Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 19:31
FAIS-MOI MOURIR ! / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure d'Héroic Fantasy, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Samedi 29 avril 2017... violents maux de tête...

Maurice va mal toute la soirée, les maux de tête n'en finissent pas, il ne dort pas de la nuit et moi de même. Vaincue, je me couche à six heures du matin pour me réveiller à onze heures... je suis KO. Je me lève en me traînant comme une loque humaine. Je suis restée tantôt sur l'ordinateur, tantôt allongée près de lui à satisfaire tous ses besoins, le changer à répétitions, lui donner des calmants, il ne cesse de se plaindre de partout... comment faire, tout est si compliqué dans son état.

Au réveil, je lui donne deux viennoiseries et un verre de lait. Je file dans la salle de bains comme chaque matin. Je prépare des asperges, une omelette de patates, je lui sers aussi quelques radis et au final un yaourt au lait de brebis et une mandarine.

Je vais rapidement voir nos animaux. Le vent siffle et souffle furieusement, il fait frais et je ne flâne pas trop longtemps malgré le soleil ambiant.

Je retrouve Maurice et nous passons l'après-midi à inscrire les numéros de téléphone de la famille et des amis sur notre nouveau téléphone portable plus pratique à utiliser avec nos mains défaillantes. Notre petit-fils nous l'a choisi très fonctionnel et facile en échange du nôtre beaucoup trop sophistiqué pour l'usage que nous en avons.

L'infirmier revient pour les soins du soir, ensuite nous dînons des restes de midi améliorés avec un morceau de saucisson à l'ail.

Maurice est de nouveau très mal. Il souffre de sa sonde, cela recommence et pourtant il est toujours sous antibiotique. Je note aussi qu'il reçoit un patch de trinitrine le matin, renouvelé le soir... à mon humble avis c'est trop... je pense que cette dose lui réactive ses maux de tête. La trinitrine favorise les AVC et avec son œdème cérébral, cela n'est pas recommandé par les neurochirurgiens.

Ce soir, je pense que nous n'allons pas traîner... je ne tiens plus debout. Il faut espérer que Maurice trouvera enfin la paix et le sommeil avec !

Nous avons suivi la vie politique d'aujourd'hui... le ralliement de Dupont-Aignan à Le Pen n'a rien de surprenant, il a y longtemps qu'il verse dans l'extrémisme, mais il faut remarquer sa hâte d'aller pactiser avec le diable pour avoir un portefeuille de premier ministre !... Encore un qui employait sa femme à l'assemblée générale ! Cette élection sent mauvais... les dés sont pipés d'avance entre l'extrême droite et l'extrême finance !

Ce soir à vingt heures vingt nos chèvres cabriolent comme des folles entre la balançoire, les estrades er les tourets. Elles sautent et gambadent en courant à toute vitesse, de quoi prendre le tournicoti-tournicoton sous le grand soleil et dans le vent froid... ce matin des Garennes âgés d'un mois s'ébattaient devant la maison... trop chou !

FAIS-MOI MOURIR ! / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure d'Héroic Fantasy, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
FAIS-MOI MOURIR ! / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure d'Héroic Fantasy, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 00:18
FAIS-MOI MOURIR ! / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de Fantasy, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Vendredi 28 avril 2017... nuits difficiles...

 

Je me couche à onze heures... Maurice m'appelle à une heure pour de violents maux de tête, du coup je m'allonge près de lui, je vais devoir lui masser à nouveau les jambes, le dos, le faire boire, lui donner des calmants puis il s'endort, je retourne me coucher. Il me sonne deux heures plus tard pour des maux de tête absolument insupportables... je reste près de lui... il s'endort, je vais au lit.

C'est Nelly qui franchit la porte et me réveille... je dormais profondément. Elle prépare les tartines grillées et le cacao pour Maurice, chauffe mon café.

Je déjeune à la cuisine puis l'infirmier arrive qui me prend aussitôt pour les soins et ainsi je peux m'habiller afin d'aller jardiner avec Nelly. Une légère averse à mouillée le sol mais il ne pleut plus et il fait très doux... chic, on va être très bien dehors.

Après la belle tonte de notre petit-fils, tout est si propre que cela m'encourage à terminer la plate-bande que je préparais tout doucement en récupérant la terre des pots de l'an dernier et les monticules labourés par les taupes. Nous terminons la récupération de la terre et Nelly jette deux sacs de terreau enrichi sur le tout. Au préalable elle a enfoncé deux petits piquets pour délimiter la surface avec une corde. Ensuite elle plante les capucines grimpantes près du mur et les capucines naines sur la surface. Puis je lui passe des graines de prairie fleurie et cela devrait constituer un fort joli tapis de fleurs. Elle termine en passant l'araignée entre les haies de l'entrée, on finira la semaine prochaine où j'aimerai faire les potées. Voilà, je suis ravie.

Nelly nous quitte à midi et comme j'avais mis des pommes de terre à cuire à l'eau, le repas se trouve tout près accommodé de tripes. Nous déjeunons.

Ensuite j'appelle l'assurance voiture pour le kilométrage de notre véhicule très réduit à présent puisque Maurice ne le conduit plus, et aussi à Klara, la kiné pour tenter de faire asseoir Maurice sur son fauteuil roulant tous les deux jours.

