrons, il a froid d'un coup et nous prenons une bonne averse sur le retour. Une fois rentrés, il étouffe et ressort... revient aussi vite mordu par le froid vif malgré le soleil. Il doit se résigner et rester dans son relax à se reposer... dur, dur !

Enfin, nous soupons rapidement et nous nous installons pour un film avant de regagner le lit.

La nuit jette son voile noir et profond sur ce morceau de terre avancé dans la mer...

LA DANSE DE LA MEDUSE... Saint-Valentin !
LA DANSE DE LA MEDUSE... Saint-Valentin !
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Danse de la Méduse
commenter cet article
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 19:56
Dana LANG obtient de nouvelles récompenses pour son Oeuvre Littéraire...

~~13 février 2015 / L'Oeuvre de Dana LANG se voit récompensée par :

*Le 28 décembre 2014, Dana LANG lauréate écrivain reçoit la Médaille d'Or Internationale et le Mérite Culturel et Artistique 2014 décerné par le Bleuet International (Lettres-Arts-Chansons).

*Le 8 janvier 2015, Dana LANG lauréate et écrivain reçoit la Médaille d'Argent Internationale 2015 et la Reconnaissance 'Chevalier des Lettres' mention honorifique décerné par le Bleuet International (Lettres-Arts-Chansons).

Dana LANG obtient de nouvelles récompenses pour son Oeuvre Littéraire...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans PRIX DECERNES
commenter cet article
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 18:45
LA DANSE DE LA MEDUSE... piratée !

~~Vendredi 13 février 2015,

Maurice a galéré toute la journée d'hier et encore toute cette nuit avec des maux de tête intenables. Il a tourné en rond avec son gant d'eau froide sur le crane sans trouver un moment d'accalmie. Ayant voulu descendre son dosage de morphine intercalaire de 10 mg à 5 mg, il vient de payer le prix fort de la douleur insupportable. Ce matin son état se rétablit peu à peu.

Quant à moi, avec de la fièvre au réveil, je souffre d'une infection urinaire et je l'ai compris hier. Comme diabétique et avec les problèmes rencontrés l'an passé, je ne peux plus prendre les choses à la légère et là, je dois appeler le médecin rapidement.

Sylvie, mon auxiliaire de vie arrive à huit heures. J'ai juste le temps de passer à la salle de bains, voici Béatrice. Elle reprend son service après son voyage au Maroc. Elle nous rapporte un petit cadeau à chacun : pour Maurice des chaussons de laine et pour moi un joli bracelet. Nous sommes heureux, je lui applique deux grosses bises, la remercie et lui souhaite une bonne fête !

Elle s'occupe des soins de Maurice et ensuite je lui parle de mes préoccupations. Elle me fait faire aussitôt un analyse d'urine et je dois m'arranger avec la toubib remplaçante pour dresser une ordonnance à ce sujet.

Je pars avec Sylvie pour le courrier et les petites courses. Je ne suis pas très vaillante mais cela ne change guère de l'habitude.

Au retour, je confectionne un repas rapide, salade verte, nems, pâtes aux fromages, viande hachée en sauce blanche avec pieds-de-mouton. Un régal, mais écœurée, je mange peu et apprécie peu.

Nous finissons à peine, la toubib frappe à la porte. Je lui explique la situation et elle s'étonne de ne pas la connaître. C'est vrai tous les feux étaient dirigés sur l'état de Maurice et moi-même ne voyait plus que cela, aussi mon dossier auprès du médecin n'a pu être qu'effleuré.

Bon, mais on récapitule tout rapidement, il me faut être sous antibiotique en veillant à bien cibler le mal d'où analyse d'urine, prise de sang, peut-être piqûres ou pire hôpital (là il ne peut en être question !) en espérant que l'infection n'atteigne pas les reins ou les pieds voire la jambe comme l'an dernier. Quelle galère ! Quelle poisse ! Ras-le-bol !

Mon diabète est pourtant bien stabilisé et sans insuline depuis mon opération... je n'y comprend goutte !... Marre !

Nous partons en direction de la pharmacie, mais nous devons passer chez Pierre pour lui remettre des déchets pour ses poules. Nous le rencontrons justement avec son boxer, Hilton et il nous fait entrer. Je m'enquiers des nouvelles de son épouse. Elle n'est pas en forme mais elle est là... nous pénétrons dans leur jolie maison.

Elle nous prépare un café... mais je ne me sens pas bien... de plus en plus mal, avec une crise d'asthénie montante, nous décidons de rentrer à la maison afin que je m'allonge.

Je vais au lit. Maurice attend à la maison l'heure d'ouverture de la pharmacie, puis il s'y rend. Je dois prendre un comprimé d'Ofloxacine immédiatement. J'ai le temps de récupérer... mais je ne m'endors pas.

Lorsqu'il revient, j'avale mon remède. Je ne suis pas contente, le pharmacien m'a encore fourgué des génériques alors que cela nous pose tant de problèmes !

Mais bien entendu, les vrais médicaments ne sont pas dans l'officine, il faut les commander... en plus, bien sûr, j'ai encore oublié de faire spécifier non substituable sur la prescription, toujours évidemment préoccupée par l'essentiel lorsque l'on parle au médecin. Zut, zut et rezut !

En fin d'après-midi, je m'installe devant l'ordinateur pour écrire un peu... il semble que mon compte facebook soit piraté par ce genre d'imbéciles qui m'ont fait le même coup pour mes amis me réclamant de l'argent à leur place... faisant croire qu'ils étaient en détresse à l'étranger, en Afrique pour l'un et en Grèce pour l'autre... j'ai répondu que moi-même j'étais à New-York, agressée et que j'avais besoin de quatre mille euros... un retour à l'envoyeur... c'est vraiment pas le jour !

Le temps beaucoup plus doux aujourd'hui a des relents de printemps avec l'arrivée du soleil. La journée se maintient entre nuages et pluie et finit dans la grisaille et le vent. Le ciel se montre à notre image...

LA DANSE DE LA MEDUSE... piratée !
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans La Danse de la Méduse
commenter cet article

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 54 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 54 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 52 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 13 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons...
  • Contact

Recherche