Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 21:31

Comptines pour tous les enfants du monde et notre petit LOUKA

Mercredi 7 décembre 2016... miracle !

 

Miracle Maurice a enfin dormi. Il m'a réveillée à une heure, à trois heures et à cinq heures je l'ai lavé, massé, changé entièrement. Miracle cette pommade ne lui provoque aucune démangeaison et lui permet d'être tranquille et de dormir sereinement. Je m'endors, et lui aussi jusqu'à huit heures trente... mais Annie frappe à la porte. Je me lève et elle prépare le déjeuner. Nouveau miracle Maurice reprend l'appétit qu'il avait perdu dix jours avant de se retrouver complément bloqué au lit par la douleur le 12 septembre 2016.

Une fois encore, il revient de loin, de très, très, très loin ! Incroyable force de vie ! ! !

Il prend un peu de cacao et deux tartines beurrée à la confiture de fraises. L'infirmière arrive et procède à ses soins. Puis c'est mon tour. Annie vaque aux travaux de la maison, les deux lessives à étendre, le linge sec à repasser. La tournée des machines recommence ! L'hôpital à la maison reprend ses droits !

Un colis de pharmacie nous est livré par Archipel Santé le fournisseur de l'hôpital.

Je ne reçois aucune nouvelle à propos de mes heures à domicile... c'est fou ce que tout le monde s'en fout ! Il va falloir que j'aille encore taper haut et fort ! Ils m'aiguisent les nerfs tous ces gens... c'est drôle, le jour du Téléthon toutes ces personnes qui se démènent pour nous et qui ensuite oublient comme par magie ce que nous vivons au quotidien chaque jour... quelle importance !

Pour midi, je prépare des épinards à la Béchamel et des œufs durs. Annie m'aide aux épluchures du potimarron, du butternot et des patates puis elle s'en va. J'épluche les carottes. Je n'ai pas le temps de faire la soupe, je la terminerai plus tard.

Nous déjeunons. Ensuite, je reprends mes légumes où je les ai laissés. Je lave les poireaux et tout le reste. J'épluche aussi des fruits pour faire une compote de poires, kiwis, oranges. J'ai besoin de m'allonger alors je laisse tout cela prêt pour la cuisson que je ferai ce soir.

Je reçois un coup de fil de Béatrice qui souhaite que je fasse une dédicace à son livre.

Maurice dort comme un loir. Cela lui fait du bien de récupérer tous ces mois de pure folie.

Je file dans la chambre. Je m'endors avec de très violentes douleurs neurogènes, cela me vrille les os, je ne cesse de remuer les jambes pour me calmer. C'est une douleur continue sourde, vive et aiguë à la fois... insupportable !

L'infirmière revient et je me lève pour faire cuire la soupe, les poireaux à la cocotte minute et la compote.

Je reçois un coup de fil de mon amie si chère, Véronique Pacaud auteure de livres jeunesse et notamment un livre sublime sur son enfant handicapé et disparu.

Nous soupons. Vers vingt heures je suis obligée de laver, masser et changer entièrement Maurice... le voilà vraiment fin prêt pour passer une nuit tranquille.

Je retrouve l'ordinateur pour lire mes courriels.

Je reçois une multitude de photos de notre petit Louka, arrière-petit-fils. Il est devenu en un rien de temps un vrai petit bonhomme avancé pour son âge et tellement mignon ! Adorable enfant.

Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 09:41
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans ECOLOGIE
commenter cet article
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 00:02

Pour notre petit LOUKA, arrière petit-fils...

Mardi 6 décembre 2016... première séance de kinésithérapie.

 

La soirée me trouve debout devant Maurice pour le laver, le masser, le changer... puis je file au lit pour me relever à deux heures, à trois heures, à quatre heures pour le laver et changer son alèse, le drap de dessous est trempé mais je ne peux pas le changer... vers cinq heures je m'endors profondément jusqu'à huit heures lorsque Véronique M. frappe à la porte... je dors encore debout.

Véronique prépare mon déjeuner cependant que Maurice accepte juste un peu de cacao... puis s'impatiente de voir arriver Jean-François, l'infirmier. Par chance il arrive tôt et le lave, le masse, le change. Puis il lui met des draps propres et commence le passage de la roséphine dans le PICC line.

En attendant de revenir pour rincer, il passe à mes soins. Je m'habille cependant que l'infirmier en termine avec Maurice.