Ce soir je demeure près de Maurice devant la télévision mais voilà qu'il reprend mal à ses jambes. Je dois le changer, le masser plusieurs fois, lui arranger son lit... il reprend par deux fois de violents maux de tête... il est une heure dix et je reste sur l'ordinateur où je découvre 85 messages. Je réponds, je tiens mon carnet journalier en attendant que Maurice s'endorme profondément... et il ne semble pas près de le faire tant il souffre ! Notre vie n'est vraiment pas drôle et pourtant nous tenons.

Les élections ont eu l'art de nous réveiller et de nous booster... ne pas laisser passer les fascistes doit être notre règle impérative... no pasaran !

FAIS-MOI MOURIR ! / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de Fantasy, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Jeudi 27 avril 2017... anniversaire de Maurice... grabataire depuis sept mois et demi...

 

La nuit a été agitée... lui masser les jambes plusieurs fois, masser le corps quand il a tant du mal à bouger, à tenir sur le côté ! Je me couche très tard, il me rappelle trois quart d'heure après pour mal aux jambes. Il va me sonner plusieurs fois ainsi. Au matin, il m'appelle à sept heures.

Je prépare nos déjeuners et je file à la salle de bains... Sylvie, ma brave Sylvie arrive et nous partons en courses et quelles courses... je n'ai plus rien dans les placards, rien dans le frigidaire !

Je passe à la boîte à sous, à la poste pour des timbres et du courrier. Puis nous allons en direction de la boulangerie et des grandes surfaces. Je fais le plein de fruits, de légumes, de laitages, de gourmandises, de couches et d'alèses pour lui, de l'eau, de produits ménagers et je lui achète une bouteille de Crémant d'Alsace, du Breizh cola, des shushis et une belle poule en chocolat, des bonbons pour ses soixante-treize ans ! Il va se régaler !

Nous rentrons à midi chargées de victuailles. Sylvie a le temps de m'aider à les ranger. Puis elle rentre chez elle.

Nous déjeunons avec nos shushis délicieux, un yaourt, une glace. Je débarrasse la petite table dressée près de lui puis en allant à la cuisine, je quitte mon fauteuil et... je tombe devant l'entrée. Comment ai-je fait pour ne pas taper la tête dans le mur... les fées veillent sur moi !... À cet instant frappe et entre le médecin qui me trouve à quatre pattes devant lui, me voilà transformée en petit chien... je lui dis bonjour en lui expliquant ce qui m'arrive, il le voit bien... je file à quatre pattes retrouver le fauteuil roulant électrique rangé dans la véranda afin de pouvoir me relever... le médecin l'approche de moi et tente de me soulever... mais je ne parviens pas à me redresser. Je lui demande de forcer sur ma jambe droite afin qu'elle se redresse... l'assise de ce fauteuil est étroite et j'ai bien du mal à me retourner pour m'asseoir sur le siège. Enfin je finis par y arriver.

Le médecin s'approche de Maurice et constate la fonte de ses œdèmes cardiaques, des affreux stigmates de son ventre, de ses jambes... reste ses maux de tête récurrents jour et nuit... et tous ses autres problèmes. L'absence de diurétiques fait ses preuves. Il faudrait quand même tenter de le faire s'asseoir dans son fauteuil roulant, le faire tenir en position assise histoire de le changer un peu de ce positionnement dans le lit gisant sur sa hanche gauche jour et nuit, sans jamais pouvoir changer de côté. Ce a quoi Maurice aspire depuis quelques temps. Il raconte comment il a essayé de se lever (quand j'avais le dos tourné !), comment sa jambe gauche s'est dérobée et comment il est tombé en arrière sur le lit. Le médecin fait un mot pour Klara, la kiné que nous n'avons plus revus depuis le mois de janvier et seulement après quatre séances... Maurice était si mal. Notre charmant docteur se retire.

L'après-midi se déroule tranquillement. Pendant qu'il dort, je vais nourrir nos petites protégées qui font bronzette au soleil. L'infirmier passe pour les soins du soir. Il m'aperçoit dans le jardin.

Je rentre à dix-huit heures dix pour notre petit casse-croûte du soir devant la télévision. Nous suivons les émissions politiques et nous sommes effarés d'entendre les discours de Le Pen qui passent ainsi en toute sérénité sur les antennes... comme les paroles infectes de ces gens-là ont été banalisés par Sarkozy !... Plus personne ne s'effraie de la voir dans le paysage politique alors que ce sont des nationalistes, des extrémistes de haut vol... comment au nom de la Démocratie avons-nous pu tomber aussi bas ? J'ai honte pour la France. J'ai honte au nom de mon père alsacien Patriote Résistant à l'Annexion de Fait ! ! ! J'ai honte d'être Française !

Je suis extrêmement fatiguée et douloureuse, je vais tâcher de me coucher plus tôt ce soir en espérant que Maurice dormira sereinement. Nous avons reçus des coups de fil de nos enfants et petits-enfants et passé une journée magique profitant de nos petits bonheurs...

Fond du jardin d'un côté à l'autre devant l'océan
Fond du jardin d'un côté à l'autre devant l'océan
Fond du jardin d'un côté à l'autre devant l'océan
Fond du jardin d'un côté à l'autre devant l'océan

Fond du jardin d'un côté à l'autre devant l'océan

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 22:23
FAIS-MOI MOURIR ! / Dana LANG, conteure aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de Fantasy, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Mercredi 26 avril 2017... journée de tristesse malgré le grand soleil...

La nuit a été agitée... maux de tête jusqu'à deux heures du matin... dans le fauteuil près de lui, il m'appelle pour le masser, le changer, le couvrir... cela dure longtemps... puis à six heures, prise de douleurs et de crampes je file dans la chambre. Il me sonne trois quarts d'heure plus tard. Je ne dors plus, je suis épuisée.

Je prépare nos déjeuners. Puis Annie frappe et entre. Elle se met au travail, vaisselle, étendage, repassage. Je lui demande de m'accompagner dehors, nous allons remplir un sac de nourriture pour mes amies. Il fait froid, je m'habille comme hier et je mets des gants. Nous rentrons après quarante-cinq minutes... pas d'œufs aujourd'hui, le froid sans doute, mais le soleil resplendit.

Annie nous quitte à midi et je prépare le repas, salade de betteraves, épinards œufs durs, fromage de chèvre, orange.

L'après-midi est calme... une nouvelle fois je m'endors profondément devant la télévision et Maurice me réveille à seize heures... dommage j'aurai bien dormi ainsi jusqu'à l'arrivée de l'infirmier.

Nous dînons et le soir nous regardons le meeting de Macron... mais Maurice ne cesse d'avoir besoin de moi. Il reprend des maux de tête et cela l'inquiète. Il s'endort à onze heures et je vais pouvoir aller au lit.

Je demeure un peu sur l'ordinateur... j'ai si peu de temps pour écrire maintenant. Il va si mal et pourtant il rêve de pouvoir se mettre dans sn fauteuil roulant même si sa jambe gauche ne le porte plus... il voudrait pouvoir profiter du printemps... il fait des rêves fous...

FAIS-MOI MOURIR ! / Dana LANG, conteure aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de Fantasy, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...

Maurice s'est endormi à vingt-et-une heures pour m'appeler à six heures du matin... il a faim ! Après lui avoir donner une tartine, je retourne au lit où je m'endors jusqu'à huit heures.

Je me lève et lui prépare un cacao. Véronique arrive et je l'envoie aussitôt à la boulangerie acheter deux zig-zags tranchés et des viennoiseries. Quand elle revient Maurice peut déjeuner avec deux pains au chocolat et mon café est prêt.

Elle prend son service avec la vaisselle, la lessive à étendre et balayer le sol. Ensuite, je l'emmène avec moi afin qu'elle barricade le coin où s'échappent mes petites amies. Elle plante au sol sur le grillage pour le maintenir des objets trouvés au garage, on y ajoute le plot en béton et un bâton. Nous trouvons les deux cavaliers arrachés et elle les recloue. Elle retourne au repassage... pendant ce temps, je coupe des branches sur la haie et ramasse du lierre pour nos protégées. Il fait un froid de canard et je dois rentrer à la maison pour enfiler un pull sous ma doudoune et des gants... je gèle littéralement. Une légère pluie fine est tombée tôt ce matin et cet après-midi le soleil éclate sur le Cap. Le nordet persiste à nous refroidir.

Maurice a dormi tout le matin. Nous déjeunons avec avocat vinaigrette, poisson pané, chou-fleur braisé, yaourts et kiwis.

Ensuite Maurice s'endort et moi de même devant la télévision, finalement à trois heures je file au lit... mes douleurs sont de plus en plus vives et je demeure de plus en plus fatiguée. Maurice me sonne à cinq heures. Il prend mal à la tête... et comme toujours je n'aime pas cela !

Nous dînons d'une omelette au lardons et d'une part de fromage de chèvres frais et de deux pommes. Le frigidaire est totalement vide, jeudi je devrai réapprovisionner.

Nous suivons les actualités, puis je demeure un petit moment sur l'ordinateur.

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 19:19
FAIS-MOI MOURIR ! / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de Fantasy, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
ici à Vichy... Salon Livres

ici à Vichy... Salon Livres

Lundi 24 avril 2017... nuit très difficile...

 

Nous nous endormons vers une heure mais un peu plus tard Maurice m'appelle pour de très violents maux de tête... de nouveau il me sonne à trois heures du matin pour des maux de tête effarants... puis à cinq heures pour le masser... enfin à sept heures mais il s'est trompé... nous pouvons encore dormir jusqu'à huit heures trente, heure où Nathalie sera là. Mais il me sonne une demi-heure plus tard... il a faim !

Nous enregistrons une grande déception pour ces élections complètement folles. Ma fille me fait part du vote dans son village du Larzac où Jean-Luc Mélenchon est en tête avec 42% des voix ! Que voilà des gens bien qui ont tout compris, mais cela n'est en rien étonnant. Vive les insoumis et les indignés du Larzac !

Nathalie m'aide à transplanter la plante offerte par mon petit-fils le jour de mon anniversaire. Je trouve le moyen de me retrouver par terre. Elle ne m'a pas entendue tomber, elle remplissait d'eau un arrosoir. Elle tente de me relever mais ce n'est pas possible, je suis obligée de me relever par moi-même sur les muscles possibles de me soulever et je m'aide de mon fauteuil roulant électrique. Je ne tiens absolument pas debout et je suis en danger en permanence, c'est très pénible à vivre. Quand je suis remise de mes émotions, je me suis fais un peu mal à la tête, nous vidons tous les pots de plantes mortes cet hiver trop froid. Je mets les vieilles racines au compost et la terre sur la plate-bande que je suis en train de créer sur le côté de la maison afin d'y planter des capucines naines et grimpantes.