Véronique vaque à tous les travaux de la maison, étendre le linge encore deux machines, repasser, retirer les tue-mouches, puis elle m'aide à la cuisine pour peler l'oignon. Je prépare une salade de pommes de terre, oignon avec des morceaux de poussif (poisson fumé). Pour le repas, nous finirons les choux de Bruxelles au mouton... délicieux ! Demain, je me ferai aider pour la soupe de légumes et une compote.

Cet après-midi nous attendons la kiné. Je me pose dans le fauteuil et finalement victime d'une crise d'asthénie je m'endors. D'un coup, Maurice à froid et la couverture est restée sur mon fauteuil roulant... je dois me lever, je ne le peux pas... je le lui dis.

Il insiste et un moment plus tard, je râle. C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Il est à bout et moi aussi. Dans une situation qui nous accable depuis si longtemps, on craque l'un comme l'autre.

Du coup, il veut aller se faire soigner à Tréboul et moi me reposer chez ma fille ! Il veut que j'appelle le médecin, ce que je fais.

Mais soudain voilà Klara qui franchit la porte... incroyable personnage d'une douceur infinie à la voix captivante. Je n'en reviens pas !

Elle nous interroge sur le parcours de santé de Maurice, une vraie litanie, puis elle passe au travail. Elle lui fait faire des petits mouvements des jambes et des pieds, procède à un long drainage et peu à peu elle parvient à faire asseoir Maurice sur le bord du lit un moment, tout en lui faisant faire des petits mouvements de ses pieds et de ses jambes. Elle parvient même à lui redresser sa jambe dans le lit. Je n'en reviens de son efficacité redoutable.

Je suis heureuse de voir Maurice assis pour la première fois depuis trois mois ! Du coup, Maurice qui se voyait dans une mauvaise posture à la maison, se reprend à espérer à une rapide remise en route.

Mais voilà Alexandra pour mes soins de pieds. Je lui demande de regarder le gros orteil à l'ongle incarné de Maurice. Durant l'opération il a dû recevoir un 'coup de marteau' d'ailleurs son tibia possède un gros choc douloureux.

Klara nous quitte, nous sommes sous le charme de cette enchanteresse. Puis c'est au tour de Jean-François, l'infirmier.

Nous soupons, ensuite Maurice s'endort. Je viens me mettre un peu sur l'ordinateur. Je regarde mes courriels.

Enfin, je vais me poser un peu dans le fauteuil, manière d'allonger mes jambes très douloureuses et enflées.

Après le film, à dix-heures vingt Maurice se plaint de démangeaisons et je dois le laver entièrement et lui passer une pommade en prévention des escarres sur tout le corps. Ensuite j'ôte l'alèse en la roulant sur un côté, puis de l'autre. Je parviens ainsi à l'enlever pour la remettre correctement à sa place. Elle avait glissé jusque sous sa tête. Cela me prend du temps car je ne vais pas aussi vite qu'une personne valide. Au bout d'une heure, il se sent largement mieux. Sa jambe le démange, le gêne... il me demande de lui passer un peu de pommade autour... un moment après cela recommence et finalement il me dit de lui ôter le drap et la couverture. Il se sent mieux aussitôt.

Je reste un peu sur l'ordinateur... je n'ose plus me coucher.

Nous parlons de la séance de kiné qui nous a époustouflé, rendu le moral et redonné un grand coup d'espoir... une kiné surdouée !

Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 10:39
MARCHES ET SALONS DE NOËL...
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 20:17
LA MAGIE DE NOËL...
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans MAGIE DE NOEL
commenter cet article
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 17:39
Préparatifs de Noël !

Préparatifs de Noël !

Pour LOUKA, notre arrière petit-fils...

Lundi 5 décembre 2016... une opération de la dernière chance réussie, un sacré challenge de gagner !

 

Je me suis couchée vers minuit.

Maurice me sonne à une heure, puis à deux heures quarante-cinq et enfin à quatre heures vingt. Je prépare une bassine pour le laver. Il pense avoir fait ses besoins. Je me prépare, mets les gants et non il a simplement beaucoup uriné... je le change... mais je râle car à chaque fois mon sommeil profond se trouve interrompu rapidement et puis surtout j'ai tellement de mal à me mouvoir.

J'ai si mal aux cervicales, au dos, aux jambes, aux pieds. Je suis obligée de chercher une force que je n'ai pas.

Enfin, à huit heures, Maurice me sonne car Nathalie cogne à la porte et je ne suis pas réveillée... j'étais bien partie dans un profond et long sommeil !

Nathalie fait le déjeuner de Maurice et prépare le mien... je suis au radar.

Maurice ne se tient plus d'impatience pour être changé et Jean-François arrive à neuf heures trente. Il le change, le masse, ôte les draps souillés, puis il s'emploie à lui passer sa perfusion dans son PICC line. Pour se faire, il a mis le masque.

Ensuite il passe à mes soins de pieds.

Puis je me prépare et passe en cuisine afin d'éplucher les choux de Bruxelles.

Nathalie a étendu une nouvelle lessive, plié et repassé le linge sec, a vidé toutes les poubelles, et me rejoint pour éplucher les pommes de terre et l'oignon. Pour midi, ce sera avocat vinaigrette, choux de Bruxelles et patates au mouton pour midi et salade de fruits.

Après le repas, je donne les restes et les épluchures à nos bichettes.

Puis nous attendons notre médecin. Il arrive vers quatorze heures. Il est content de dresser un bilan très positif de cette intervention chirurgicale qui n'était pas gagnée. Il fallait oser le faire !

Mais les médecins et chirurgiens avaient pris le temps de la décision, mesuré le risque encouru avec détermination. Cela n'a pas été facile, mais ils ont réussi !

Le bilan, c'est que Maurice prend beaucoup moins de morphine, fini la cortisone, il a perdu trente-huit kilos et ses œdèmes cardiaques semblent se résorber.

Le cardiologue s'est vu contraint de lui prescrire deux remèdes (statines et anticoagulant) que je n'aime pas trop, mais nécessaires pour passer le cap.

Notre toubib prescrit ce qu'il nous manque, une pommade et anticipe l'ordonnance de morphine. Il nous annonce qu'il part quatre jours en vacances mais nous aurons la visite de son remplaçant... chic, je l'aime bien lui aussi !

Le fournisseur de son appareil respiratoire commandité par le pneumologue de Brest passe vérifier le matériel.

Maurice n'est pas encore habitué à ce nouveau matériel qui lui souffle de l'air seulement au moment de ses apnées au lieu de lui souffler en continu. Il doit fournir l'effort nécessaire de supporter cette nouvelle machine qui pendant dix-huit ans a été l'artisan de sa survie. On le vérifie plus encore ces deux dernières années où sans elle sa situation de santé s'est détériorée gravement.

À présent Maurice n'a plus qu'une envie : sortir de son lit, s'y asseoir, se lever, marcher un peu, pouvoir aller aux toilettes... mais cela ne va pas se faire en un jour. Il est resté beaucoup trop longtemps couché et il ne peut pas brûler les étapes.

Il attend avec impatience la kiné... mais ce sont nos amis Marc et Marie-Claude qui viennent nous rendre une gentille visite. Nous sommes contents de les voir près de nous et Maurice leur explique comment grâce à eux, il a pu enfin sortir de l'hôpital !

Ils nous quittent et Maurice vaincu s'endort.

Nous attendons encore la kiné et l'infirmier.

La nuit tombe entraînant avec elle un temps gris et froid, un temps de Noël envahit la presqu'île.

Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 20:38
Saint-Nicolas et le Père Fouettard...

Saint-Nicolas et le Père Fouettard...

LA VIE COMME UN DEFI ! / Dana LANG, conteure, auteure, poète, ambassadeure de la Paix,...

Dimanche 4 décembre 2016... quand l'enfer s'invite de nouveau à la maison...

 

Je vais me coucher à deux heures. Le Téléthon a rempli ses objectifs au-delà de toute espérance.

Maurice me sonne à quatre heures pour le changer, le laver, le masser. Puis à six heures, il grelotte de froid, je le recouvre. Enfin à huit heures, je dois le relaver et je retourne au lit attendre l'arrivée de l'infirmière. Finalement, je suis réveillée, je traîne mais je finis par me lever tout à fait. Je prépare le déjeuner... il n'a pas faim.

Corinne arrive pour nos soins. D'abord Maurice, le laver et le changer entièrement et puis lui passer la 'roséphine' dans le PICC line qui n'est guère rassurant. Elle refait aussi le pansement de la jambe que je prends en photo. Lorsqu'elle a tout terminé, elle passe à mes pieds qui me font un mal épouvantable, chaque fois que je suis en chaussons... aussi, je vais garder les chaussures jusqu'au pied du lit désormais. Mon pied droit refait des siennes, il est enflé et rouge surtout autour du petit orteil. Il va encore falloir le montrer au médecin.