Deux poules se promènent autour de nous et nous narguent... Froudenn aussi. Je demande à Nathalie de mettre un plot sur le grillage relevé par les cornes des chèvres afin de boucher le trou d'où s'échappent mes petites amies. Nathalie a fait la vaisselle et étendu une lessive.

Maurice se sent très mal aujourd'hui. Il reprend ses furieux maux de tête... je crains pour son cerveau. Je reste près de lui tout l'après-midi et lui tiens la main. Puis Jean-François vient pour ses soins. Il en a grand besoin et se sent un peu mieux. Je prépare un repas rapide, il n'a pas très faim... finalement il s'endort.

Je demeure un petit moment sur l'ordinateur... très fatiguée je souhaite que nous passions une nuit meilleure que ces dernières...

Dimanche 23 avril 2017... jour de vote pour les Présidentielles...

 

La nuit a été mouvementée. Couchée à minuit j'ai dû me relever à une heure vingt pour le masser, puis à trois heures pour le couvrir et pour des gémissements à n'en plus finir... impossible de me rendormir avant cinq heures... puis il m'a sonnée à huit heures quand je dormais enfin profondément. Je fais les tartines grillées et prépare nos déjeuners. Je lui porte le sien. Enfin je file à la salle de bains, je me prépare pour aller voter j'ai sa procuration.

Lorsque je suis prête je m'aperçois que les deux chèvres et trois poules sont hors de leur enclos... je suis dégoûtée ! Elle ont réussi à se faire un passage sous le grillage ! Je file au garage prendre du grain et je leur apporte. Aussitôt les biquettes arrivent vers moi en courant et les poules aussi. Le temps d'ouvrir la porte et de jeter du maïs, elles se précipitent à l'intérieur... ouf, tout le monde est rentré.

Assise sur mon gros fauteuil roulant électrique je file au village où je vais voter. Il fait un bruit d'enfer, tout démantibulé les câbles électriques sont sectionnés, et les jambes sont dessoudées... une vraie casserole !... Je ne suis pas à l'aise avec les devers de la route, je demeure très prudente car le fauteuil m'embarque au trou.

Je pénètre dans le bureau de vote n°2, les votants arrivent les uns après les autres. Je prends quelques bulletins et deux enveloppes. Je les prépare dans l'isoloir et je me présente devant l'urne. Je suis très malhabile avec mes mains, des difficultés à sortir mes papiers, j'ai du mal à signer les deux cases. Finalement je repars sur la route comme je suis venue. Encore une journée à attendre !

Je rentre pour aller nourrir et abreuver mes fifilles... elles sont gâtées. Je parviens à confectionner le repas malgré mon retard. Maurice tient à m'aider, mais il n'est pas facile d'éplucher des pommes de terre couché au fond de son lit. Je me hâte à éplucher les légumes... Je mets le déjeuner en route. Nous déjeunons d'un peu de purée et d'une merguez. Je retourne m'occuper de mes animaux, principalement les oies... mais les chèvres se précipitent dessus pour tout avaler. Il fait un temps absolument beau et calme et presque chaud.

Corinne vient pour le soigner. Sa sonde a de nouveau fuit. Son lit est inondé. L'infirmier devra lui changer demain et j'aurai aussi une analyse. Soudain l'extracteur se met en panne. Je téléphone en urgence pour avoir du matériel. Maurice ne peut pas respirer sans l'extracteur qui lui amène un air enrichi. Les bouteilles contiennent de la vraie oxygène d'ailleurs il s'en rend compte tout de suite. Bon j'appelle en urgence le fournisseur, il a besoin d'être dépanné immédiatement. Je laisse un message et il me rappelle tout de suite. Il viendra dans une heure et demie. Ce qu'il fait et nous donne des lunettes de rechange.

Au soir nous dînons autour de la petite table près de lui et nous attendons les résultats du vote des Français devant la télévision... éreintée je demeure sur le fauteuil releveur où par instant je m'endors, mais Maurice ne cesse d'avoir besoin de moi... il me faut me sortir du fauteuil toutes les dix minutes pour une chose ou une autre, le changer, le masser, lui mettre le ventilateur, lui donner à boire, remplir son canard, le couvrir, lui arranger ses coussins... enfin je n'en finis pas.

Nous suivons la soirée électorale où je suis très déçue par le vote des Français... ils ne comprennent décidément rien à la politique et votent comme des moutons pour une politique contre leurs propres intérêts... ainsi ils se laissent mener à l'abattoir sans réagir, sans rien comprendre se laissant mener par une louve changer en brebis et des technocrates menés par la haute finance, on est pas prêt de sortir du bourbier où ils nous enfoncent... désolant !

Maurice ne cesse d'avoir besoin de moi pour des soins... cette nuit ne va pas être triste... j'attends qu'il trouve le sommeil pour aller enfin au lit !

Samedi 22 avril 2017... départ de Naïli...

La nuit s'est bien déroulée... réveillée à cinq heures parce qu'il a soif, il se rendort aussitôt. Je me lève à huit heures, ouvre la porte, prépare ses tartines et mon petit déjeuner. Puis Naïli se réveille et vient déjeuner. Il nous quitte, il aimerait rester mais il doit aller voter demain puis se rendre dans le Larzac chez ses taties. Il a rangé ses affaires hier et le carton de victuailles que je lui ai préparé. Il emporte avec lui cinquante œufs de nos poules plus trois œufs d'oie pour faire des gâteaux. Il en a gros de nous quitter et nous aussi... mais il reviendra...

Nous restons seuls. Corinne vient pour les soins, elle a beaucoup à faire. Je vais nourrir les animaux puis je rentre faire la vaisselle et préparer le repas très vite fait aujourd'hui, on s'accorde un casse-croûte.

Malheureusement la sonde de Maurice fuit et il faut appeler l'infirmière en urgence. Elle vient réparer tout cela et Maurice est rasséréné. Il ne souffre plus le martyr.

L'après-midi se déroule dans le calme, nous dormons... du coup je file dans la chambre. Corinne ne me dérange pas, je suis si fatiguée.

En soirée nous dînons vite fait pour nous installer devant la télévision.

Le temps somptueusement magnifique aujourd'hui, grand soleil et chaleur ont été de la partie...

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
21 avril 2017 5 21 /04 /avril /2017 18:02
Remise des Prix par le Centre Européen pour la Promotion des Arts et Lettres à Thionville le 21 septembre 2013...
Remise des Prix par le Centre Européen pour la Promotion des Arts et Lettres à Thionville le 21 septembre 2013...
Remise des Prix par le Centre Européen pour la Promotion des Arts et Lettres à Thionville le 21 septembre 2013...

Remise des Prix par le Centre Européen pour la Promotion des Arts et Lettres à Thionville le 21 septembre 2013...

Vendredi 21 avril 2017... branle-bas de combat !

Maurice n'a rien dormi. Il a gémit et beaucoup souffert toute la nuit. Il m'a appelé une fois puis sonné à huit heures. Je ne déjeune pas et je tourne en rond.

Annie frappe à la porte et entre. Je fais ma toilette puis je discute un moment avec elle en attendant Corinne. Elle prépare les tartines et je fais celle de Maurice qu'elle lui porte. Il prend un jos d'orange-pèche-abricot délicieux. Je ne lui achète jamais de pamplemousses car cela retient l'effet des remèdes.

Corinne arrive et pratique ma prise de sang, ouf, je vais pouvoir prendre mon café. De son côté Maurice continue de souffrir terriblement et il s'impatiente à voir le médecin, d'obtenir enfin un soulagement !

Je pars accompagnée par Annie couper du fusain dans la haie. Elle porte une chaise en aluminium pour moi et le sac avec les outils. Nous nous installons en bordure du pré voisin et devant la haie. Nous en coupons deux sacs, puis nous devons rentrer mettre le repas en route.

Annie pèle et coupe un oignon, mets la casserole avec de l'huile d'olive à l'intérieur sur le feu. Je fais sauter quatre cuisses de poulet puis j'y verse les champignons que nous avons épluchés. Je laisse mijoter, j'y ajoute de la crème puis le riz. Nous allons nous régaler.

Naïli parti en courses revient et passe à table. Nous ne cessons de penser au médecin qui risque de surgir à tous moments... nous l'attendons, mais il va paraître à quinze heures. Il ausculte Maurice et demande une ECBU, prescrit le changement de sonde, et des piqûres d'Orséphine car il est infecté. Il a dû être irrité par la dernière pose de sonde... mais cet état à trop traîné ! Branle-bas de combat, il faut faire en sorte de le soulager rapidement !

Notre Lilou part à la pêche après avoir posé des attrapes-mouches dans la maison. Il fait un temps royal et il aura moins froid que lorsqu'il pêche de nuit.

Maurice reprend ses maux de tête... il n'en sort pas de tous ses problèmes.

J'appelle Corinne car le médecin nous a laissé les ordonnances et il y en a d'autres à prendre en pharmacie. Elle arrive, s'en saisit et va chercher le tout. Elle ne cesse de courir. Quand elle revient, elle prélève des urines que je garde au frigidaire, puis elle procède à la pose d'une nouvelle sonde et fait une piqûre à Maurice. Il se sent déjà mieux, mais immensément fatigué. Il ne mangera pas ce soir à part deux mandarines et un pain au chocolat.

La nuit sera ainsi plus calme, moins douloureuse, il faut le souhaiter.

FAIS-MOI MOURIR ! / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de Fantasy, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 21:28
... en dédicaces...
... en dédicaces...

... en dédicaces...

L'ŒUVRE FANTASTIQUE ET MERVEILLEUSE de DANA LANG / *Lauréate du Mérite Culturel et de la Rose d'Or décernés le 20 novembre 2014, par Les Rencontres Artistiques et Littéraires de l'Essonne pour 'l'ensemble de son Œuvre Littéraire'.