Après le déjeuner, les lessives volent à nouveau, rien que trois aujourd'hui que j'étends, ensuite je me lance en cuisine. Je fais la vaisselle d'hier et du coup je démarre le repas à onze trente et nous mangeons à une heure : gambas flambées au Pastis, petites patates à l'eau bardées de jambon cru et farcies de bâtons de reblochon et une glace en verrine. Dommage nous n'avons pas aimé le trop salé du jambon cru et du reblochon, je n'en referai plus !

Je dois changer et laver Maurice, zut j'aurai dû appeler l'infirmière... le calvaire recommence... cela me crève. Lorsque j'ai terminé, je quitte le bord du lit pour aller m'asseoir sur le fauteuil roulant électrique. Ma jambe me lâche et je tombe avec la bassine pleine d'eau sur mon fauteuil électrique qui me retient. Elle se renverse abondamment dessus et inonde le plancher... je peste de toutes mes forces, zut, zut et rezut... c'est toujours pareil avec le manque de muscles qu'est-ce que je peux batailler pour la moindre chose... ras-le-bol ! Je suis dégoûtée... et Maurice en a marre de son état. Il peut, voici un an qu'il est alité et bientôt trois mois sans pouvoir se lever !

Lorsque tout est en ordre, je fais une salade de fruits. Ainsi elle sera prête pour demain... mais avec mes mains, cela me prend beaucoup de temps. Vers seize heures trente, je vais donner les restes de table et de fruits aux animaux et je file me poser dans la chambre... Maurice s'est endormi depuis quinze heures. Son sommeil est agité de cris, de plaintes et de gémissements.

L'infirmière revient pour les soins du soir, elle doit laver et changer Maurice qui me sonne car Corinne m'appelle pour mes patchs de Versatis dans les reins qui tenaient dans mon corset... je n'avais guère envie de les remettre ce soir, mais maintenant je me lève en râlant car je n'arrive pas à me reposer... qu'est-ce que cela va être demain avec cinq intervenants...

Nous soupons sans plus attendre. Maurice me dit comme il en a marre de sa situation... il recommence à se plaindre au bord des larmes. Ce que l'on vit depuis si longtemps est trop dur.

Puis je me mets un moment sur l'ordinateur. Mais Maurice m'appelle, il faut de nouveau le changer et le laver... j'y vais, mais je ne tiens pas debout. Cela est vite fait, le seul problème c'est que je ne tiens debout que quelques minutes, et je souffre fort.

Bon, c'est terminé. Je retourne sur l'ordi... ce soir, je resterai dans le fauteuil comme hier jusqu'à ce qu'il s'endorme et espérant que je puisse dormir un peu plus.

Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 10:03
TEXTES Dana LANG, conteure, auteure, poète, ambassadeure de la paix,...
Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR - dans OEUVRE COMPLETE
commenter cet article
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 19:56
LA VIE COMME UN DEFI ! / Dana LANG, conteure, auteure, poète, ambassadeure de la Paix,...

 Samedi 3 décembre 2016... enfin à la maison !

  

La nuit se déroule devant le Téléthon. Par cinq fois je me suis levée pour masser et puis changer Maurice... vers cinq heures vingt, je suis allée me coucher dans la chambre. Il m'a sonné vers sept heures du matin. Puis je me suis recouchée jusqu'à neuf heures. Nelly est arrivée pour préparer le café et le cacao.

Corinne panse Maurice et lui passe la 'roséphine' durant vingt minutes dans son PICC line enfoncé dans le bras. Il se trouve enfin bien installé et au propre. Puis Corinne procède à mes soins.

Je m'habille et je demande à Nelly de m'aider afin de ranger tout ce que nous avons dû déplacer pour le passage du brancard. Nous mettons en ordre tout ce dont Maurice à besoin autour de lui afin de pouvoir tout attraper et lui simplifier ainsi la vie. Il ne peut pas se lever encore et sa jambe opérée repose sur le côté extérieur ; le chirurgien est venu en salle de réveil lui annoncer que son genou est sauvé mais sa hanche est détruite ! Ravi de l'apprendre !

Lorsque nous avons terminé, Nelly doit s'en aller à onze heures. Je prépare le repas de midi, boudin blanc truffé à la crème et aux champignons avec du riz basmati et sauvage... un pur régal. Voilà qui réveillent les papilles de Maurice après la nourriture assez fade de l'hôpital.