Saga fantastique-héroic fantasy (inspirée de la Légende Arthurienne) pour grands ados et adultes (La Fontaine aux Fées) : *'LES 3 HÉRITIERS DE LA CLEF DES 7 MONDES' Tome 1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré Tome 2 : Éloïse et le Commandeur du Temps Tome 3 : Atlantis et la Licorne Noire (chez ANKOLIE, illustratrice qui en fait les images actuellement en Belgique)

*'LES SANGLOTS DU VENT' récit autobiographique (extrait primé). *'DOCTEURS, VOUS M'AVEZ TUÉ ! Témoignage vécu et aide à l'accompagnent en fin de vie... suite à paraître :

'LA DANSE DE LA MÉDUSE' Carnet journalier

'L'ARBRE D'OR' Carnet journalier

'LA FUITE DES JOURS' Carnet journalier

'L'ARBRE D'OR' Carnet journalier

 'LA MAISON DU BOUT... DE LA TERRE' Carnet journalier

'PLUS FORT SOUFFLE LE VENT' Carnet journalier

'UN RADEAU DANS LE CIEL' Carnet journalier

'JUSQU'AU BOUT DU VOYAGE' Carnet journalier

'LA VIE COMME UN DEFI !' Carnet journalier

'FAIS-MOI MOURIR' Carnet journalier

 

Contes merveilleux et fantastique (La Fontaine aux Fées) : *'NOËLS ENCHANTÉS' (primés - 16 contes merveilleux pour tous) *'LE JARDIN ENCHANTÉ ET LA PETITE PRINCESSE' (primé) *'LES LARMES DE MÉLISSA' (primé) *'NAÏLI, LE PETIT PRINCE DES ÉTOILES' (primé)

Conte écolo rigolo : *OUMBAYÉE, DAME SCARABÉE (primé) Conte écolo : *LA FONTAINE DE LA MER – FEUNTEUN AOD (primé)

À PARAÎTRE : -Prose poétique (poésie libre) : 'PUISQUE TU VIS, PHILIPPE !' (textes primés) -Prose poétique – Pamphlets (poésie libre-libérée) : 'JE VOUS ÉCRIS, FRÈRES HUMAINS' (textes primés) -Nouvelles : 'À L'AUBE D'UN JOUR' (textes primés) -Contes nouveaux (création) : 'CONTES ET MERVEILLES' (Flora, Pipi et Scratch, la Sorcière ; Max, le Petit Sorcier, Louka, le petit Loup de Brocéliande, Le Dragon de Pors Loubous (contes primés), Justine et le Pays Contraire... etc...

 

-Contes adaptés à la scène :

*Contes du Tibet : 'TERRE DE LUMIÈRE' et 'FLEUR DE CHÂTAIGNIER' (extrait primé)

120 contes dans :

*'GRIGRIS ET CONTES FÉTICHES', *'CONTES DE MON ENFANCE', *'EN FORÊT OUBLIÉE, *'FLÈCHES DES FÉES', *'ELFÉELUTINS', *'FANTINE OU L'ENFANCE ET LES SORTILÈGES', *'PRENDS LA NUIT PAR LE PIED ET TU IRAS LOIN... ', *'CONTES À RESPIRER DE TOUTES VOS Z'OREILLES', *'L'ARBRE AUX MILLE ET UNE PAROLES', *'À CONTES-PETONS' *'LA CITÉ D'YS et autres Légendes Celtiques'

et mes CARNETS BLEUS DE VOYAGES...

Jeudi 19 avril 2017... toujours plus mal...

Maurice me réveille à trois heures car il étouffe... encombré de glaires, il ne parvient plus à respirer. Je lui passe le Stérimer qui lui permet de se moucher plus facilement. Il bataille puis finalement cela va mieux et il s'endort jusqu'à huit heures. Je l'ai entendu gémir sur le matin, mais je dormais si fort que je ne suis pas parvenue à me lever.

Il me sonne à huit heures et j'ouvre la porte. Je commence à lui donner ses remèdes et prépare le déjeuner lorsque Véronique R. frappe et entre. Nous sommes heureux de la retrouver après une bien trop longue absence. Nous déjeunons puis je commence à expliquer nos problèmes à Véronique abasourdie par notre situation.

À son tour Corinne franchit la porte pour les soins et nous annonce que l'infirmier n'a pas fait le prélèvement d'urine pour Maurice... cela nous contrarient profondément, Maurice souffre tellement, il serait tout de même évident de voir si cela ne provient pas d'une infection urinaire, ce qui reste très probable avec une sonde... en espérant qu'il n'attrape pas une orchite, il ne manquerait plus que cela pour parfaire le tableau ! ! !

Elle nous prévient que le médecin va passer demain et moi j'entends aujourd'hui... si bien que nous l'avons attendu toute la journée. Il doit absolument nous faire une ordonnance à jour, faire faire une analyse d'urine et me prescrire un nouveau fauteuil roulant électrique. Chance je peux l'obtenir électrique et pliable, ce qui est une révolution et surtout sans rien débourser sur ce modèle ! Mes deux fauteuils électriques précédents nous ont coûtés une fortune... tant mieux car cette fois je n'ai plus les moyens !

À peine levé Naïli se remet au travail. Il refixe le radiateur, replace une ampoule à la cuisine, lave le portail d'entrée et sa voiture. Puis il part nous acheter un téléphone à touches beaucoup plus pratique pour nous car nous lui avons offert le dernier smart phone. Nous connaissons le bonheur infini d'avoir un petit-fils adorable, intelligent et travailleur acharné. Ensuite il me conduit dans notre véhicule jusqu'au magasin où j'achète des couches pour Maurice.