L'après midi, je vais nourrir très rapidement nos animaux... il fait un temps glacial ! Nous suivons le Téléthon, puis je vais m'allonger dans la chambre. Je m'endors profondément. Mon amie Éliane vient aux nouvelles. Maurice me sonne. Nous prenons un café assorti d'un morceau de 'flogniarde aux poires' (recette auvergnate) que j'ai confectionnée ce matin... c'est absolument délicieux !

La nuit tombe à dix-huit heures. Corinne vient pour les soins du soir et ensemble nous rangeons l'arrivage de cartons emmener hier par la personne chargée de suivre tout cet arsenal de soins et de remèdes.

Pour empêcher les allergies aux couvertures, je demande à Corinne de monter à l'étage chercher notre grosse couette. J'ai trouvé une belle housse rose, l'infirmière enfile la couette à l'intérieur... et elle la dépose sur le lit de Maurice. Corinne nous quitte.

À peine la couette posée, elle pèse trop fort sur sa jambe. Je suis obligée de tout retirer, elle ira finir sur notre lit, et finalement je mets un drap, une petite housse de couette, et une petite couverture polaire... cela lui convient.

Il a eu très froid sur le matin et il vaut mieux l'éviter à l'avenir... demain il devrait faire -4°. Brr !

En ce qui concerne le Téléthon, grâce aux dons, la recherche a fini par trouver une pléothérapie pour notre maladie génétique orpheline évolutive, dégénérative et démyélinisante la CMT1A (genre sclérose ne plaques). Ce remède orphelin va stopper l'évolution de cette maladie. Cela sera épatant pour ma fille et mon neveu, cela pourra éviter qu'ils se retrouvent en fauteuil roulant et pour moi éviter une nouvelle crise qui pourrait me laisser définitivement paralysée, comme je l'ai été à sept ans, et à cinquante sept ans (durant trois ans) avec des crises évolutives intermédiaires (genre paliers) qui augmentaient mes crises d'asthénie, crises qui m'ont amenées au fauteuil roulant depuis 2003, (nouvelle crise évolutive démarrée en 1994).

Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 12:57
VERS UN REMEDE ORPHELIN EN 2017... Il stoppera l'évolution de notre maladie (un neveu, ma fille et moi ), la maladie de CHARCOT - MARIE - TOOTH - 1A et aussi la sclérose en plaques / Dernière ligne droite des essais thérapeutiques !
'Un merveilleux malheur' !
'Un merveilleux malheur' !
'Un merveilleux malheur' !
'Un merveilleux malheur' !
'Un merveilleux malheur' !
'Un merveilleux malheur' !
'Un merveilleux malheur' !
'Un merveilleux malheur' !
'Un merveilleux malheur' !
'Un merveilleux malheur' !
'Un merveilleux malheur' !

'Un merveilleux malheur' !

Published by Dana LANG, CONTEUR AUTEUR CREATEUR
commenter cet article

Présentation

  • : Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de sioux, citoyenne du monde, auteure fantasy, poète, lauréate de 50 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • Dana LANG, artiste Internationale, conteuse aux plumes de sioux, citoyenne du monde, auteure fantasy, poète, lauréate de 50 Prix Littéraires Internationaux, éditrice, ambassadrice de la PAIX, membre SACD, UERAA, AEB, World Académy of Arts and Culture and World Congress Poets, ...
  • : *1979-1989, bibliothécaire jeunesse en banlieue lyonnaise (Vénissieux) où elle conte déjà trois fois par semaine. Les classes s'inscrivent sur des listes d'attente. *1989-2002, conteuse professionnelle internationale (artiste, durant 12 ans intermittente du spectacle / Cie du Soleil Noir). Elle conte dans les écoles, collèges, lycées, bibliothèques, médiathèques, salles de spectacle, théâtres, festivals... etc... *1991, fondatrice d'une Maison du Conte 'La Biche au Bois' au Cergne (42-Loire). Elle reçoit 20 000 scolaires en attractions contées sur les terres d'Anne de Beaujeu dans les Monts du Haut-Beaujolais, et organise un Festival du Conte et des Conteurs en Forêt et en Cabarets «Flèches des Fées» pendant cinq ans. Elle conte avec divers musiciens dont Tenzin Gonpo artiste Tibétain qui l'accompagne aux instruments et à la voix. Elle parraine un enfant tibétain durant plusieurs années. *1994, sociétaire des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Elle participe à divers festivals... *Avril 1998, elle conte dans les écoles françaises, Instituts, hôtels, villages pour le Festival International des Conteurs Francophones à Abidjan en Côte d'Ivoire. *2003, auteure, poète, en situation de handicap, elle poursuit en écrivant toute son Œuvre. Elle réécrit ses contes adaptés pour la scène (120 contes) et écrit de très nombreux ouvrages dont des contes merveilleux et fantastique, un récit autobiographique ' Les Sanglots du Vent' ; une trilogie Fantasy ' Les 3 Héritiers de la Clef des 7 Mondes' (t.1 : La Dragonne et l'Œuf d'Or Sacré ; t.2 : Éloïse et le Commandeur du Temps ; t.3 à paraître) ; des témoignages de vie ' Docteurs, vous m'avez tué ! ' suite à paraître : ' La Danse de la Méduse ', ' L'Arbre d'Or ', 'La Fuite du Temps', 'La Maison du bout... de la Terre', 'Plus fort souffle le vent', 'Un Radeau dans le Ciel'… un recueil de prose poétique de 7 livrets ' Puisque tu vis, Philippe', une suite de nouvelles et de prose poétique 'À l'Aube d'un Jour' et un livret de pamphlets (prose insurrectionnelle : 'Je vous écris, Frères Humains', ... *2011, à la création de la Maison du Conte, de l'Illustration et de l' Édition Fantastique ' LA FONTAINE AUX FÉES ' édite dix de ses livres (sur plus de 30) et avec son époux Maurice JANIN, architecte d'exécution (en situation de handicap), fréquente les Salons du Livre de Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Yonne, Paca chaque week-end durant deux ans. Sur le Salon du Livre de Lorette (42-Loire), elle rencontre Michel COUROT, Dico d'Or, grand gagnant de la Dictée de Bernard Pivot en 1995. Il deviendra son relecteur et son très grand ami. En avril 2011, elle écrit un conte merveilleux : Flora, Pipi et Scratch, la sorcière. *2012, sociétaire des Arts et des Lettres de France, membre du bureau de l' UERA A (Union des Écrivains de Rhône-Alpes-Auvergne), ambassadrice du Cercle des Ambassadeurs Universels de la Paix, 'La Fontaine aux Fées' édite 'Le Grand Livre de Marina' de Marina FERREIRA et ' Le Monde de Lucas ' de Didier POUDIÈRE. *13 octobre 2013, elle est nommée Membre de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets. *Le 18 mai 2014, elle parraine le 1er Festival du Livre et de l'Illustration Jeunesse «Les P'Tits Z'Amis de Marina » à Saint-Didier-de-Formans dans l'Ain (01). *13 Juillet 2014, après avoir vécu deux ans dans le village natal de son père en Alsace près de Bâle et de très longues années en région lyonnaise, elle vit désormais à Plogoff dans le Finistère et devient Membre de l'Association des Écrivains Bretons (AEB). Elle écrit et publie un nouveau conte ' La Fontaine de la Mer Feunteun Aod '. *Décembre 2014, elle collabore au Festival International du Conte de Guillaume ÉKOUMÉ, au Cameroun. Elle écrit un nouveau conte 'Max, le Petit Sorcier'. *Février 2015, elle écrit un conte 'Louka, le Petit Loup de Brocéliande' dédié à son arrière petit-fils, Louka né le 5 février 2015. *23 avril 2015, elle écrit 'Le Dragon de Pors Loubous', un conte fantastique. Fin juillet, par son épouse Danyèle, elle apprend dans une profonde tristesse le décès de son indéfectible ami, Michel COUROT. *20 décembre 2015, elle conte 'Plume de Corbeau' au théâtre Georges Madec à Esquibien pour les enfants des écoles et leurs parents. *Septembre 2013 à 2015, elle devient lauréate de 51 distinctions Littéraires Internationales (Trophées, Mérites, Médailles, Prix, Mentions...) décernés par 13 concours Littéraires Internationaux. *2015-2016, elle recherche un Éditeur sérieux pour lui reprendre toute son Oeuvre. *En 2015, elle est invitée à Sacramento en Californie et à Prague en Tchécoslovaquie du 5 au 10 septembre 2016 par le Président de la World Académy of Arts and Culture and World Congress of Poets où elle ne pourra pas se rendre. *Le 1er février 2016, elle écrit le conte 'Justine et le Pays Contraire'. *Février 2016, elle s'inscrit dans les Salons Festivals du Livre en Bretagne qu'elle espère honorer de sa présence... le 24 avril 2016, elle se rend au Salon du Livre de Botmeur (Finistère) où elle conte et dédicace... En juin 2016, elle écrit le conte Kaoura, la Princesse aux Sept Dragons...
  • Contact

Recherche