Arrivé au soir, il part à la pêche. Nous dînons tous les deux devant le dernier débat des candidats aux élections présidentielles. Au milieu de cette cacophonie, de scandales et de rumeurs malsaines, le programme de Jean-Luc Mélenchon nous convient en tous points, tant sur l'école, sur la santé, le travail, l'emploi, l'écologie, le handicap... et tant d'autres questions brûlantes ; il est le seul qui parle VRAI, le seul qui nous mènera vers un changement profond de la société dans la justice et la Paix.

FAIS-MOI MOURIR ! / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de Fantasy, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 22:07
Salon du Livre de BOTMEUR, Dana lang s'y trouvait le 24 avril 2016...
Salon du Livre de BOTMEUR, Dana lang s'y trouvait le 24 avril 2016...
Salon du Livre de BOTMEUR, Dana lang s'y trouvait le 24 avril 2016...
Salon du Livre de BOTMEUR, Dana lang s'y trouvait le 24 avril 2016...

Salon du Livre de BOTMEUR, Dana lang s'y trouvait le 24 avril 2016...

En dédicace à PLOGOFF (Finistère)

En dédicace à PLOGOFF (Finistère)

Mercredi 19 avril 2017... la bonne pêche de Naïli...

 

Après divers soins, nous nous couchons tardivement... mais il me réveille à une heure. Vers deux heures du matin, j'entends des éclats de voix... c'est Naïli ! Il rentre de la pêche tout joyeux, et son grand-père participe à sa joie, lui qui espérait tant que sa pêche serait bonne. Ils parlent depuis un bon moment quand enfin je me décide d'aller voir... mais notre petit-fils a déjà rangé sa pêche au frigo. J'apprends qu'il a eu un gros calamar, rejeté un petit et pêché une grosse seiche. Bon, je verrai cela au matin. Finalement il monte se coucher, Maurice tente de trouver le sommeil et je file au lit. Mon époux va me réveiller à quatre, puis cinq et sept heures où du coup je m'installe sur le fauteuil près de lui... mais il va me faire lever sans arrêt. Il est mal et depuis trois jours cela s'accentue. Malgré la présence de son petit-fils qui lui réjouit le cœur il pleure souvent en me déclarant qu'il en a marre !

Je suis crevée lorsque Annie frappe à la porte. Je lui ouvre en dormant debout. Maurice a encore faim et me réclame deux tartines beurrées à la confiture d'orange. Puis Annie me fait mes tartines grillées et je mets la machine à café en route. Ensuite j'attends Corinne, mais zut j'oublie encore la prise de sang... mince, je n'ai rien dans la tête ! Nous la ferons vendredi car demain matin je ne veux pas rater l'interview de Jean-Luc Mélenchon par Bourdin sur BFMTV.

Annie m'aide à la préparation du repas. Je nettoie le calamar et nous épluchons les légumes. Je fais une ratatouille au calamar et un riz blanc. Nous passons à table puis notre petit-fils se met au travail. Cependant que je termine de nettoyer la seiche (encore un sacré boulot difficile pour moi), j'y passe un temps fou, il m'installe une petite cabane aux oiseaux qui traîne depuis des mois dans la maison. Il fabrique une mangeoire aux chèvres. Il recloue le tapis de sol sur la rampe extérieure de la véranda au jardin, abîmé par les allers et retours du brancard des ambulanciers. Il change les ampoules qui ne fonctionnent plus dans la maison. Il n'arrête pas. Puis il fait tourner une lessive et étend son linge. En plus d'être électricien de métier, jardinier, bricoleur, et j'en passe, Naïli sait tout faire dans une maison ! Doté d'un merveilleux et solide caractère, il est tout simplement formidable. Heureuse sa future épouse !

Le médecin stagiaire passe dans l'après-midi pour prolonger l'ordonnance de Maurice. Nous attendons un résultat d'analyse qui ne vient pas. Maurice a sans doute une infection urinaire tant il souffre pour uriner. Le médecin passera l'ordonnance à la pharmacienne et parlera de nos soucis à notre médecin traitant... à suivre.

Ce soir Naïli se prépare pour se rendre... à la pêche ! Le voilà aussi mordu que son grand-père, ce qui n'est pas peu dire ! ! !

Il est neuf heures et il fait encore grand soleil, nos biquettes se régalent des branches de fusain portées cet après-midi. Naïli riait de voir les fêtes que me faisait Aig (Aik-Petit Bisou). Il en a fait un film !

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 21:32
LE GRAND LIVRE DE MARINE / Marina FARREIRA publiée à "LA FONTAINE AUX FEES"

LE GRAND LIVRE DE MARINE / Marina FARREIRA publiée à "LA FONTAINE AUX FEES"

Mardi 18 avril 2017... une bonne nuit, une très mauvaise journée !

Couchés tard, nous avons cependant dormi une nuit presque totale. Je dors encore très profondément lorsque Véronique cogne à la porte... heureusement j'ai fini par l'entendre. Réveillée, je dors debout... bien du mal à émerger. Bref, je déjeune et je fais l'impasse sur la prise de sang... zut ! Bon, il faudra y penser demain sans faute !

Je sers Maurice avec une tartine et un jus de fruits. Corinne vient pour nos soins... comme chaque jour, elle a beaucoup de travail avec mon époux, puis elle passe à mon tour. Ensuite elle nous laisse jusqu'au soir.

Lorsque Naïli se lève, il déjeune rapidement et nous partons au magasin de bricolage, j'ai besoin de colle, d'ampoules et de terreau. Nous prenons notre véhicule ce qui a le mérite de me permettre de circuler avec mon fauteuil roulant électrique et me laisse toute mon autonomie... ce que j'apprécie par dessus tout.

Nous rentrons et Naïli se met en tête de remplir notre véhicule de tous les déchets que nous devons emmener à la déchetterie. Nous déjeunons et il s'y rend tout seul. Puis avec les conseils de son grand-père il prépare ses gaules pour aller à la pêche. Pendant ce temps, je fais la sieste.

Notre ami Marc nous rend une petite visite charmante et toujours bienvenue... il discute avec Maurice et notre petit-fils... moi, enfouie dans ma sieste profonde je n'ai rien entendu. Pétrie de douleurs, je me lève enfin à dix-sept heures pour aller nourrir et abreuver nos petites protégées.

Maurice ne cesse de se plaindre, de geindre... il va très mal aujourd'hui... comme hier. Il n'en peut plus de souffrir et du ventre, et de la prostate, et de ses jambes et de la tête... maux de tête récurrents jour et nuit !

Après le dîner préparé par lui, notre petit-fils s'en va à la pêche. Pendant ce temps, je demeure sur l'ordinateur où toutes les dix minutes mon époux m'appelle pour le changer, le masser et lui poser un gant d'eau froide sur la tête plusieurs fois, lui donner à boire, lui passer le goupillon pour se passer de la pommade lui-même, et la pince pour accrocher le goupillon à sa portée, lui rapprocher la table pour se servir à boire lui-même, le découvrir puis le recouvrir d'une petite couverture, et lui retirer... etc... je n'en finis plus ! 

Ce matin comme il y a trois jours, il a refait un délire au réveil... peut-être le prolongement d'un rêve... il voyait une dentiste près de lui qui venait lui arracher ses dernières dents, et ce matin je devais acheter des couteaux et des broches à ce marchand (près de nous) pour faire un méchoui...

Il est vingt-deux heures vingt-cinq et Maurice continue de se plaindre, de gémir... je ne sais plus quoi faire pour l'aider... j'ai appelé le médecin qui doit en outre renouveler son ordonnance, il viendra demain.

FAIS-MOI MOURIR ! / Dana LANG, conteuse aux plumes de Sioux, artiste internationale, auteure de Fantasy, poète insurrectionnelle, ambassadeure de la Paix,...
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 20:15
Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 22:28
LA FONTAINE DE LA MER, conte merveilleux et fantastique de Dana LANG, Trophée Andersen décerné par le CEPAL à Thionville le 20 septembre 2015,...
LA FONTAINE DE LA MER, conte merveilleux et fantastique de Dana LANG, Trophée Andersen décerné par le CEPAL à Thionville le 20 septembre 2015,...

LA FONTAINE DE LA MER, conte merveilleux et fantastique de Dana LANG, Trophée Andersen décerné par le CEPAL à Thionville le 20 septembre 2015,...

Lundi 17 avril 2017... lundi de Pâques et nous fêtons nos 18 ans de mariage !

 

 Je me couche à minuit, il me réveille à une heure pour le mal dans les jambes qui ne le quitte pas et que je dois masser. Puis il se rendort pour une nuit complète.

Je me lève à huit heures pour une journée tranquille... un peu de vaisselle... le repas est fait d'hier... je traîne un peu ce matin.

Corinne, notre infirmière si gentille et si dévouée arrive pour nos soins. Puis à onze heures , notre petit-fils se lève et se met dans l'idée de nettoyer et de ranger tout le garage ! Chic, depuis le temps que je voulais le faire. Il range tout de manière impeccable, tout comme il l'a fait pour notre véhicule et pour le jardin ! Vraiment terrible notre Naïli !

Au repas de midi, nous finissons l'épaule d'agneau, le gratin dauphinois, un yaourt ou du fromage et une part de framboisier avec un verre de Champagne pour célébrer nos 18 ans de mariage et tout cela autour du lit de Maurice.

Si l'on nous avait prédit cela : fêter cet anniversaire en Bretagne avec notre petit Lilou près de nous pour l'occasion et Papi gisant au fond de son lit depuis sept mois sans pouvoir s'asseoir ni jamais se lever !

Notre petit-fils retourne à son occupation et je demeure près de mon époux. Nous nous endormons tous les deux de quatorze heures à dix-sept heures. Je suis coincée par des douleurs épouvantables dans tout le corps, notamment aux deux genoux. Lorsque je me réveille, je prends mon courage à deux mains pour aller nourrir mes petites amies et les abreuver. Nos deux petites chèvres, nos oies et nos poules font rire tous les passants.

Naïli en finit à dix-neuf heures et nous passons à table pour manger des haricots verts, fromage et dessert. Après avoir pris une douche, Naïli sort flâner en bord de mer.

Maurice et moi regardons un peu la télévision ensuite après lui avoir fait des soins répétés, il s'endort profondément.

Je me mets un moment sur l'ordinateur... puis je vais me coucher. Les journées sont très longues à l'est, au bout du monde, là où finit la terre. 

Mon arrière petit-fils... l'an dernier
Mon arrière petit-fils... l'an dernier

Mon arrière petit-fils... l'an dernier

Repost 0
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 52 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de Sioux, citoyenne du monde, auteure Fantasy, poète, lauréate de 52 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 52 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 13 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons...
  • Contact

Recherche

Articles Récents